background preloader

Ce que le numérique fait au travail… et réciproquement

Ce que le numérique fait au travail… et réciproquement
C’est essentiellement sous l’angle de l’emploi et de la crise économique que la question du travail se pose aujourd’hui dans les médias. Or depuis les années 90, les économies des pays de l’OCDE se caractérisent par une croissance faible (ponctuée de crises économiques régulières) et un taux de chômage élevé. Le temps de travail a diminué de manière constante, l’emploi à temps partiel a augmenté ainsi que le chômage longue durée. La part du travail dans le Produit intérieur brut a elle aussi diminué. De là à croire que le travail rapporte moins, il n’y a qu’un pas… Une crise du marché de l’emploi qui cache des évolutions plus profondes des pratiques de travail Vis-à-vis de ces « tendances de fond » observées sur deux décennies dans presque tous les pays de l’OCDE, l’impact des technologies numériques est habituellement pointé à deux titres : Le numérique, à l’origine d’un malentendu croissant entre les individus et les organisations ? Cela engendre en particulier deux tensions : 1. 2.

Le Digital, ennemi de l’emploi ? Techno-optimistes contre techno-pessimistes, le débat DOCaufutur par Maud Laurent | Docaufutur Faut-il craindre un futur sans emploi comme conséquence inévitable des progrès permis par les nouvelles technologies ? Question complexe au regard de la vitesse des innovations dont personne ne peut réellement prédire les conséquences. Techno-optimistes contre techno-pessimistes, le débat sur une possible raréfaction du travail liée à l’accélération des mutations technologiques est ouvert. De nombreuses études ont été publiées sur le sujet mais les chiffres divergent. Arturo Galindo Baquero, manager de système d’informations en Colombie et correspondant DOCaufutur en Amérique Latine, table sur un déséquilibre en défaveur de l’emploi, en citant le rapport du forum économique mondial de 2016. « Selon ce rapport, la numérisation éliminera 7,1 millions d’emplois pour en créer 2 millions d’ici 2020 dans les secteurs de l’informatique ou l’ingénierie au détriment des postes administratifs ». Dégager du temps de cerveau disponible pour se concentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée

Transformation digitale : comment les outils numériques facilitent le travail des agriculteurs La transformation digitale n’impacte pas que le secteur tertiaire. L’agriculture est aussi concernée par l’apport des outils numériques et les changements qu’ils engendrent. Pour avoir une vue d’ensemble de l’intérêt des nouvelles technologies pour les agriculteurs, nous avons rencontré Dominique Lemal, Directeur développement et qualité logiciels chez ISAGRI. Des agriculteurs de plus en plus connectés Sans acculturation au web et aux outils numériques, difficile d’envisager la digitalisation du secteur agricole. Des outils numériques pour faciliter leur quotidien Le digital facilite la gestion administrative des entreprises agricoles (paye, facturation, comptabilité…), comme dans tous les secteurs. “Les logiciels conçus pour les agriculteurs permettent de respecter les réglementations, en matière de paye pour les employeurs, de comptabilité et de facturation pour ceux qui pratiquent la vente directe. Météus, symbole de la digitalisation de l’agriculture Isagri recrute

Huit scénarios extrêmes pour imaginer comment nous travaillerons demain En 2011, pour son exercice de prospective annuel « Questions numériques », la Fing avait décidé de s'intéresser aux « ruptures ». Collectivement, sur la base de scénarios décrivant les discontinuités, bifurcations ou basculements qui pourraient venir prochainement changer la donne dans un secteur, pour une catégorie d'acteurs, sur un marché, nous avions cherché comment anticiper ces ruptures et leurs conséquences, pour en faire des opportunités. De nombreux scénarios prenaient pour thème le monde du travail, l'activité économique et les changements pour les individus. C'est de là qu'est née l'expédition Digiwork. Qu'est-ce que le numérique change au travail ? En partant de ces axes, et en exploitant les tendances numériques observées dans la veille, ces fameux « signaux faibles », l'équipe Digiwork a fait émerger une vingtaine de scénarios extrêmes. Suite à un vote en ligne, 8 scénarios ont été sélectionnés et retravaillés par les membres de la communauté le 24 avril 2013.

Révolution numérique : comment le travail évolue et va évoluer La revue Cahiers Français de La Documentation Française consacre son numéro de Mai-Juin 2017 à l'évolution du travail à l'ère numérique. Publicité« Demain, quel travail ? » La question est posée dès la couverture du numéro de Mai-Juin 2017 de la revue Cahiers Français de La Documentation Française (DILA, Direction de l'information légale et administrative). Automatisation et robotisation modifient les tâches des métiers existants. Tous ces sujets sont abordés avec intelligence au fil des articles.

Télétravail Le télétravail est l'un des modes émergents de travail. Le télétravail est une activité professionnelle effectuée en tout ou partie à distance du lieu où le résultat du travail est attendu. Il s'oppose au travail sur site, à savoir le travail effectué dans les locaux de son employeur. Le télétravail peut s'effectuer depuis le domicile, un télécentre, un espace de travail partagé, un bureau satellite de l'entreprise ou de manière nomade (lieux de travail différents selon l'activité à réaliser), dans le cadre d'un travail salarié, dans le cadre du travail indépendant. Son développement a été permis par les technologies de l'information (Internet, téléphonie mobile, fax, etc.)[1], les TIC (technologies de l'information et de la communication) notamment l'ADSL[2] puis le très « haut-débit » permis par la fibre optique. Histoire[modifier | modifier le code] Typologie[modifier | modifier le code] Dans le langage courant le télétravail est souvent réduit au télétravail à domicile. Selon P.

Le numérique détruit-il plus d'emplois qu'il n'en crée ? Dossier20/12/2015 La révolution numérique, les progrès de la robotique et de l'Intelligence Artificielle vont-ils détruire plus d'emploi qu'ils n'en créent ? Oui … et non. Alors que l'économiste Daniel Cohen soutenait dans un ouvrage paru en août 2015 que « nous vivons une révolution industrielle sans croissance », le cabinet d'études Deloitte publiait au même moment un travail concluant que le numérique est « une formidable machine à créer de l'emploi ». La révolution digitale, une déception économique ? Les pertes seront compensées « Episode intermédiaire », défend Marc Andreessen, entrepreneur et investisseur de la Silicon Valley, qui prend l'Histoire à témoin : les progrès technologiques ont toujours créé du chômage durant une période de « destruction-créatrice », selon la formule de Joseph Schumpeter, avant de revenir à l'équilibre. Dans cette optique plutôt libérale, trois mécanismes économiques traditionnels vont permettre de rééquilibrer la balance des emplois.

Quel avenir pour le travail dans un monde numérique L’avenir du travail ? Vaste sujet qui a constitué le cœur des discussions de Lift 2014, qui s’est tenue du 21 au 22 octobre à Marseille. Pour Daniel Kaplan (@kaplandaniel), délégué général de la Fing, coorganisateur de cette conférence (et éditeur d’InternetActu.net, partenaire de l’organisation du programme de cette journée), certaines études estiment que 40 à 70% des métiers d’aujourd’hui sont candidats à l’automatisation. Repenser la place de l’individu au travail dans une société numérique, tel était l’enjeu du groupe de travail Digiwork lancé par la Fing en 2013. Présentation : les slides de la présentation Digiwork de la La Fing. Pour Amandine Brugière, la potentialité des outils de travail a toujours façonné la nature du travail, les tâches à réaliser. Vers l’ère du self-emploi Dans cette nouvelle gestion du temps, des lieux, de l’identité de l’employé et de sa carrière, émerge désormais la figure de l’employé autonome, du freelance, de l’autoentrepreneur. Nouveaux collectifs

Métiers de demain : comment le numérique transforme l'entreprise Le numérique transforme radicalement le visage de l’économie et des entreprises. Le monde du travail est profondément impacté par ces changements technologiques. Microsoft et le cabinet IDC se sont penchés sur l’évolution des métiers liés à la transformation numérique. L’étude a été réalisée en janvier 2014 auprès de 255 décideurs issus d’entreprises basées en France de plus de 500 salariés. Des salariés de plus en plus compétents sur les outils numériques Les entreprises de plus de 500 salariés semblent avoir des salariés à même de suivre les transformations numériques du monde du travail. 36,6% des effectifs dans les directions marketing, finance et RH disposent de compétences numériques. Les métiers de demain Pour faire face aux nouveaux enjeux liés au numérique, les entreprises vont devoir faire appel à de nouvelles compétences, et donc à de nouveaux métiers.

A quoi ressemblera le monde du travail en 2020 Le réveil des machines intelligentes promet sans nuance la fin du travail tel que nous le connaissons. L’entreprise traditionnelle passe à l’heure numérique et tremble sur ses bases, bousculée par le fonctionnement des startups et la vague du freelance. Les oracles sont formels, le travail ne sera plus jamais le même. A partir de ce constat, nous avons imaginé la journée laborieuse telle qu’elle pourrait être en 2020. Mise à plat des méthodes, ouverture des espaces L’aspect le plus tangible dans la transformation du travail tient à la métamorphose des lieux et des espaces. Pour Camille, notre salariée du futur, cette agilité nouvelle se traduit par une organisation en projets, autour de petites équipes. Les outils sont numériques, les ressources restent humaines Le premier n’est pas nouveau mais peut s’appuyer sur la prolifération des MOOCs et autres outils numériques. Dans son futur proche, Camille suit plusieurs MOOCs sur son temps de travail pour rester au niveau. Guillaume

Article très intéressant! Il balaie assez largement, mais avec précision en même temps, les aspects positifs et négatifs de l'arrivée du numérique dans le monde du travail. by peters_groupeb Mar 14

Related: