background preloader

Moratoire OGM

Moratoire OGM
Related:  Pétitions

Je soutiens l'association Je souscris à l'épargne solidaire En choisissant de souscrire à l'épargne solidaire, vous soutenez durablement l'association Bio Consom'acteurs, qui devient destinataire d'une partie ou totalité des intérêts perçus. Le Codesol Le Codesol est un Livret de Développement Durable (LDD) de partage. Informations et souscription au Codesol. Le Compte Epargne Nature Le Compte épargne Nature, c'est choisir d'orienter votre épargne en faveur d'activités écologiques et environnementales ; aller plus loin dans la solidarité en partageant vos intérêts avec une association partenaire, active dans le domaine de la bio, des énergies renouvelables ou dans la protection de la nature. Informations et souscription au Compte Epargne Nature.

Autorisations de mise sur le marché de pesticides : Stéphane LE FOLL veut la transparence L’association Générations futures s’est procurée des courriers du directeur de l’ANSES au Directeur général de l’Alimentation, dans lequel le premier fait état de non prise en compte de la part de l’administration d’un certain nombre d’avis de l’ANSES à la suite d’une demande d’autorisation de mise sur le marché de pesticides (AMM). Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt souhaite réagir à l’accusation portée contre la Direction générale de l’alimentation (DGAL). Il tient à rappeler que la DGAL et l’ANSES collaborent en permanence tant au niveau des équipes que des directions, en particulier sur la question des AMM. Pour mémoire, la mise sur le marché d’un produit phytosanitaire en France est conditionnée à l’autorisation au niveau européen des substances le composant ainsi qu’à son évaluation par l’ANSES et à une consultation interministérielle concernant les ministères de la consommation, de la santé, de l’environnement et du travail.

Les OGM bannis de l’aide au développement par la France... et par la Bolivie Début mai 2013, Pascal Canfin, ministre délégué chargé du développement (du parti EELV), a annoncé que « l’Agence française de développement (l’AFD [ 1 ] ), s’engage à ne plus financer la recherche, l’achat, la promotion ou la multiplication de semences génétiquement modifiées » . Cette exclusion a été votée début mai par l’AFD qui établissait sa nouvelle stratégie en Afrique sub-saharienne en matière de sécurité alimentaire pour les trois prochaines années. Pascal Canfin conclut son courrier électronique aux membres d’EELV, courrier qu’Inf’OGM s’est procuré, ainsi : « Une nouvelle victoire sur les OGM ce matin qui nous fait avancer un pas de plus pour faire de l’Agence, une référence en matière de développement durable ». Pascal Canfin a réaffirmé cette position, le 3 juillet 2013, sur Twitter : « Cohérence nord sud : L’AFD_France ne financera plus les projets encourageant la recherche, l’achat, la multiplication, la promotion d’#OGM" . L’AFD et les OGM : ne pas être trop critique

#petition You abruptly disconnected state-owned broadcaster ERT’s signals on 11 June. This astonishing action constitutes a dangerous violation of article 11 of the European Union’s Charter of Fundamental Rights, which guarantees every European citizen’s right to freely reported and independent news and information. Your government must immediately restore this public broadcaster’s signals, stop issuing political instructions to its staff, combat overlapping conflicts of interest in the privately-owned media and refrain from any form of police violence or judicial intimidation against journalists. We call for a new basic law guaranteeing media freedom and pluralism. We are signing this petition to stop the Greek government from trying to economize on democracy. Help us to press for a basic media freedom law!

Publications L'opuscule intitulé “Expressions d’intérêt collectif - Réussir la transition” comprenant les textes de 31 membres du comité de soutien de l’association a été édité en décembre 2013 (120 pages, format A5). Les auteurs y proposent des solutions alternatives respectueuses de tous, pour un monde plus juste et un environnement plus sain. Ils rappellent leurs engagements fondamentaux pour réussir l’indispensable transition dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation biologique, de la santé, de la nutrition, de l’environnement mais aussi de l’économie et des finances solidaires. Le prix de vente de l’opuscule est de 5 euros. Pour les relais locaux et les diffuseurs professionnels merci de prendre contact avec le siège de l’association. --> Pour commander l’opuscule, reportez-vous au tableau ci-dessous et faites-nous parvenir un chèque avec vos coordonnées au siège de l'association.

OGM : l’Union Européenne dit oui a 66 nouveaux OGM Une découverte significative de l’Université de l’État de Washington montre que l’ail est 100 fois plus efficace que deux antibiotiques populaires pour combattre des maladies causées par des bactéries responsables de toxi-infections alimentaires. Leur travail a été publié récemment dans le Journal de Chimiothérapie Antimicrobienne, une suite des précédentes recherches de l’auteur dans Microbiologie Appliquée à l’Environnement qui a démontré de manière concluante qu’un concentré d’ail était efficace pour inhiber la croissance de la bactérie Campylobacter jejuni. L’ail est probablement l’un des plus puissants aliments naturels. C’est l’une des raisons pour laquelle les gens qui suivent un régime méditerranéen ont des vies aussi saines et longues. L’ail est aussi très performant en laboratoire de recherche. L’une des découvertes les plus intéressantes est que l’ail augmente le niveau global d’antioxydants dans le corps. Source Traduit par Bistro Bar blog relayé par wikistrike Comments comments

Agriculture : la réutilisation des semences sera sanctionnée Le Parlement a adopté, lundi 28 novembre, une proposition de loi UMP sur "les certificats d'obtention végétale". Il devrait simplifier l'utilisation de semences de variétés protégées. Une simplification contestée par certains syndicats professionnels, qui estiment qu'elle "bafoue" des pratiques agricoles ancestrales. Le texte du sénateur UMP Christian Demuynck a été adopté par le Sénat en première lecture le 8 juillet et transpose une convention internationale pour la protection des obtentions végétales de 1991. Voté dans les mêmes termes par l'Assemblée, lundi soir, le texte est donc adopté par le Parlement définitivement. Il conforte les spécificités du "certificat d'obtention végétale", un droit de propriété intellectuelle original créé par la France pour les semences afin d'éviter le recours aux brevets mis en place notamment aux Etats-Unis pour le vivant. Selon M. Germinal Peiro (PS) a parlé de "dîme" et exhorté en vain le ministre à modifier le point sur les semences de ferme.

PETITION - Projet d'aéroport Notre-Dame des Landes : Non merci !

Related: