background preloader

L’imprimante 3D, ce gadget qui change le monde

L’imprimante 3D, ce gadget qui change le monde
Imprimante 3D de la marque Makerbot Le salon des techniques de l'information et de la communication (Cebit) se déroule cette semaine à Hanovre en mettant à l'honneur l'économie du partage. On entend beaucoup parler de l'émergence de cette économie, mais ce partage croissant de connaissances, de ressources, de contacts, d'échanges ou d'emprunt d'objets peut-il changer le monde ? Bienvenue dans l'industrie du bricolage Dans Makers, la nouvelle révolution industrielle, l'américain Chris Anderson estime que l'impression 3D et la multiplication des possibilités données à chacun de bidouiller par lui-même et en réseau, de manière libre et ouverte, dessinent les contours d'un nouveau modèle économique de fabrication. Oui mais voilà : quand on y regarde de plus près, il est important de distinguer les vecteurs de cette révolution annoncée. Ses clients sont plus des professionnels qui produisent à petite échelle et peuvent ainsi maîtriser toute la chaîne de production. Une impression pas nette

Tout savoir sur l’impression 3D en 200 pages papier Livre "L'impression 3D" publié chez Eyrolles, par Mathilde Berchon, avec la collaboration de Bertier Luyt et la préface de Joël de Rosnay Si vous vous demandez que bouquiner cet été et souhaitez monter en gamme sur tout ce qui est lié à l'impression 3D, L'impression 3D (Ed. Eyrolles, collection Serial Makers) est LE livre qu'il vous faut. Rencontre avec son auteur, Mathilde Berchon. Bonjour Mathilde, depuis quand vous intéressez-vous à l'impression 3D et pour quelle raison? Mathilde Berchon J'ai commencé à m'intéresser au sujet il y a presque trois ans en partant en exploration dans la Baie de San Francisco pour rencontrer le mouvement maker, d'où est né mon site MakingSociety.com dédié aux makers entrepreneurs. Qu'est-ce qui vous fascine le plus dans l'impression 3D? Le plus fascinant est pour moi réside dans l'essence même de l'impression 3D, qui implique un vrai changement de société. Combien de différents types d'imprimantes existe-t-il ? Modèles pour moulage dentaire imprimés en 3D.

Chris Anderson : « L’imprimante 3D aura plus d’impact que le Web » Chris Anderson lors d’une conférence en Corée du Sud (Lee Yong-ho/EyePres/NEWSCOM/SIPA) Journaliste et écrivain à succès, Chris Anderson est l’une des voix les plus écoutées aux Etats-Unis pour qui s’intéresse aux révolutions numériques en cours. Il est notamment connu pour sa théorie de la « longue traine » : vendre peu d’unités d’une grande quantité de produits, modèle économique adopté par des sites de e-commerce comme Amazon ou Netflix. Dans « Free ! Chris Anderson vient de quitter son poste à la tête de Wired, magazine de référence sur tous ces sujets, pour se consacrer à 3D Robotics, fabricant de drones grand public. Vous venez d’annoncer votre départ de l’un des postes les plus recherchés dans les médias... J’ai surtout besoin de ce nouveau défi. Et les drones, c’est une passion ? Disons que c’est un hobby qui devient une nouvelle opportunité de carrière. La croissance est au rendez-vous. Couverture de « Makers », de Chris Anderson Pas vraiment. Via @rob_gordonn Je ne le pense pas.

Gigabot : la plus grande imprimante 3D destinée aux particuliers Coïncidence ou véritable désir de faire connaître à tous cette nouvelle technologie, vous aurez pu constater qu’il ne se passe pas un jour sans que l’industrie annonce de nouvelles avancées en matière d’impression 3D. Aujourd’hui, un projet Kickstarter est à la recherche de fond pour proposer au grand public une imprimante 3D grand format baptisée Gigabot. Conçut par Re:3D et capable de concevoir des objets d’un volume maximal de 216000 cm³ (soit des objets de 600x600x600 mm maximum) posé sur un plateau d’un peu moins de 60 cm de large, l’imprimante 3D Gigabot devrait permettre la réalisation de pièces de grande taille sans pour autant manquer de précision. Basé sur un environnement open source qui permettra à ses utilisateurs de développer leurs propres applications, sachez qu’il vous faudra vous délester de 2500$ pour en faire l’acquisition. Enfin, pour voir la bête en action, glisser simplement dans la suite.

L'impression en 3D bientôt dans votre salon Le procédé devrait rapidement se démocratiser avec l'arrivée sur le marché d'imprimantes 3D très performantes à moins de 2000 dollars (1600 euros environ) d'ici à 2016, selon le cabinet Gartner. L'impression 3D a le vent en poupe. Elle est même présentée par certains comme la prochaine révolution industrielle. Grâce à cette technologie, il est possible de réaliser des objets en très petite série, voire à l'unité. Déjà utilisée dans le domaine de l'industrie pour faire des prototypes depuis plus de dix ans, l'impression 3D se diffuse plus largement pour gagner les PME et même le grand public. Elle envahit tous les domaines. Le principe de l'impression 3D peut être comparé à celui de l'impression jet d'encre. L'impression 3D «va permettre de relocaliser» «L'impression 3D va rapidement être disponible dans des kiosques ou des boutiques, créant de nouvelles opportunités pour les détaillants et d'autres business», prédit Pete Basiliere, analyste chez Gartner.

(vidéo) Comment l'impression 3D va modifier le web et l'économie Les mots Sud et Web sont à l’instar des termes Paris et Web. Parisweb est une conférence annuelle incontournable pour tous les professionnels du web, principalement ceux qui le font, le conçoivent et le produisent. C’est ainsi qu’est née sa petite sœur, SudWeb, pour proposer ce type de messe dominicale en dehors de la capitale. Lors de l’événement sudiste de 2013, qui s’est déroulé les 17 et 18 mai dans le lieu mythique du Palais des Papes à Avigon, Marc Lipskier a tenu une conférence sur l’impression 3D. Dès aujourd’hui, des plans numériques circulent sur le web et nous pouvons fabriquer ce que les films nous présentaient comme science-fiction il y a 30 ou seulement 20 ans : une robe de haute coutureun gâteaudes bonbons à votre imageun pistoletun avionune voiture (en seulement 25 pièces assemblées)des os du visageune oreille bioniquede la moelle épinièredes lunettes de vue ou encore :

Meet the DIY Makers Taking on the 3D Printing Revolution | Creativity on GOOD Though it’s been used by industrial designers to create prototypes for decades, the process of rapid prototyping has only recently begun to benefit the masses, and Shapeways has been leading the way since 2007. As a platform for designing and actualizing 3D printed items, Shapeways has facilitated access to 3D printing technology so that anyone can develop and print their own designs. In the video above, Shapeways CEO Peter Weijmarshausen describes how the concept of 3D printing is revolutionizing the market for custom-designed products, and we meet creatives who are applying the technology to their various disciplines. Gil Akos of creative coding group Modelab describes the potential for printing using a wide variety of materials, even biological ones that can be applied to medical science. Designer Mary Huang of Continuum Fashion shows us her N12 bikini, and 3D-printed strvct shoe collection.

Imprimantes 3D Dimension, prototypage et fabrication rapide, impression 3D L'impression 3D menacée par des brevets Il existe une crainte croissante chez les bidouilleurs qui s'enthousiasment pour les possibilités offertes par l'impression 3D : qu'elles soient un jour minées par des brevets qui freinent la mise à disposition des imprimantes 3D et/ou qui les mettent sous le contrôle de quelques entités commerciales qui chercheront à imposer des formats propriétaires (notamment de consommables) rendant l'impression plus ruineuse. Pour s'assurer que l'impression 3D reste aux mains des hackers qui ont largement contribué à la populariser, à base de ressources libres et open-source (en particulier le projet RepRap), l'Electronic Frontier Foundation (EFF) a décidé de tirer intelligemment partie d'une nouvelle procédure offerte aux Etats-Unis lors de l'examen des brevets, avec l'aide des internautes. Pour le moment, l'EFF a identifié trois brevets déposés entre 2010 et 2012 pour laquelle elle demande au public de soumettre des antériorités :

L’impression 3D : la Révolution Industrielle de demain D’après le Président Obama, l’impression 3D sera la Révolution Industrielle de demain. Dans son discours du 12 février 2013, il a surpris ses auditeurs en mettant en avant cette technologie : elle aurait “le potentiel de révolutionner notre façon de fabriquer presque tout”. Ce nouvel outil encourage en effet le développement de nouveaux marchés et modes de production, rapides, tout public et écologiques. Pour rappel, l’impression 3D permet de produire couche par couche un objet « solide » d’après un fichier 3D. Ce marché se structure principalement autour d’acteurs historiques et bien installés du secteur des périphériques comme Toshiba ou Hitachi. Le marché est en pleine expansion. Ce marché à très fort potentiel promet une rupture industrielle. L’Américain Makerbot se distingue parmi les nouveaux acteurs cités ci-dessus. Mais plus que les particuliers, la majorité des acheteurs d’imprimantes 3D sont les professionnels. A propos de Alexandra Le Borgne

A 3-D Printing Pen Wows Kickstarter Really all I want to say is in this video: But if you’re not a video-friendly environment, at the moment, that’s the Kickstarter pitch from a couple of guys at a Boston company called Wobble Works, and they’ve made what they say is the world’s first “3-D printing pen,” 3Doodler. It’s around the 20-second mark of that video where the magic of such a device becomes apparent. A hand draws a square on a piece of paper–the standard first step for drawing a representation of a cube. But then, instead of drawing a second square on the paper, and connecting the edges with ink, the hand rises up. Drawing has entered the third dimension. 3-D printing has always been about empowering smaller artisans, about taking what is traditionally the realm of major manufacturers, and bringing some of that power closer to the creators. As a result, many people may be introduced to a “3-D printing pen” before they even know what a 3-D printer is to begin with.

Votre design 3D devient réalité avec l'impression 3D

Related: