background preloader

First Earth [full]

Related:  Habitat écologique

haus Institut La maison autonome sans factures Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ? 4 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Dans la cuisine ? Dans le salon ?

Le Village Vertical, une alternative écologique et solidaire face à la crise du logement Et si l’on reprenait en main son habitat ? C’est le pari lancé par le Village Vertical, une coopérative d’habitants située à Villeurbanne, dans la banlieue lyonnaise. Dépassant les conceptions classiques de propriétaire et de locataire, la coopérative invite les habitants à mutualiser leurs ressources pour concevoir, construire et gérer collectivement leurs futurs logements. Un reportage en partenariat avec DIY Manifesto, webdocumentaire présentant des initiatives en France et dans le monde pour répondre à la crise économique. En pleine crise du logement, le co-habitat ou habitat partagé a la côte. Si les formes juridiques du co-habitat sont diverses (co-location, société civile immobilière...), l’habitat en coopérative est désormais encadré en France par la loi ALUR, adoptée en 2014 [1]. Inventer un habitat solidaire et non spéculatif Ce père de famille, moteur du projet, a été rejoint par d’autres aspirants résidents au fil de l’aventure villageoise. Allier écologie et social

Photo Gallery Pat's First Cob (1998) This was Patrick's first cob project on his own after taking a one week workshop with Cob Cottage Company (CCC) in 1997. He built the foundation and then used beach logs for the frame. CCC then taught a 2 week course, after which Patrick finished the walls and roof. Tracy and Patrick did the plastering. The budget for the project was $1,000. Hilde's Cob (1999) The major construction of this cob was completed in the summer of 1999. Garden Cob (2002) Elke and Patrick built the Garden Cob during an 8 week apprenticeship course. Christina's Cob (2002-2004) There are 3 separate cob projects on this site. Kate's Cob (2003) Kate's cob is our largest cob house project to date. Deaconvale Farm Cob (2005) Tracy and Patrick were the instructors for this intensive 9 week, 9 person apprenticeship program. Lee's Courtyard (2000-2001) This courtyard was 2 separate workshops over 2 summers. Charles' Cob (2001) Charles wanted to use only materials from his site. Blacksmith Shop (2001)

Treehouse | Luxury Tree Houses | Blue Forest Treehouses Self-sufficient couple builds their own floating off-grid island (Video) From no-waste, no-impact, buy-nothing, no-money to living tiny, there are a multitude of saner and more courageous alternatives to the unthinking, zombie wastefulness of mainstream living. For Canadian couple Wayne Adams and Catherine King, living self-sufficiently meant building their own floating island near Tofino, British Columbia, consisting of twelve interconnected platforms that support their home, greenhouse, lighthouse and a dance studio. Wayne, a sculptor, and Catherine, a retired ballerina and carver, began building this extraordinary home back in 1992. They have dubbed it "Freedom Cove," and call it a "floating food garden." The two artists support themselves by selling their artworks in local shops and beyond, and supplement their income with veggies and fruit harvested throughout the year from their own garden, in addition to fishing. © Freedom Cove © Freedom Cove The couple lives here full time, and even raised two kids here.

Cette ville de bambous pourrait voir le jour en 2023 Pour contrer le problème de la congestion des grandes villes, la firme d’architecture Penda a dévoilé les plans d’un tout nouveau genre de ville, entièrement faite de bambous. (Photo : Penda) Chercher à renouveler les sensations urbaines, et construire une ville durable : c’est le défi que Penda, une firme pékinoise et viennoise, cherche à relever, avec des structures en tiges de bambou, fermement entrelacées, et des bacs de béton pour accueillir des plantes. Les co-fondateurs Dayong Sun et Chris Precht utilisent le bambou depuis leur premier projet, un portail pour un parc en Chine, qui les a incités à penser en grand. Ils racontent à Dezeen: L’état actuel des choses en termes d’organisation urbaine, de pollution atmosphérique et d’économie, demande que l’architecture repense les procédés de construction. Sous forme de tipis modulables, ces espaces s’étendent et s’empilent les uns sur les autres, permettant effectivement à la structure de se tranformer et s’agrandir.

Une école 100 % écologique qui apprend aux enfants le développement durable Alors que les équipements scolaires viennent cruellement à manquer en Uruguay et que les déchets s’accumulent, l’association TAGMA a pris en charge la construction d’une école 100% durable. Construite essentiellement à base de déchets et autosuffisante en énergie, elle apprendra aux enfants à mieux recycler et consommer. Depuis janvier, la petite ville de Jaureguiberry s’affaire. Dans ce village uruguayen de 400 habitants, plus de 200 bénévoles venus du monde entier œuvrent à la construction du tout nouvel équipement public : l’ « Escuela Sustentable ». Un équipement public indispensable Cette école d’un nouveau genre répond à deux problèmes majeurs qui touchent l’Uruguay. L’Escuela Sustentable a été conçue pour répondre à ces deux problématiques majeures : l’école, construite à plus de 60% avec des déchets, permet aux enfants des villages avoisinants d’avoir accès la même éducation que dans les grandes villes. Auto-suffisante énergétique et enseignement durable

How to Build Your Own Starter House in Just 5 Steps — for $25,000 — TED Fellows How to Build Your Own Starter House in Just 5 Steps — for $25,000 Wanna ditch the mortgage and live in a modular, open source, ecological house? Introducing the Open Building Institute Eco-Building Toolkit. Picture this: you own a small piece of land. Nothing fancy — just a small plot. Sound crazy? As they close out a successful Kickstarter campaign to raise funds to take the idea to the next stage of development, Marcin and Catarina give the lowdown on barn-raising, open source style. 1) Create an open source library of modules. Each essential piece of the house is designed to be built individually, then assembled like building blocks, kind of like Lego. 2) Train people to build in this way. Lots of people want to learn how to build their own house — and lots of people would prefer their house to be built for them. 3) Construction pays for itself. What might this look like? 4) Get people out of debt. 5) Build in open source hardware — and aesthetic design. Sound cozy?

Des bâtiments publics et des écoles en paille : plus écologiques et bien moins chers que le béton Et si on oubliait le béton et la laine de verre au profit de la paille, ce matériau isolant bon marché, abondant, peu polluant et ultra-performant ? Longtemps réservée aux maisons particulières, la paille s’invite désormais dans les bâtiments publics. Écoles, crèches, salles des fêtes... les expériences se multiplient, en ville et à la campagne, grâce à quelques élus volontaristes. Depuis 2012, les bureaux d’étude et les assureurs peuvent même s’appuyer sur des textes officiels pour encadrer les projets de construction en paille. La matinée se termine au pôle multi-accueil de Muël, petite commune de 900 habitants située à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest de Rennes. « Cet espace, qui accueille pour le moment douze enfants, c’est un projet de la communauté de communes, précise Marcel Minier, le maire de Muël. Paille, terre et chantiers participatifs Une construction en paille comprend une structure en bois, montée sur place, que l’on bourre ensuite de bottes de paille.

Related: