background preloader

Tout savoir sur le moteur Stirling (solaire)

Tout savoir sur le moteur Stirling (solaire)
Related:  moteur à air chaud

La fluidyne - un type de moteur Stirling à eau Il existe un modèle particulier de moteur Stirling : la fluidyne. Ce moteur a la particularité de n’être constitué que d’eau (valve anti-retour mise à part) et donc d’être extrêmement simple à produire. Le (ou la) fluydine est un moteur Stirling dont la particularité est que les parties mécaniques sont remplacées par des colonnes d'eau. Illustration : schéma de principe d’une fluidyne Le cylindre chaud est noté H, le régénérateur R, le cylindre froid C, le tube plongeur D, et le tube de sortie T. Lorsque la température est suffisante pour assurer le déséquilibre dans les colonnes d'eau, celles-ci prennent un mouvement oscillant et mettent en jeu les deux clapets d'aspiration et de refoulement de l'eau. Principe Son fonctionnement ressemble à celui d’un moteur Stirling de type gamma ou alpha à pistons libres dans lequel le piston et le déplaceur sont liquides (les valves mises à part, il n’y a aucune pièce mécanique en mouvement). Différents types de pompes - La pompe « seesaw »

Scientific Comic Books. Free Downloads 0 - Cours de guitare Pour télécharger 1 - Le Géométricon Pour télécharge 2 - L'Aspirisouffle ( Si on volait ? ) Pour télécharger 3 - L'informagique Pour télécharger Programme LOGOTRON par Daniel Oddon ( 28 mars 2007) 4 - Tout est Relatif Pour télécharger 5 - Le Trou Noir Pour télécharger 6 - Big Bang Pour télécharger 7 - Le Mur du Silence Pour télécharger 8 - Energétiquement vôtre Pour télécharger En couleur. 9 - L'Economicon ( Elle court, elle court, l'inflation ) Pour télécharger 10 - Mille Milliards de Soleils Pour télécharger 11 - A quoi rêvent les Robots Pour télécharger 12 - Pour Quelques Ampères de Plus Pour télécharger 13 - Le Topologicon Pour télécharger 14 - Cosmic Story Pour télécharger 15 - Le Chronologicon Pour télécharger 16 - Le Logotron Pour télécharger 17 - Le Tour du Monde en Quatre Vingt Minutes Pour télécharger 18 - Le Spondyloscope Pour télécharger 19 - Joyeuse Apocalypse Pour télécharger 20 - Cendrillon 2000 Pour télécharger 24- L'Electricité : riez, nous nous chargeons du reste.

Calculer son moteur Quand on associe les principes de thermodynamiques et les éléments de cinématique vus précédemment, on peut aisément (?) calculer le moteur de sa conception. Réunir ses connaissances en cinématique et en thermodynamique: Si on combine nos connaissances en thermodynamique et celles en cinématique, on peut calculer notre moteur. En se fixant les différentes températures présentes, on peut calculer la pression régnant dans le moteur pour chaque valeur de rotation de l'arbre principal. En fonction de votre moteur, il y a plusieurs volumes à considérer, par exemple : - un volume de détente. - un volume de refroidissement. - un volume de régénération de la chaleur. - un volume de réchauffage. - un volume de compression. - des volumes morts. - etc... Ceci est vrai quel que soit le type de moteur. Ensuite, en vertu de la loi d'Avogadro, il faut appliquer la relation suivante qui somme les différentes masses de gaz présentes (n est le nombre de molécules-gramme total enfermées dans le moteur)

Moteur Stirling Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Stirling. Le moteur Stirling est un moteur à énergie externe. Le fluide principal est un gaz soumis à un cycle comprenant quatre phases : chauffage isochore (à volume constant), détente isotherme (à température constante), refroidissement isochore puis compression isotherme. Robert Stirling[1] a inventé en 1816 le moteur à air chaud mais, pour améliorer son efficacité, il l'a muni d'une modification suffisamment importante pour lui donner un réel développement : un régénérateur entre les deux pistons qui a considérablement amélioré sa performance. Peu connu du grand public, ce moteur a cependant quelques avantages. Actuellement, on sait construire des machines à air chaud ou moteurs Stirling dont le rendement dépasse celui des moteurs à combustion interne. Photographie d'un moteur Stirling Modèle de moteur de type alpha La source chaude est du côté rouge, la source froide est du côté bleu. et

Cheminée solaire pour produire de l'électricité grâce au soleil chauffant l’air d’une serre en verre Tour Solaire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une tour solaire est une centrale à énergie renouvelable, construite de manière à canaliser l'air chauffé par le soleil afin d'actionner des turbines pour produire de l'électricité. Le concept a été developpé par l'ingénieur allemand Jörg Schlaich. Schéma de principe Cheminée Solaire a air chaud ascendant chauffé sous une serre en verre ou plastique Sommaire * 1 Principe * 2 Historique * 3 Les projets 3.1 Le projet australien 3.2 Le projet espagnol 3.3 Autres projets * 4 Homonymie * 5 Voir aussi * 6 Réferences 6.1 Liens externes Principe La tour n'est en fait qu'une cheminée. Une variante qui consiste à coucher la tour à flanc de montagne est également à l'étude. Historique De nombreux chercheurs dans le monde ont présenté différents projets de tour solaire. Prototype de 195m de haut à Manzanares en Espagne (années 1980) Les projets Voir aussi * Tour énergétique * Montagne solaire

Mozilla Firefox Ce texte est tiré de la brochure :un autre monde est possible ni la ville ni la campagne, le plaisir des deux Des espaces autonomes, écologiques, libres, souverains à créer. contact avec les auteurs Les moteurs stirling II. LE PRINCIPE DU MOTEUR STIRLING A. Historique du moteur Stirling B. III. IV.L'AVENIR DU MOTEUR STIRLING A. VI. Le moteur Stirling est un système de micro cogénération qui permet à partir d'une source de chaleur (concentration solaire, combustion de biogaz et de biocombustible) de produire simultanément de la chaleur et de l'électricité pour un usage domestique avec un rendement global potentiel de l'ordre de 95 %. A. Le moteur Stirling, tient son nom de son inventeur écossais en 1816. De 1937 à 1979, l'histoire du moteur Stirling fut donc étroitement liée aux efforts de la société Philips. Citons quelques développements et réalisations de cette société : 1938, réalisation du premier moteur Stirling de Philips, d'une puissance de 16 W à 1000 rpm ; B. C. 1. 2. 3. A. B. 1.

principaux Moteurs à air chaud Après avoir rappelé les cycles thermodynamiques qu'ils utilisent, ce site vous renvoie vers des sites spécifiques à chacun de ces moteurs. Ces sites, du même auteur, sont stucturés de façon identique pour permettre une meilleure comparaison de ces inventions. On trouve ainsi les sites suivants, accessibles par un simple clic sur l'animation : Le moteur Stirling : Le moteur Ericsson : Le moteur Manson: Ce site a été conçu et réalisé par Pierre Gras. Ce site est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Ce site respecte les normes relatives aux langages XHTML et CSS.

P-R-E-L

Related: