background preloader

Etat civil en ligne

Etat civil en ligne
Mise en disponibilité des années 1914 et 1915. La numérisation des registres de l'état civil est réalisée soit sur base de microfilms, soit au départ des originaux. Ces images numériques sont présentées ensemble. Dans l'inventaire, vous trouvez successivement les différentes communes, les types d'actes et leurs dates limites. Dans certains cas, surtout pour des communes plus petites, et faute de temps, les actes n'ont pas été décrits par type, mais ils ont été rassemblés sous l'en-tête "actes", où se trouvent donc, par année, les actes de naissance, de mariage et de décès. Les tables décennales sont souvent groupées par arrondissement. La collection d'images numériques n'est pas encore complète ! Pour la consultation des documents déjà disponibles en ligne, vous devez disposer d’un identifiant et mot de passe. Aperçu des registres disponibles:- 19 communes de Bruxelles (dernière mise à jour 02/12/2015) - Province Brabant wallon (dernière mise à jour 02/12/2015)- Province Hainaut (arr.

http://search.arch.be/fr/tips/101-etat-civil

Related:  d.fourmestrauxGénéalogie

Généalogie : Guide et méthode, logiciel de généalogie et archives, la généalogie de A à Z Les échanges entre la Belgique et la France ont toujours été importants. De nombreux français ont des ancêtres belges et vice versa surtout dans la zone frontalière. Belgique : Un peu d'histoire... La Belgique est indépendante depuis 1830. Le pays formé à partir du duché de Brabant, des comtés de Hainaut et de Flandre a connu différentes périodes de domination jusqu'à son indépendance. Frise chronologique des ancêtres faisant apparaître les souverains de Belgique Chronogramme issu du logiciel Généatique bourse d'echanges de fichiers genealogiques - Accueil Bourse d'échanges généalogiques Vous recherchez des possibilités de faire progresser votre généalogie, ce site est fait pour vous. Nous plaçons des millions de données fournies par nos participants consultables en ligne dans le seul but de partager leur passion. L'ensemble de leurs fichiers est accessible à tous les participants, ils sont compressés au format "zip". Si vous ne possédez pas d'utilitaires de compression, cliquez sur ce «lien» pour en télécharger un gratuitement.

Registres paroissiaux en ligne Nouvelle mise à jour en mai 2016 ! - Ajout de nouvelles paroisses (+/- 500.000 de pages). - Correction des erreurs dans les descriptions ou addition des pages, non-numérisées, manquantes. En 2005, les Archives de l'État ont commencé à numériser les registres paroissiaux (Ancien Régime). Entre-temps presque 27.327 registres, soit plus de 5,8 millions de pages sont disponibles en format digital. La consultation est gratuite mais vous devez disposer d'un identifiant et d'un mot passe.

Résistance, Maquis et Libération du département de la Dordogne Janvier 1944 4-1-1944: Jeannot du groupe Soleil est arrêté à Mussidan et fusillé quelques jours plus tard. 5-1-1944: Maurice Faure, de Liorac-sur-Louyre, est arrêté par la Gestapo et déporté. Combat à Mussidan du groupe FTP Soleil (Delfaud est fait prisonnier et s’évadera du train le conduisant en déportation).8-1-1944: plasticage de locomotives au dépôt de Bergerac (avec l’aide du cheminot Eloi).16-1-1944: Vague d’arrestations à Mussidan : une cinquantaine de personnes soupçonnées d’être hostiles à Vichy sont emprisonnées puis déportées dont Jean Laurière, maquisard du groupe AS Mireille, fusillé près de limoges. Les FTP de Gardette tentent de saboter les ateliers de la SNCF de Périgueux et se heurtent aux Allemands. 29-1-1944: sabotage coordonné et réussi du groupe FTP Gardette au dépôt des locomotives de Périgueux, avec 14 lots d’explosifs plastic réglés en série détruisant 14 locomotives. Février 1944 Mars 1944

Castelo-Lillois Sur ce site tout est gratuit, aucune inscription, aucune contrepartie, aucune association à laquelle adhérer. C'est le site d'un généalogiste amateur auquel se sont joints des amis qui viennent enrichir ses pages. Ses limites : la châtellenie de Lille (actuel arrondissement de Lille) sous l'Ancien Régime. Télécharger L'arbre Généalogique de la famille (gratuit) L'arbre Généalogique de la famille peut apporter son aide dans la conception d’un arbre généalogique. Il est possible d’écrire une petite biographie de chaque personne qui s’y trouve. Il est possible d’importer ou d’exporter des données au format GEDCOM. Compléments aux archives belges en ligne ! Et oui vous le savez certainement si vous suivez l'actualité généalogique sur Internet, les Archives de l'Etat en Belgique ont mis en ligne leurs archives pour le plus grand bonheur des généalogistes qui, comme moi, ont des ancêtres qui ont vécu dans le plat pays. Et ce merveilleux site propose quatre langues différentes s'il vous plaît : le néerlandais, le français, l'anglais et l'allemand. Cependant, ne croyez pas que comme je vous y ai habitué, je vais faire un test complet de ce site. Guillaume de Morant au travers de son blog l'a déjà fait ( Les archives belges arrivent sur Internet ) complété par Elise sur son blog Auprés de Nos Racines ( Archives de Belgique en ligne : mode d'emploi ) et ils ont, à mon avis, presque tout dit, expliqué et décortiqué. Par contre, à mon sens, un point ressort de tout cela et pas n'importe lequel. J'espére que ces sites pourront vous aider dans la quête de vos ancêtres en Belgique.

Association Royale Office Généalogique et Héraldique de Belgique Un grand principe doit guider tous les généalogistes : " Aller du connu vers l'inconnu ". En d'autres mots, il faut toujours partir de soi-même, de ses grands-parents, de ses proches, et remonter progressivement la filiation dans le temps. Il est tout à fait illusoire de partir d'un ancêtre présumé et de vouloir à tout prix en descendre sous le prétexte qu'il porte le même nom. Ce principe vaut aussi en héraldique. Geneafrance Généalogie : Généalogie, généalogie… ce mot accompagne votre envie de retrouver les racines de vos familles. Certains vous ont peut-être dit que c’était une entreprise difficile et austère. Mais en fait vous avez déjà commencé à faire de la généalogie sans le savoir dès votre plus jeune âge. Quel enfant n’a pas eu la curiosité lors des réunions familiales de demander qui était celui-ci : oncle ou cousin, ou celle-là : ar gd mère ou tante… etc… Faire sa généalogie, c’est la même chose, mais en recherchant de manière précise dans des registres ou pour être plus moderne avec les microfilms des registres.

GénéDinant : Dépouillement d'actes Si vous désirez nous aider à poursuivre le dépouillement des actes de l’EC des communes de la province de Namur, envoyez un petit message à genedinant@hotmail.com. Les collaborateurs bénéficient d’un accès préférentiel aux données reprises sur le site. Mode d'emploi de notre ExpoActes: copiez le lien suivant dans votre navigateur: Nimègue N I M É G U E est un logiciel de relevés d'actes paroissiaux, état civil , notariés ... sous MS-Windows / PC. Il a pour objectif de constituer une base de données à partir de relevés, pour permettre aux généalogistes de retrouver un acte avec un minimum d'information. Il a été réalisé initialement pour le Centre d'Entraide Généalogique de Franche Comté (Cegfc),mais il peut être personnalisé par paramétrage.

Comment bien débuter la généalogie ? Bien débuter dans la généalogie Vous avez décidé de vous lancer dans la recherche de votre histoire familiale. Commencez par faire des recherches auprès de vos proches. Élargissez ensuite vos investigations : de nombreuses sources sont disponibles. Wintree Wintree est un logiciel permettant de représenter des arbres généalogiques complets d'ascendance et descendance. Pour un individu vous pouvez représenter sur une même page 62 générations d'ascendants et 62 générations de descendants. Sa particularité est qu'il optimise l'arbre en minimisant les espaces entre les cases. Ainsi sur page A4, vous pouvez représentez tout en restant lisible jusqu'à 250 personnes sur une douzaine de générations. Le logiciel permet d'imprimer sur n'importe quelle imprimante Windows.

Archives de France Comment puis-je commencer ma généalogie en France ? Voir : liens sur le portail ministériel culture.fr. Réponse établie par Catherine Dhérent, conservateur général du patrimoine, 2001 (mise à jour 2010)

Related: