background preloader

Peut-on encore compredre le consommateur ?

Peut-on encore compredre le consommateur ?
Ce mode d’échantillonnage s’est rapidement généralisé en France (pas dans les pays anglo-saxons qui continuent à privilégier les méthodes probabilistes), au point d’être considéré aujourd’hui comme scientifiquement incontestable, alors qu’il s’agit en réalité d’un arrangement empirique permettant certes d’approcher la réalité mais dans certaines conditions seulement. Parmi ces conditions, il en est une essentielle et de bon sens : la validité d’un échantillonnage par la méthode des quotas est étroitement liée à l’importance des critères choisis au regard des comportements à observer. Ainsi, le choix d’une répartition intégrant un quota sur le sexe suppose, a minima, que les réponses qui vont être recueillies sont liées, conditionnées ou influencées par le sexe des personnes interrogées. Pour admettre la validité de cette règle, imaginez seulement un instant l’absurdité de quotas portant sur la couleur des cheveux, l’initiale du prénom ou le sexe du facteur ! Des repères mouvants Related:  Facteurs explicatifs du comportementles facteurs explicatifs du comportement du consommateurmercatique

CONSOMMATION - Comportement du consommateur, Les facteurs explicatifs des comportements d'achat et de consommation La recherche des ressorts qui sous-tendent l'achat et la consommation est aussi ancienne que le commerce lui-même, et de nombreuses théories ont été avancées. En un sens, le comportement du consommateur n'est qu'une facette particulière du comportement humain et ce sont donc les sciences sociales qui offrent les plus nombreuses perspectives sur cette question. On peut classer ces dernières en trois catégories selon qu'elles mettent en relief : les déterminants individuels de l'acte d'achat (besoins, perceptions, attitudes) ; l'influence de l'environnement interpersonnel (groupes de référence, leaders d'opinion) ; ou l'impact du contexte socioculturel (classe sociale, style de vie, culture). • Les déterminants individuels de l'achat L'étude des besoins et motivations Pourquoi un individu achète-t-il un produit ou un service ?

Comportement du consommateur : définition du Mercator « L’individu post crise, nouvelles relations et nouveaux modes de relation »" - comportement consommateur, stratégie relationnelle, étude comportement consommateurs, individu post crise, stratégie Disneyland Paris - La Poste - /le hub - Le média de la Per > Retour au sommaire navigation contenu « L’individu post crise, nouvelles relations et nouveaux modes de relation » 11 mai 2010 L’Atelier de la Performance Client « Grand Format » a réuni le 7 avril 2010 Laurent Habib, Président Directeur Général d’Euro RSCGC&O, Anne Chanon, Adjoint à la Direction générale de l’ARPP, et Stéphanie Sabourin, Directrice Média Europe de Disneyland Paris, pour débattre de l’individu post crise. a href="#sommaireCont">> Retour au sommaire navigation contenu L’atelier en bref La synthèse de l’Atelier de la Performance Client Grand Format « L’individu post crise, un nouveau paradigme de la consommation » par Laurent Habib, Président Directeur Général d’Euro RSCG C&O et directeur général du Groupe Havas en France. « L’individu post crises. « Nouveaux modes de relation et impact sur les stratégies média des marques : Disneyland Paris. » par Stéphanie Sabourin, Directrice Média et partenariats médias Europe de Disneyland Paris. Les échanges : la parole aux participants

Facteurs explicatifs du comportement Comportement d'achat et choix du consommateur - Mon classeur Plan de cours I. Facteurs de choix des magasins par les consommateurs 1 - L'éloignement du magasin 2 - Le type de produit 3 - La nature du produit II - L'étude du consommateur en situation de libre service 1 - Caractéristiques générales du client 2 - Les variables situationnelles 3 - L'image de soi lors du processus d'achat 4 - Conclusion III - Les clients en grandes et moyennes surfaces 1 - Fréquentation des GMS 2 - Attentes des clients dans un point de vente 3 - Que font les clients en magasin ? IV - Les consommateurs face au choix 1 - Pourquoi les consommateurs veulent-ils du choix 2 - Lien entre les choix et les ventes 3 - Choix réel et choix perçu Le merchandising suppose que le choix des consommateurs est en partie connu. Les décisions d'achat sont différentes d’un consommateur à l’autre. De plus, le processus d’évaluation des magasins par un client est très complexe: on parle du caractère multidimensionnel de l’image des magasins (image-prix, image-choix, image-atmosphère…) Les biens courants

DIRECTION MARKETING, quels enjeux pour 2012 ? - à ne pas manquer - Qui sont les chasseurs de tendance en France ? Qui sont les chasseurs de tendance en France ? Publié le 05 mai 2010 Un chasseur de tendances revêt de multiples visages aussi complémentaires que d'apparence parfois opposés. Un point commun pourtant les unit: une saine curiosité pour devancer les tournants du futur. Cela fait maintenant 10 ans que René Duringer s'est immergé dans l'univers des « chasseurs de tendances » et en retrace les parcours, les attentes et les réflexions, dans ses différents blogs*. Après avoir constaté qu'il y avait autant d'appellations différentes pour désigner ces chasseurs de tendances que d'individus, et qu'un certain mystère semblait régner sur cette activité, il a donc décidé de leur donner la parole. Un ouvrage utile pour tous ceux qui veulent comprendre et peut- être démystifier cette activité en plein boom. chasseursdetendance.pdf Alexandre Chomley * www.observatoireduluxe.eu / www.marchesdufutur.blogspirit.com

cours en e-marketing en libre accès cours en marketing digital en libre accès Cours en marketing digital en libre accès <A HREF=" Amazon.fr</A> Voici quelques uns de mes cours en e-marketing (marketing digital) faits en 2012, 2013 et 2014 au CNAM. Le premier cours est un cours d'introduction sur la e-publicité et les tendances du marché : internetsupportpublicitaire.pdf Le deuxième cours parle de SEO et de SEM : le-seo-et-le-sem.pdf Le troisième cours traite du marché du Search : lemarchedusearch.pdf Le quatrième cours est un focus sur le display : display2011.pdf Nous avons également parlé d'e-mailing : l-e-mailing.pdf mais aussi d'achat sur Facebook ou Twitter : la-publicite-sur-facebook-et-twitter.pdf et de transmédia, crossmédia bref de communication 360 degrés : du-cross-media-au-trans-media.pdf ou de marketing à la performance : Blog

Ikea, Conforama, Leroy Merlin… leurs méthodes pour nous vendre plus Pour contrer la crise et attirer le client, les grandes enseignes d’ameublement ont dû bouleverser leur stratégie et leurs techniques de vente. Lorsqu’on demande aux Français vers quelle enseigne ils se tourneraient s’ils devaient acheter un meuble de salon, ils placent Ikea en tête. Et pour un canapé ? Conforama. Et pour une cuisine ? Avec la morosité économique ambiante, cette hiérarchie ne devrait pas changer de sitôt. Alors, pour dissuader les familles d’aller acheter leur table de salle à manger d’occasion sur Leboncoin.fr, les spécialistes doivent redoubler d’efforts. Lire aussi : Conforama donne le tournis avec ses promos à gogo Désormais, 25% de son offre provient de la centrale d’achats de son actionnaire, le sud-africain Steinhoff, numéro 2 mondial du secteur. Cette agressivité commerciale des acteurs historiques s’avère payante. Lire aussi : Ikea cache bien son extrême standardisation Lire aussi : Leroy Merlin dope ses marges avec des produits malins

- Etude marché, Conseil en stratégie : Marketing, Communication entreprise, Relation client - La Poste entreprise : Le'Hub De l’arrivée en magasin au passage en caisse, Monoprix place la relation client au cœur de sa stratégie commerciale D’ici le mois de juin, l’ensemble des collaborateurs de Monoprix en magasin porteront une nouvelle tenue aux teintes noire et taupe (en illustration). Accompagnée d’un badge nominatif et inspirée des métiers de bouche traditionnels, elle permettra de les rendre plus facilement identifiables. C’est un des changements visibles de la nouvelle stratégie de l’enseigne, accompagnant la nouvelle signature, « Vivement aujourd’hui », et le nouveau logo jouant sur l’apostrophe de Monop’. Cette nouvelle stratégie vise à faire de la relation client un axe essentiel de différenciation. « Nous devons passer d’une simple proximité géographique en centre-ville à une proximité relationnelle grâce à l’écoute, l’attention et le conseil », explique l’enseigne. Pour y arriver, l’enseigne place ses collaborateurs au cœur de la démarche. Plus d’infos : Points de vente Explications en vidéo :

Identifiez le sens des 9 types d’objections Loin d’être un frein, les objections rencontrées au cours du processus de la relation dessinent l’attitude de l’interlocuteur et son orientation. L’objection exprime un type de résistance et nous allons décrypter son intention. Dans la série « Les 9 clés de la Personnalité » article 24/41 Les origines des objections La résistance aux idées de l’autre est un processus naturel de défense. Ce peut-être un jeu, un challenge, la valorisation de soi, tester les limites et les compétences de l’autre. Toute conviction comprend une part de vérité, issue de nos croyances et de notre vécu, et des émotions que nous avons déjà traversées. Il est donc indispensable pour comprendre l’objection de décoder quelle fonction est en jeu. Le cerveau, source de l’objection Il faut chercher dans le fonctionnement des trois cerveaux reptilien, limbique et cortex la création des objections. Le cerveau reptilien assure les moyens de survie et la protection du territoire. Les 9 types d’objections. Rire et pleurer

L'évolution des habitudes d'achat des Français entre 2012 et 2013 Le commerce actuel est omniprésent, résultant de la multiplication des points d'achat mais aussi de l'évolution des comportements des consommateurs. Afin de continuer à comprendre ces changements, Ipsos a réalisé la seconde édition de l'étude Omniretail pour CA Com, au sujet de l'évolution des habitudes d'achat des Français entre 2012 et 2013. Florilège des principaux résultats de ce sondage, effectué auprès d'un échantillon de 1013 personnes, représentatives de la population française, âgées de 15 ans et plus, du 5 au 8 avril 2013. Les magasins physiques : toujours chouchous des français Les Français disposent aujourd'hui d'une multitude de points d'achat : les points d'achat physiques, les points d'achat web, les points d'achat mobiles, les points d'achat TV connectée, ainsi que les points d'achat drive. Ils n'ont pourtant pas boudé les points d'achats physiques. Les achats online gagnent du terrain La tablette : nouveau canal d'achat La tablette est devenue un nouveau point d'achat.

Related: