background preloader

Repères méditerranéens

Repères méditerranéens
Related:  Education à l'image

Stage vidéo-mémoire : descriptif du projet Ce projet était une opportunité pour les jeunes âgés de 15 à 30 ans, d'apprendre et de s'initier au matériel de tournage avec l'aide de professionnels, afin d'interviewer des anciens de la chaussure qui détiennent un savoir spécifique dans le territoire. Quoi ? Il s'agit de témoignages réalisés par groupes de jeunes relatifs aux métiers de la chaussure, dont l'objectif est l'appropriation du patrimoine industriel par les jeunes grâce à la rencontre de témoins, tout en favorisant le lien intergénérationnel. Compétences pédagogiques : - Apprentissage des techniques journalistiques d'entretien et de recueil de témoignages : savoir poser des questions ouvertes, écouter les réponses, construire un récit, recueillir les droits d'utilisation... - Découvrir les métiers de l'audiovisuel ou se perfectionner suivant le profil du jeune : manipuler le matériel de tournage et le logiciel de montage, savoir organiser les sons et les images, s'éduquer aux médias et en comprendre les codes... Pourquoi ?

le GDRI : anthropologie et histoire des arts À l’occasion de son ouverture, le musée du quai Branly a souhaité s’associer au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) pour créer un réseau de recherche scientifique interdisciplinaire de haut niveau, consacré au développement et à la diffusion des études anthropologique et historique sur les arts. La vocation scientifique de ce réseau est de promouvoir la recherche fondamentale sur les pratiques et les productions soumises à des jugements qualitatifs à caractère esthétique. Le terme « art » est donc à prendre dans un sens très inclusif : il désigne non seulement les productions matérielles ou immatérielles qualifiées d’artistiques, mais aussi, dans son sens ancien d’ars, des savoir-faire ou des compétences techniques, dans la mesure où ceux-ci font l’objet d’évaluations qualitatives. Le GDRI réunit un réseau d’institutions de plusieurs pays qui s’accordent, par convention, pour développer des recherches sur des thématiques scientifiques déterminées. Arts, artification

Bibliothèque numérique mondiale Aborigènes: les jeunes filment les anciens, pour lutter contre le grand effacement de la mémoire - nouvelle calédonie 1ère Pour beaucoup d'Aborigènes, la chaîne de transmission de la culture s'est brisée à cause de la politique d'assimilation menée par les gouvernements successifs depuis le début du XIXème siècle. Aujourd'hui, seules 60 des 250 langues parlées avant la colonisation sont encore vivantes. Et les Générations Volées ont perdu bien plus qu'une langue: entre 1910 et 1970, environ 50 000 enfants aborigènes ont été enlevés de force à leurs familles pour être placés soit dans des familles d'accueil, soit dans des foyers, afin de les éduquer comme des Blancs. Dans ce contexte, rien d'étonnant à ce que les jeunes Aborigènes soient aujourd'hui en perte de repères, coupés de leurs racines. Le projet pilote Yarnin, développé dans l'état du Victoria par Yarnin’ Pictures et Open Channel, avec le soutien de Film Victoria, de Screen Australia et du gouvernement fédéral, vient justement combler ce manque. © Yarnin Project Mariah Briggs (à gauche), sur le tournage du portrait de Fiona Clarke.

Lascaux La découverte de Lascaux en 1940 a ouvert une nouvelle page dans la connaissance de l’art préhistorique et de nos origines. Œuvre monumentale, la grotte continue de nourrir l’imaginaire collectif et d’émouvoir les nouvelles générations du monde entier. C’est à ce haut lieu de la Préhistoire qu’est dédiée la nouvelle publication multimédia du ministère de la Culture et de la Communication, publication qui réactualise autant la forme que le contenu scientifique de ce site mis en ligne en 1998, à la lumière des dernières avancées de la recherche archéologique. Au delà de l’émotion et à la lumière des recherches les plus récentes, le site internet est destiné à faire comprendre les secrets des artistes qui ont peint et gravé le bestiaire de Lascaux il y a 19000 ans et à présenter les orientations actuelles de la recherche scientifique sur les grottes ornées. Vache rouge à tête noire. Haut de page

Éducation aux images | Mondes & Multitudes L’éducation aux images ? Nous sommes aujourd’hui entourés d’images, de la publicité au cinéma, des journaux d’information aux vidéos Youtube. Pour faire le tri parmis elles, il faut apprendre à les lire et comprendre d’où elles viennent. Il est essentiel pour Mondes et Multitudes d’éveiller l’esprit critique dès le plus jeune âge en donnant aux enfants des clefs de lecture de l’image, qu’il s’agisse d’images cinématographiques ou de productions des médias. Mondes et Multitudes propose une série d’ateliers afin de former les participants de tous âges à la lecture et à la réalisation d’images. Notre méthodologie Nos ateliers sont construits avec les structures accueillantes afin de s’adapter aux contraintes de chacune d’elles et à leurs publics. Nos intervenants Nos intervenants sont des professionnels du cinéma et de l’éducation à l’image. Les ateliers éducation aux médias Chaque séance est dédiée à un média : internet (réseaux sociaux et vidéos en ligne), télévision, presse ou cinéma.

Association des Villes à Secteur Sauvegardé Languedoc-Roussillon > Narbonne > Secteur Sauvegardé > Mosaïque musée archéo narbonne Mosaïque musée archéo narbonne Description Aucune Information ducation à l'image, éducation aux médias - pour mieux connaître MEDIAPTE L’association MEDIAPTE est née en 1986, sous le nom APTE, portée par des éducateurs qui, observant que la société faisait une place de plus en plus grande aux images, avaient développé l’intuition qu’il était indispensable de mener une éducation citoyenne dans ce domaine... L’association a d’abord fonctionné avec l’énergie militante de ses membres, répartis dans toute la France, puis, en 1991, un bureau a été ouvert à Poitiers et un premier poste de salarié créé. La toute première action a ancré le travail de l’association dans la formation puisqu’il s’est agi de former des éducateurs (enseignants, animateurs, formateurs...) avec un double objectif :1/ développer leurs compétences en matière de lecture et de compréhension des images ;2/ inventorier des pistes pédagogiques pour que ces éducateurs puissent mener des activités relatives à l’image avec leurs publics habituels. Les projets et les actions se sont ensuite multipliés dans le champ de l’éducation et de la formation.

Montpellier, portrait d’une ville créative Cet article interroge la capitale languedocienne sur sa nature de ville créative. Après avoir constaté que de nombreux arguments naissent spontanément pour consacrer Montpellier comme ville créative, ce texte aborde deux questions en lien avec cette dynamique : Quelle vision de l’innovation inspire l’agglomération de Montpellier ? Quelle est la force de la classe créative de la ville de Montpellier ? Qu’est-ce qu’une ville créative ? Comme toute notion au centre d’une certaine effervescence, son périmètre est évolutif, son sens est multiple et son usage est polymorphe. Jean-Marie Bourgogne(1) ouvre la discussion dans son commentaire à mon article « Montpellier est-elle une ville créative et intelligente ? Sous réserve d’approfondissements ultérieurs de la notion de ville créative, partons des divers éléments ci-dessus pour questionner la réalité de Montpellier. Quelle vision de l’innovation inspire l’agglomération de Montpellier ? jouant un rôle significatif de « mélangeur ». zp8497586rq

Qui sommes-nous ? En créant le site UPOPI (Université populaire des images) , Ciclic a donné une nouvelle impulsion à son engagement pour une sensibilisation aux images ouverte à tous. UPOPI est à la fois un webmagazine et une plateforme pédagogique unique. Interactive et ludique, l'Université populaire des images, conçue par les équipes pédagogiques de Ciclic, offre la possibilité de découvrir de manière sensible les images, de jouer avec elles, de les analyser grâce à de nombreux contenus. Il s'agit de permettre à chacun de progresser à son rythme, de construire son propre parcours, d'appréhender les images en multipliant les approches, les points de vues et les angles. UPOPI répond à un enjeu de société : l'accès à la culture des images, aujourd'hui indispensable pour se forger un savoir libre et sensible. Une université populaire au service de celles et de ceux qui désirent se réapproprier leur regard et progresser dans leurs connaissances. - UN WEBMAGAZINEChaque numéro ouvre de nouvelles perspectives.

Le billet de train à 1 € sur toutes les lignes - Transport et Communications Transport et Communications Depuis ce lundi 5 janvier, toutes les lignes de train régionales bénéficient de la tarification à 1 €. Une première étape dans la généralisation, avant l'adaptation des offres d'abonnement dès septembre. « Engagement tenu ! Entouré d'élus régionaux, le Président de la Région Damien Alary est venu présenter l'extension du dispositif dans la gare de Montpellier Saint-Roch. « Nous avons beaucoup travaillé pour tenir cet engagement. Le Train à 1 euro est initiative unique en France et un sérieux coup de pouce au pouvoir d'achat des usagers. 1 - Suite au succès de ce premier jour de commercialisation, un trop grand nombre de connexions simultanées ne permettait pas de satisfaire toutes les demandes. 2 - Les cinq lignes à un euro expérimentales sont les suivantes : Perpignan – Villefranche Vernet les Bains Carcassonne – Limoux – Quillan Béziers – Ceilhes – Roquerodonde, Marvejols – Mende – La Bastide Saint Laurent, Nîmes – Le Grau du Roi.

Exposition : Le dessin de presse face à la censure - c a r i c a d o c Depuis 1830, le dessin de presse et la caricature commentent l’actualité, défendent des opinions, accompagnent les polémiques, les crises politiques et les luttes sociales. Avant comme après la grande loi sur la presse de 1881, nombreuses ont été les entraves à la liberté d’expression, jusqu'au terrible drame du mercredi 7 janvier 2015. Quelles ont été les conséquences des différents types de contraintes juridiques, politiques, administratives ou économiques, sur le dessin de presse et les dessinateurs ? Exposition proposée en deux versions permettant d'explorer l'histoire de la caricature politique dans ses confrontations aux différents types de censures juridique, politique, administrative, économique et de poser la question de la liberté d'expression, de sa définition, de ses limites. TARIF de la redevance pour format A2 ou A1 : Collèges et lycées, 200 euros (100 euros pour le format A3) ; centres culturels, mairies, médiathèques, 400 euros. Siret n° 51039732600016

Related: