background preloader

Sagascience - Ce que la biodiversité apporte à l'espèce humaine

Sagascience - Ce que la biodiversité apporte à l'espèce humaine
Je suis, tu es, il est, nous sommes la biodiversité Comme toute espèce vivante et depuis notre apparition sur Terre, nous dépendons de ce qui nous entoure de manière plus ou moins évidente, donc plus ou moins consciente. Nous sommes en effet en interaction permanente avec les milieux terrestres ou aquatiques et la grande diversité d'animaux, de végétaux et de micro-organismes qui les compose. De notre naissance à notre mort, nous consommons de la biodiversité, nous rejetons des déchets qui alimentent la biodiversité et nous abritons de la biodiversité. Tout ce travail ! Cette biodiversité influe sur l'être humain d'une manière à la fois positive et négative. Alors la biodiversité, avec ou contre nous ? Mais notre vie n'est pas pour autant un long fleuve tranquille, en raison même de cette diversité biologique ! L'usine de la vie produit tout ce que vous voulez Quand la génétique s'en mêle La nature nous inspire Y'a d'la vie dans les rues ! Related:  pratiques d'élevage et impacts sur la biodiversité

Ministère du Développement durable Accès aux contenus de la page (appuyer sur "Entrée") Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Accueil > Mots clés > Biodiversité Mots clés Biodiversité La biodiversité est le tissu vivant de notre planète. Retrouvez la thématique Biodiversité dans les rubriques : Plus de details : Énergie, Air et Climat Exposition: 1 Article Rapports annuels ONERC: 1 Article Synthèses techniques: 1 Article Eau et Biodiversité Prévention des risques Actualités: 1 Article Développement durable Le mécénat: 1 Article Les projets en recherche de mécénat: 2 Articles La stratégie ministérielle: 1 Article Le conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité : 1 Article Transports Mer et littoral Mer et littoral: 1 Article Actualités: 2 Articles Natura 2000 en mer: 3 Articles Les récifs coralliens: 3 Articles Animation : la mer au-delà de la plage: 1 Article L’expédition Tara Océans: 1 Article Autres rubriques 42 Articles Dernières actualités > Toutes les actualités Retrouvez tous les thèmes

Territoire - Indicateurs de développement durable en Basse-Normandie Part des surfaces protégées terrestres dans les espaces inventoriés La conservation et la gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles exige, en plus des plans de protection des espèces végétales et animales en danger, la mise en place de mesures de protection, de conservation, voire de restauration des milieux naturels. Les zonages d’inventaire (Znieff, Zico) permettent de comptabiliser les espaces à enjeux. Le poids des zones de protection parmi ces espaces inventoriés donne une indication de l’intensité de la protection au regard des espaces à enjeux. Ces zones protégées, circonscrites dans ce document aux surfaces terrestres, peuvent être regroupées selon trois principaux systèmes : les espaces protégés à gestion contractuelle, les espaces protégés à protection réglementaire et les acquisitions foncières. Complément Publication Moins de zones de protection, mais de vastes PNR Les espaces protégés correspondent à plusieurs dispositifs à finalités complémentaires. Carte

Biodynamique, raisonnée... Le point sur les différentes formes d'agriculture Rédigé par Aurore, le 15 août 2011, à 16 h 35 min À priori, le concept d’agriculture est assez simple : tirer parti de la terre pour que celle-ci nous apporte de quoi manger. Mais aujourd’hui, les formes d’agriculture se multiplient : biodynamique, biologique, raisonnée, intégrée… De quoi déstabiliser le consommateur. Aujourd’hui, consoGlobe fait le point avec vous. Les différentes formes d’agriculture Agriculture biologique : un mode de production reconnu L’agriculture biologique est sans doute l’un des modes de production agricole les plus connus du consommateur puisqu’il est facilement reconnaissable par le logo AB. Aujourd’hui, le Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire définit l’agriculture biologique comme l’application de “pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. L’agriculture biologique a plusieurs intérêts. Page suivante : L’agriculture intensive : la rentabilité avant tout

Biodiversité : vers une sixième extinction de masse ? Impact des pratiques agricoles sur la biodiversité Les pratiques agricoles actuelles occasionnent de multiples dommages à la biodiversité, alors que des solutions alternatives plus écologiques sont disponibles. Il s'agit notamment de l'utilisation de pesticides, de la fertilisation, de l'arrosage des cultures, du labour... Les pratiques agricoles actuelles occasionnent de multiples dommages à la biodiversité, alors que des solutions alternatives plus écologiques sont disponibles. L’espace agricole français représente 53% du territoire métropolitain et abrite une part importante de la diversité biologique. L’évolution des pratiques agricoles actuelles est donc déterminante pour maintenir voire restaurer la biodiversité à l’échelle nationale. L’usage de produits phytosanitaires de synthèse serait responsable du déclin de la biodiversité, notamment en grandes cultures. Herbicides Les herbicides sont utilisés par les agriculteurs pour lutter contre les adventices (ou mauvaises herbes) et les ligneux. Insecticides et fongicides Azote Irrigation

Consensus Scientifique sur la Biodiversité et le bien-être humain Accueil » Biodiversité (EM) » Niveau 1 Contexte - La biodiversité joue un rôle prépondérant dans le bien-être humain, notamment à travers son impact sur la santé et la fourniture de matières premières. Or, les activités humaines entraînent bien souvent des pertes irréversibles en termes de diversité de vie sur Terre, pertes qui ont été plus rapides au cours de ces 50 dernières années qu’à n’importe quelle autre période de l’histoire humaine. Quels sont les facteurs responsables de cette perte rapide de biodiversité? 1. 1.1 La biodiversité reflète le nombre, la variété et la variabilité des organismes vivants. 1.2 La biodiversité est partout, aussi bien sur terre que dans l’eau. 1.3 Les services fournis par les écosystèmes sont les bienfaits que les écosystèmes procurent aux humains. 2. La biodiversité offre de nombreux bienfaits fondamentaux aux humains qui vont au delà de la simple fourniture de matières premières. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 8.1 Conclusion 1. 8.2 Conclusion 2. 8.3 Conclusion 3.

sagascience - Modes de gestion agricole et influences sur la biodiversité du sol Certaines pratiques agricoles - trop intensives ou peu respectueuses de l'environnement - peuvent être responsables de la dégradation du sol et de la perte de sa biodiversité. Des labours fréquents et notamment des labours profonds, l'usage intensif d'engrais et de pesticides, la dessiccation, les inondations, les incendies... perturbent les organismes du sol (macrofaune, mésofaune, microorganismes), réduisent le stock de matière organique (principale source d'énergie pour les habitants du sol) et bouleversent la structure, l'aération, la compacité, la texture, le pH ou la composition du sol, modifiant ainsi son fonctionnement. D'autres pratiques agricoles, au contraire, permettent de maintenir, voire de restaurer, la biodiversité du sol. Voici quelques illustrations de modes de gestion agricole et leurs conséquences sur la biodiversité du sol : Lutte contre parasites, prédateurs et mauvaises herbes Des méthodes alternatives existent. Le choix et la rotation des cultures Rédaction :

Mesures agroenvironnementales territorialisées Les mesures agroenvironnementales territorialisées permettent de répondre de façon adaptée à des menaces localisées ou de préserver des ressources remarquables, en priorité dans les sites Natura 2000 et les bassins versants prioritaires définis au titre de la directive cadre sur l’eau (DCE). Le dispositif des mesures agroenvironnementales territorialisées (MAET) est un dispositif déconcentré, défini dans le cadre du volet régional du PDRH. Il est à ce titre financé à partir de crédits FEADER des volets régionaux du PDRH. Une mesure agroenvironnementale est définie comme la combinaison d’un ensemble d’obligations et d’une rémunération. Le dispositif agroenvironnemental territorialisé a vocation à s’appliquer sur des territoires à enjeux dûment ciblés au sein de zones d’action prioritaires définies localement. Les mesures agroenvironnementales territorialisées permettent de répondre à des problématiques environnementales localisées ou de préserver des ressources remarquables. Bioconversion

Related: