background preloader

Effondrement du système bancaire : le compte à rebours vient de commencer

Effondrement du système bancaire : le compte à rebours vient de commencer
A moins de ne plus jamais avoir besoin de crédit ou de découvert ou se faire un capital (retraite etc ;..) et donc de revenir aux vieilles méthodes (« bas de laine ») et donc d’accepter de différer ses achats (maison, voiture etc...) d’accepter aussi que son argent ainsi économisé se dévalue (quoique maintenant, les taux d’intérêts versés aux épargnants ne sont vraiment plus indexés sur le coût réel de la vie) que, même dans une banque éthique, tout placement comporte un risque. (il suffit pour cela que les emprunteurs ne soient plus en mesure de rembourser) Nous ne sommes pas au bout de nos peines.. car la plupart des banques en plus d’investissements dans des entreprises, de prêts aux particuliers, rachètent de la dette à très haut risque... A certaines, elle est imposée... Donc le système qui était déjà à la base fragile bien que reposant sur des garanties (hypothèques par exemples), l’est devenu encore plus lorsque ces mêmes garanties étaient surévaluées (crise des subprimes)..

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/effondrement-du-systeme-bancaire-132610

Related:  la guerre de la finance privéesystème inégalitaire ET corrompu - GROS DOSSIER :=

Un nouvel ouragan monétaire sur l'Euro Le magazine hebdomadaire allemand Focus publie aujourd'hui un entretien avec Beppe Grillo, le dirigeant italien du "Mouvement Cinq Etoiles" (M5S), entretien qui a de fortes probabilités de mettre le feu aux poudres dès lundi sur les marchés des changes. L'homme qui a réuni 25,5% des suffrages lors des élections législatives en Italie y déclare en effet que l'ensemble de l'Italie va s'effondrer dans les 6 mois, que les partis politiques italiens classiques vont être balayés devant l'impossibilité de payer les retraites et les salaires des fonctionnaires, qu'il faut donc renégocier la dette publique italienne en urgence, faute de quoi l'Italie devra sortir de l'euro et revenir à la lire. Dans les 6 mois, donc. Voici la traduction du résumé de l'article en ligne sur le site de Focus : Présentation de l'entretien avec Beppe Grillo sur le site de Focus notera que l'hebdomadaire allemand a choisi une photo particulièrement peu flatteuse pour illustrer cet entretien « Mais ils ne le feront pas.

Concertation UE-États-Unis Nicole BRICQ, ministre du Commerce extérieur, lance une consultation publique pour que tous les acteurs français concernés par la perspective d’un accord de libre-échange complet et approfondi entre l’Union européenne et les États-Unis puissent faire part de leur opinion. Cette consultation, suivie d’une réunion d’échanges et de restitution, donnera lieu à l’adoption des grandes lignes directrices qui guideront la position française. Cette consultation est ouverte jusqu'au 1er mars 2013.

Les oligarques donnent une leçon à l'UE : l'argent des Russes conservé à Chypre avait déjà disparu au jour 1 de la crise A Chypre, au cours de la semaine passée, tandis que les citoyens ordinaires faisaient la queue aux distributeurs automatiques de billets pour retirer quelques centaines d'euros, d'autres déposants ont utilisé tout un ensemble de techniques pour accéder à leur argent, et le mettre en sécurité. Alors que les dirigeants européens réfléchissaient à une solution pour éviter à Chypre de tomber en faillite, ils ont compris que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'ils ont appris que la Banque Centrale de Chypre avait emprunté plus de liquidités à la BCE que ce qui aurait été nécessité par ces retraits aux distributeurs de billets, rapporte Reuters : « Personne ne sait exactement combien d'argent est sorti des banques de Chypre, ni où il est allé. Les deux banques au centre de la crise, Cyprus Popular Bank, aussi appelée Laiki, et Bank of Cyprus, ont des succursales à Londres qui sont restées ouvertes tout au long du weekend et qui n'ont fixé aucune limite pour les retraits.

Wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une mafia (ou maffia) est une organisation criminelle dont les activités sont soumises à une direction collégiale occulte et qui repose sur une stratégie d’infiltration de la société civile et des institutions. On parle également de système mafieux. Les membres sont appelés « mafieux » (sans distinction de nombre), ou parfois « mafiosi », d’après le nom italien (au singulier : « mafioso »). Étymologie[modifier | modifier le code]

Syrie. Attaque chimique : c'est la Turquie qui a équipé le gang des barbares ALEP, Syrie - Il y a 3 mois déjà, nous diffusions la vidéo en dessous, pour alerter l'opinion publique nationale et internationale sur la préparation de l'utilisation de bombes chimiques, contre la population civile syrienne, et incriminer le Gouvernement syrien. Il était clair que, menacés sur le terrain et bénéficiant d'une propagande incommensurable, les terroristes syriens et étrangers qui veulent détruire la Syrie allaient faire tout leur possible pour envenimer et pourrir la situation. Nous y sommes.Dans cette vidéo, la société turque TEKKIM, qui a livré des produits chimiques aux terroristes, les fait tester sur des lapins qu'on voit agonisant et puis mourir- Au secours Brigitte Bardot !-, et on a vu les effets hier, sur des enfants, des femmes et des hommes. Des innocents qui n'ont rien demandé.

Conflits militaires, or et crise monétaire... Voici ce que nous observions en novembre dernier : La Roumanie a demandé pendant de nombreuses années à la Russie qu’elle lui restitue son or. L’année dernière, le Venezuela a demandé à la Banque d’Angleterre la restitution de 90 tonnes d’or. *** Voici ce que Zero Hedge observe (citant Bloomberg) : Le gouvernement de l’Equateur veut que les banques du pays rapatrient environ un tiers de leurs avoirs à l’étranger pour soutenir la croissance nationale, a dit le chef de l’agence fiscale de ce pays. "Une confiscation" en Chypre pour Medvedev François Asselineau 53 ans, diplômé d'HEC Paris, vice major de l’ENA, est actuellement Inspecteur général des finances.Rompant avec les honneurs et les allées du pouvoir, il a créé l’Union Populaire Républicaine (UPR) en mars 2007, pour convier tous les Français à se rassembler afin de faire sortir au plus vite la France de l'Euro, de l’Union européenne, et de l'OTAN.Découvrez notre programme au format PDF, au format audio ou bien vidéo François Asselineau 53 ans, diplômé d'HEC Paris, vice major de l’ENA, est actuellement Inspecteur général des finances.<br />Rompant avec les honneurs et les allées du pouvoir, il a créé l’Union Populaire Républicaine (UPR) en mars 2007, pour convier tous les Français à se rassembler afin de faire sortir au plus vite la France de l'Euro, de l’Union européenne, et de l'OTAN.<br /><a href=" />Découvrez notre programme au format PDF, au format audio ou bien vidéo</a><br /><br />

Cour des comptes : quand Sarkozy liquidait un cinquième du stock d'or de la France La Banque de France (BDF) a décidément des progrès à faire. Après avoir essuyé un « constat sévère » de la Cour des comptes en 2005, l’institution a une nouvelle fois été passée au scanner par les Sages de la rue de Cambon. Dans leur rapport annuel 2012, ceux-ci reconnaissent des progrès, mais s’inquiètent toujours d’un réseau territorial trop étendu et recommandent une rationalisation accrue des activités. La Cour dénonce notamment une baisse des effectifs - rendue incontournable après l’entrée de la banque dans l’Eurosystème - en trompe-l’oeil : selon les Sages, le mouvement s’est accompagné d’un recours accru à des prestataires externes, soit l’équivalent de 699 postes équivalents temps plein. Au-delà de ses griefs, la Cour des comptes s’intéresse à un épisode méconnu qui a coûté cher à la puissance publique. Nous sommes en 2004, Nicolas Sarkozy dirige le ministère de l’Économie.

Un Data Journalisme exemplaire L’étude publiée le 25 novembre dernier par le "cellule d’enquête" du Matin Dimanche et de SonntagsZeintung constitue un exemple remarquable de data journalisme. Si l’article signé de J. Schmidli,M. Stoll et T. La troïka et Chypre d’accord sur une taxation à 20% MISE À JOUR La troïka, composée par l’Union européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), a trouvé un accord avec Chypre sur une taxation de 20% des comptes d’épargne au-dessus des 100.000 euros de la Bank of Cyprus. Dans les autres institutions bancaires, cela devrait être de l’ordre de 4%, ont affirmé des fonctionnaires chypriotes samedi. Les autorités chypriotes sont engagées dans une course contre la montre pour conclure avant lundi avec la troïka une plan de sauvetage, la Banque centrale européenne (BCE) ayant annoncé qu’elle couperait ce jour-là le robinet des liquidités aux banques, faute d’accord acceptable. Chypre avait débuté les négociations avec l’idée d’une taxation s’élevant à 25% sur les comptes d’épargne au-dessus des 100.000 euros à la Bank of Cyprus. La taxe sur l’épargne est l’un des points clés de la réunion et aussi le plus controversé. Le plan chypriote visant à utiliser les fonds de pension serait bloqué par l’Allemagne.

L'art de la guerre : Les mains invisibles du pouvoir Les « mystères de la République » qu'Andreotti a emporté dans la tombe ne sont pas aussi mystérieux. Il suffit de lire le livre « La repubblica delle stragi impunite » (La république ses massacres impunis) du magistrat Ferdinando Imposimato, aujourd'hui président de la Cour Suprême de Cassation. Reste à voir si la page des « mystères » est un page désormais tournée dans l'histoire italienne. Imposimato, sur la base de documents, met sur le banc des accusés le groupe Bilderberg.

Conflit d'intérêts Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un conflit d'intérêts apparaît quand un individu ou une organisation est impliquée dans de multiples intérêts, l'un d'eux pouvant corrompre la motivation à agir sur les autres. Le conflit d'intérêts n'est pas, en droit français, un délit civil ou un délit pénal. C'est la prise illégale d'intérêt qui peut en découler et qui est, quant à elle délictuelle. Les dirigeants pro-français du coup d'Etat en Centrafrique jettent au rebut les accords pétroliers avec la Chine Plus de 500 soldats français sont déployés à Bangui, en République Centrafricaine, pour soutenir le nouveau régime dirigé par Michel Djotodia, chef de la coalition rebelle Séléka qui a évincé dernièrement le président de la RCA, François Bozizé. Djotodia a annoncé vouloir dissoudre le parlement et suspendre la constitution de 2004. « Nous nous engageons à conduire désormais la destinée du peuple centrafricain pendant cette période de transition consensuelle de trois ans... Pendant cette période de transition qui nous conduira à des élections libres, crédibles et transparentes, je vais légiférer par ordonnances, » a-t-il dit. « Nous nous appuierons sur l'Union européenne pour nous aider à développer ce pays, » a dit M. Djotodia, en ajoutant que 80 pour cent de l'aide étrangère du pays provenait du bloc. « Quand nous avons été malade, l'Union européenne était à notre chevet.

Related: