background preloader

Le « drive », un cadeau empoisonné pour la grande distribution

Le « drive », un cadeau empoisonné pour la grande distribution
Nombre de clients multiplié par deux, chiffre d’affaires en hausse de 130%, trois ouvertures chaque jour. Toute la profession se frotte les yeux à la lecture de ce bilan 2012 mirifique. Les résultats d’une start-up particulièrement inventive ? Non, ceux du «drive», ce service qui permet au consommateur de faire ses courses sur Internet, puis d’aller les retirer sur le parking d’un supermarché ou d’un entrepôt, pratiquement sans sortir de sa voiture. Une petite révolution dans la grande distribution : la barre des 2 000 points de livraison vient d’être franchie, et plus de 5 millions de familles françaises s’y rendent deux ou trois fois par mois. L’an dernier, elles y ont dépensé pas loin de 2 milliards d’euros, ce qui représente 2,8% de toute la consommation alimentaire. Le drive a mis quelques années à démarrer. Du coup, les drives apportent une bouffée d’oxygène à des distributeurs qui s’arrachent les cheveux à essayer d’enrayer la baisse de fréquentation de leurs hypermarchés. 1.

http://www.capital.fr/enquetes/strategie/le-drive-un-cadeau-empoisonne-pour-la-grande-distribution-814745

Related:  Le commerce de nos joursRETAIL : CROSS CANAL, MAGASIN DU FUTUR, MERCHANDISINGla place du drive sur le marché de la grande distributionmarketing de serviceformes de distribution

Darty, Sephora: "Le showrooming? Même pas peur!" Faites un test, tapez "showrooming" dans Google. Les premiers articles de presse qui sortent font froid dans le dos: "Les showrooming, nouveau fléau des commerçants", "Le showrooming va-t-il tuer les magasins physiques?"... Le showrooming par-ci, le showrooming par-là... Ce phénomène suscite une phobie comme rarement vu dans le commerce. Et en théorique, il est vrai, que la pratique a de quoi inquiéter. Le plan de Monoprix pour défendre sa culture - 1 Désormais sous contrôle total du Groupe Casino, l’enseigne branchée de centre-ville cherche à préserver ce qui fait son identité. Le 10 juillet dernier, les 21 000 collaborateurs de Monoprix ont poussé un grand ouf ! de soulagement. Ils ont appris ce jour-là qu’aucun de leurs magasins ne serait sacrifié.

Le drive entre dans une nouvelle phase de développement Les drives représentent 4% de part de marché de la grande consommation mais 40% de sa croissance. Les ouvertures à venir concerneront surtout les supermarchés et les zones urbaines. En cinq ans, le territoire français s'est couvert de drives. De nouveaux formats de magasin, plus petits, plus mobiles, plus proches Monoprix : une stratégie « hors les murs » pour plus de proximité géographique et relationnelle Fin janvier, Stéphane Maquaire, président du directoire de Monoprix, a fait le point lors d’une conférence de presse sur la stratégie de son groupe. « Monoprix est installé au cœur des villes depuis quatre-vingts ans, a-t-il rappelé. Mais au-delà de cette proximité géographique, nous basculons progressivement vers davantage de proximité relationnelle. Monoprix devient une marque du quotidien, au service des citadins. » Privilégier les citadins et non plus simplement les centres-villes. Il ne s’agit pas uniquement d’une nuance, mais bien d’une direction stratégique aux nombreuses incidences.

Choisissez le bon canal de distribution Pour certaines entreprises, la localisation de leurs bâtiments n'a que peu d'importance. Par exemple, si vous offrez des services, concluez des contrats de vente personnels et si vous vous rendez de manière générale chez vos clients, vous n'avez pas de souci à vous faire quant à la situation de vos locaux. Par contre, pour beaucoup d'autres entreprises, leur localisation revêt un rôle essentiel. Le "showrooming", nouveau fléau des commerçants ? Le Monde | • Mis à jour le | Par Anna Villechenon Le coup d'envoi des soldes a été donné la semaine dernière et, avec, l'inévitable course aux bonnes affaires, quitte à pratiquer le showrooming. Selon une étude publiée mi-juin par le Syndicat neutre pour indépendants (SNI), 79 % des commerçants hors alimentaire ont déjà été confrontés à ce qu'ils considèrent comme un "fléau", et qui consiste à repérer un produit en magasin, avant de l'acheter ailleurs – le plus souvent sur Internet - au meilleur prix. Début mai, l'institut de sondages TNS-Sofres estimait que ce phénomène concernait 33 % des consommateurs dans le monde.

Supeco, l’arme secrète de Carrefour pour écraser la concurrence Le distributeur teste en Espagne un concept ultra-low cost ouvert aux professionnels comme aux particuliers. Un modèle qui cartonne et qui pourrait bientôt débarquer en France. Difficile d’être séduit quand on pénètre pour la première fois dans un Supeco, la nouvelle arme anticrise que Carrefour teste en Espagne. Un sol en béton brut, un toit façon hangar, un éclairage ­blafard, des produits présentés sur des palettes ou dans leurs cartons, et pas plus d’ani­mation com­merciale que de promotion. Le tout sur 2 000 mè­tres carrés dans un décor de magasin polonais des années 1980. Présentés à l’unité, conserves de légumes, pâtes, riz, détergents, couches pour bébé et bouteilles d’eau sont aussi vendus par paquets de 24, 36, 48, empilés sur des étagères qui s’élèvent jusqu’à 2,50 mètres.

Portrait robot du drive accolé en 2015 : des... Lors des rencontres LSA sur le merchandising et le e-merchandising, IRI a dressé le portait type du drive alimentaire accolé en France. Cet exercice est néanmoins délicat : si le drive moyen existe dans les chiffres, il n’existe pas vraiment dans la réalisé. L’exercice n’en est pas moins intéressant, alors que la courbe de progression du drive, du moins pour les ouvertures de sites, marque un sérieux ralentissement. Le périmètre de cette étude porte sur 663 drives accolés à un hypermarché, existant depuis au moins trois ans (cette précision était manquante dans la précédente version de l'article).

retail facts and trends food Les Belges ont une fois encore massivement répondu à l'appel de la campagne Lay's "Crée ton Goût, The Battle". Il y eut en effet pas moins de 2.375.012 battles et 125.998 envois de goûts. Cette année, les Belges ont pu déterminer le top 1.000 via les battles. Sur base de ce premier tour, le jury a ensuite choisi le top 5. Chez Subway, les franchisés crient famine Au pays du jambon-beurre, le géant ­américain du sandwich à la demande multiplie ses boutiques comme des petits pains. Mais les gérants tirent la langue. Un jeune chauffeur de taxi, un ex-gérant de supérette et un ancien contrôleur de gestion… Ce mercredi de septembre, seuls trois candidats sont venus assister à la réunion d’information de Subway à ­Cachan, en banlieue sud de ­Paris. «Rejoignez une équipe qui gagne», lit-on sur la brochure ­posée sur les tables de la salle de réunion, où une énergique ­recruteuse entame sa présentation.

Mobiles : le "showrooming" va-t-il tuer les magasins physiques ? - 1 juillet 2013 Le mobile est de plus en plus intégré dans les parcours d'achat des consommateurs, près de 40% d'entre eux n'hésitant pas à s'en servir y compris quand ils se trouvent en magasins, selon une étude Médiamétrie/NetRatings. "Aujourd'hui, 38% des mobinautes (détenteurs de mobiles permettant d'aller sur internet, ndlr) surfent depuis leur smartphone en magasin", a commenté Bertrand Krug, directeur des études chez Médiamétrie jeudi lors d'une conférence Fevad sur les enjeux du e-commerce. Dans ces circonstances, le mobile sert en premier lieu pour comparer les prix des produits trouvés en magasin avec ceux disponibles sur d'autres sites internet.

Auchan va lancer des produits conçus par ses clients Le groupe de grande distribution Auchan va commercialiser début 2014 les premiers produits conçus par ses clients, et issus de son partenariat avec le site américain de "création collaborative" Quirky, a-t-il annoncé mercredi lors d'un point presse. Les quatre premiers produits, crées par des clients français d'Auchan, ont été sélectionnés par les internautes hexagonaux et américains mercredi soir. Il s'agit d'un pot de fleur sécable facilitant le rempotage, d'un support permettant de transporter les gâteaux en voiture sans les renverser, d'un système permettant de peser les aliments à partir d'un bol doseur, et d'une théière à durée d'infusion programmable. Il sont issus d'une sélection de sept produits, elle-même réalisée à partir de près de 800 idées proposées sur le site internet Quirky, dans ses versions américaines et françaises - cette dernière a été lancée fin septembre. Le principe est simple: toute personne ayant une idée de produit peut la soumettre sur le site Quirky.

Related: