background preloader

Les TICE, pour quoi faire ?

Les TICE, pour quoi faire ?
Un enseignant peut-il ignorer les TICE aujourd'hui ? Les TICE entraînent une transformation considérable du rapport enseignant-apprenant et des échanges entre enseignants au service de leur formation. Elles représentent : Une culture incontournable Déjà implantés dans tous les secteurs professionnels, l'informatique en général et l'Internet en particulier s'introduisent massivement dans la plupart des foyers, risquant de creuser un fossé entre les différents milieux socioculturels si l'école ne joue pas son rôle. Marginal il y a une vingtaine d'années, le recours aux TICE est désormais formalisé et institutionnalisé avec le B2i (Brevet Informatique et Internet). Un outil pour l’élève Les TICE offrent un auxiliaire didactique au service des apprentissages. Related:  DOCS TICE

Espaces numériques de travail (ENT) : usages dans l'enseign Des repères pour mieux comprendre ce qu'est un ENT, des exemples pour aider au développement des usages Le dossier commence par préciser le sujet : définition des ENT, textes de référence, enjeux pour le système éducatif, état du déploiement, rôle de l'ENT dans le cadre d'un projet d'établissement, accès à des contenus et services associés... Puis, il présente un panorama des usages, illustré par des témoignages d'enseignants - la plupart en vidéo - et des exemples de scénarios pédagogiques dans différentes disciplines.

L’usage du TBI : format par Mônica Macedo-Rouet * Le précédent article sur l’usage du TBI présentait l’un des facteurs clés de l’intégration de cet outil en classe : le temps d’expérience des enseignants. Ci-dessous seront présentés deux autres facteurs identifiés dans les études récentes : la qualité de la formation et la capacité à franchir certaines étapes. Des élèves de maternelle font un travail collaboratif sur le TBI en présence de leur enseignante, Maryvonne Blais.Voir le témoignage vidéo « Des outils TICE pour l'approche des nombres en maternelle » La qualité de la formation Le développement d’usages interactifs du TBI dépend évidemment du contenu de la formation et de l’accompagnement reçus par les enseignants. Deux exemples permettent d’illustrer certains de ces éléments : La méthode se base sur l’idée de réaliser un cycle d’activités d’apprentissage. Le deuxième exemple vient du projet mené par l’équipe de Bridget Somekh. La capacité à franchir des étapes Les trois étapes ou usages identifiés sont :

Intégrer les TICE dans les séquences d'apprentissage Penser systématiquement à intégrer une séance utilisant les TIC dans les séquences d’apprentissage (à une des phases de l’apprentissage) et dans tous les domaines pour se documenter, ou produire, ou communiquer, ou s’exercer. « A l’école, l’informatique est avant tout un outil au service des apprentissages des diverses disciplines. C’est donc dans des contextes variés, où l’élève recourent en fonction de besoins réels à l’usage des technologies de l’information et de la communication, que les enseignants vérifient l’acquisition des compétences spécifiées pour le Brevet informatique et Internet » produire : Ecrire avec le traitement de texte Mise en forme d’une production écrite : utilisation du traitement de texte, du correcteur orthographique, utilisation d’un logiciel de traitement d’image produire : Rédiger un compte rendu d’expérience avec des insertions de productions d’élèves (carnet d’expériences, dessin d’observation ...)

L'utilisation du numérique à l'École Vers une généralisation du numérique à l'École Espaces numériques de travail : vers un déploiement généralisé Un espace numérique de travail (ENT) est un ensemble intégré de services numériques, choisi, organisé et mis à disposition de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance. L'ENT offre des services : pédagogiques : cahier de texte numérique, espaces de travail et de stockage communs aux élèves et aux enseignants, outils collaboratifs, blogs, forum, classe virtuelle, etc.d’accompagnement de la vie scolaire : notes, absences, emplois du temps, agendas, etc.de communication : messagerie, informations des personnels et des familles, visioconférence etc. Élèves, parents, professeurs, personnels administratifs peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel matériel connecté à internet. Depuis la rentrée 2016 : Ressources et usages du numérique à l’École Des programmes adaptés

SITE : Compétences numériques C2i Pour plus de lisibilité, le site a été organisé par public. Trois univers vous sont proposés : Etudiant Que vous soyez étudiant en formation initiale ou en formation continue, retrouvez toutes les informations sur la formation aux compétences numériques : Qu’est-ce que les compétences numériques ? Enseignant Tous les enseignants sont dorénavant concernés par la formation aux compétences numériques. Le nouveau site du C2i vous propose des éléments pour vous aider à mettre en place cet enseignement : les compétences de base que chaque étudiant doit acquérir au cours de son cursus, les modalités de formation, ainsi que des ressources de formation. Pour plus de renseignement, vous pouvez aussi entrer en contact avec le correspondant C2i de votre établissement, qui sera à même de vous guider dans votre démarche. Employeur La formation aux compétences numériques et le C2i s’adressent aussi bien à la nouvelle génération d’étudiants et de jeunes diplômés, qu’aux salariés.

Profession... tuteur à distance : en quête d'une identité profes Que fait le tuteur à distance ? Question à laquelle le consultant-formateur Jacques Rodet tente de répondre dans le sixième numéro de Tutorales, la revue de la communautés de pratiques des tuteurs à distance (t@d), qui vient de paraître. Partant du fait que dans nombre de pays, la profession de tuteur à distance n'est pas officiellement reconnue, même si elle existe dans la pratique, J. Rodet interroge l'identité du tuteur de trois points de vue différents, celui de l'institution, celui de l'apprenant et celui du tuteur lui-même à travers trois processus, pouvoir, vouloir et savoir. Pouvoir, savoir et vouloir L'institution (employeur) dote le tuteur d'un pouvoir d'intervention. « Plus l'institution précise le statut du tuteur, plus elle l'investit d'un "pouvoir" identifié et favorise l'émergence de son identité professionnelle ». Quant au tuteur, il doit posséder un "savoir" en relation avec la fonction qu'il assume. Tutorales n°6 Sommaire Télécharger : Tutorales n°6 (.pdf)

c212ee » Se référer à des travaux de recherches liant savoirs, apprentissages et tice. Le site d’éduscol est une première référence aux apports des tices dans les apprentissages de par l’article contenue sur le site et qui démontre que les tices constituent un outils pour améliorer la réussite des élèves. Lien vers l’article tice d’éduscol : « » L’article scientifique de thierry karsenti spécialiste universitaire canadien des tice en rapport avec l’éducation intitulé « quand les tices font mouche: leur impact sur l’engagement scolaire des élèves » démontre l’impact des tice dans l’engagement scoalire des élèves. lien vers l’article de thierry karsenti : « » L’article scientifique de Diane Huot maître de conférence à l’université de Québec montre l’atout éssentiels que représente les activités tice dans l’apprentissage des tices aujourd’hui. Lien vers article de diane huot : « »

Technologies de l'information et de la communication Aperçu schématique des grandes composantes des Technologies de l'information et de la communication (TICS), et du cloud computing tel qu'émergeant au début des années 2000 Histoire[modifier | modifier le code] Après les premiers pas vers une société de l'information qu'ont été l'écriture puis l'imprimerie, de grandes étapes ont été le télégraphe électrique, puis le téléphone et la radiotéléphonie. L'informatique a pris son essor grâce aux circuits imprimés, les constructeurs d'informatique décentralisée innovant rapidement. Le rapprochement de l'informatique, de l'audiovisuel et des télécommunications, dans la dernière décennie du XXe siècle a bénéficié de la miniaturisation des composants, permettant de produire des appareils « multifonctions » à des prix accessibles, dès les années 2000. Le nombre de services disponibles explose, et génère des emplois liés à ces technologies, pour 3,2 % du PIB français vers 2010 et 5,5 attendu en 2015[3]. Concept[modifier | modifier le code]

Related: