background preloader

Who's wearing what

Who's wearing what
Related:  Vintage fashion

fully fashioned stockings, lingerie, girdles, corsets and bullet bras. London Boutique: What Katie Did, 26 Portobello Green, 281 Portobello Road, London, W10 5TZ Tel: 0845 430 8943Los Angeles Store: What Katie Did, 7970 1/2 Melrose Avenue, West Hollywood, California, 90046 USA Tel: 1 877 221 2472 or 1 323 951 9622 (from outside US)Head office: What Katie Did, Unit 8 The Old Mill, 61 Reading Road, Pangbourne, Berkshire, RG8 7HY Tel: 0845 430 8743 or +44 118 976 7676 (from outside UK)Registered in England with company number: 05752881 What Katie Did is the world's leading brand of vintage inspired lingerie. Our retro underwear is inspired by designs from the 1940s and 1950s and the patterns are often adapted from vintage pieces. We're most famous for our spiral stitch bullet bra, as worn by Michelle Williams in the movie 'My Week With Marilyn'. Feel like a silver screen siren We have designed an extensive range of steel boned corsets so whether you're after the dramatic curves of an underbust corset or a sensational overbust corset we'll have one to suit.

Welcome to Spicy Brown! Maker of cute yummy kawaii t-shirts, toys and accessories. Inside-Out - The Official Topshop Blog Tour d’horizon du social commerce Voilà plusieurs semaines que la blogosphère s’affole au sujet du social commerce. En fait les pratiques de social commerce existent depuis de nombreuses années, mais plusieurs publications récentes ont intensifié les discussions. Il y a ainsi eu la publication par Altimeter de Pioneers on the Move: Rise of Social Commerce, ainsi que le livre Social Commerce par Julien Chaumond. Une définition du social commerce Comme toujours, impossible de se lancer dans un tour d’horizon sans une définition. je vous propose donc celle-ci : “Le social commerce est une pratique liée au commerce en ligne qui implique l’utilisation des médias sociaux, au travers d’interactions sociales et de contributions, pour aider l’achat ou la vente de produits et services“. Rien de très révolutionnaire dans cette définition, mais vous trouverez des choses un peu plus exotiques dans l’article suivant : Simple Definitions of Social Commerce (j’aime beaucoup les notions de shoposphère et de trusted environment).

Highsnobette | Daily Online Magazine For Womens Streetwear, Fashion, Accessories Vintage and Retro Clothing, Footwear and Accessories for Men and Women - That Indie Look SmarmyClothes.com, one of a kind diy punk clothing nos looks mode à Paris, New York, Berlin, Londres, Stockholm. Audrey, bloggeuse!11 Avril 2014 @ Lille Laetitia, resp. événementiel9 Avril 2014 @ Santa Teresa Morgane, resp. communication9 Avril 2014 @ Paris Perrine, pharmacienne1 Avril 2014 @ Asnière Mélodie, comédienne25 Mars 2014 @ Londres Perrine, pharmacienne19 Mars 2014 @ Asnière Myriam, psychologue18 Mars 2014 @ Paris Social Commerce en 2011, dimensions et conseils Cet article a été posté par Lionel Damm le 1 mars 2011 à 17:23 Dans une présentation sur les Mark Ellis ( Syzygy ) nous donne : 1 – L’ , le test : commencer, si ce n’est pas déjà fait, à vendre sur des plateformes sociales. 2 – Le : ajouter une dimension de partage mobile à votre mix social. 3 – Intégrer des à votre site e-commerce, notamment celui de Facebook. 4 – Intégrer des notions d’ et de sur vos offres 5 – Mettre en place des « » pour que des amis puissent réaliser leurs achats ensemble. 6 – Faire de votre site une réelle . 7 – Importer l’ offline sur les espaces online. Toujours selon Mark Ellis, les sont les suivantes : Éditions limités, ventes flash, mini stocks, boutiques temporaires, ventes privés : tous les moyens sont bons pour proposer aux clients une offre rare qui fait des personnes qui en bénéficient de vrais privilégiés. Dans « social commerce », il y a « social ». Le client doit trouver un intérêt dans l’offre. « Follow the crowd ». Ecrit par Lionel Damm .

Clutch Magazine: fashion.beauty.life.culture Best Vintage Stores in America: Best Stores in America Mister Freedom This cavernous showroom in the L.A. flats is a Wonka Factory of vintage menswear, with Frenchman Christophe Loiron as its visionary overlord. Both overwhelming and inviting, the store showcases Loiron's curatorial eye for just about every category, from Turnbull and Asser dress shirts to marled wool sweaters to skirted work boots that look like Laura Ingalls Wilder's pa just set 'em aside. Loiron himself is a spiky Frenchman with a soft spot for America, and a looming presence-his workroom is on a riser by the rafters. Up there he cuts patterns and stitches together romantic recreations of tug-captain coats and snug-fitting watchcaps. Check out his bomber jacket, with the crazy clasps and crinkly lining!

Beautiful/Decay Cult of the Creative Arts Street Peeper | Global Street Fashion and Street Style In the way - Je Like - Facebook fait payer ses friends Facebook fait payer ses friends Publié le 19 janvier 2011 Asos, la marque de prêt-à-porter britannique va ouvrir une boutique en ligne dédiée à Facebook. La griffe innove sur le marché avec la première application européenne intégrée au «Social Network» permettant de payer sans quitter le réseau social… Aujourd’hui, lorsqu’on souhaite acheter un article repéré sur la page Facebook d’une marque, l’internaute est directement redirigé sur le site officiel ou vers un organisme de transaction (PayPal & consorts). ASOS, la griffe anglaise présente exclusivement sur Internet avec 850 marques commercialisées, proposera dès la fin du mois de janvier un système de paiement pouvant être utilisé sans quitter Facebook. Cette nouvelle application Facebook développée par l’agence américaine Usablenet, qui a ouvert le bal avec JC Penney aux USA, permet à ASOS d’offrir une nouvelle expérience de consommation en ligne. JC Penney, le premier distributeur à avoir utilisé le Facebook Store aux USA

Related:  Social Media Articles