background preloader

Mur vitrifié

Mur vitrifié
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression « mur vitrifié » (ou « fort vitrifié ») désigne des vestiges archéologiques présentant des caractéristiques impliquant une chauffe à très haute température et datant d'une période comprise entre 800 et 200 ans av. J.-C. Des vestiges d'enceintes vitrifiées ont été découverts dans toute l'Europe du Nord (Îles britanniques, France, pays scandinaves, Allemagne, Hongrie) mais aussi en Europe du Sud (Portugal). Diverses théories ont été proposées pour expliquer la formation des murs vitrifiés mais aucune n'est satisfaisante. Historique[modifier | modifier le code] Le naturaliste Louis Maulny, né au Mans en 1759, est l'auteur de la première mention scientifique des pierres vitrifiées. Vers 1846, Prosper Mérimée, alors inspecteur général des Monuments historiques, fait le tour des remparts avec beaucoup d'attention, et avoue ne pas avoir trouvé de traces de vitrification autres que celles déjà mentionnées par les chercheurs précédents. Related:  À classerMystérieuseAnachronisme

Pile électrique de Bagdad Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Croquis des trois pièces. La pile électrique de Bagdad est une poterie datant du IIIe siècle av. J.-C., découverte en 1936 dans un village près de Bagdad dans l'actuelle Irak. Elle est renommée depuis que quelques archéologues, tels que Wilhelm König, ont émis l'hypothèse qu'elle aurait servi de pile électrique. Introduction[modifier | modifier le code] Schéma de la pile. Dans les années 1930, l'archéologue autrichien Wilhelm König découvre dans les sous-sols du musée archéologique de Bagdad une poterie de 15 cm de haut pour un diamètre d'environ 7,5 cm. Ce dispositif est fermé d'un bouchon en bitume. Controverses sur l'usage de l'objet[modifier | modifier le code] La patine bleue retrouvée sur le cylindre de cuivre est caractéristique de la galvanoplastie à l'argent, comme aussi caractéristique de l'oxydation du cuivre. Notes et références[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code] OOPArt

Un « iPad primitif » retrouvé dans une épave médiévale Cet outil en bois conçu au Moyen Âge avait peu ou prou l’utilité des tablettes numériques actuelles, comme l’iPad. Avec de nombreuses fonctionnalités en moins malgré tout... Une analyse plus poussée devrait nous parvenir dans le cadre d’une étude scientifique. © Ufuk Kocabaș Un « iPad primitif » retrouvé dans une épave médiévale - 2 Photos L’informatique a révolutionné notre société. Désormais, avec la miniaturisation des technologies, il devient aisé de transporter un ordinateur, ou sa version plus moderne, une tablette tactile, légère, fine, et puissante à la fois. Ce site, excavé en 2004 dans la partie européenne de la capitale turque, est un véritable trésor pour les passionnés d’histoire. Ufuk Kocabaș, directeur de ces recherches à l’université d’Istanbul, annonce dans la presse locale avoir sorti de l’eau un objet en bois encore inédit, ayant probablement appartenu au capitaine de ce bâtiment de commerce. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Les vimanas Le chapitre précédent a présenté l'histoire de vimana de Salva, que l'on trouve dans le Mahabharata et le Bhagavata Purdna. Il s'agissait d'un grand véhicule militaire qui pouvait transporter des troupes et des armes, et qui fut obtenu par Salva d'un expert en technologie non-humaine nommé Maya Danava. Les Purdnas et le Mahabharata contient également de nombreux récits de plus petits vimanas, comprenant des appareils de loisir apparement conçus pour un seul passager. Ils étaient généralement utilisés par les Devas et les Upadevas mais pas par des humains. Dans cette section, je donnerai une série d'examples, montrant comment les vimanas figurent comme les éléments de nombreuses histoires différentes de ces textes. Dans le premier récit, Krisna tue un serpent semblable à un python qui essayait d'avaler son père, le roi Nanda. Le serpent répondit : Je suis le Vidyadhara bien connu nommé Sudarsana. Dans ce passage le mot Sanskrit "vimanena" est traduit "dans mon avion".

Pierre de Dashka Une fantastique découverte par les scientifiques de l'Université de la République Russe de Bachkirie vient jeter un nouveau pavé dans la mare "bien tranquille" de l'Histoire de l'Humanité : Une tablette en pierre représentant une carte en relief de l'Oural, estimée à 120 millions d'années ! Docteur en sciences physiques et en mathématiques, professeur à l'Université d'état de Bachkirie, Alexandre Chuvyrov et son étudiant chinois Huan Hun, décidèrent, en 1995, d'étudier l'hypothèse d'une migration ancienne possible des chinois en Sibérie et en Oural. Au gré de leurs expéditions en Bachkirie, ils trouvèrent plusieurs gravures rupestres en vieux chinois ( traitant surtout de commerce, de mariage et de décès ), confirmant ainsi leur hypothèse. En 1998, le Pr Chuvyrov et son équipe se mirent en quête... mais sans succès ; à tel point qu'ils commencaient à penser que tout cela n'était que légende. Cette pierre de près d'une tonne, mesure : 1m 48 de hauteur1m 06 de large16 cm d'épaisseur

Piri Reis et les cartes de l’impossible … Qui ne connait pas les cartes de Piri Reis? ce navigateur turc, qui a légué des cartes d’une précision impossible à son époque…Une énigme et des interrogations non résolues à ce jour. Pourquoi les scientifiques, toujours prompts à ce lancer dans les plus folles investigations, n’ont pas jugé utile de tenter de percer ce mystère? ?:-) En 1929, on retrouve à Constantinople une carte incomplète, datée de 1513. Copie de la carte de Piri Reis en couleur Quand l’Antarctique n’était pas recouvert de glace Piri Reis de son vrai nom « Piri Ibn Haji Memmed, l’amiral Reis, est un Turc. Cette carte a été étudiée par le capitaine Mallery qui découvre que cette carte représente une partie de l’Antarctique. Pourtant, la côte de la terre de la reine Maud est cartographiée sans glace ce qui est incroyable. Détail central de la carte de Piri ReisLa carte fut envoyée au Professeur Hapgood.

Machine d'Anticythère Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le fragment principal de la machine : 20 × 20 cm environ. La machine d'Anticythère, appelée également mécanisme d'Anticythère, est considérée comme le premier calculateur analogique antique permettant de calculer des positions astronomiques. C'est un mécanisme de bronze comprenant des dizaines de roues dentées, solidaires et disposées sur plusieurs plans. Il est garni de nombreuses inscriptions grecques. On connaît de la machine d'Anticythère un unique exemplaire, dont les fragments ont été trouvés en 1901[1] dans une épave, près des côtes de l'île grecque d'Anticythère[2], entre Cythère et la Crète. La machine d'Anticythère est le plus vieux mécanisme à engrenages connu. Histoire[modifier | modifier le code] Origine et datation[modifier | modifier le code] Faute d'indices plus complets, les premières études avaient assimilé l’âge du mécanisme à la date du naufrage du navire, soit 87 av. L'identité du concepteur est débattue.

22 : Sodome et Gomorrhe La femme de Lot se retourna et fut transformée en statue de sel … DESTINATION TERRE , Livre deuxième : Les peuples 1ère partie : Les peuples édenistes , chapitre 22 : Sodome et Gomorrhe La conquête de Canaan Après les incidents de la vallée du Jourdain , Abraham a donc décidé de conquérir militairement Canaan Il pensait pouvoir s’infiltrer et accaparer au fur et à mesure les terres de Canaan , ce qui lui aurait fait l’économie d’une guerre … La réaction des cananéens au non paiement du tribut , lui a donné une idée de la force des armées du territoire à conquérir … Pour les vaincre , il fallait montrer une force telle qu’ils n’auraient d’autre choix que de se rendre … Et justement , il avait encore ses anges … Les anges d’Abraham 1 Saraï , femme d’Abram , ne lui avait point donné d’enfants . Genèse 16 Genèse 18 12 Les hommes dirent à Lot : Qui as-tu encore ici ? Genèse 19 Les anges de Noé Les anges sont les symboles de la force armée , et les gardiens militaires du jardin d’Eden … Sodome et Gomorrhe

Les Découvertes Impossibles - - Accueil Objets anachroniques de l’histoire La science et l’archéologie officielle se targuent de n’accepter l’éventualité d’un fait, que si elle dispose d’une preuve matérielle concrète. Il n’est même pas question ici de prouver quoi que ce soit, juste d’en accepter la possibilité. Or, il existe de multitudes de découvertes archéologiques qui permettraient d’envisager que l’histoire est entièrement à réécrire. Les officiels préfèrent clairement faire l’autruche et ignorer ces indices incroyables, pour ne pas affronter la réalité, par peur de ne pas entrer dans la norme de l’Établissement officiel, ou par conviction (ou plutôt aveuglement) religieuse. Voici quelques exemples, de ces indices plutôt anachroniques, qui nous amènent à appréhender l’histoire d’une autre façon. Marteau et clou de fer en Ecosse Pour commencer, voici un marteau, découvert avec des clous en 1845, en Écosse. Marteau fossilisé dans une roche de 360 à 460 millions d’années Le pot de fer de l’Oklahoma Le vase en alliage Zinc-Argent Les piles électriques de Bagdad

Quand l'Amérique détruit les vestiges de Sumer...Pourquoi...? Iraq: Les bulldozers américains détruisent le site archéologique d'Ur ! Pour le ministre irakien du tourisme et des sites archéologiques, Mohamed Abbas Al Aribi, le site archéologique d'Ur, au sud de l’Irak, n’est plus seulement le lieu de naissance du patriarche Abraham, ancêtre de tous les prophètes, mais aussi et surtout le site le plus menacé par les activités actuelles de l’armée américaine. Le journal irakien Al Mada a rapporté les propos du ministre qui déclare que « les travaux effectués par les américains, avec notamment la création de camps, le creusement de tunnels, l’établissement de murs de fortifications pour protéger leurs troupes, le nivellement des terrains à l’aide d’engins lourds ont gravement endommagé le site ». Ajoutant « que la présence militaire sur un site archéologique est en elle-même illégale et que nous avons adressé de nombreux appels aux américains pour qu’ils évacuent les lieux et s’interdisent de s’en approcher dans l’avenir ». Source: terreentiere.com

Alignements de sites sacrés de la Terre Le système de circuits vitaux de la Terre 1. Alignements géométriques de lieux sacrés Alain Boudet Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant 1. 2. 3. Résumé: L'observation des lieux sacrés partout sur la planète (mégalithes, monuments, ouvrages de terre, lieux de cérémonie) révèle qu'ils ne sont pas situés au hasard, mais sur des lignes géométriques précises. Depuis l'espace, la Terre nous apparait comme une boule ronde et lisse très légèrement aplatie aux pôles. On peut tout d'abord noter que puisque la Terre tourne autour d'un axe qui traverse les pôles, ces points se distinguent des autres parce qu'ils ne bougent pas. A partir de ces 2 pôles, on peut également construire l'équateur, comme cercle équidistant des 2 pôles. Ce sont ces coordonnées, par exemple, qui sont utilisées par les satellites géostationnaires GPS (Global Positioning System - ou système mondial de localisation). Les alignements de sites anciens en Angleterre ou lignes de ley En 1882, G. En France

Related: