background preloader

Remplacer Google Reader

Remplacer Google Reader
Google vient d’annoncer la future fermeture de son lecteur de flux RSS « Google Reader ». Mon objectif dans cet article est de vous présenter une réelle solution de remplacement pour ce logiciel qui est rapidement devenu indispensable aux veilleurs. Google Reader permet en effet de centraliser l’information de centaines de sources sur une interface en ligne simple d’utilisation. D’un simple clic, vous pouvez trier cette information, et la partager sur des plateformes privatisées comme des blogs par exemple. Cette fonctionnalité de partage fait défaut aux concurrents de Google Reader. A ma connaissance, ils permettent uniquement le suivi de flux RSS, sans laisser la possibilité de trier l’information. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui de découvrir une solution de remplacement permettant de s’affranchir de Google Reader. La plateforme de veille : partage de l’information au centre de l’entreprise Étape 1 : Souvent l’étape manquante à certains logiciels. Avantages : Inconvénients : Related:  Webmarketing & Community Management

Extraire l’information du web avec TaDaWeb Dans cet article, je vais vous présenter un outil proposé par une jeune startup luxembourgeoise permettant d’extraire l’information d’internet et de la mettre en forme pour la partager en ligne. L’outil en quelques lignes : Réunir l’information au même endroit pour la traiter Concrètement, cet outil va vous permettre de sélectionner un ou plusieurs sites internet pour mettre sous surveillance certaines données. Vous allez donc choisir de surveiller par exemple un prix, ou les articles d’un blog et de les centraliser au sein de cet outil pour les traiter. Vous allez pouvoir les modifier, et les organiser avec un ensemble de méthodes visuelles et simples d’utilisation. Le résultat ainsi obtenu vous permettra de créer un journal présentant les nouvelles informations en temps réel, ou des alertes vous prévenant d’une modification sur les éléments que vous surveillez. Traitement de l’information : 3 étapes simples pour réunir les données tadaweb journal Valeur ajoutée et améliorations possibles

La boite à outils du veilleur 2.0 Remplacer Google Reader et migration des flux RSS L'ADBS était partenaire du salon Documation-MIS, qui s'est tenu la semaine dernière au CNIT, et le moins que l'on puisse dire est que l'association a multiplié les occasions de rencontre avec les professionnels. Outre l'organisation de plusieurs conférences sur des thématiques comme "Veille et collaboration", "Le moteur de recherche, un animal social" ou encore "Le futur, inventons-le ensemble", l'association avait organisé sur son stand de nombreux ateliers, et des moments de rencontre avec les animateurs des différents groupes sectoriels. Le secteur Veille était bien sûr présent et j'ai eu le plaisir d'intervenir pour présenter "Quelques pistes pour remplacer Google Reader". Google a en effet surpris les internautes en annonçant, le 13 mars dernier, qu'il supprimerait le 1er juillet prochain son agrégateur de flux RSS Google Reader. Pour autant, il est – malheureusement – peu probable que pétitions et revendications aient un quelconque impact sur la stratégie de Google.

Google Keep : l'arrivée des bloc-notes à la Evernote, Made in Google Certains utilisateurs ont pu avoir un bref avant-goût d’un service nommé Google Keep. Ce service de prise de notes devrait donc être rendu disponible à tous dans un avenir très proche. Si vous vous appelez Google, et que vous faites une mini-erreur (comme de rendre disponible un service à une partie des utilisateurs), il ne faut pas s’attendre à ce que cette maladresse passe inaperçue. En effet, le blog Android Police s’est vu offert l’accès à Google Keep pendant quelques heures. Il faut bien avouer que Google Keep était déjà un secret de pacotille depuis Juillet 2012 où le compte officiel de Google (sur son réseau social Google+) avait partagé une impression d’écran des « aperçus instantanés » sur Android, où l’option « Ajouter à Google Keep » était plus que visible. Alors vraies bourdes répétées ou jeu du chat et de la souris avec la presse, ce qui est sûr, c’est que Google Keep est on ne peut plus prêt à être dévoilé au grand public. Qu’est-ce que Google Keep ?

Comment améliorer la diffusion de sa veille ? Compte-rendu de la matinée ADBS Le secteur "Veille et Recherche sur Internet" de l'ADBS a organisé le 6 décembre dernier, en collaboration avec le secteur Santé, une matinée sur le thème "Comment améliorer la diffusion de sa veille ?". Cette matinée était le prolongement logique de celle qui s'était intéressée en mai dernier à la phase amont de la veille, à savoir le choix de la plateforme – voir "Veille : outils gratuits vs plateformes payantes. Confrontation des usages à l'ADBS". Centrée sur les retours d'expérience d'adhérents de l'ADBS, cette manifestation a permis à cinq professionnels de l'information, appartenant à des domaines et des organismes très différents (Veolia Environnement, TF1, Total, FLA Consultants et la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de la Haute-Savoie...), d'expliquer leur démarche et les outils qu'ils avaient choisis pour diffuser et capitaliser les résultats de leur veille. Le compte-rendu détaillé des différentes interventions vient d'être publié dans la lettre Netsources n°101.

Scoop.it encore plus d’options pour partager votre veille Après avoir essayé plusieurs outils de curation… Euh… vous savez ce qu’est la curation a force de lire mon blog non? eh bien pour les petits nouveaux je vous invite a lire Froggy dis-moi c’est quoi la curation ??. Donc après avoir essayé des outils de curation… mon choix se porte sur scoop.it. C’est pour moi celui à privilégier si vous souhaitez un résultat optimal. Cet outil s’adapte au fil du temps aux demandes de ses utilisateurs et encore une fois il nous réserve de belles nouveautés. Scoop.it vous permettra de réaliser une vielle de qualité et de la partager sur Facebook, Twitter, LinkedIn… Quand une grenouille rencontre des gens importants… Avant toute chose je souhaite vous partager ma petite joie du 21 décembre 2012. C’était vraiment très agréable de rencontrer une responsable de Scoop.it pour parler des nouveautés mais aussi pour avoir mon ressenti et me demander qu’elles améliorations j’aimerai trouver dans le futur. Les avantages d’un compte Scoop.it Business : A propos de...

NOTES sur Proposition : un nouveau regard sur l'e-réputation L’e-réputation est l’un des concepts web les plus à la mode. Elle est définie comme une réputation véhiculée à travers des supports numériques. Sans grands fondements théoriques et surtout académiques, ce concept est vendu par les agences au milieu d’une multitude d’amalgames et de raccourcis.Cet article tente d’évoquer quelques pistes. Sans avoir la prétention de fixer un cadre définitif… La réputation Bien avant l’arrivée du web, le concept de la réputation prêtait à débats et confusion. Par contre, la réputation est basée sur des opinions. L’une des erreurs courantes consiste à considérer la réputation dans l’absolu, sans préciser l’élément qui va la porter ou même le public qui l’adopte. Thierry Libaert la définit comme « l’ensemble des croyances ou jugements existant au sein du public envers l’entreprise. Le web, change-t-il grand chose ? Bien que le web ne soit pas le premier média de masse que l’humanité ait connu, il est le premier média à avoir donné un préfixe à la réputation.

Veille : outils gratuits vs plateformes payantes. Confrontation des usages à l'ADBS Le secteur "Veille et Recherche sur Internet" de l'ADBS a organisé le 19 juin dernier, en collaboration avec les secteurs "Coopération et Développement" et "Education Enseignement Pédagogie", une manifestation sur le thème "Quels outils de veille pour quelles pratiques ? Cinq retours d'expérience" qui a remporté un grand succès. Au cours de cette matinée, cinq professionnels de l'information appartenant à des domaines divers ont expliqué leurs démarches dans la mise en place de leur veille et dans le choix des outils, et ont présenté les atouts et limites des solutions qu'ils avaient choisies (AMI EI, Digimind, KB Crawl, mais aussi Google Reader, Diigo..).Cet article est une synthèse du compte-rendu détaillé que nous avons réalisé pour la lettre professionnelle NETSOURCES (n°98, mai/juin 2012) ; exceptionnellement, nous proposons à tous ceux qui le souhaitent de recevoir ce numéro sous forme électronique, sur simple demande par mail. Mathilde Fourquet, Arkema Héloïse Nétange, CIEP

Scoop.it : un outil utile pour le veilleur... Sélection de sources à suivre pour les pros de l'information Dans l’article « Pour tout savoir sur la curation« , nous avons rassemblé un certain nombre de ressources permettant de connaître les outils et les usages de cette pratique qui, d’après Wikipédia, consiste à « sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Si l’usage de plateformes telles que Scoop.it, Pinterest, etc. soulève indéniablement des questions d’ordre juridique – concernant notamment les conditions légales de réutilisation des contenus (récupération des images, extraits quelquefois importants…) – mais aussi des questions informationnelles (amplification de la redondance, valorisation des « curateurs » au détriment des créateurs d’information…), il n’en demeure pas moins que des professionnels experts de leur domaine investissent de plus en plus ces outils, et que les portails qu’ils proposent constituent aujourd’hui une source fort utile pour les veilleurs.

NOTE sur Stratidev

Related: