background preloader

Conjuguer cuisine et herboristerie

Conjuguer cuisine et herboristerie
Les arts de la cuisine et de l’herboristerie font heureux ménage. En effet, les plantes médicinales peuvent rehausser ou transformer les saveurs d’un repas tout en ajoutant leurs vertus thérapeutiques à la nourriture. De son côté, l’art culinaire rend amusante et agréable la consommation quotidienne de remèdes herboristes. Plantes carminatives On retrouve les carminatives en cuisine sous les appellations de fine herbes et d’aromates. Les plantes carminatives contiennent toutes des huiles essentielles, lesquelles stimulent l’appétit et la digestion tout en prévenant les gaz intestinaux et les putréfactions. Exemples de plantes carminatives : ajwain, aneth, anis étoilée, asa-fœtida, basilic, cannelle, cardamome, céleri, coriandre, cumin, estragon, fenouil, gingembre, girofle, hysope, lavande, laurier, livèche, marjolaine, menthes, moutarde, muscade, romarin, sauge et bien d’autres. Propriétés des épices courantes Curcuma : Antioxydant, le curcuma purifie le lait maternel et le sang. Related:  Recettes médicinales

Conjuguer cuisine et herboristerie 2 Pour faire suite à la première partie de cet article, nous verrons ici d’autres manières simples de préparer les plantes médicinales ainsi que des idées originales pour les intégrer à l’alimentation quotidienne. Fabriquez vos propres produits d’herboriste Plusieurs solvants permettent d’extraire et de concentrer les constituants actifs des plantes médicinales. Entre autres l’huile, l’alcool, le miel et le vinaigre sont utiles et accessibles. Vous pouvez fabriquer vous-mêmes des concentrés en laissant macérer les plantes quelques semaines dans un pot Mason rempli du solvant de votre choix. Les proportions sont d’environ une part de plante pour cinq parts de solvant, dans la mesure où il y a assez d’espace dans le solvant pour que les constituants soient extraits. Il suffit ensuite de les filtrer avec un linge propre ou du coton à fromage et le tour est joué. Vous pouvez également vous procurer certaines préparations dans les magasins d’alimentation naturelle et les herboristeries.

Minéralisante soupe à l'ortie L’ortie est une plante très riche en minéraux. Quand on la cuisine, son goût s’apparente un peu à l’algue et aux épinards. Sa texture peut parfois être un peu piquante ou râpeuse si on utilise les parties plus âgées de la plante. Conseils pour la cueillette des orties Il faut trouver les orties dans une zone exempte de polluants (éviter les bordures de route, les sols contaminés, les endroits trop fréquentés par les animaux). Ramasser seulement les jeunes pousses et la tête des plus grands plants. Minéralisante soupe à l’ortie Ingrédients : 1 gros oignon, coupé en dés1 patate coupée en désenviron 5 tasses de feuilles d’orties, (ou 100g) lavées et égouttées45 ml d’huile d’olive2 à 3 feuilles de bettes à carde coupées, avec la tige (environ 75 g)6 tasses d’eau ou de bouillonsel, poivre, épices au choix (j’aime bien utiliser le mélange d’herbes salées)crème de soya (Belsoy ou autre) Préparation : 1. 2. 3. 4.

Confiture de baies d'églantiers de la maman de Marylo Préparation Étape 1 Il faut d'abord récolter les baies après deux ou trois bonnes gelées d'automne, cela rend les fruits plus pulpeux. Étape 2 Couper les fruits en deux et en vider l'intérieur (graines et poils) avec la pointe d'un couteau. Étape 3 Faire macérer la pulpe obtenue dans le même poids de sucre pendant un minimum de 12 heures. Étape 4 Cuire ensuite à feu très doux jusqu'à épaississement de la confiture, en ajoutant de l'eau au besoin. Étape 5 Une minute avant la fin de la cuisson, incorporer le jus d'un citron au mélange. Étape 6 Laisser refroidir la confiture dans les pots stérilisés. Note(s) de l'auteur : La quantité de jus de citron est la quantité de jus que donne un citron frais. Ma mère faisait cette confiture. Cette confiture est longue à préparer mais elle en vaut la peine. Au cours de la préparation, on peut conserver les semences et les faire sécher. L'églantier est une variété de rosier sauvage.

Soupe aux orties : excellente pour la santé La soupe aux orties est une recette à la fois savoureuse et excellente pour la santé. Ses bienfaits sont multiples et sa préparation facile et rapide. Riche en fer et en magnésium ainsi qu’en vitamines, l’ortie a des vertus diurétiques et drainantes et permet, entre autre, de lutter contre les rhumatismes. Ingrédients pour 4 personnes : 500 g de feuilles d’ortie1 oignon1 pomme de terre1 gousse d’ail50 c de bouillon de volaille2 cuillères à soupe d’huile d’oliveSel, poivre > Santé : bienfaits et vertus de l’ortie sur la santé Recette de la soupe aux orties Cette recette aux bienfaits multiples est facile et rapide à réaliser. Dans un grand faitout, commencer par faire chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive Éplucher puis émincer l’oignon et l’ailFaire suer l’oignon dans le faitout 2 à 3 minAjouter l’ailAjouter les feuilles d’orties bien nettoyées puis les cuire jusqu’à ce qu’elles aient bien fondues (environ 5 min en mélangeant sans arrêt)Retirer du feu Cuisson de la pomme de terre,

Angélique confite - recette de tiges d'angélique confites Ingrédients Recette pour 15 à 20 bâtons d'angélique confite 15 à 20 bâtons d'angélique fraîchement cueillis - 1/2 litre d'eau - 500 g de sucre. Convertisseur Voici quelques outils pour tenter de convertir les recettes selon les mesures ou températures indiquées... Convertir Publicité Progression 1 Couper et ôter les feuilles de 15 à 20 belles tiges d'angélique. 2 épluchez soigneusement pour ôter les fibres. 3 Déposer les bâtons d'angélique épluchés dans une casserole et couvrir d'eau froide. 4 Blanchir départ eau froide jusqu'à ébullition. 5 égoutter. 6 Dans une casserole verser le sucre et l'eau. 7 Amener doucement à ébullition jusqu'à ce que le sucre se dissolve dans l'eau. 8 A ce moment ajouter les bâtons d'angélique et laisser à feu très doux (puissance 3 sur ma plaque induction qui va jusqu'à 9). 9 Au bout de 2 heures on distingue nettement cet effet de transparence des tiges confites. 11 Récupérer le sirop qui à pris un très léger goût d'angélique. 12 Mettre le sirop en bouteille et au frais.

Un lait doré avant d'aller au lit Pour affronter les soirs glacials de février, pourquoi ne pas se préparer un bon lait d’or ? Boisson réconfort par excellence, elle se cuisine en quelques minutes avec du lait, du curcuma, du gingembre et une goutte de sirop d’érable ou de miel. Sa couleur dorée vient du curcuma qu’il contient, l’épice jaune dont on vante les mérites. « Le curcuma est reconnu pour ses bienfaits préventifs, affirme Catherine Gobeil de chez Crudessence. Il est antioxydant, anti-inflammatoire et aide à la digestion. » On le retrouve bien sûr dans les recettes salées, mais de plus en plus dans les mets sucrés et même… les boissons ! MariÈve Savaria, du traiteur végétalien Brutalimentation, adore utiliser le curcuma dans sa cuisine, frais ou en poudre. « Du point de vue des saveurs, c’est comme s’il venait amalgamer tout l’ensemble. Dans la cuisine végétalienne, il vient amener de la rondeur », souligne-t-elle. Le lait d’or se boit aisément à toute heure de la journée. Deux recettes de lait doré Pour 1 portion

Des tisanes dans l'air du temps Elle existe depuis des temps immémoriaux, mais est souvent associée aux remèdes de grand-mère et aux infusions en sachet un peu fades. Une réalité qui est en train de changer, alors que la tisane sort de l’ombre et s’émancipe. Toutes catégories confondues, les infusions gagnent en popularité depuis une dizaine d’années. « Les tisanes sont vraiment un secteur en croissance, pour différentes raisons. Il semble y avoir un réel engouement pour cette boisson sans caféine infusée de plantes, de fleurs et parfois d’épices. 44 % des buveurs de thé consomment des tisanes entièrement naturelles, une augmentation de 17 % par rapport à 2015. Source : ATTC « Ce regain d’intérêt pour la tisane s’inscrit dans cette grande tendance de retour vers l’authenticité, l’essentiel, très présente en alimentation, croit Christian Sauvé, directeur innovation pour Trans-Herbe, qui détient les marques La Cour Tisane et Four O’Clock. Au-delà du sachet Qui pense tisane pense bien sûr petits sachets en poudre.

Lait d'or, curcuma, pâte de curcuma, antioxydant, santé Voici une recette simple de lait d'or raliant à la fois les bienfaits du curcuma et le bon goût du sirop d'érable. La préparation du lait d'or au sirop d'érable s'effectue en deux étapes. Les voici : Étape 1 : la pâte de curcuma Ingrédients 1/4 de tasse de curcuma en poudre1/2 cuillère à café de poivre noir moulu1/2 tasse d’eau filtrée Mélanger tous les ingrédients dans une casserole. Étape 2 : le lait d'or 1 tasse de lait d’amande (ou de lait de coco)1 cuillère à café d’huile de coco1/4 à 1/2 cuillère à café ou plus de pâte de curcuma selon le goûtSirop d'érable au goûtCannelle au goût Préparation Dans une casserole à feu moyen, mélanger tous les ingrédients en excluant la cannelle et le sirop d'érable.Remuer constamment en prenant soin de ne jamais faire bouillir la préparation.Ajouter le sirop d'érable et saupoudrez votre verre avec de la cannelle. Photo de la recette de lait d'or

Related: