background preloader

Un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog

Un blog pierre sèche - a Dry-stone Blog
Related:  genie civilelesmurs

LE CHA NAGE D'ANGLE INTEGRE LE CHAÎNAGE D’ANGLE INTÉGRÉ Une solution technique lors de la restauration de murs de soutènement à pierre sèche INCORPORATING WALL HEADS as a Solution to Restoring Dry Stone Retaining Walls Louis Cagin Lors de restauration ou de l’entretien de murs de soutènement à pierre sèche, j’ai souvent observé la présence en parement, de multiples chaînages d’angles. Il m’est apparu que ces chaînages peuvent avoir été intégrés dans la maçonnerie et qu’ils ne renvoient pas forcément à une étape antérieure de la construction du mur ou à un vestige d’aménagement. Ils peuvent ainsi avoir été la solution apportée lors de la restauration partielle de murs de soutènement à pierre sèche. En effet, lors de telles restaurations se pose la question de garder ou non des parties de murs usagées. Garder ces parties oblige à prendre des précautions particulières au niveau de la maçonnerie au point de rencontre entre le nouveau et l’ancien mur. Il me semble que ces chaînages répondent à la même préoccupation.

pierres écrites - pièges à dieux Rendez-vous sur le chantier de restauration des chibottes de Vals J'avais rencontré Fabien Habauzit au début de l'été. C'est Bernard Darne, son voisin d'en face qui m'avait parlé de lui : un nouveau au village, venu s'installer dans une grande maison à moitié en ruine et qui avait très vite tissé des liens avec ses voisins, dans ce coin un peu perdu qu'est le hameau du Fau, tout au bout de Mézères, derrière le plateau de Planèze. Fabien m'avait alors parlé de son boulot. Murailler. Sur le chantier des chibottes, pas de plan. Nous avions pris rendez-vous au mois d'août, alors qu'il serait affairé sur un chantier "exceptionnel" : celui de la rénovation des chibottes de Vals-prés-le-Puy, sur les flancs d'une vallée escarpée qui monte du Puy-en-Velay vers Saint-Christophe-sur-Dolaison. © Antonin Sabot / LeMonde.fr Elles sont une trentaine, encore plus ou moins sur pied, dans ce qui a sûrement été jadis un paradis de jardins en terrasse. Les outils sont très simples. Fabien et quatre autres muraillers s'occupent d'en restaurer trois.

Caylus. Pierres sèches sur les causses du pays Midi-Quercy - 11/06/2014 Commencée en 2001 par la restauration de puits privés et la création d'un circuit d'interprétation du patrimoine lié à l'eau sur la commune de Mouillac, l'Apicq (Association pour la promotion de l'identité des causses du Quercy) poursuit son action de restauration et de valorisation du patrimoine rural par la construction de murs de pierres sèches autour du circuit. Organisation des journées des samedi 21 et dimanche 22 juin, au hameau du Pech, commune de Mouillac. Ce week-end a pour objectif de sensibiliser les participants à l'intérêt de ce bâti et de leur donner des bases pour leur permettre d'engager d'autres restaurations chez eux ou dans des espaces publics présentant un caractère particulier. à 9 heures, accueil sur place, café, présentation du chantier. De 9 h 30 à 12 h 30, démonstration et travail sur un muret de clôture et un mur de soutènement.

Construire un muret de pierres sèches - Terre vivante - l'écologie pratique © Jean-Jacques Raynal Les murets de pierres sèches servaient à stabiliser les pentes légères ou à délimiter les parcelles. Aujourd'hui, pourquoi ne pas adapter de telles constructions à votre jardin ? Préparatifs Le matériau de base sera de la pierre : de calcaire, de schiste ou de granit, avec des formes pas trop arrondies pour faciliter le travail. Taillez la pierre ! © D. Quand les formes ne s’imbriquent pas bien, ou pour « dresser » une face (la rectifier afin qu’elle soit droite), vous pouvez retailler la pierre à l’aide d’une chasse à pierre (sorte de burin) et d’une massette, ou même les casser en deux avec un marteau pointu (le têtu). Construire Triez dans votre stock les plus grosses pierres, de forme assez plate, qui, posées en premier, formeront l’assise. Les bons gestes ! Creuser les fondations Stabiliser les pierres récalcitrantes ! Un muret bien stable Pour assurer la stabilité du muret, il faut lui donner une inclinaison vers l’arrière : c’est ce qu’on appelle le fruit. Finitions

Construction, muret, mur, pierre, extérieur - Construisez un mur de soutènement en pierre sèche Précédentepage 1 / 4Suivante 1 Réflexion La particularité d’un mur de soutènement est de soutenir la poussée des terres d’un terrain en surplomb ou d’un remblai. Il est donc enterré sur sa face située en amont. Avant de démarrer, observez et étudiez bien les lieux : la pente, la quantité de terre et de pierre. Selon où vous déciderez de construire le mur dans la pente, il sera plus ou moins haut, plus ou moins épais et cela induira une quantité plus ou moins grande de matériaux. 2Préparatifs Pierres extraites d'un champ lors de travaux agricoles. © L. Faites le bilan des pierres disponibles sur place et stockez-les dans un pierrier. Pierre à bâtir conditionnée en palette. L’idéal est de faire un petit schéma du projet avec les dimensions. 3Terrassement Le bon sol. Creusez les fouilles en anticipant les obligations techniques de la maçonnerie à pierres sèches : dimensions, drain, arrivée sur un sol suffisamment stable pour recevoir le mur. Le livre « Construire en pierres sèches » pioche pelle

Livre Construire en pierre sèche - L. Cagin, L. Nicolas - Règles de l'art et chantiers pratiques en images À l'inverse de la maçonnerie traditionnelle qui utilise du liant pour sceller les pierres entre elles, la maçonnerie à pierres sèches consiste à maçonner uniquement avec de la pierre, sans liant. Cette technique permet notamment de réaliser des aménagements paysagers respectueux des terroirs où la pierre abonde. Louis Cagin et Laetitia Nicolas expliquent ici en détail les techniques, les particularités et les gestes permettant de réaliser soi-même et en toute simplicité un aménagement en maçonnerie à pierres sèches. Photographiées pas à pas, de nombreuses séquences de chantiers réels complètent les règles constructives de la maçonnerie à pierres sèches ; elles illustrent - entre autres - la construction d'un escalier, celle d'un arc de décharge, le parementage d'un mur existant ou encore le drainage d'un sol. Construire en pierre sèche aidera les particuliers à se lancer dans un chantier de construction.

MYTHES ET REALITES SUR LES CHIBOTTES DU VELAY The dry stone huts of the ancient Puy-en-Velay vineyard in the Haute-Loire department: myth and reality Christian Lassure De nos jours, les cabanes de pierre sèche de la Haute-Loire sont universellement désignées dans la littérature touristique ou ruraliste sous le vocable de "chibotte". Une telle unanimité cependant n'est pas sans poser quelques questions. A-t-on affaire à un terme authentiquement vernaculaire, employé déjà au XIXe siècle par les vignerons-constructeurs eux-mêmes ou bien s'agit-il d'un mot savant, popularisé au XXe siècle auprès du grand public par les publications d'érudits locaux, à l'instar des phénomènes de substitution (partielle ou complète) qui sont intervenus dans d'autres régions : borie (féminin) remplaçant chabane en Périgord Noir (1), bori (masculin) puis borie (féminin) délogeant cabane en Vaucluse (2), capitelle se substituant à barraque dans les Pyrénées-Orientales (3), gariote éclipsant cabane et caselle en haut Quercy (4). (1) Cf. (2) Cf. (3) Cf.

Related: