background preloader

Vue d'ensemble de l'économie collaborative avec Michel Bauwens

Vue d'ensemble de l'économie collaborative avec Michel Bauwens

http://www.youtube.com/watch?v=t1UuoV_kR2s

Le P2P, la Culture libre et le mouvement des Communs En novembre dernier, j’ai eu l’occasion d’être invité à Montréal dans le cadre d’un événement intitulé "A l’école des Communs", organisé par l’association Communautique et Remix Biens Communs. Le premier temps de cette initiative consistait en une conférence portant sur le thème "Le P2P, la culture libre et le mouvement des Communs". J’ai eu le grand privilège dans ce cadre de pouvoir intervenir aux côtés de Michel Bauwens, l’un des plus importants théoriciens actuels des biens communs et le fondateur de la P2P Foundation. Ci-dessous, je poste la présentation qui m’avait servi de support. L’association Communautique a enregistré le lendemain une interview dans laquelle je détaille les points abordés lors de la conférence. Communautique ayant fait un remarquable travail de montage de la vidéo, vous pouvez naviguer entre les différentes parties grâce à ce plan interactif.

Web sémantique Logo du W3C pour le Web sémantique Le Web sémantique, ou toile sémantique[1], est une extension du Web standardisée par le World Wide Web Consortium (W3C)[2]. Ces standards encouragent l'utilisation de formats de données et de protocoles d'échange normés sur le Web, en s'appuyant sur le modèle Resource Description Framework (RDF). untitled Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bauwens. Michel Bauwens, né le , est un théoricien belge du Pair à pair, auteur et conférencier sur des sujets technologiques et culturels innovants. Category:French Agenda des communs Peut-etre la meilleure interview radio: PENSER AVEC MICHEL BAUWENS. VERS UNE ÉCONOMIE POST-CAPITALISTE Interviews recentes: Et aussi: Selon Michel Bauwens, « le P2P est un certain type de dynamique relationnelle...

Covoiturage, Fablab, circuits-courts... : Quand les nouveaux usages de la consommation transforment l'économie Les acteurs de l’économie collaborative s’organisent : lancement de la communauté OuiShare Bretagne La consommation collaborative... Quelle drôle d’expression ! Quel rapport entre le fait de consommer (pour soi) et de collaborer (avec les autres) ? C’est acheter pour soi-même tout en étant altruiste... ??? Pair à pair Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le pair à pair peut être centralisé (les connexions passant par un serveur central intermédiaire) ou décentralisé (les connexions se faisant directement). Il peut servir au partage de fichiers en pair à pair, au calcul distribué ou à la communication. Principe général[modifier | modifier le code] Le pair-à-pair a permis une décentralisation des systèmes, auparavant basés sur quelques serveurs exposés à la censure et à l'enregistrement en masse de données privées : il permet à tous les ordinateurs de jouer directement le rôle de client et serveur (voir client-serveur). En particulier, les systèmes de partage de fichiers permettent de rendre les objets d'autant plus disponibles qu'ils sont populaires, et donc répliqués sur un grand nombre de nœuds.

Rendre autonome la production entre pairs Dans cet article nous décrirons d’abord simplement la mécanique de création de valeur de la production entre pairs, ainsi que le système institutionnel qui émerge autour, pour ensuite voir comment ce système s’insère dans l’économie politique du capitalisme. Enfin nous examinerons s’il est possible de sortir ce système émergent de cette interdépendance, afin de rendre son processus de reproduction "autonome". La question sous-jacente étant : la production entre pairs peut-elle être plus qu’un simple adjoint du capitalisme ? Si oui, à quelles conditions ? La production entre pairs et ses institutions La production entre pairs regroupe tout système de production de valeur ouvert à la participation de toutes personnes capables d’apporter une contribution à l’ensemble, sans besoin de permission préalable, et dont le résultat du travail collectif est mis à la disposition de toute l’humanité sous la forme d’un commun.

Michel Bauwens : « Uber et Airbnb n’ont rien à voir avec l’économie de partage » Ancien chef d’entreprise, Michel Bauwens étudie depuis une dizaine d’années l’économie collaborative et ses réseaux qui s’organisent pour créer des outils partagés et mutualiser les savoirs et le travail. Auteur de « Sauver le monde, vers une société post-capitaliste avec le peer-to-peer » (Les Liens qui libèrent), il est l’un des théoriciens des « communs », un modèle économique et politique d’avenir selon lui, et une réponse à la crise écologique et de civilisation liée à la raréfaction des ressources. A condition que l’Etat joue pleinement son rôle de régulateur. Comment analysez-vous la crise que provoque en France l’installation de plateformes telles qu’Uber ? Il faut faire attention au vocabulaire qu’on emploie. L’« économie de partage » que j’appelle « pair-à-pair », où les individus s’auto-organisent pour créer un bien commun, a un potentiel émancipatoire important.

7 raisons pour lesquelles économie collaborative et écologie vont de pair Dernier article de la thématique de ce mois de février : coworking, autopartage, couchsurfing, financement participatif, cocréation entre ONG et entreprises, collaboration radicale… Muriel nous a présenté une déclinaison de la corévolution pour les amoureux des pistes blanches grâce à la rencontre avec Lucas qui anime Coriding en région grenobloise. Olivier, rédacteur pour Ecolo Info mais aussi et surtout « entrepreneur chercheur de sens », nous a fait de son côté part de son propre témoignage de la colocation d’entreprise. Camille nous a ensuite proposé 3 vidéos du TEDx Bordeaux remplies de l’esprit du CO ! J’ai commencé à m’intéresser à l’économie collaborative en 2009. A l’époque, je voyais partout des slogans expliquant qu’il fallait remplacer « le partage du monde » par « un monde de partage ». Mais personne n’en donnait jamais les clefs.

En route pour le OuiShare Fest 2014 ! La deuxième édition du OuiShare Fest, le festival de l’économie collaborative, aura pour thème “l’âge des communautés”. Rendez-vous en mai prochain pour un événement encore plus participatif et ludique. Nous vous invitons à participer dès aujourd’hui à la co-conception de ce festival de trois jours afin d’élaborer une vision commune de l’économie collaborative. Michel Bauwens : « Un mode de production postcapitaliste émerge » Dans le cadre du nouveau numéro d’Usbek & Rica, consacré à l’avenir du capitalisme, nous avons interviewé Michel Bauwens. Théoricien belge du modèle peer-to-peer, créateur de la Fondation P2P, il travaille aujourd’hui avec le gouvernement équatorien pour mettre en place une politique de transition vers ce qu’il appelle une « social knowledge society ». Depuis Quito, il a pris le temps de nous répondre par Skype. Le peer-to-peer est-il un modèle anticapitaliste ? Peut-il constituer un système global alternatif ? Michel Bauwens : Je préfère parler de postcapitalisme plutôt que d’anticapitalisme.

NosFinancesLocales.fr : pour une meilleure transparence financière de nos communes À l’heure des municipales, chaque citoyen devrait pouvoir faire le bilan du mandat de son maire avant de retourner aux urnes : évaluer les actions du conseil municipal, connaître les positions des élus, les derniers marchés publics conclus par la mairie, apprécier l’évolution de la situation financière depuis la dernière élection, la comparer aux mandats précédents et faire de même à propos des taxes locales, des effectifs de personnel, des subventions, etc. C’est pour cette raison que Regards Citoyens lance aujourd’hui le site NosFinancesLocales.fr pour offrir à tous plus de visibilité sur les données financières de nos communes. Plusieurs villes ont déjà commencé à s’ouvrir aux citoyens notamment avec la mise en ligne de portails Open Data. Malgré ces initiatives très encourageantes, nous restons encore loin d’une vraie transparence des politiques locales. Concernant les données financières, une base de données d’indicateurs existe pourtant à la DGFIP de Bercy.

Related: