background preloader

Salaire à vie: l'emploi est mort, vive le salariat!

Salaire à vie: l'emploi est mort, vive le salariat!
Imaginez une société où chacun d'entre nous toucherait un salaire à vie, versé de façon inconditionnelle à partir de la majorité. L'échelle des revenus serait de 1 à 4, soit de 1.500 à 6.000 euros. Le passage d'un niveau à l'autre serait fonction de la qualification, équivalent du grade dans la fonction publique, attestant qu'une personne «peut participer à un certain niveau de création de valeur économique et a donc droit à un tel niveau de salaire». Ces qualifications, dont la liste précise serait sujette à délibérations, incluraient l'ancienneté, la pénibilité, les diplômes... Cette société existe, du moins sur le papier: elle est l'oeuvre de l'économiste et sociologue Bernard Friot, professeur à l'université Paris-X et auteur notamment de L'Enjeu du salaire, qui voit dans ce système du salaire à vie le moteur d'une véritable révolution. Tous retraités! «L'enjeu du salaire, c'est la possibilité de sortir du capitalisme. La fin du profit Payés à rien foutre? Il nous faut des patrons!

http://www.slate.fr/story/68185/salaire-vie-travail

Related:  lloSalaire à vieBernard Friot (salaire à vie)Revenu de baseCONDITIONS POLITIQUES

Cinq partis politiques se fédèrent pour sortir la France de l'Union Européenne, de l'euro et de l'OTAN ! Notifiant qu'il n'est possible pour le peuple Français de choisir une voie politique Souveraine, que dans le cadre de frontières nationales respectées et sous son propre contrôle ; Rappelant que la Souveraineté Nationale est inaliénable et imprescriptible, et que la violation de ce principe est une atteinte grave à la Constitution ; Décidons de former ce jour, un Conseil National de Transition fédérant l'ensemble de nos formations politiques. Nous nous engageons à : Faire sortir la France de l'Union Européenne, de l'euro et l'OTAN, seule manière pour nous de pouvoir faire appliquer notre programme commun dont les fondamentaux seront décrits dans les articles suivants. Nationaliser l'ensemble des banques et sociétés d'assurances défaillantes et rétablir immédiatement le contrôle des mouvements de capitaux, seule mesure à même d'empêcher les fuites de capitaux et les délocalisations de nos usines.

Pour la socialisation du PIB Le Produit Intérieur Brut d’un pays (PIB) correspond à la somme des valeurs économiques nouvellement créées dans l’année, c’est-à-dire tout ce qui est produit par les agents économiques résidant à l’intérieur du pays – ménages, entreprises, administrations publiques – et qui est reconnu par la convention capitaliste comme producteur de valeur (ce qui est considéré comme ayant de la valeur parmi tout ce qui est produit d’utile). On appelle valeur ajoutée la valeur économique nouvelle en cours de création. Cette valeur ajoutée est égale au total du chiffre d’affaires annuel – total des ventes de biens ou services de l’unité reconnue productive – auquel on soustrait le coût total des consommations intermédiaires nécessaires à la production – matières premières, énergie, etc.

Bernard Friot embrouille un débat télévisé sur le revenu universel Invité à participer à une émission télévisée consacrée au revenu de base, Bernard Friot a de nouveau prononcé son opposition au revenu de base. C’est un casting confus et précipité que nous a composé l’équipe de Frédéric Taddeï pour parler du revenu de base lors de l’émission Ce soir ou Jamais du vendredi 7 juin. Le jour même, l’équipe de l’émission annonçait que Bernard Friot y « défendrait » le revenu universel, un choix curieux lorsque l’on sait que la proposition de salaire à vie de ce dernier diffère en plusieurs points de celle du revenu de base – ce qu’il confirmera lui-même lors de l’émission ! Contre Un revenu de base Après une quarantaine d’articles en faveur du revenu de base, suis-je en train de perdre la tête ? J’ai plutôt des scrupules, éveillés par quelques bruits, quelques impressions. Et je voudrais clarifier ma position avant l’université d’été du revenu de base. Quand on a de belles idées et qu’elles restent entre les lignes, c’est sans conséquence.

Découvrir – Mouvement Français pour un Revenu de Base Développer l’activité au-delà de la rentabilité Le revenu de base ne vise pas à enterrer le travail. Il permet au contraire de le libérer, d’en faire éclore de nombreuses formes aujourd’hui étouffées.

L'opinion publique n'existe pas, 1972. Exposé fait à Noroit (Arras) en janvier 1972 et paru dans Les temps modernes, 318, janvier 1973, pp. 1292-1309. Repris in Questions de sociologie, Paris, Les Éditions de Minuit, 1984, pp. 222-235. e voudrais préciser d'abord que mon propos n'est pas de dénoncer de façon mécanique et facile les sondages d'opinion, mais de procéder à une analyse rigoureuse de leur fonctionnement et de leurs fonctions. Ce qui suppose que l'on mette en question les trois postulats qu'ils engagent implicitement. Toute enquête d'opinion suppose que tout le monde peut avoir une opinion ; ou, autrement dit, que la production d'une opinion est à la portée de tous.

Plateforme contre l'emploi: De quoi avez-vous peur? Ce matin, on m’a envoyé un article de Matéo Alaluf sur la “théorie du salaire” de Bernard Friot ( Comme l’article est écrit rapidement, sans aucune citation, je ne prendrai pas la peine de faire mieux. Cet article appelle néanmoins une réponse parce qu’il déforme les propos de Bernard Friot, d’une part, et, d’autre part, parce qu’il fait l’apologie de l’impuissance et de la résignation au nom d’une pseudo-combativité pseudo-marxiste susceptible d’embourber la gauche pour longtemps. Mon article-réponse (il n’y en aura pas d’autre, j’ai autre chose à faire) se décompose en deux parties.

Revenu de base ou salaire à vie ? FRIOT -vs- BOSQUET Revenu de base ou salaire à vie ? Les désaccords entre les défenseurs des deux projets ne sont pas que d’ordre sémantique. En effet, c’est deux visions de la société qui s’affrontent. Frédéric Bosqué revient dans cette tribune sur ce qui sépare le revenu de base du salaire à vie de Bernard Friot, mais aussi sur ce qui rassemble les militants de chacune des propositions.

De l’absolue nécessité d’un revenu universel Comme dirait Coluche : il parait qu’il y a cinq-millions de personnes qui veulent du travail. C’est pas vrai, de l’argent leur suffirait! Je crois bien, mais je ne suis pas sure, que nous n’avons jamais été aussi riches qu’en ce moment. Collectivement riches. Nous n’avons jamais autant produit de richesses qu’en ce moment.

Les 8 approches de financement d'un revenu universel de base A partir des diverses options proposées par les philosophes, divers économistes ont proposé des schémas de financement. Vous trouverez ci-dessous les principales propositions que l’on peut énumérer. Nota : Le Mouvement Français ne se positionne pas quant à ce que serait la meilleure proposition de financement parmi celles existantes La Nasa prédit la fin de notre civilisation : une catastrophe (difficilement) évitable L'Espagne et le Portugal pris en photo depuis la Station spatiale internationale le 12/03/14 (CB2/ZOB/SIPA) Les civilisations vont et viennent, l'histoire en est la preuve. L'empire romain, les Han de Chine, Sumer, Babylone, l'Égypte des pharaons et bien d'autres encore, ont disparu. Les causes en sont multiples, certes, mais il est peut-être possible d'en prévoir quelques-unes.

Related: