background preloader

L'ADN « poubelle » viral, le régime cétogène qui améliore l'ADN et les effets cométaires

L'ADN « poubelle » viral, le régime cétogène qui améliore l'ADN et les effets cométaires
Traduction SOTT. © InconnuL'outil le plus important à votre disposition pour changer votre état de santé est la nourriture que vous mangez. L'ADN « poubelle » comprend tout un sous-ensemble de noms tels que les introns, les éléments rétro-transposables et les ARN non-codants (ARNnc). En fait, les ARNnc sont souvent situés à proximité de gènes connus pour jouer un rôle important à la fois dans les cellules souches et le cancer, afin de servir d'éléments activateurs qui favorisent leur expression génétique.[1] Les cellules souches sont des cellules qui ont le potentiel de se transformer en beaucoup d'autres cellules. Donc, cet ADN poubelle peut influencer la façon dont les cellules souches se différencient spécifiquement en multiples types cellulaires. En fait, on estime maintenant que 80 % de notre génome est biologiquement actif avec seulement 1 % de notre génome codant pour des protéines : On le savait depuis un certain temps, mais c'est désormais officiel depuis septembre 2012.

http://fr.sott.net/article/13675-L-ADN-poubelle-viral-le-regime-cetogene-qui-ameliore-l-ADN-et-les-effets-cometaires

Related:  génétiqueVirus, infections, pathologies virales

En bref : le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes Chez les mammifères, le cycle circadien est contrôlé par le noyau suprachiasmatique (NSC), une minuscule région du cerveau qui synchronise toutes les cellules du corps au même rythme. Lorsque l’on modifie ce rythme, notre génome se dérègle lui aussi. © gfpeck, Flickr, cc by nd 2.0 En bref : le rythme de sommeil peut perturber l’expression des gènes - 1 Photo Notre organisme règle son rythme en fonction de la luminosité : il est actif la journée et se repose pendant la nuit. Ce cycle circadien contrôle de nombreux mécanismes physiologiques comme la température corporelle, la circulation sanguine, le métabolisme cellulaire et la production hormonale. Son dérèglement augmenterait le risque de développer plusieurs pathologies, telles que le cancer, le diabète et même certaines maladies mentales comme la bipolarité et la schizophrénie.

Les virus des bactéries intestinales : acteurs mal connus de notre santé Les bactériophages, virus spécifiques des bactéries, seraient impliqués dans le métabolisme digestif humain. Crédits DR. Les virus des bactéries intestinales : acteurs mal connus de notre santé - 2 Photos Chaque être humain possède dix mille milliards de bactéries dans son système digestif. Il faut alors plutôt bien s’entendre avec elles… En temps normal, tout va bien. Elles sont même indispensables à notre confort digestif puisqu’elles se chargent de dégrader les aliments que nos pauvres enzymes humaines sont incapables de digérer, comme les sucres complexes ou certaines protéines. groupes-sanguins On peut donc dire que tout ce que les humains peuvent considérer comme un mal n'en est pas nécessairement un. C'est pour le moment un aspect dérangeant, menaçant, parce qu'ils sont encore faibles ou malades, ce qu'ils expriment ainsi ne reflète que leurs conceptions personnelles, leurs capacités de résistance.C'est donc un jugement très relatif. D'autres, comme les Initiés, se prononcent différemment, parce qu'étant arrivés à utiliser le mal, il est devenu un bien pour eux." selon les groupes sanguins les travaux de Peter J.

Un gène lié au cannabis déterminerait notre niveau de bonheur Représentation du récepteur des endocannabinoïdes de type 1 inséré dans la membrane d'un neurone. Lorsqu'il capte une molécule d'endocannabinoïde, ce récepteur s'active et module l'activité du neurone, modifiant la perception d'un plaisir au sein d'une autre structure cérébrale nommée circuit de la récompense. Pour en savoir plus

Infection virale persistante Pour une infection persistante, un virus ne doit pas être totalement éliminé. Il lui faut un réservoir. Il doit maintenir sa cellule hôte en vie donc ne pas provoquer de réponse immunitaire. Pour cela il peut saboter les mécanismes effecteurs des IFN de type 1, perturber les réseaux de [COLOR=red]chimiokines inhiber les cellules NK ou même détruire les LT. Une infection persistante peut provoquer des cancers. Elle peut être latente ou chronique. Sans allergène, sans lactose, sans gluten <div class="noscript"><div class="noscript-inner"><p><strong>JavaScript semble être désactivé dans votre navigateur</strong></p><p>Javascript doit être activé dans votre navigateur pour que vous puissiez utiliser les fonctionnalités de ce site internet.</p></div></div> Panier vider mon panier

Les parents «programmeraient» les gènes de leurs enfants MONTRÉAL (PasseportSanté.net) 2 mai 2005 – En véritables « ingénieurs génétiques », les parents, qu’ils en soient conscients ou pas, programmeraient physiologiquement les gènes et les comportements de leurs enfants. Cela se produirait plus spécifiquement de la conception, incluant la grossesse, jusqu’à l’âge de six ans. L’environnement - affectif, social, physique - aurait la primauté sur les gènes et non l’inverse. Ainsi, de 85 % à 95 % des comportements d’un adulte viendraient de son subconscient, qui se forge avant sa naissance et pendant son enfance.

Physiopathologie virale Une infection virale comprend l'entrée du virus chez son hôte, sa diffusion dans l'organisme, et sa réplication dans l'organe cible entraînant des lésions cliniques spécifiques. L'infection virale peut être générale avec virémie ou locale sans virémie. Dans ce dernier cas, la porte d'entrée et l'organe cible sont confondus (Ex. Infection respiratoire).

NUTRITHERAPIE ET MALADIES AUTOIMMUNES Sommaire Docteur Jean SEIGNALET Quelquefois, on connait certains rouages du processus pathologique, par exemple le rôle des anticorps antirécepteurs de l’acétylcholine dans la myasthénie ou le rôle des lymphocytes T CD4 dans le diabète sucré juvénile. Mais le mécanisme complet qui va de l’agent causal jusqu’aux atteintes des cibles finales, en passant par toutes les étapes intermédiaires, reste inconnu. Cette ignorance de la pathogénie ne permet pas de traiter la cause de la maladie. Aussi les thérapeutiques sont-elles loin d’être satisfaisantes.

Enfants abusés: Traces dans l'ADN et le cerveau - MK-Polis Des chercheurs canadiens, allemands, américains et suisses ont découvert que les abus sexuels et psychologiques s’inscrivent dans l’ADN et dans le cerveau. Voici trois recherches sur ce thème : en 2013 (Canada, Allemagne et USA), en 2012 (Suisse), en 2009 (Canada).

Related: