background preloader

La comète Panstarrs arrive

La comète Panstarrs arrive
Jusque-là réservée aux habitants de l'hémisphère Sud, la comète Panstarrs promet un beau spectacle dans le ciel boréal du soir. Dès le 12 mars 2013, il faut la chercher à l'œil nu et aux jumelles dans le crépuscule. Panstarrs a rendez-vous avec la Lune La date à retenir est le 13 mars. Nous avons donc une chance de la voir percer les lueurs du crépuscule, d'autant que sa luminosité devrait être comparable à celle d'une étoile brillante. Pour les spécialistes, sa magnitude est de l'ordre de 1,5 à cette date. Paré de sa lumière cendrée, il devrait renforcer la beauté du spectacle. A l'œil nu ou aux jumelles Si vous ne la voyez pas à l'œil nu, cherchez la comète aux jumelles. Il est impossible de dire exactement ce qui sera visible ou pas car les prévisions sont toujours très incertaines pour une comète. Cette carte est valable pour Clermont-Ferrand. Panstarrs dans un ciel noir Le 16 mars 2013, Panstarrs prend de la hauteur. Pour en savoir plus Related:  science : L'universA Classer 8evam09

Observez en direct le passage de l’astéroïde ! La Terre va de nouveau être « frôlée » par un astéroïde. Un gros caillou de 2,7 km de diamètre va en effet passer près de notre planète ce vendredi soir aux alentours de 22h30. Baptisé 1998 QE2, cet astéroïde ne représente aucun danger puisqu’il devrait passer à environ 5,8 millions de kilomètres de notre planète, soit à peu près 15 fois la distance Terre-lune. En revanche, elle fera la joie des astronomes, en herbe ou confirmés. Un site internet propose même de l’observer en direct grâce à la caméra spatiale Slooh. Publicité

La désintégration mystérieuse d'un astéroïde a été observée par deux astronomes «Voir cet objet tomber en morceaux devant nos yeux était vraiment surprenant», commente David Jewitt, professeur d'astrophysique à l'Université de Californie à Los Angeles, qui a conduit ces observations. C'était «vraiment bizarre», renchérit Jessica Agarwal, une astronome du Max-Planck Institute en Allemagne, co-auteur de cette recherche. Un nuage de poussières d'un diamètre proche de celui de la Terre Cet astéroïde désintégré, initialement répertorié comme «P/2013 R3», avait été détecté pour la première fois le 15 septembre 2013 et décrit alors comme un objet inhabituel avec une apparence floue. Des observations faites 15 jours plus tard avec le télescope Keck sur le mont Mauna Kea à Hawaii ont révélé trois objets se déplaçant ensemble dans un nuage de poussières d'un diamètre proche de celui de la Terre. Quatre fragments mesuraient jusqu'à 200 mètres de rayon Une accélération de sa vitesse de rotation Une source abondante de météorites dans l'avenir J.M. avec AFP

L'astéroïde 2012 LZ1, qui nous a frôlés, était deux fois plus gros que prévu Les astéroïdes fascinent les astronomes car leur étude renseigne sur les conditions initiales qui ont prévalu à la naissance du Système solaire. Ces petits objets célestes sont en effet restés les mêmes depuis plusieurs milliards d'années après avoir rapidement évacué la chaleur de la nébuleuse protosolaire où ils sont nés. Certains de ces corps qui circulent dans le ciel sont régulièrement mis sous les feux de l'actualité. C'est par exemple le cas actuellement de Vesta qui reçoit la visite de la mission Dawn, un véritable succès selon Laurent Jorda, astronome au laboratoire d'Astrophysique de Marseille (Lam), qui considère que depuis l'été 2011, date de la mise en orbite de la sonde autour de l'astéroïde, Dawn a acquis assez d'informations pour comprendre comment Vesta s'est formé et a évolué dans le temps. Une autre raison de s'intéresser à ces objets concerne leur trajectoire qui peut les amener très près de nous.

Une comète va-t-elle percuter Mars le 19 octobre 2014 ? Crédit : D.R. Vue d'artiste de ce à quoi pourrait ressembler la chute d'une comète géante sur [...] texte de Thibaut Alexandre publié le 28-02-2013 Depuis quelques jours, la rumeur enfle sur les sites internet consacrés à l'astronomie : en octobre 2014, la planète Mars va voir s'approcher une comète de très près. Si l'année 2013 a été baptisée « l'année des comètes » du fait de passages de très belles comètes dans notre ciel (C/2012 F6 Lemmon, C/2011 L4 PANSTARRS et C/2012 S1 ISON), l'année 2014 ne sera pas en reste en matière de « boules de neige sale », ce surnom donné aux comètes par Fred L. En effet, 2014 correspondra à l'arrivée de la sonde Rosetta autour du noyau de 67P/Churyumov-Gerasimenko, et de l'envoi à sa surface de l'atterrisseur Philae. Découverte le 3 janvier dernier par Rob H. Ces dernières années, suite à la collision entre les débris de Shoemaker-Levy 9 et la planète Jupiter en juillet 1994, Hollywood nous a habitué à bon nombre de films catastrophes (ou catastrophiques ?

La capsule Cygnus s’est (enfin) arrimée à l’ISS Bien que cela soit intervenu avec une semaine de retard, la capsule Cygnus de la société américaine Orbital Sciences s’est arrimée avec succès à la Station spatiale internationale (ISS). Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Il a fallu attendre plus d'une semaine, mais c'est finalement arrivé : Cygnus a atteint l'objectif de sa mission, la Station spatiale internationale (ISS). Si tout s'était bien passé jusqu'ici, les choses se sont un peu gâtées par la suite avec la survenue notamment d'un problème informatique. Cygnus signe là son premier vol de démonstration vers l'ISS pour Orbital Science qui devient, avec SpaceX, une des deux sociétés privées à pouvoir ravitailler l’ISS. Une fois vidé, il restera amarré pendant un mois à la station avant de s'en séparer et de reprendre son chemin vers la Terre.

Asteroïdes La ceinture d'astéroïde Entre Mars et Jupiter, à 478,72 millions de km de distance du Soleil, gravitent des petits corps de forme irrégulière appelés astéroïdes. Il y aurait entre 1,10 et 1,90 millions d'astéroïdes de plus de 1 km de diamètre. Les scientifiques pensent que cette ceinture d'astéroïdes large de 200 millions de kilomètres, serait une planète qui n'aurait pas pu se former à cause de la gravitation de Jupiter. Les géocroiseurs Du fait des perturbations des planètes et du Soleil, certains astéroïdes possèdent leur propre orbite excentrique et se rapprochent plus ou moins du Soleil. Depuis le début des années 70, environ 250 astéroïdes de la première classe ont été trouvés près de la Terre. L'astéroïde Apollo a été le premier des apollos à être découvert en 1932. Les atens sont des astéroïdes qui ne s'aventurent jamais très loin de l'orbite terrestre. La majorité des astéroïdes gravitent entre Mars et Jupiter. Vesta, l'astéroïde le plus brillant.

Les « Géminides », l'une des plus belles pluies d'étoiles filantes de l'année © Via Flick’r et NASA.Pic d’activité des “Géminides” dans la nuit du 13 au 14 décembre. Un nouvel essaim météoritique pourrait également faire son apparition. La nuit du 13 au 14 décembre devrait être l'une des plus animée de l'année en terme d'étoiles filantes ! Cet essaim météoritique actif entre le 7 et le 17 décembre de chaque année, se nomme les "Géminides" car son radient se situe dans la constellation des Gémeaux (Gemini), non loin de l'étoile Castor. © Via Flick’r et NASA. Un premier pic pourrait se produire vers 21 h (le 13) tandis que les Gémeaux prennent de la hauteur et un second autour de 01 h 50 (le 14 donc). D'après plusieurs spécialistes, un nouvel essaim météoritique pourrait faire son apparition ces jours-ci. © Via Flick’r et NASA.Position du radient de l’essaim météoritique des « Géminides » Vêtu chaudement, on profite davantage du spectacle étendu sur une chaise longue, embrassant ainsi du regard de larges portions de la voûte céleste. Source trouver:

La désintégration d'une galaxie prise en photo par Hubble Le téléscope spatial Hubble a réussi à capturer la désintégration de la galaxie ESO 137-001. La Nasa a publié cette semaine une photographie de ce qu'elle compare à "un pissenlit emporté par un courant d'air" ou encore "une méduse". Le phénomène s'est produit à 220 millions d'années-lumière de la Terre et les images sont à couper le souffle. Au fin fond de l'Univers, la galaxie, lancée à 7 millions de km/h, se désagrège, produisant des filaments gazeux qui apparaissent comme des traînées bleutées. La galaxie "répand ses graines dans l'espace", explique le site de la Nasa. ESO 137-001 s'évapore en traversant un amas de galaxies, comme l'explique 20minutes.fr.

Comète : Philae, le passager de la sonde Rosetta va sortir de son sommeil La mission de la sonde Rosetta va connaitre une nouvelle étape d'importance. Vendredi, son passager, le petit robot Philae va progressivement se réveiller de son sommeil de trois ans. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Un peu plus de deux mois après le réveil de la sonde Rosetta, c'est au tour de Philae, son passager de se réveiller en douceur. Trop loin du Soleil pour bénéficier de ses rayons, l'engin s'est mis en pause pour économiser son énergie et préserver ses instruments. Seule sa température était contrôlée, "exactement comme un animal qui hiberne", a expliqué Philippe Gaudon, chef du projet CNES de la mission Rosetta repris par l'AFP. Un réveil progressif "On va réveiller le logiciel de vol central, un peu comme on rallumerait un PC éteint pendant trois ans", a poursuivi Philippe Gaudon. A partir du 10 avril, les dix instruments de Philae seront réveillés à leur tour les uns après les autres. Près de la comète en juillet 2014

Vidéo : l'astéroïde 2012 DA14 "frôlera" la Terre le 15 février Le 15 février prochain, l'astéroïde 2012 DA14 passera tout près de la Terre à seulement 28.000 kilomètres de distance. Après Apophis, c'est le deuxième astéroïde à passer proche de notre Terre en 2013. Le 15 février prochain, l'astéroïde baptisé 2012 DA14 passera à 28.000 kilomètres de la Terre, soit 0,07 fois la distance qui sépare notre planète de la Lune. Bien qu’aucune collision ne soit à redouter, il s’agit là d’"un record de proximité", reconnaît Don Yeomans du programme de surveillance des objets géocroiseurs de la NASA. "Depuis qu'une surveillance régulière a commencé dans les années 1990, nous n'avons jamais vu un si gros objet s'approcher si près de la Terre", commente t-il. Pourtant, 2012 DA14 est un astéroïde somme toute banal. En effet, Don Yeomans fait remarquer que c’est certainement un astéroïde de cette taille qui a formé le Meteor Crater dans l'Arizona, il y a environ 50.000 ans. Une opportunité pour en savoir plus sur 2012 DA14 Vous nous aimez déjà ?

La lune: découverte et explication du phénomène de lunaison La séquence se déroule en 4 étapes Étape 1: mise en situation (séance 1) / Étape 2 : observation et première formulation du problème (séance 2) / Étape 3 : recherche et investigation (séance 3) Étape 4 : explication du phénomène (séances 4, 5, 6 et 7). Séance 1: situation déclenchante Les enfants s'interrogent : "La Lune change de forme, qu’est-ce que ça veut dire?" A partir de cette question, les élèves font part de leurs conceptions et de leurs représentations. Tous admettent la nécessité de mener l'observation sur les modifications de l'apparence de la Lune. Séance 2 : Faire observer et faire dessiner la Lune chaque jour, telle qu’on la voit. Cette période d’observation a duré du mois d’octobre 1999 au mois de mars 2000. Déroulement Chaque élève a une grille d'évaluation. Fiche d’observations Un premier bilan, après quelques semaines d’observation fait apparaître les remarques et les réflexions suivantes : La Lune change. Analyse pédagogique Qu'est-ce qui fait changer la forme de la Lune?

Mission Rosetta : Philae posé sur la comète, mais pas harponné Le monde a retenu son souffle jusqu'à la dernière minute, mercredi 12 novembre. Après un suspense de sept heures pendant lequel Philae, module de la sonde européenne Rosetta, est descendu en chute libre vers sa cible, la nouvelle est tombée, peu après 17 heures, heure française : le robot européen a réussi son atterrissage sur la comète « Tchouri ». C'est une première dans l'histoire spatiale, après plus de dix ans de voyage dans l'espace. « Nous sommes sur la comète » 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, « nous sommes très heureux », a déclaré Andrea Accomazzo, directeur de vol de la mission Rosetta au Centre européen d'opérations spatiales (ESOC) à Darmstadt (Allemagne), sous des applaudissements nourris. Revivez l'atterrissage et les premiers pas de Philae sur la comète : Rosetta : le robot Philae a réussi son atterrissage sur la comète « Tchouri » >> Lire (édition abonnés) : Rosetta, une réussite européenne >> Pour tout comprendre : Cinq questions sur la mission de Philae sur « Tchouri »

Related: