background preloader

Et la lumière surgit du néant...

Et la lumière surgit du néant...
Il va falloir nous y habituer: le vide n’existe pas… Aristote en avait eu une extraordinaire préscience lorsqu’il affirmait, il y a quelque 23 siècles, que «la nature a horreur du vide». Même si on peut parier que le philosophe grec ne pensait pas exactement à la même notion de vide que celle des physiciens d’aujourd’hui, il avait quand même mis dans le mille. La définition classique du vide nous dit qu’il s’agit d’une absence de matière dans une zone de l’espace. Or, en fait, le vide n’est jamais totalement vide. La physique quantique nous apprend, au contraire, qu’il pullule de particules... et d’antiparticules. Dans le vide quantique, ce bouillon se traduit par un jeu à somme nulle. publicité Pourtant, pendant des temps très courts, des particules parviennent à exister avant d’être irrémédiablement annihilées. L'effet Casimir A-t-on l’assurance de la réalité de ce phénomène? Une force? Mais il existe aussi du vide entre les miroirs... L'énergie du vide De la lumière à la matière

http://www.slate.fr/life/68851/et-la-lumiere-surgit-du-n%C3%A9ant

Related:  universpersoEffet CasimirEnergie du Vide

Le vide, ce n'est pas rien LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | | Roland Lehoucq (Astrophysicien au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) Le vide est un milieu étonnant : des chercheurs finlandais ont réussi à en faire émerger de la lumière, selon une étude publiée dans la revue PNAS du 11 février. Cela semble pourtant impossible si l'on tient pour acquis que le vide est ce qui reste quand on a tout enlevé. Une question se pose immédiatement : que représente ce "tout" ? La matière bien sûr, et la lumière aussi. Est-ce suffisant ?

EFFET CASIMIR L'effet Casimir est l'une des plus remarquables prédictions de la théorie quantique, puisqu'il touche à la nature même de l'état fondamental de l'électrodynamique, ce qu'il est convenu d'appeler le « vide quantique ». Contrairement au vide classique, proche du néant, l'état de plus basse énergie d'une théorie quantique est peuplé d'états virtuels qu'une excitation peut éventuellement révéler : c'est le principe de l'apparition des paires particule-antiparticule dans les expériences de physique de haute énergie. Les modes électromagnétiques présents dans ce « vide » contribuent à l'énergie de ce « point zéro », mais l'insertion de deux plaques conductrices élimine certaines composantes et, par conséquent, diminue l'énergie de l'ensemble. Il en résulte une force d'attraction inversement proportionnelle à la puissance quatrième de la distance entre ces plaques : c'est la force de Casimir.

La plus grosse erreur de toute l’histoire de la physique En théorie, il n’y a pas de différence entre la théorie et la pratique. En pratique, il y en a une. Aujourd’hui nous allons voir ce qui est, à ma connaissance, la plus grosse erreur jamais commise en physique théorique, au moins au sens quantitatif. Elle concerne l’énergie du vide, cette quantité qu’on appelle parfois l’énergie noire. Si jamais il vous est déjà arrivé de faire un calcul manifestement faux, et d’en être tout honteux : lisez ceci, ça va vous décomplexer ! Science et spiritualité - Tout est énérgie. Tout vibre. Tout communique. Tout vit. physicien intervenu au Congrès « Science et Applications informationnelles et Quantiques » d'Agde en mai 2011, par Miriam Gablier, journaliste... MG : Qu'avez vous découvert ? NH : Tout d'abord, j'ai réalisé que les compréhensions qu'on a en physique n'ont pas de base pour expliquer la réalité.

Institut de physique - CNRS - Une piézoélectricité géante avec des films ultraminces Les matériaux piézoélectriques, transforment les déformations mécaniques en tension électrique, ou, inversement se déforment sous l’effet de l’électricité. Ils sont largement utilisés, autant dans la vie courante (allume-gaz, imprimante à jet d’encre, …) que dans le milieu scientifique et médical (échographie, capteurs de force, …). De nombreux efforts visent actuellement à développer des matériaux dont la ferroélectricité est plus intense afin de miniaturiser les dispositifs et d’étendre les champs d’application de cette propriété.

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? par François Brooks À force d'en parler, le néant finit par avoir de la consistance. (Léo Ferré, Ludwig) Il y a des questions qui, à mon avis, vont toujours rester sans réponse, non pas parce qu'on ne peut pas s'essayer à leur trouver quelque solution mais parce que, aussitôt la réponse trouvée, elles ressurgissent indemne, comme le bouchon de liège se remet à flotter aussitôt qu'on lâche prise après l'avoir enfoncé sous l'eau. L'effet Casimir ou la force du rien. Cette expérience a montré que le vide, plein d'énergie, était le siège de phénomènes sauvages. «C'est un phénomène extraordinaire, l'un des plus importants découverts au XXe siècle. Et qui aurait bien valu un prix Nobel», estime Simon Diner, directeur de recherche au CNRS, l'un des «initiateurs» du livre sur le vide.

Vide quantique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Vide. Pour le physicien le vide a toujours été une notion extrêmement difficile à définir. La physique quantique, en particulier, vient compliquer la définition du vide.

Related:  Le videA Classer