background preloader

Écrans et enfants : quelques éléments de réflexion

Écrans et enfants : quelques éléments de réflexion
Votre magazine favori du numérique des enfants ;) était présent à la journée de présentation de l’avis rendu par l’Académie des sciences mardi 22 janvier sur les enfants et les écrans. Les conférences qui se sont égrenées toute au long de la journée, passionnantes, ont permis aux différents experts et scientifiques présents de préciser et de contextualiser leur point de vue, ce qui est toujours intéressant. Hubert Guillaud en fait d’ailleurs le compte-rendu exhaustif et passionnant sur Internet Actu. Par la suite, l’avis de l’académie a largement été relayé dans la presse ces derniers jours, et notamment à la radio, avec l’émission La Tête au Carré de mercredi (que nous vous invitons à écouter), ou encore sur Le Monde, avec un très intéressant chat organisé entre Serge Tisseron et les lecteurs du Monde. I. Tremper dans un océan de livres n’a jamais fait de personne un lecteur, naître au siècle de l’automobile n’a dispensé personne de leçons de conduite Il n’y a pas de digital natives. II.

L’eau douce : une ressource A/ Une ressource rare La Terre est appelée la planète bleue mais finalement elle est essentiellement remplie d’eau salée, non consommable par l’homme. L’eau disponible sur Terre est à 97% salée. Seul 3% du volume d’eau disponible représente l’eau douce et ils ne sont pas toujours exploitables. 69,8 % de l’eau douce est en effet bloqué sous forme de neige et de glace. Une grande partie est ingérée dans les plantes ou les hommes et une autre très grande partie n’est pas toujours accessible, car dans les nappes phréatiques ou aquifères. L’infime quantité d’eau douce disponible représente tout de même 40 millions de km3 soit 6500 m3 par an et par habitant en moyenne. La majeure partie de cette eau est stockée dans les inlandsis, les nappes ou les eaux de surface (lacs et bassins hydrographiques) Bassin hydrographique : espace drainé par un cours d’eau et ses affluents Inlandsis : mot désignant l’épaisse calotte de glace des régions polaires qui recouvre le Groenland et l’Antarctique

Editions Le Pommier Auteur : Elena Pasquinelli, Gabrielle Zimmerman, Béatrice Descamps-Latscha et Anne Bernard Collection : Éducation Broché, 216 pages (210 x 297 mm) Prix : 19 € ISBN/EAN : 978-2-7465-0616-9 / 9782746506169 Dans nos sociétés, le monde numérique est omniprésent. Suscitant de l’intérêt par les perspectives qu’il ouvre en de nombreux domaines (notamment pédagogiques et récréatifs), il est simultanément source d’inquiétude chez les parents, les enseignants et les acteurs de santé. Paradoxalement, à l’école le sujet est peu exploré alors que les attentes des enseignants sont nombreuses. Les auteurs sont toutes quatre impliquées dans La main à la pâte. Pour acheter cet ouvrage, cliquer ici

Tuto - Faire un dessin et le numériser avec l'ordinateur Le matériel nécessaire : - Un crayon bleu : n'importe quel crayon de couleur bleue fera l'affaire, personnellement, j'en utilise un de la marque col erase parce qu'ils ont l'avantage de se gommer ! - Un stylo feutre noir : j'en ai un de la marque Staedtler (0.3 mm ou 0.5 mm) - Un bloc à dessin - Un scanner - Un ordinateur 1ère étape : le dessin sur papier Je réalise le dessin sur mon bloc avec le crayon bleu. 2ème étape : scanner le dessin Je scanne le dessin en 600dpi et en couleur et j'enregistre le tout au format .jpg avec un petit logiciel tout léger et sans prétention que vous connaissez peut être déjà : Photofiltre. J'obtiens alors une image qui ressemble à ça : 3ème étape : faire disparaitre le bleu J'utilise Photoshop, mais on peut également le faire avec The Gimp : Il faut jouer sur les couches : je double-clique sur la couche bleue et comme par magie, tout le crayon bleu disparait. Je passe l'image en Mode Niveaux de gris, ce qui permet de supprimer toutes les autres couches.

L'enfant et les écrans - Avis de l'Académie des sciences "L'enfant et les écrans" Avis de l'Académie des sciences Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € "L'enfant et les écrans" est lauréat du prix Roberval 2013, mention Jeunesse Pour lire le texte intégral en version non imprimable NOTE (3 février 2014). Pour commander ce rapport Cet avis s'accompagne d'un module pédagogique destiné aux enseignants de l'école primaire, "Les écrans, le cerveau… et l'enfant", ouvrage réalisé par la fondation La main à la pâte et publié chez le même éditeur. En savoir plus sur "Les écrans, le cerveau… et l'enfant" sur le site de la fondation La main à la pâte

Publier un quizz en ligne Le site vous permettra de construire un test de type QCM (questions à choix multiples) en ligne. Une fois terminé, vous pourrez l'incorporer à un site web, ou bien communiquer directement son adresse à vos élèves. Hélas, l'interface du site Mystudio est en anglais pour le moment. Mais si vous décidez de l'essayer, vous serez peut-être séduit par ses quelques points forts : - il est possible d'insérer ses propres images / vidéos dans le test ; - les résultats sont notés (sous forme de pourcentage de bonnes réponses) ; - une fois que l'élève a répondu à une question, il est possible de lui fournir des informations supplémentaires sur ladite question (pour indiquer la bonne réponse et/ou afficher des données complémentaires) ; - l'élève peut envoyer un message à l'enseignant après avoir consulté la réponse à une question (pour lui demander des détails, parce qu'il n'a pas compris...) Un exemple de test :

Non, les écrans ne sont pas néfastes pour les petits Les nouvelles technologies peuvent réserver beaucoup de bonnes choses à nos enfants à condition que l'usage des écrans en tous genres soit adapté à chaque tranche d'âge, encadré par les parents et les enseignants puis "auto-régulé", estiment des experts de l'Académie des sciences. "On voit trop souvent les aspects négatifs, les inquiétudes que les écrans suscitent, mais il existe aussi beaucoup d'aspects positifs", a souligné mardi Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l'Académie, en présentant à la presse un rapport sur le sujet. Recommandations Intitulé "L'enfant et les écrans", cet "avis" de l'Académie est le fruit de deux ans de travail intégrant les enseignements d'un grand nombre de recherches dans les domaines de la neurobiologie, de la pharmacologie, de la médecine ou de la psychologie. "En tant que médecin, si je propose une recommandation et pas un traitement, c'est bien que le malade ne va pas si mal", sourit Serge Tisseron, psychiatre et psychologue co-auteur du rapport.

Jouer : 13 ans et plus Francetv.fr plus Confidentialité Newsletters 13 ans et plus Partager sur 6441 0 Jeu Le jeu des signes avec Clé à Molette & Jo 13 ans et plus Le jeu des signes avec Clé à Molette & Jo fonctionne sur le principe du jeu de mémoire (Memory). Sauvons le Louvre ! Vidéo Vous êtes Jacques Jaujard, le Directeur des musées nationaux qui a sauvé le L... Le Voyage d'Adeline la girafe Jeu Le Voyage d'Adeline la girafe est une application ludo-éducative gratuite pou... Jeu Tour de France Evénement Lancez-vous dans l'une des plus grandes compétitions cyclistes : Le Tour de F... Date Ordre alphabétique Tout Dossiers Vidéos Contenus multimédias Quiz Contenus (113) 13 ans et plus Le jeu des signes avec Clé à Molette & Jo fonctionne sur le principe du jeu de mémoire (Memory). ... 4525 0 Jeu 13 ans et plus Le Voyage d'Adeline la girafe est une application ludo-éducative gratuite pour smartphone et tabl... Chasseurs d'infos : devenez le rédacteur en chef de demain! 7404 0 Serious game 5200 0 Vidéo 60236 3 Serious game

"Il faut donner à l'enfant un temps global d'écran par jour" Dans un chat sur Le Monde.fr, le psychiatre Serge Tisseron estime que l'usage des écrans par les enfants doit être accompagné et l'autorégulation encouragée. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par François Béguin et Martine Laronche (chat modéré) Dans un chat sur Le Monde.fr, le psychiatre Serge Tisseron estime que l'usage des écrans par les enfants doit être accompagné et l'autorégulation encouragée. Visiteur : Je suis orthophoniste. Ne pensez-vous pas qu'une prise de conscience est absolument nécessaire chez tous les parents de jeunes enfants pour limiter l'utilisation d'écrans (tablette, télévision, ordinateur, etc... )? Serge Tisseron : Oui, cette prise de conscience est d'autant plus importante que les enfants jeunes sont très sensibles à l'avis de leurs parents. Léo : Faut-il faire une différenciation entre les écrans ? Oui tout à fait. Alain : Les logiciels commercialisés pour enrichir le vocabulaire des bébés sont-ils néfastes ? Alex : Je suis enseignant en classe de primaire.

Le temps scolaire vs l'Education aux médias et à l'information : quel sens donner à un enseignement morcelé ? Avec des amies prof-docs (collèges et lycées professionnels) nous réfléchissons à la motivation des élèves : comment la faire naître, comment la faire durer dans le temps, comment créer le désir d'apprendre ? C'est le but du projet radio en 6° dont je vous fais part, séance après séance : motiver les élèves en donnant du sens à leur recherche d'informations, apprendre à s'informer pour informer les autres. Or, je me heurte à un obstacle à la motivation que je n'avais pas prévu : le temps scolaire. La création de sens par la mise en projet n'est pas adaptée au temps scolaire ou inversement : le temps scolaire ne permet pas la motivation à long terme et un engagement continu de l'élève dans un projet. La recherche d'informations en 6° pour rédiger l'article qui deviendra ensuite chronique radio est longue, elle demande plus d'une heure et donc une certaine cohérence et continuité de réflexion, de concentration et aussi d'actes techniques (au niveau informatique et informationnel).

Les écrans, si adaptés, sont bénéfiques pour les enfants | Santé «On voit trop souvent les aspects négatifs, les inquiétudes que les écrans suscitent, mais il existe aussi beaucoup d'aspects positifs», a souligné mardi Jean-François Bach, secrétaire perpétuel de l'Académie, en présentant à la presse un rapport sur le sujet. Intitulé «l'enfant et les écrans», cet «avis» de l'Académie est le fruit de deux ans de travail intégrant les enseignements d'un grand nombre de recherches dans les domaines de la neurobiologie, de la pharmacologie, de la médecine ou de la psychologie. L'Académie des Sciences y formule 26 recommandations, passant en revue les dangers potentiels des nouvelles technologies pour le cerveau et le psychisme sans pour autant négliger tous les bénéfices que les enfants peuvent en retirer si elles sont maniées à bon escient. «En tant que médecin, si je propose une recommandation et pas un traitement, c'est bien que le malade ne va pas si mal», sourit Serge Tisseron, psychiatre et psychologue co-auteur du rapport. M.

Related: