background preloader

Et si les bibliothèques municipales devenaient des incubateurs de petites entreprises?

Et si les bibliothèques municipales devenaient des incubateurs de petites entreprises?
Il est possible que l’espace de travail collaboratif ultime se niche au cœur de la ville depuis des décennies: la bibliothèque municipale. C’est du moins le point de vue mis en avant par Emily Badger dans The Atlantic via cette proposition qui confie à une institution vieillissante une nouvelle mission qui utilise à bon escient l’argent des impôts, tout en offrant un lieu qui encourage les start-ups et l’entrepreneuriat. Les bibliothèques « regroupent à peu près tout ce dont un innovateur du 21e siècle peut avoir besoin: un accès à internet, un espace de travail, des documents de référence et une aide professionnelle », observe-t-elle. Ces dernières années, les bibliothèques municipales ont recueilli de nombreuses demandes de la part de chercheurs d’emploi pour servir de centres de ressources, fournissant des documents de référence sur les carrières et un accès à internet. Photo: Bureau américain de gestion de l’énergie océanique À lire aussi Related:  entrepreneur

Révolution numérique et coworking : Vers une ville vaporeuse? | DNArchiDNArchi Auteur : Francesco Cingolani _ [Dans cet article, Francesco Cingolani, architecte/blogueur/chercheur, interroge la notion de coworking, et en particulier, expose les potentialités et les apports de cette pratique de l’espace pour la conception architecturale numérique. Il questionne l’évolution de nos espaces physiques de travail à l’ère de la dématérialisation de nos supports de représentation, d’interactions sociales comme d’information. Francesco Cingolani s’engage ici pour le coworking qu’il met en œuvre dans son espace SuperBelleville.] Image : Google trend pour « coworking » en avril 2013 “Allo, tu es au bureau?” “Pas du tout, je suis au coworking!” L’échange ci-dessus (ironique et sérieux à la fois) est extrait d’un de mes tweets d’il y a quelques mois, au moment où j’ai commencé à fréquenter les espaces de coworking en France. Mais qu’est-ce que ce coworking dont tout le monde parle ? _ 50% bureau, _ 30% lieu social d’échange et rencontre – c’est à la fois un bar et un espace public,

Infographie : le plan de carrière fou de cinq entrepreneurs de génie Tout le monde l’oublie, mais les plus grands entrepreneurs ont rarement exercé un seul métier avant d’atteindre la gloire mondiale. La preuve en image. Et si le meilleur plan de carrière était tout simplement de ne pas en avoir ? À en croire cette infographie générée par Funders and Founders, les entrepreneurs de génie se laissent guider bien plus par leurs envies que par une ambition démesurée. Plus connu pour ses lancements de produits en fanfare et ses paris insensés, peu savent que Richard Branson a démarré sa vie de businessman en vendant des sapins, avant de se lancer dans la radio et la production de musique qui fera sa première fortune. Avant d’être le propriétaire de l’équipe de basket des Maverick de Dallas, Mark Cuban a également vécu plusieurs vies d’entrepreneurs. Co-fondateur du géant Groupon, Éric Lefkofsky a été en revanche un peu plus constant dans ses choix professionnels.

Et Amazon réinventa la bibliothèque Doux paradoxe d'une modernité redevenue préhistorique... Le leader du livre électronique vient d'ouvrir un nouvel espace sur son site permettant de télécharger des livres sur sa liseuse Kindle pour un temps limité, sans payer le prix de leur acquisition. Bref, de les emprunter -- exactement comme on a l'habitude quasi-ancestrale de le faire à la bibliothèque municipale. En guise d'abonnement à la bibliothèque, le prêt de livres numériques est réservé aux propriétaires d'un compte Amazon Premium à 80 dollars l'année. Mais l'acte d'emprunt lui-même est gratuit. Il y a toutefois une contrainte majeure, visant à minimiser les dépenses d'Amazon auprès des éditeurs partenaires : on ne peut emprunter qu'un seul livre à la fois, et pas plus d'un par mois. «Le catalogue d'emprunt compte plus de 5000 titres» , promet Amazon, et comprend une centaine (seulement ?) Lire les réactions à cet article. Camille GÉVAUDAN

Coworking : le bureau si je veux Coworking : le bureau si je veux Vous voulez rester indépendant mais vous en avez assez de travailler à la maison? Vous avez besoin d'un bon réseau wifi, d'un environnement stimulant, mais ne supportez plus l'ambiance du café du coin? Découvrez notre sélection d'espaces de travail en commun. Depuis 2008 et avec un boom notable en 2012, de beaux espaces fleurissent dans la capitale. Cerises sur le gâteau : ce sont également des lieux de rencontres, d’échange de compétences, de formations, de détente et de découverte. Le Laptop, terrain de jeu pour freelances créatifs MOT D'ORDRE ? POUR QUI ? OÙ ÇA ? DEPUIS QUAND ? A L'ORIGINE > Pauline Thomas, freelance UX designer et architecte d'information (elle est également photographe et dispense des formations aux Gobelins, à Paris-Marne La Vallée et à Penninghen). TARIFS & RESERVATIONS > Ticket pour une journée : 18€. CONTACT > www.lelaptop.com / +33 1 77 16 65 24 / welcome@lelaptop.com / Facebook / Twitter @Le_Laptop MOT D'ORDRE ? POUR QUI ?

How I Failed Pourquoi travailler en Coworking ? Le concept de coworking connaît une croissance exponentielle en Belgique. Depuis 2012, ils fleurissent un peu partout en Wallonie, pour le plus grand intérêt de certains indépendants, mais pas que… Bien que l’aspect financier y soit avantageux, le coworking permet avant tout de mutualiser les compétences et de créer une véritable communauté. Espace de travail partagé, le coworking constitue une réelle alternative pour de nombreux professionnels provenant de divers domaines : graphistes, photographes, architectes, interprètes, journalistes, avocats… Principalement des indépendants, mais pas seulement. De plus en plus de salariés préférant travailler à domicile sont séduits par le concept. How I failed This post originally appeared on LinkedIn. When you start out as an entrepreneur, it’s just you and your idea, or you and your co-founder’s and your idea. Then you add customers, and they shape and mold you and that idea until you achieve the fabled “product-market fit.” If you are lucky and diligent, you achieve that fit more than once, reinventing yourself with multiple products and multiple customer segments. But if you are to succeed in building an enduring company, it has to be about far more than that: it has to be about the team and the institution you create together. At O’Reilly Media, we’ve built a successful business and have had a big impact on our industry, but looking back at our history, it’s also clear to me how often we’ve failed, and what some of the things are that kept me, my employees, and our company from achieving our full potential. What do I mean by culture? What I got right I did a good job setting the guiding star for the company. So what’s not to like? And:

Desk sharing : vers la fin du bureau personnel ? : Partager les bureaux pour économiser de l'espace Arriver le matin au bureau et choisir l'endroit où vous aller travailler aujourd'hui, cela vous plairait ? La question mérite d'être posée à l'heure où les entreprises optent de plus en plus pour le partage de bureaux, plus connu sous le terme anglais de "desk sharing". En clair : finie la table de travail réservée avec la pile de dossiers en cours, l'ordinateur personnel et la photo des enfants. Désormais, vous ne bénéficiez plus de zone attitrée, votre bureau du jour n'est pas celui du lendemain. "En Ile-de-France, le taux d'occupation des bureaux par les salariés oscille entre 50 et 60%" Plusieurs phénomènes convergent pour expliquer cette tendance : mobilité des salariés, travail en mode projet, nouvelles technologies, habitudes générationnelles... "En Ile-de-France, le taux d'occupation des bureaux oscille entre 50 et 60%, indique Flore Saulnier, responsable recherche corporate chez le spécialiste de l'immobilier d'entreprise Jones Lang LaSalle.

Quelle masse de travail doit-on accomplir pour devenir milliardaire ? (Infographie) Dans le monde, 8 personnes sont parties de vraiment rien pour devenir en quelques années milliardaires. Voici, en images, leurs points communs. On a toujours tendance à croire que les milliardaires sont nés avec une cuillère en argent dans la bouche. On les envie, les jalouse un peu, mais jamais on ne s’imagine ce qu’ils ont enduré pour en arriver là où ils en sont. Dans cette infographie, Funders and Founders revient sur le parcours de célèbres entrepreneurs qui sont partis de zéro. Et, quand on dit zéro, c’est vraiment zéro : pas d’argent, pas de réseaux, pas de diplômes. Par exemple, saviez-vous que le père de la 3e personne la plus riche, Amancio Ortega, fondateur de Zara, était cheminot ou alors que les parents de François Pinault (Balenciaga, Gucci, Christie’s) étaient négociants en bois ? Des 8 dirigeants peints dans cette infographie, tous ont le point commun d’avoir travaillé sans compter et, surtout, d’avoir pris énormément de risques au cours de leur vie d’entrepreneur.

Les 8 avantages des espaces de coworking pour les entrepreneurs futés Aujourd’hui, un grand nombre de travailleurs freelance, d’entrepreneurs et de startups travaillent de leurs « bureaux à domicile », autrement dit, la cave, la table de cuisine ou le garage. Mais juste parce votre entreprise est petite ne veut pas dire que vous êtes obligé de rester enfermé chez vous (ou au café du coin) en attendant d’avoir les moyens de vous payer un loyer. Les espaces de coworking sont une solution relativement nouvelle pour ceux qui désirent avoir accès à un espace professionnel, sans payer le prix fort. Nous avons parlé à des dirigeants d’espaces de coworking à travers le pays pour mieux comprendre les bienfaits du coworking pour les entrepreneurs. 1. Les startups, les entrepreneurs, et même les entreprises développées profitent des opportunités de networking qui font partie de la vie au coworking. Un bon contact est un bien précieux pour n’importe quelle entreprise, et cela est d’autant plus vrai pour les startups. 2. 3. 4. 5. 6. 7. Attention aux distractions ! 8.

Surmonter les difficultés d’une négociation Par Henri Kaufman (chroniqueur exclusif) - Président de Hip ip ip ! Société de conseil en Marketing, en Web2.0 et en Formation Pour de nombreuses personnes, la phase de négociation est une phase difficile, voire désagréable. Qu’elle concerne un contrat, un achat, une demande d’augmentation ou encore l’achat d’une maison ou d’un tapis. La négociation s’apparente pour eux à du marchandage et ils craignent de « se faire avoir » par quelqu’un qu’ils estiment plus fort ou plus habile qu’eux. Pour éviter cette angoisse, voilà trois conseils qui ont fait leurs preuves : 1- C’est le premier qui dégaine qui prend l’avantage sur l’autre. 2- Si vous êtes en position de vendeur, fractionnez votre prix. 3- Ne vous concentrez pas seulement sur le prix. En appliquant ces 3 points, vous ne regretterez rien une fois l’accord signé, et ne ruminerez pas sur le fait que vous vous êtes fait avoir.

Related: