background preloader

26 avril 1937 - Guernica ou le massacre des innocents

26 avril 1937 - Guernica ou le massacre des innocents
Le lundi 26 avril 1937, pendant un jour de marché, la petite ville basque de Guernica est bombardée par des avions allemands et italiens. C'est la première fois dans l'Histoire moderne qu'une population urbaine est sciemment massacrée. Ce massacre a été voulu par Hitler, allié du général Franco dans la guerre civile espagnole, pour terroriser la population civile. André Larané Terrain d'essais militaires Dès le début de la guerre civile, Hitler a utilisé l'Espagne comme un banc d'essai pour des armes nouvelles et un terrain d'entraînement pour ses aviateurs. Forte de 6500 hommes, la Légion Condor comprend quatre escadrilles de 12 avions de chasse et de bombardement, trois escadrilles de six avions de reconnaissance, une escadrille de six hydravions et un groupe de 48 blindés. Lorsque les franquistes dirigent leurs attaques sur le pays basque et les Asturies, au nord-ouest de l'Espagne, la Légion Condor va s'acquérir une sinistre notoriété en bombardant Guernica. Une tragique première Related:  DNB HDA Guernica

Guernica Peinture de Pablo Picasso, réalisée en 1937 (musée national Centre d’art Reina Sofía, Madrid ; huile sur toile ; 3,49 × 7,76 m). 1. Motif : scène de massacre en noir et blanc 1.1. Souffrance et désolation La plus grande des peintures à l’huile sur toile de Picasso présente une vue d’apocalypse, dans une gamme de couleurs limitée au noir et au blanc, à des gris et à quelques rehauts de jaune. Sur un fond nocturne où l’on distingue l’intérieur d’une ferme, sommairement éclairé par une ampoule électrique et par la flamme d’une bougie, une jument blessée se retourne vers un taureau. 1.2. Le tableau de Picasso est directement inspiré d’un épisode de la guerre civile d’Espagne, le bombardement, par la légion Condor venue appuyer les troupes du général putschiste Francisco Franco, de la ville basque de Guernica y Luno, le 26 avril 1937. 2. 2.1. Dans son atelier parisien de la rue des Grands-Augustins, Picasso travaille simultanément à l’ensemble de la toile et à des études de fragments. 2.2. 3.

Guernica : le manifeste universel contre la guerre de Picasso décrypté Reportage : C. Airaud / J.-F. Monnier / F. Curtet / L. A l'origine, le gouvernement espagnol républicain avait demandé à l'artiste, alors basé à Paris, de réaliser une peinture murale pour le pavillon espagnol de l'Exposition Universelle de Paris en 1937. Des visiteurs devant Guernica au Musée de la reine Sofia, Madrid, 16/11/2011 © APF photo / Christina Quicler L'oeuvre fut exposée au MOMA de New-York jusqu'en 1981, car Picasso refusa catégoriquement qu'elle retourne en Espagne tant que Franco serait au pouvoir. Pour tout savoir sur l'exposition Picasso.Mania, rendez-vous sur le blog de Thierry Hay

guernica de pablo picasso Créé en quelques semaines par Pablo Picasso, sur commande des républicains pour le pavillon Espagnol de l'Exposition universelle de Paris de 1937 (dédiée au progrès et à la paix), Guernica exprime la révolte du peintre espagnol. Cette immense toile monochrome est le symbole des horreurs de la guerre, inspiré du bombardement de la ville de Guernica, le 26 avril 1937, pendant la guerre d’Espagne, par l'aviation nazie, alliée de Franco. Après la guerre civile, Guernica, manifestation de la culture dans la lutte politique, a sillonné le monde pour des expositions. Picasso a souhaité que le tableau ne bouge pas du MoMA de New York, sauf pour revenir en Espagne «quand les libertés publiques seraient rétablies». Bombardement de Guernica Les objectifs du bombardement[modifier | modifier le code] Une ville[modifier | modifier le code] Un objectif stratégique militaire[modifier | modifier le code] En raison de l'apparente faible valeur stratégique militaire que représentait la ville et de l'énorme disproportion entre les capacités de riposte des défenseurs et la violence de l'attaque, ce bombardement a souvent été considéré comme un des premiers raids de l'histoire de l'aviation militaire moderne sur une population civile sans défense, et dénoncé pour cela comme un acte terroriste, bien que la capitale (Madrid) ait été déjà bombardée auparavant à de nombreuses reprises[1]. Cependant, d'après certains historiens, Guernica aurait été un objectif militaire de première importance. Un essai technique[modifier | modifier le code] Le bombardement de Guernica est célèbre pour avoir été le premier tapis de bombes et le premier bombardement alternant bombes explosives et incendiaires[3]. Le bilan officiel[modifier | modifier le code]

Pablo Picasso Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pablo Picasso Pablo Picasso en janvier 1962. Œuvres réputées Compléments Pablo Ruiz Picasso, né à Malaga, Espagne, le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973 (à 91 ans) à Mougins, France, est un peintre, dessinateur et sculpteur espagnol[1] ayant passé l'essentiel de sa vie en France. Artiste utilisant tous les supports pour son travail, il est considéré comme le fondateur du cubisme avec Georges Braque et un compagnon d'art du surréalisme. Biographie Enfance et famille En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Blasco était le conservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d'autres moyens de subsistance. Le peintre débutant L'artiste ne signe plus ses toiles du nom de Ruiz Blasco mais de celui de Picasso à partir de 1901 À Barcelone en 1896, il est reçu à l'École de la Llotja, où enseigne son père, ayant exécuté en un jour le sujet de l'examen pour lequel on laisse généralement un mois aux candidats[13]. Période bleue

Guernica (Picasso) Reproduction murale du tableau Guernica (sur carrelage, à Gernika-Lumo, au 11 rue Allendesalazar). Guernica est une peinture du peintre espagnol Pablo Picasso, une de ses œuvres les plus célèbres et un des tableaux les plus connus au monde[2],[3],[4],[5]. Picasso réalisa cette huile sur toile de style cubiste entre le 1er mai et le 4 juin 1937, à Paris, en réponse à une commande du gouvernement républicain de Francisco Largo Caballero pour le pavillon espagnol de l'Exposition universelle de Paris de 1937. Cette toile monumentale est une dénonciation engagée du bombardement de Guernica, qui venait de se produire le 26 avril 1937, lors de la guerre d'Espagne, ordonné par les nationalistes espagnols et exécuté par des troupes allemandes nazies et fascistes italiennes. Conservée pendant toute la dictature franquiste aux États-Unis, à la demande de Picasso, cette œuvre a été transférée en 1981 en Espagne, où elle est conservée depuis 1992 au Musée Reina Sofía à Madrid[6]. Création La peinture

Analyse d'oeuvre : Guernica de Pablo Picasso Présentation de l’œuvre Titre de l’œuvre : « Guernica » Genre de L’œuvre : Peinture historique et engagée Artiste : Pablo Picasso 1881 – 1973 Date de création : 1937 Catégorie (domaine / thématiques possibles) : Arts du visuel Arts, Etats et pouvoirArts, techniques, expressionsArts, ruptures, continuités 0ù trouver l’œuvre : Guernica a été exposée pour la 1ère fois dans le pavillon espagnol de l’Exposition Universelle de Paris en juillet 1937. Repérage chronologique : Repérer l’œuvre et indiquer des événements historiques proches susceptibles d’alimenter des liens, des correspondances entre les œuvres. 1814 : Francisco de Goya, El très de mayo 1830 : Eugène Delacroix, La liberté guidant le peuple 1907 : Pablo Picasso, Les demoiselles d’Avignon Cette toile n’est pas comme les autres exemples donnés engagée, mais elle est un jalon marquant dans l’ensemble de l’œuvre de Picasso. 1937 : Pablo Picasso, Guernica1987 : Barbara Kruger, I shop therefore I am 1990 : Christian Boltanski, Réserve Le cubisme

guerre civile d'Espagne Conflit qui opposa de 1936 à 1939 le gouvernement républicain espagnol de Front populaire à une insurrection militaire et nationaliste dirigée par le général Franco. La guerre civile espagnole (juillet 1936-mars 1939) fut sans aucun doute l'un des événements majeurs du xxe siècle. Ses conséquences et l'attitude des gouvernements européens pendant la guerre influèrent largement sur le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et sur les formes qu'elle prit. La guerre d'Espagne fut un double « banc d'essai » : pour Hitler, celui d'unités et d'armements nouveaux ; pour Staline, celui d'une expérience politique et policière avortée, qui préfigura le destin des « démocraties populaires ». 1. La seconde République espagnole, instaurée en 1931 après les élections municipales et le départ pour l'exil d'Alphonse XIII, ne sera jamais un régime parlementaire stable, mais une longue suite de conflits politiques qui ne pourront s'exprimer en dernier ressort que dans la guerre civile. 2. 2.1. 2.2.

La guerre civile espagnole Offensive dans le Nord de l’Espagne En mars 1937, l’Italie fasciste, qui apportait son soutien aux troupes nationalistes du général Franco en Espagne, décida de lancer une offensive sur Madrid par le Nord-Est. L’échec de l’intervention italienne à Guadalajara, chef-lieu de province situé à 80 km de Madrid, incita Franco à déplacer le théâtre des opérations militaires, en lançant une campagne dans le Nord du pays, pour conquérir dans un premier temps la Biscaye, une région qui possédait de riches ressources en minerai de fer, ainsi que de nombreuses industries à Bilbao. C’est à cette occasion que l’aviation du corps expéditionnaire italien et de la légion Condor, une unité militaire allemande spécialement constituée pour intervenir aux côtés des nationalistes espagnols, menèrent pour la première fois des bombardements d’une grande ampleur sur les villes basques, parmi lesquelles Guernica. Bombardement de Guernica Destructions massives et dommages civils Auteur : Charlotte DENOËL

Related: