background preloader

Séance d'apprentissage - pdf_Sequence_d_apprentissage-2.pdf

Séance d'apprentissage - pdf_Sequence_d_apprentissage-2.pdf

Pour bâtir des scénarios pédagogiques intégrant les TIC Dans le domaine littéraire, un Scénario est un canevas, le plan détaillé d'une pièce de théâtre, d'un roman. Au cinéma, c'est la trame écrite et détaillée des différentes scènes d'un film, comprenant généralement le découpage et les dialogues. C'est cette démarche d'écriture et de préparation que l'on peut vouloir transposer pour en faire une méthode dans l'enseignement et la formation : un scénario devient alors un travail préparatoire où un projet (de cours, de séquence, de module) est décrit, raconté, mais aussi découpé, structuré avant d'être réalisé de façon réelle. En fait, dans l'enseignement, il y a toujours eu quelque part cet acte de scénarisation de par le fait même que l'on pense le déroulement d'une séance, la répartition horaire, l'alternance de la théorie et de la pratique, etc. Un scénario pédagogique est en conséquence un document structuré décrivant : Scénario d'apprentissage et scénario d'encadrement Granularisation et design pédagogique

Construction d'une séquence pédagogique - Fiche didactique Voici quelques définitions de la terminologie utilisée pour construire les séquences pédagogiques en lycée professionnel et quelques outils : Terminologie SÉQUENCE : Ensemble continu ou discontinu de séances articulées entre elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieurs activités en vue d’atteindre les objectifs fixés par les programmes d’enseignement (terminologie de l’éducation - BOEN n°35 - 17-09-1992). Nb : La séquence vise un objectif d’apprentissage fixé au terme d’un nombre défini de séances. SÉANCE : la séance est une période d’enseignement qui vise un objectif d’apprentissage fixé à son propre terme. Remarque : la durée est généralement de 55 minutes néanmoins.en enseignement technologique et professionnel, la séance peut avoir une durée de 2 à 3 heures selon les répartitions horaires recommandées. OBJECTIFS : L’objectif décrit ce que l’élève sera capable de faire à la fin de la période de formation. quels sont les points essentiels de la séance ? Bibliographie :

Colloque « Apprendre l'histoire et la géographie à l'École » - L'enseignement de l'histoire et de la géographie pour tous :quelles finalités, quels enjeux ? Philippe Joutard, ancien recteur, professeur émérite à l'université de ProvenceAlain Bergounioux, inspecteur général de l'Éducation nationalePhilippe Claus, inspecteur général de l'Éducation nationaleIsabelle Lefort, professeur à l'université Lyon-IIRobert Marconis, professeur à l'université Toulouse-II, président de l'Association des professeurs d'histoire et de géographieClaude Nicolet, membre de l'Institut, professeur émérite à l'université Paris-IAntoine Prost, professeur émérite à l'université Paris-I Philippe Joutard : La continuité entre le colloque de Montpellier et celui d'aujourd'hui témoigne de la capacité à évoluer qui fait la force des deux disciplines que sont l'histoire et la géographie. Dans une nouvelle phase prospective, il convient de s'interroger tout d'abord sur les finalités à privilégier dans le cadre d'un enseignement pour tous, compte tenu de l'évolution de l'état des connaissances dans la première décennie du XXIème siècle.

Préparer des séquences d'enseignement Auteur : Ph. Dessus, IUFM Grenoble, Mise à jour : septembre 2007, document créé en octobre 2000. Résumé : Faire connaissance avec quelques méthodes de préparation de séquences d'enseignement afin d'en choisir une. Introduction On dit à juste titre que l'enseignant prépare sa classe devant une classe vide. Ce que l'on sait Il existe plusieurs manières de préparer son enseignement. Il existe également différentes manières de préparer son enseignement selon l'échéance de la séquence. Ce que l'on peut faire Dans la pratique, on peut utiliser différentes grilles de préparation, selon le niveau auquel on se situe. Dans la pratique, il est utile d'adapter les différentes méthodes vues ci-dessus. Durée Contenu Matériel Méthode et Tâche Evaluation utilisé lieu de impartie aux groupement élèves ou à des élèves l'enseignant On peut aussi, pour des projets plus larges, utiliser la fiche suivante (Romiszowski, 1984, p. 155). Information Réponse Renforcement Durée (min) Références bibliographiques

[APDEN] L’évaluation est un sujet complexe pour les professeurs documentalistes. Beaucoup d’entre eux écartent l’idée de la notation, ce qui peut occasionner une difficulté pour suivre la progression de chaque élève en information-documentation. Le mode d’évaluation du Socle commun de 2006 a été reçu favorablement par de nombreux collègues, pour la lisibilité qu’il donnait aux élèves, aux équipes pédagogiques et aux parents, dans le suivi de l’acquisition des connaissances et compétences. Cet outil permettait une intégration évidente des professeurs documentalistes, selon les items proposés, malgré les difficultés locales à faire reconnaître des compétences professionnelles dans le domaine pédagogique, et donc en matière d’évaluation. Parfois, il s’agit simplement de difficultés à faire apparaître le professeur documentaliste au sein du groupe de l’équipe pédagogique enregistrée dans l’outil informatique employé pour la formalisation de cette évaluation. 1. 2. 3.

1. Comment enseigner l'évolution ? — Enseigner avec le numérique — Éduscol numérique Séminaire organisé par la DGESCO"Enseigner les sciences de la nature implique de pouvoir enseigner n’importe quelle théorie scientifique et les faits attenants : théorie chromosomique de l’hérédité, théorie cellulaire, théorie de la dérive des continents... même si ces théories aujourd’hui sont hautement corroborées. Pourtant, enseigner la théorie de l’évolution semble susciter plus de difficultés. Comme d’autres théories, elle se nourrit de faits expérimentables et expérimentés. Comme d’autres, ses manifestations les plus probantes échappent la plupart du temps à nos sens humains. E @cces, 17/04/ Ouverture - Allocutions Vidéos Ateliers 1. 2. 3. 5. 6. 7. 8. Compte rendus texte, diaporamas et vidéos Tables rondes 1. 2. Diaporamas et vidéos Conférences 1. 2. 3. 4. Clôture Vidéo

Évaluation sommative Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'évaluation sommative est une démarche (parmi les trois démarches d'évaluation "sommative", "descriptive" et "herméneutique, heuristique ou globale") consistant à 'sommer', c’est-à-dire additionner des points censés représenter des niveaux de performance acquise ou à soustraire des points par exemple en fonction des erreurs commises. Cette démarche d'évaluation prend en compte des pondérations accordées aux éléments évalués. Si la démarche d'évaluation sommative est uniquement utilisée dans une fonction certificative (et par conséquent jamais dans une fonction de régulation ou formative) elle est appelée aussi évaluation certificative, c’est-à-dire quand il y a à la clé délivrance d'un diplôme après l’action de formation et visant à vérifier que « les acquisitions visées par la formation ont été faites[1] ». Voir aussi[modifier | modifier le code] Article connexe[modifier | modifier le code] Évaluation formative Portail de l’éducation

Évaluation formative Les concepts d’évaluation formative et sommative ont été apportés par Michael Scriven en 1967[1], dans le contexte de l’évaluation de programmes éducatifs (Curriculum evaluation). Pour Scriven, une évaluation formative devait permettre à un établissement scolaire d’estimer la capacité de ses programmes scolaires à atteindre leurs objectifs, de façon à guider les choix de l’école pour les améliorer progressivement, au contraire d’une évaluation sommative qui cherche à poser un jugement final sur les programmes : « marchent-ils » ou pas ? Et en conséquence, faut-il les maintenir, les étendre ou les abandonner ? Benjamin Bloom reprend dans les années suivantes cette distinction pour l’appliquer au processus d’apprentissage, notamment dans son ouvrage Handbook on formative and sommative evaluation of student learning[2]. Cette distinction a connu une large succès dans deux domaines d’évaluation, c’est-à-dire en pédagogie et dans l’évaluation des politiques publiques. Portail de l’éducation

La fiche pédagogique en information-documentation : Modèle à l’usage des professeurs documentalistes préparant une séance d’enseignement-apprentissage seuls ou en interdisciplinarité A. Le modèle annoté (v6, version actualisée en février 2017) B. Présentation de la fiche pédagogique 1- A qui s'adresse cet outil ? Que ce soit en formation continue ou en formation initiale, une des demandes les plus souvent réitérées des stagiaires et des étudiants est de « savoir élaborer une séance ». 2- Un savoir professionnel à affirmer « Savoir élaborer une séance » mobilise un certain nombre de savoirs et de savoir faire enseignants qui réclament un haut degré de conceptualisation autant qu’une connaissance très précise et pratique des aspects concrets. la dimension didactique : la question des savoirs scolaires, en l'occurrence ceux de l'information-documentation,la dimension cognitive : la question de l'appropriation de ces savoirs par les élèves,la dimension pédagogique : la question de l'ingénierie à mettre en œuvre dans le temps et l'espace dédiés,la dimension pratique : la question du lieu, des matériaux, du matériel et des outils didactiques nécessaires. P 1. 3.1. 3.2. 3.3.

Related: