background preloader

Trente Glorieuses

Trente Glorieuses
Période historique comprise entre 1946 et 1975 pendant laquelle la France et la plupart des économies occidentales connurent une croissance exceptionnelle et régulière et à l’issue de laquelle elles sont entrées dans l’ère de la société de consommation. 1. L'origine de l'expression « Trente Glorieuses » Titre de l’étude publiée en 1979 par l’économiste Jean Fourastié, l’expression fut choisie en référence aux « Trois Glorieuses » de la révolution de 1830 et à la « révolution invisible », sous-titre de l’ouvrage, dont la France fut le théâtre au cours de ces années. La plupart des pays occidentaux, ainsi qu’en Asie, le Japon, ont également été marqués par cette phase d’expansion connue – en Allemagne et en Italie notamment – sous le nom de « miracle économique » ou, plus généralement, d’« âge d’or » de la croissance. 1.1. En prélude à son étude, J. Il s’agit en fait du même village, deux états en miniature de la France que trente ans de développement séparent. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 2.4. 2.5.

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Trente_Glorieuses/185974

Related:  Dossier 30 glorieusepenelopesimonTrente Glorieuses : 1946 - 1975

Qu’est-ce que les Trente Glorieuses ? Qu’est-ce que les Trente Glorieuses ? Entre 1945 et 1973, le monde connaît une croissance forte. C’est ce que l’on a appelé les Trente Glorieuses, ce qui est un clin d’œil à l’histoire et aux Trois Glorieuses, à l’origine de la Monarchie de Juillet en 1830. Cette expression vient du titre que Jean Fourastié a donné à un livre publié en 1979, Les Trente Glorieuses ou la Révolution invisible de 1946 à 1975.

La France des Trente Glorieuses - Major-Prépa Un taux croissance durablement proche de 5%, le plein-emploi, une modernisation inégalée du pays qui apporte le progrès à l’ensemble de la société, l’ascenseur social qui fonctionne, un pouvoir d’achat qui explose, et on pourrait continuer encore longtemps… Hé oui, la France n’a pas toujours été en crise ni un pays qui se dit en déclin. Cette situation apparaît bien enviable aujourd’hui, on la cite souvent comme la référence de l’état économique à atteindre ; mais qu’en est-il vraiment ? Qu’est-ce que la France des Trente Glorieuses ? Les Trente glorieuses, c’est une période exceptionnelle de croissance qui profite à quasiment tous les pays industrialisés, durant une trentaine d’année : de la fin de la seconde Guerre Mondiale jusqu’au premier choc pétrolier soit 1945 à 1973. L’expression a été forgée par Jean FOURASTIER (1907-1990) dans son livre « Les Trente Glorieuses, ou la révolution invisible de 1946 à 1975 », publié en 1979.

La France des Trente Glorieuses (1944-1974) - Philisto Auteur : BelisaireVisualisations : 23452 (10.83/j)Modifié : 31/10/2011 à 11h17 Sortie de la Seconde Guerre mondiale, passé le temps de la reconstruction, la France s'engage dans les Trente Glorieuses (1945-1975), période de croissance forte et continue qui donne au pays sa place de grande puissance industrielle. Une France nouvelle naît sur les décombres de l'ancienne : celle des grandes surfaces, de l'automobile et de la télévision. Sur le plan extérieur, le pays est néanmoins bousculé par les guerres coloniales, et en particulier le problème de l'Algérie qui empoisonne la vie politique pendant huit ans. A la IVe République immobile succède la Ve République et le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958, qui opère une césure fondamentale dans l'Histoire de la France au XXe siècle. Naissance et mort de la IVe République (1944-1958)

Trente Glorieuses On appelle les Trente Glorieuses la période historique d'environ trente années, comprise entre la fin de la Seconde Guerre mondiale (1944 ou 1945) et le premier choc pétrolier de 1973, qui a entraîné l'économie mondiale dans la crise. Pendant cette période d'après guerre, quarante ans après les États-Unis, plusieurs pays du monde développé — le Canada, l'Europe occidentale, le Japon et l'Australie — ont connu une très importante croissance économique, une amélioration constante de leur niveau de vie et un changement de façon de vivre, l'entrée dans la société de consommation. L'expression a été proposée en 1979, a posteriori, par un économiste français, Jean Fourastié, dans son ouvrage intitulé "Les Trente Glorieuses ou la révolution invisible de 1946 à 1975". Tableau de 1880 à 2000 de l'évolution du PIB par habitant en France, avec la montée spectaculaire de 1945 à 1975.

Parcours - La société des 30 Glorieuses parcours pédagogique Jean-Marc Ricouard - Enseignant d'histoire-géographie de l'Académie d'Amiens Présentation Retrouvez ce parcours sur le site de l'Académie d'Amiens . Georges Pompidou (1911 - 1974) - Le président des «Trente glorieuses» - Herodote.net Né le 5 juillet 1911 à Montboudif (Cantal) dans un ménage d'instituteurs venus de la paysannerie, Georges Pompidou est à ce jour le seul président de la Ve République d'origine populaire. Son ascension doit tout à l'école républicaine. Élève de l'École normale supérieure (promotion 1931), il devient professeur de lettres dans un lycée de Marseille.

Musée national de l'histoire de l'immigration Bidonvilles La destruction du bidonville de Colombes, en banlieue parisienne, octobre 1967 © F. Gaillardot / Adoma France-soir, numéro du 29 octobre 1957 © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI Le mot bidonville est venu d’Afrique du Nord où il désigne les ensembles de baraques autour de Casablanca ou d’Alger. Au départ, il est associé aux travailleurs immigrés d’Algérie en métropole.

Les Trentes glorieuses Les années qui suivent la seconde guerre mondiale n'ont rien à voir avec celles de la guerre de 1914-1918. A la ruine de l'économie européenne va suivre près de trente années de croissance non-stop en Europe mais plus généralement pour l'économie mondiale. Les années 70 marquent la fin de cette période de croissance. I ) Les éléments de la croissance. A ) Les facteurs de progrès. L'évolution économique et sociale de la France depuis 1945 1. La reconstruction d'après-guerre Le bilan de la 2ème guerre mondiale Les victimes civiles et militaires, le déficit des naissances et l'émigration ont entraîné une baisse de la population française d'environ 1,5 millions de personnes. L'économie était dévastée.

Related: