background preloader

LE LOURD SECRET DU MANIPULATEUR PERVERS

LE LOURD SECRET DU MANIPULATEUR PERVERS
Les pervers narcissiques se protègent. Ils ont en eux un secret qui ne doit surtout pas être percé à jour et encore moins divulgué. Ils ont une faiblesse, leur orgueil démesuré, un manque, l’empathie et l’affect, une faille, leur manque de construction, leur régression infantile à la moindre contrariété. Leur susceptibilité est sans limite, et comme un enfant, ils se mettront dans une colère noire si vous leur faites le moindre reproche ; tout autant ils se plaindront si vous ne vous occupez pas d’eux comme on s’occupe d’un petit enfant. Mais là où un enfant pleurera, va taper du pied, ils useront de leur force verbale pour vous critiquer, vous blesser, vous dénigrer. Vous vous sentirez à votre tour comme un enfant, un enfant puni, incompris. Ils se nourissent de faux semblants que vous ne devez sous aucun prétexte remettre en question. C’est pouquoi, même lorsque c’est vous qui leur parlez, c’est en fait eux qui parlent à travers vous. N’oubliez pas non plus qu’ils sont prédateurs. Related:  Harcelement moralsyrene

LETTRE D’UN PERVERS NARCISSIQUE Dans la peau d’un pervers narcissique… Suis-je né ainsi, ou le suis-je devenu ? Une question qui en occupe plus d’un, mais moi je me contrefiche totalement de la réponse. Une chose est sûre, je ne re souffrirai pour rien au monde, ni pour personne et pour ça je dois maîtriser ma vie et celles des gens qui en deviennent des éléments… Au début je n’étais qu’apprenti, mais j’ai eu des années pour m’améliorer… à l’école, avec ma famille, mes premiers flirts, au boulot… autant d’expériences qui m’ont rendu encore plus fort. Je sais comment repérer et manipuler au mieux une victime. La légende veut que ce soit de l’instinct, mais en fait de compte c’est que du boulot… suffit de regarder sa victime, suffit de se renseigner sans en avoir l’air… Je ne peux pas vivre seul… qui m’admirerait alors ? Faut faire des enfants, des disciples de plus… je construis mon clan qu évidement je protège de possibles contaminations extérieures. Je suis le roi du monde. Les années ont passé, je suis devenu vieux.

Je pense trop : comment canaliser ce mental envahissant (2/2) Nous continuons aujourd’hui notre ballade à travers les idées marquantes du livre Je pense trop de Christine Petitcollin. Si vous n’avez pas encore lu la première partie, voici le lien pour y accéder : Je pense trop (1/2) Les normopensants Selon Christel Petitcollin, les surefficients mentaux représenteraient 15% à 30% de la population, ce qui est loin de la majorité des gens. Contrairement aux surefficients mentaux, les normopensants sont hypoesthésiques : leurs sens sont moins développés. Ils savent aussi mieux détecter le signal faible dans le bruit ambiant : tout ce qui n’est pas utile est zappé automatiquement sans effort. Les normopensants aiment s’amuser et se distraire mais n’éprouvent pas le besoin de refaire le monde. Les normopensants ne sont pas aussi idéalistes que les surefficients mentaux. Enfin, ils sont doués d’une meilleure confiance en soi. Les solutions Ranger et organiser ses pensées L’autre outil, que j’ai trouvé très astucieux, ce sont les niveaux de pensée.

Centre de santé et de consultation psychologique Depuis que le monde est monde, la violence existe parmi les hommes pour le meilleur et le pire. Le meilleur consiste à libérer l’agressivité nécessaire pour se protéger, pour délimiter son territoire et pour résoudre des conflits. Cette énergie nous mobilise et nous pousse au changement permettant ainsi de sauvegarder notre intégrité. Le pire se manifeste lorsque cette énergie est canalisée vers l’abus de pouvoir et vers le désir de soumettre l’autre à sa propre volonté. D’entrée de jeu, disons qu’il existe différentes formes de violence : physique, sexuelle, verbale et psychologique. Impact de la violence psychologique Pris séparément, chaque petit manque de respect, chaque mensonge ou critique a souvent l’air anodin (« C’est quoi cette robe-là ??? Contrer la violence psychologique Dans un premier temps, il s’agit de reconnaître la violence et d’accepter l’idée qu’une personne que l’on estime puisse être nocive et dangereuse pour soi et qu’il faut s’en protéger. Lectures suggérées

Comment reconnaître une relation toxique Je m'abonne pour 1,75€/mois On a beau connaître cette personne et la fréquenter depuis une dizaine d'années, on ressent comme un malaise auprès d'elle. Il arrive que l'on s'entoure sans le savoir de relations négatives qui nous empoisonnent la vie à petit feu. Peur de l'échec, d'être rejeté, jugé. Les raisons sous-jacentes à cette "mauvaise fréquentation" sont multiples et souvent inconscientes. Cette personne est-elle bienveillante envers moi ? 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. Retrouvez plus de tests et d'exercices dans "Je dis enfin stop à la pression", d'Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, aux éditions Eyrolles.

Harcèlement Moral Stop - Pour la reconnaissance du harcèlement moral dans la législation française Harcèlement Moral Stop Textes de loi La loi 2002 du 17 janvier 2002 dite de modernisation sociales contient les dispositions permettant de lutter contre le harcèlement moral sur le lieu de travail dans le secteur privé et public. Charte sociale européenne Proposition de Loi du 14 décembre 1999 Mise à jour de la Charte sociale européenne Avis de la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme du 29 juin 2000 Proposition de résolution pour la création d'une commision d'enquête (Assemblée Nationale) sur le harcèlement moral Partie de la loi de modernisation sociale sur le harcèlement moral (Extrait) Partie de la loi de modernisation sociale sur le harcèlement moral (Texte complet) Partie de la loi de modernisation sociale sur le harcèlement moral (Parution du JO du 18 janvier 2002) Articles L.122-52 et L.122-54 modifié par la Loi L.2003-6 du 3 janvier 2003 (Parution JO du 4 janvier 2003) Jurisprudences - Synthèses d'arrêt de cour d'appel et de cassation. - Textes d'arrêts de cour d'appel.

La seule clef dont vous avez besoin pour avancer dans la vie Nous avons tous des rêves. Mais combien parmi nous les poursuivent ? Vous vous êtes vraiment demandé pourquoi ? Au XXIe siècle, je l’ai dit et redit, il n’y a aucune raison de ne pas suivre une voie qui nous intéresse réellement. Au contraire, il semble que beaucoup de personnes ce soit de plus en plus difficile. Pourtant, il n’y a qu’une seule chose dont nous avons besoin. Une seule.Et une fois que vous l’avez comprise, rien ne peut vous arrêter. Je ne sais pas Je reçois régulièrement de mails de lecteurs qui me demandent des conseils dans toutes sortes de domaines. J’apprécie beaucoup la confiance qu’ils me font et que je ne crois pas mériter, les questions posées concernant des domaines très différents, mais tournant toujours autour de la même problématique. En gros, ils ont des idées, ils ont envie d’aller dans une direction mais ils hésitent parce qu’ils ne savent pas comment avancer. Et c’est à moi – entre autres – de leur répondre. Alors quel est ce mot ? Choisir. Je sais Pas convaincu ?

Tous connectés, tous isolés L'auteur Christophe André est médecin psychiatre à l'Hôpital Sainte-Anne, à Paris. Du même auteur La mondialisation ne touche pas seulement l'économie, la cuisine ou la musique : elle concerne aussi la psychologie et la psychopathologie. L'époque est marquée par l'explosion des moyens de communication et du « tout connecté ». Les écrans, smartphones, emails, SMS, nous mettent à portée de clic de tout et de tous : sites de commande sur Internet, chat, vidéos de nos proches, rien n'est impossible dans le monde du tout connecté. Et pourtant, paradoxalement – ou peut-être assez naturellement –, des études de psychologie et de sociologie de plus en plus nombreuses révèlent une tendance au repli sur soi chez certaines personnes. La tentation du retrait Le terme hikikomori a été utilisé pour la première fois au Japon dans les années 1990 : il s'agit d'« un jeune qui s'est retiré chez lui et ne prend plus part à la société (études...

7 Things Old People Do That You Should Too | Jeff Havens Les violences psychologiques directes dans le harcèlement moral Le harcèlement moral se manifeste par des agressions psychologiques répétées. La meilleure façon de les prévenir est de connaître les comportements violents et agressifs et d'éviter de s'y livrer ou de les accepter dans le cadre du travail et en équipe. Cet article s'intéresse aux violences psychologiques faciles à détecter : les agressions psychologiques directes. Les attaques de l'identité ou du narcissisme Ce sont tous les discours qui infantilisent, humilient, infériorisent ou provoquent la personne en attaquant son identité ou son narcissisme. La manipulation de la réalité et des affects Une autre forme de violence consiste à manipuler les sentiments des personnes. Provoquer la peur Une autre forme d'agression qui se fait parfois passer pour un trait de caractère ou même une méthode de management est celle qui induit la peur, par les brimades, les menaces, les hurlements, l’espionnage, la filature, etc. L'intrusion dans la vie privée Bibliographie :

Êtes Vous Un Scanneur ! Le terme "Scanneur " nous provient de Barbara Sher dans son livre "I Could Do Anything If I Only Knew What It Was: How to Discover What You Really Want and How to Get It". Barbara Sher est une éminente Career & Life coach américaine et une de mes références en terme de coaching carrière. Je vous conseille vivement ce livre ainsi que "Wishcraft : How to Get What You Really Want" qui sont de vraies sources d'inspiration, d'idées en plus des conseils pas à pas que vous trouverez tout au long de la lecture. Lisez la suite afin de découvrir si vous faites partie de la famille des scanneurs … Si vous avez répondu positivement à la majorité des questions alors bienvenue dans la famille des scanneurs. Mais les scanneurs ont un gros problème Ils ont du mal à se focaliser sur un domaine précis, à finir leurs multiples projets. Scanneurs, ne déprimez plus, il y a enfin des solutions qui s'offrent à vous Vous pouvez tout faire mais vous devez apprendre à planifier votre vie. 1. 2. 3. 4.

La solitude affecte le cerveau Les auteurs d’une étude récente réalisée aux Pays-Bas ont suivi plus de 2000 personnes âgées ne présentant aucun signe de démence. Ils ont découvert que 13 % de celles qui se plaignaient de solitude présentaient des signes de démence trois ans plus tard, alors que le pourcentage tombait à 6 % pour celles qui n’étaient pas coupées de la société. Commentaire de Bernard Pradines : des données concordantes viennent confirmer cette tendance : la solitude serait corrélée avec le risque de voir apparaître une démence. De là à établir un lien simple de cause à effet, il y a un pas que je ne franchirai pas. Sources :

Communication non verbale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Tableau de symboles de communication non verbale de patients. La communication non-verbale (ou langage du corps) désigne dans une conversation tout échange n'ayant pas recours à la parole. Le langage du corps ne repose pas sur les mots, mais sur les gestes, les attitudes les mimiques ou les odeurs. La communication non verbale s'intéresse aussi à l'environnement, c'est-à-dire le lieu dans lequel les interactions ont lieu. La communication non-verbale est du domaine de la psychologie (études des émotions) et de l'éthologie. Le corps fait passer un message aussi efficace que les mots qu'on prononce. La langue des signes, utilisée par les sourds et les malentendants, est une transcription du langage parlé; ce n'est donc pas un mode de communication non-verbale, c'est un code. Définition et typologie[modifier | modifier le code] Types de communication non-verbale[modifier | modifier le code] On peut distinguer : Rappel historique L'École de Palo Alto

Harceleur et harcelé Il y a deux types de harceleur : le harceleur conscient et volontaire et le harceleur pervers qui agit compulsivement. Cette deuxième forme de harcèlement est difficile à admettre lorsqu'on croit que tous nos actes sont volontaires. Ils ne le sont cependant pas ; la majorité de nos actes sont inconscient et le harceleur, autant que sa victime entrent dans un jeu sans l'avoir décidé. Le harceleur est un pervers narcissique Le harcèlement moral n’a pas de sexe et s’exerce partout. Le harceleur moral compulsif n’est pas un méchant qui veut consciemment nous faire du mal. Son cercle relationnel est constitué de fraîche date. La victime idéale est probe généreuse tolérante et ingénue Les psychologues improvisés que nous devenons tous par la faute des médias, ayant cru comprendre qu’en matière de psychologie l’explication est le contraire de ce qu’on aurait pensé, voient dans la victime un masochiste qui se complaît à souffrir, alors qu’il s’en plaint.

Related: