background preloader

Economie-symbiotique.fr

Economie-symbiotique.fr

» Blog Quelle semaine ! En quelques jours, trois annonces majeures se succèdent dans le domaine du développement durable. Le 12 février une tribune de Jacques Attali dans le Monde affirme le « Manifeste pour une économie positive », le lendemain la fondation d’Ellen Mac Arthur annonce le lancement de l’Institut de l’économie circulaire, pendant que le 14 la Commission Européenne annonce le lancement d’un observatoire sur la Bioéconomie. Sous la multiplication des appellations, ces acteurs apportent des réponses spécifiques aux enjeux de la raréfaction des matières premières et de la nécessité d’une économie plus génératrice de progrès social. Mais à l’heure où entreprises comme citoyens constatent massivement dans leur activités les effets du changement climatique accéléré par l’érosion de la biodiversité, où sont les écosystèmes dans tout cela ? La matière et l’énergie faciles : c’est fini Evolution du prix des matières premières ces 25 dernières années . Cela bouge donc et c’est un grand pas.

» Isabelle Delannoy Ceci est un extrait de mon livre en cours d’écriture « L’économie symbiotique, 40 ans d’innovation ont-il accouché d’une nouvelle économie ? ». Vous pardonnerez les références à d’autres sections du livre, situées entre parenthèses. Merci ) L’observation des modèles économiques et productifs répondant aux principes de l’économique symbiotique fait apparaître trois grands types de boucles synergiques à l’origine de la production d’externalités positives écologiques économiques et sociales pour la communauté et financières pour l’acteur considéré : - le premier type de boucle synergique identifiée optimise la performance de l’organisation des acteurs économiques et maximise l’efficience de l’utilisation de la matière et de l’énergie. - Le second type de boucle synergique organise la production des ressources renouvelables et des fonctions indispensables à la vie humaine. - Le troisième type de boucle synergique se produit lorsque les deux boucles précédentes sont réunies. 1.1. - monétaire

Monnaie locale, monnaie à taille humaine De nombreux citoyens se sont sentis démunis devant la crise: toute cette masse d'argent déversée sur les banques pendant qu'eux connaissent le chômage, l'austérité, les difficultés. Beaucoup se sont simplement posés cette question : mais où va l'argent ? L'idée alors de reprendre en main les circuits économiques n'est pas absurde: au lieu, avec de l'argent anonyme, d'acheter des tee-shirts fabriqués en Chine par des enfants, pourquoi ne pas acheter avec notre monnaie, des produits fabriqués chez nous et qu'on achètera au commerçant du coin qu'on connaît très bien. Ca c'est la première idée. Ce reportage montre deux expériences apparemment très éloignées. Et il y a la pêche que des citoyens de Montreuil vont lancer dans quelques semaines. Ce reportage montre que dans un territoire défini avec langue et culture millénaires, ou dans une ville de la banlieue parisienne, small is beautiful. "Monnaie locale, monnaie à taille humaine" , c'est un reportage de Véronique Pellerin . Intervenants

Avez vous la consience d’Akasha? Ervin Laszlo Lors du forum de l’Evolution de la Conscience dont j’ai déjà parlé dans le précédent billet, Ervin Laszlo a lu un texte nommé conscience Akashique dans lequel il décrit des paramètres, des expériences, des ressentis qui correspondent à ce qu’il appelle la Conscience Akashique. Je n’en dis pas plus sinon que vous trouverez son livre Science et Champs Akashique qui relie les théories scientifiques et les approches de l’Uni-Vers In-formé. Suite à une petite traduction collaborative de l’anglais vers le français, grâce à Wen Daline, Maryvonne Piétri, Hanh Nguyen Ngoc, à Mathieu Coste qui a demandé à Raphaël de Chez nous de participer, nous avons maintenant une version française de ce texte essentiel. Vous trouverez le post original sur le site d’Ervin : Il a lui même réalisé ce billet en lien avec une équipe de choc qu’il nomme “A Team”. Laissez vous submerger par la résonance des mots et voyez si ça vous parle, n’hésitez pas à partager sur ce que cela vous fait.

Exd@t, la géolocalisation à la carte | Transition numérique Plus Le groupe Fidéciel (LOMACO, Mk2i, ETI – 180 collaborateurs – 22 millions CA), spécialiste de l’édition de logiciels traditionnels via acquisition de licence devient Créateur d’Energie Numérique et adopte le concept économique « Pay per Use ». Le groupe part du principe qu’il faut arrêter de proposer des packages toutes options à des clients qui ne s’en servent pas et qui ne souhaitent qu’une partie des options voire des solutions composées uniquement des fonctions de base. Il faut aussi penser à répondre au véritable besoin de l’utilisateur final. Sans engagement et modulaire, Exd@t, la géoloc à la carte ! Fort de ce constat, la société lance le projet Exd@t (EXchange D@ta & Tracking) : solution de géolocalisation en Full Web et à la carte. L’innovation Exd@t ne se contente pas de proposer de nouvelles fonctions et services : elle propose un modèle économique en Pay per Use car elle se présente sous la forme de modules online que le client pourra activer à sa guise, sans engagement.

The Moneyless Manifesto | Mark Boyle » L’économie symbiotique Depuis 40 ans, des acteurs du monde entier ont développé de nouvelles stratégies durables dans tous les secteurs : agriculture, énergie, habitat, gestion des déchets et de l’eau, mobilité, biens d’équipements et de consommation… Bien qu’élaborés dans des contextes très différents et sans concertation, ces modèles économiques présentent une admirable récurrence de fonctionnement et une cohérence globale qui a été peu dégagée à ce jour. Leur émergence parallèle et non concertée montre qu’un vrai nouveau souffle irrigue notre époque et avance de façon autonome et forte, rassemblant de plus en plus d’industriels, de territoires, de citoyens et de consommateurs dans un mouvement qui a dépassé les signaux faibles. Parce que notre analyse montre que ces modèles couplent la rentabilité économique avec la restauration des écosystèmes et la résilience sociale, nous l’appelons « l’économie symbiotique ». > Une économie qui utilise l’intelligence des écosystèmes > Une économie propre

« Le recours aux techonologies de la persuasion ne va faire qu'augmenter » La promesse de Dopamine Labs semble être un gag : « Connectez votre application smartphone à notre “IA de persuasion”, et augmentez l’engagement et vos revenus de 30%, en donnant à vos utilisateurs nos parfaits shots de dopamine. » En deux mots, en envoyant la bonne notification, le bon mot d'encouragement, au moment optimal, à l'utilisateur de l'application. On a voulu en savoir plus. On a donc discuté avec Ramsay Brown, co-fondateur de la start-up. L'ambition de Dopamine Labs a beau être un peu surréaliste, il ne faut y voir aucun second degré. La mission de cette start-up est bien de vendre une solution alliant neurosciences et intelligence artificielle pour rendre les applications smartphone les plus « persuasives » possible. Mais pas n’importe lesquelles. Intrigués par ce positionnement d’équilibriste, et alors que grandit le débat sur l’économie de l’attention et la responsabilité du design dans l'addiction aux technologies, dénoncées aux Etats-Unis ou en France, nous l'appelons.

A "La première panacée pour une nation mal dirigée est l’inflation monétaire, la seconde est la guerre. Les deux apportent prospérité temporaire et destruction indélébile. Les deux sont le refuge des opportunistes économiques et politiques" - Ernest HEMINGWAY "L'inégalité est le résultat de la compétition entre technologies et éducation" - Jan TINBERGEN "La productivité est la mesure du progrès technique" - Jean FOURASTIE "La politique n'agit sur l'économie que si elle ne prétend pas le faire " - Jacques ATTALI "La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres" - Winston CHURCHILL "Un économiste est quelqu'un qui voit fonctionner les choses en pratique et se demande si elles pourraient fonctionner en théorie" - Stephen M. "Chaque génération se doit de payer ses propres dettes. "Pour être valable toute théorie, quelle qu'elle soit, doit être confirmée, tant dans ses hypothèses que dans ses conséquences, par les données de l'observation" - Maurice ALLAIS Citation Suivante

Related: