background preloader

GRAND DICTIONNAIRE LATIN OLIVETTI

GRAND DICTIONNAIRE LATIN OLIVETTI

http://www.grand-dictionnaire-latin.com/

Related:  Français 5èmeSERVI ET HOMINESLatin

POMPEI - ELEMENTS DE CIVILISATION 1°) 79 après J.-C. : 24 août, l'après-midi Ci-dessus la baie de Naples et la zone des retombées. La langue latine. Le latin (ou langue latine) n'est, primitivement, qu'un dialecte italique parmi d'autres (samnite, osque, ombrien, etc.), parlé sur les rives du Tibre, le Latium . Elle appartient, comme le grec ou le sanscrit, à la famille des langues indo-européennes, et est à l'origine de la formation des langues néo-latines ou romanes (italien, français, espagnol, roumain, etc). On rencontre dans le latin une grande variété dans les déclinaisons, soit qu'on en admette cinq, suivant la division classique, soit qu'une grammaire plus rigoureuse les réduise à trois, toujours aussi fertiles en désinences.

Le désespoir amoureux dans Lancelot ou le Chevalier de la Charrette de Chrétien de Troyes- Saha-May Auneau Du désespoir au désespoir amoureux, il n’y a qu’un pas, ou plutôt deux. Deux pas que le chevalier Lancelot n’hésitera pas à faire et monter dans la charrette de la honte pour l’amour de sa bien aimée. Si Le Roman de Lancelot ou Lancelot ou le Chevalier de la Charrette peut être lu comme un roman de chevalerie où le lecteur voit le personnage éponyme évoluer dans son parcours initiatique, il nous est possible de l’aborder dans le cadre d’une étude sur le roman courtois, et c’est cet aspect qui retiendra notre attention aujourd’hui. Parcours initiatique du chevalier épique, démontrant qu’il possède toutes les qualités pour entrer dans l’ordre des Chevaliers de la Table Ronde, mais aussi parcours initiatique amoureux, dans la mesure où la quête du chevalier de la charrette sera de retrouver la reine Guenièvre – femme du roi Arthur et future amante de Lancelot – pour qui l’amour qu’il éprouve est le moteur de tout son périple. Notes : [ix] Acceptions du Larousse, entrée « martyre »,

Cours de Latin Les cours qui suivent n'ont pas la prétention de vous apprendre à parler et à écrire le latin aussi bien que Cicéron, Vitruve ou Columelle, mais plutôt de vous apporter une aide pour mieux comprendre les textes anciens et le sens des mots. Ces cours sont tirés du livre de l'abbé Moreux, intitulé "Pour comprendre le latin" (G. Doin & Cie éditeurs, Paris, 1931). Nous avons ajouté diverses remarques pour ce qui relève du "latin médiéval".

Vendredi ou la vie sauvage 6ème 5ème 4ème Langues et cultures de l'Antiquité Ces pages font le point sur les programmes et les ressources des langues et cultures de l'Antiquité (latin - grec ancien) au lycée général et technologique. Refondation LCAEn consultant et téléchargeant les documents " LCA - Refondation pédagogique" mis à votre disposition, retrouvez l'esprit des orientations dessinées lors des Rencontres "Langues anciennes et mondes modernes".Sections expérimentales LCMAfin de valoriser l'enseignement de la langue arabe dans l'enseignement secondaire et d'explorer de nouvelles perspectives pour l'enseignement des langues et cultures de l'Antiquité, des sections LCM ont été créées à titre expérimental depuis la rentrée scolaire 2011.

La Grande Bibliothèque Numérique en ligne... - Centre de documentation pédagogique de l'Oise Cette sitographie mise à jour régulièrement est composée de trois parties : 1) des livres, BD, encyclopédie, ouvrages scolaires, plans, cartes, revues, etc. 2) Poésie, pièces de Théâtre et dans notre fonds documentaire, 3) des livres à écouter sur tous supports (Web, tablettes...) Des livres que tu peux télécharger, lire, écouter, échanger, utiliser pour tout ce qu'il te plaira. Tu trouveras des livres utiles, au programme des classes d'école, de collège et de lycée. Et ne manque pas de revenir de temps en temps : nous rajouterons régulièrement de nouveaux textes et de nouveaux compléments. Et pour ceux qui ont des difficultés avec la lecture :

Le latin au collège : un choix lié à l'origine sociale et au niveau scolaire des élèves en fin de sixième Auteurs : Paul-Olivier Gasq et Mustapha Touahir L’infographie Part de latinistes (en %) selon le niveau de l’élève aux évaluations de sixième, classé en décile Le niveau scolaire des élèves en fin de sixième apparaît comme un facteur déterminant dans le choix du latin l’année suivante : ainsi, parmi 10 % des meilleurs élèves (dixième décile), plus de la moitié (53 %) étudient le latin en classe de cinquième. À l’inverse, seuls 4 % des élèves les plus faibles (premier décile) choisissent cette option. Source : MENESR-DEPP, panel d’élèves du second degré recruté en 2007

Related: