background preloader

A l'aide! Ou comment j'ai arrêté de vouloir aider l'Afrique

A l'aide! Ou comment j'ai arrêté de vouloir aider l'Afrique

http://www.youtube.com/watch?v=tDjkoY5_Kgc

Related:  documentaires reportages divers

Une autre grande victoire diplomatique pour la Russie « Sauf si vous lisez le russe ou surveillez la blogosphère libre, vous pourriez ne pas avoir remarqué cela, mais quelque chose de grand vient de se passer en Russie : Kerry, Nuland et une importante délégation du Département d’État se sont déplacés jusqu’à Sotchi, en Russie, où ils ont rencontré le ministre des Affaires étrangères Lavrov et le président Poutine . Ils ont passé plus de quatre heures avec ce dernier. Non seulement cela, mais Kerry a fait quelques remarques plutôt intéressantes, en disant que l’accord de Minsk-2 était la seule façon d’avancer et qu’il mettait fortement en garde Porochenko contre l’idée de renouveler les opérations militaires. Dire que cette évolution est étonnante serait un euphémisme.

Nos liens Appel aux dons planning famililal 31 Voici l'appel aux dons , pour les avortements hors délais. A diffuser OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif - C-P Productions Accueil > OPÉRATION CORREA 1re partie : Les ânes ont soif Appel à dons Un film de Pierre Carles avec la collaboration de Nina Faure et Aurore Van Opstal Christophe Abramovsky De gesticulations en gesticulations, je suis devenu ergonome, chercheur de solutions pour problèmes au travail. Du mal de dos à l’organisation du travail, du poste à l’atelier, de l’atelier à l’usine, parfois du management à la stratégie industrielle. L’ergonomie, c’est cette science qui cherche à adapter le travail à l’homme et non l’homme au travail. J’ai étudié au CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) cette étrange science, auprès de personnes qui avaient l’envie de changer le travail pour les travailleurs.

Alain de Benoist aux racines du libéralisme blablabla, critique juste et pertinente, mais il est à craindre que vos propositions sous-jacentes ne procèdent que de vieilles lunes.en voici une nouvelle :" Quand, dans la société primitive, l’économie se laisse repérer comme champ autonome et défini, quand l’activité de production devient travail aliéné, comptabilisé et imposé par ceux qui vont jouir des fruits de ce travail, c’est que la société n’est plus primitive, c’est qu’elle est devenue une société divisée en dominants et dominés, en maîtres et sujets, c’est qu’elle a cessé d’exorciser ce qui est destiné à la tuer : le pouvoir et le respect du pouvoir. La division majeure de la société, celle qui fonde toutes les autres, y compris sans doute la division du travail, c’est la nouvelle disposition verticale entre la base et le sommet, c’est la grande coupure politique entre détenteurs de la force, qu’elle soit guerrière ou religieuse, et assujettis à cette force. Répondre à ce message

Ma conférence gesticulée Je me dois de vous présenter ici, aussi brièvement que possible l’outil d’éducation populaire auquel je me suis formé ; formation qui a permis que je construise ma propre conférence gesticulée, celle que je vais m’efforcer de textualiser ci-après. Ce n’est pas anecdotique d’ailleurs qu’une formation de quatre fois trois jours ait permis à moi et à dix autres personnes de créer, complètement ou en partie ce qui s’apparente à un spectacle de type One Man Show. Il viendrait spontanément à l’esprit en pensant à ce type de spectacle qu’il y faut un sacré culot, une formation spécifique aux gens du spectacle ou que cela est réservé à quelques énergumènes assez exceptionnels. Reportage Bhoutan : au pays du Bonheur National Brut De Marie-Monique Robin – ARTE GEIE / M2R Productions – France 2014 Niché au cœur de l’Himalaya, le petit royaume du Bhoutan a décidé d’en finir avec « la dictature du Produit Intérieur Brut (PIB) » et de la croissance économique à tout prix, en proposant un nouvel indicateur de richesse : le Bonheur National Brut (BNB). Lancé par le 4ème Roi, le « nouveau paradigme » s’appuie sur quatre piliers : la protection de l’environnement, la conservation et la promotion de la culture bhoutanaise, la bonne gouvernance et le développement économique responsable et durable. Œil pour Œil : les réfugiés de Calais De Lionel Charrier - Agence MYOP

Les Conférenciers Gesticulants Les Conférences Gesticulées, qu’est ce que c’est ? On pourrait définir la conférence gesticulée comme la rencontre entre des savoirs chauds et des savoirs froids. Cela ne donne pas un savoir tiède, cela donne un orage ! Les savoirs « chauds » : savoirs « illégitimes », savoirs populaires, savoirs politiques, savoirs de l’expérience…savoirs utiles pour de l’action collective…d’où l’idée « d’inculture », ou encore de « conte politique non autorisé »…s’il faut faire partie du CNRS pour être autorisé à poser une parole publique en France sur un sujet, du coup, ce qu’on a compris pendant 20 ans d’activité ne vaut pas grand-chose et n’a que le statut méprisé d’« états d’âme ». On pourrait rétorquer que les assistantes sociales n’ont qu’à aller dans les colloques mais quand donc les colloques s’intéresseront ils au travail de l’assistante sociale ? Le Réseau La Grenaille, qu’est ce que c’est ?

De l’éducation populaire à la domestication par la « culture », par Franck Lepage (Le Monde diplomatique, mai 2009) En France, quand on prononce le mot « culture », chacun comprend « art » et plus précisément « art contemporain ». Le mot Culture, avec son singulier et sa majuscule, suscite une religiosité appuyée sur ce nouveau sacré, l’art, essence supérieure incarnée par quelques individus eux-mêmes touchés par une grâce — les « vrais » artistes. La population, elle, est invitée à contempler le mystère. Entamée dès les années 1960 sous l’égide du ministère des affaires culturelles, la réduction de la culture à l’art représente une catastrophe intellectuelle pour tout homme ou toute femme de progrès.

1er Octobre : conférence gesticulée sur l'avant génocide au Rwand - Survie Midi Pyrénées 1er Octobre : conférence gesticulée sur l'avant génocide au Rwand Mercredi 1er Octobre, 20H au café associatif Chez ta mère (Arnaud Bernard) Claire-Emmanuelle a travaillé au Rwanda en 1992-1993, une époque où ce pays était en guerre, et où la mécanique génocidaire se mettait en place. 20 ans plus tard, elle croise Antoine, engagé dans l'association Survie, qui l’entraîne dans la création de cette conférence gesticulée. Par le croisement de lettres de l'époque, d'illustrations, de témoignages, de questionnements, ils expliquent et racontent de façon simple et sensible comment s'est préparé du génocide des Tutsi de 1994, ses origines historiques, sociales, politiques ainsi que le rôle de la France et de ses coopérants techniques et militaires. Bande anonce : www.youtube.com/watch?

Related: