background preloader

Bruxelles Business - Mais qui contrôle vraiment l'Europe ?

Bruxelles Business - Mais qui contrôle vraiment l'Europe ?
Related:  LOBBYING

Bienvenue aux Nations Unies Fuites très sérieuses à l’ONU, vous n’allez pas croire ce qu’elle dit!!! A présent, tout le monde a vu ces traînées blanches dans le ciel, qui s’étendent d’un horizon à un autre, pour finalement transformer le ciel en une brume sombre. Nous ne pouvons plus ignorer le fait que nos cieux sont fortement pollués par de l’aluminium, baryum, plomb, arsenic, chrome, cadmium, sélénium et argent. Tout cela donne aux masses des problèmes de santé, y compris: des effets neurologiques, des lésions cardiaques, des problèmes de vision, des échecs de reproduction, des dommages au système immunitaire, troubles gastro-intestinaux, dégâts aux reins, foie endommagé, problèmes hormonaux, et plus encore. La vérité est que le gouvernement Américain répand des chemtrails mortels dans l’espoir de réduire la population. En outre, ils ont été connus pour utiliser les chemtrails comme agents de contrôle biologique sur la population; tout en affirmant qu’ils ne sont rien de plus que de la simple vapeur. Nous avons maintenant la preuve irréfutable à 100% que les chemtrails existent.

L'OCDE rappelle les riches à leur devoir fiscal face à la montée des inégalités Le dirigeant de l'OCDE, autrement dit le "club des pays les plus riches", a jugé mercredi qu'il était "d'autant plus important que les plus fortunés payent leur juste part d'impôt" que les inégalités ne cessent de croître. "Sans action politique concertée, le fossé entre riches et pauvres risque de s'agrandir encore dans les années à venir", a averti dans un communiqué Angel Gurria, secrétaire général de l'Organisation de coopération et de développement économiques, connue pour ses prises de position très libérales en matière économique. La France fait exception dans ce paysage Selon un graphique, aux États-Unis, la part du revenu allant au "dernier centile", c'est-à-dire les 1 % de la population aux revenus les plus élevés, a bondi de 8 % en 1981 environ à 20 % en 2012, et d'environ 6 % à environ 14 % en Grande-Bretagne, tandis qu'elle passait de 10 % à environ 13 % en Allemagne, de 6 % environ à 11 % environ en Irlande ou de moins de 5 % à plus de 10 % au Portugal.

Elections : l’Italie vire UE-sceptique Une nouvelle faille dans la tour de Babel européenne Pourtant, le pédigré des candidats aux élections devait permettre un soutien sans faille aux politiques menées en coordination avec la Commission. D’un côté une coalition de centre-gauche, qui avait réussi ses primaires et élu un candidat populaire. De l’autre, l’ancien Premier Ministre, Mario Monti, que beaucoup créditaient du redressement financier pays. En outre, il faut voir que la coalition de centre-gauche n’a devancé les partisans de Silvio Berlusconi que d’un cheveu (29,6 contre 29,2% à l’Assemblée et 31,6 contre 30,7% au Sénat). A quand la chute du premier domino ? Le résultat Italien n’est pas isolé puisque tous les pays européens semblent prendre leurs distances avec cette mauvaise construction européenne qui a plongé les pays du continent dans une récession aussi inutile qu’inhumaine. Face à cette évolution, les élites françaises du PS, de l’UMP, du Modem et des Verts sont comme les derniers indiens.

Ces lobbys qui nous pourrissent la vie «En refermant ce bouquin, soit on s’exile sur une île déserte, soit on se tire une balle…», confie un membre de la maison d’édition. Philosophe, Roger Lenglet a passé plus de trente ans à enquêter sur les lobbys. Dans 24 heures sous influences*, il raconte comment ces groupes de pression ont infiltré les moindres parcelles de nos vies, non sans danger. Morceaux choisis. >> Retrouvez tous nos articles spécial Journée de la terre par ici Du thé aux métaux lourds. Dès le petit déj’, les lobbys sont présents. Pas de grève au travail. En trente ans, le nombre de syndiqués français a été divisé par cinq alors que le nombre de salariés dans les centrales a été multiplié par cinq. Mauvaises ondes en soirée. Wifi, smartphone, télévision… En finançant, eux-mêmes, des études, les grands opérateurs ont entretenu le doute sur les conséquences néfastes des ondes depuis 15 ans. Le sommeil du juste ? 24 heures sous influence de Roger Lenglet (Ed. Vincent Vantighem

Le site web officiel de l'Union européenne L’UE en bref, institutions et organes, pays, symboles, histoire, faits et chiffres Informations sur l’agriculture, les entreprises, la culture, la santé, etc. Informations sur le droit de résider, de travailler, de voyager et d’étudier dans un autre pays de l’UE, ainsi que sur l’accès aux soins de santé et les droits des consommateurs Informations sur la fiscalité, les douanes, les importations et les exportations de marchandises, le soutien financier aux entreprises, etc. Consulter les traités, la législation et la jurisprudence de l’UE, et découvrir comment la législation de l’UE est élaborée et appliquée Rechercher des documents officiels, des publications, des statistiques, des données ouvertes et d'autres ressources

L’UE va financer des agents pour contrer les eurosceptiques sur Internet Le Parlement européen va débourser environ 2,5 millions d’euros environ pour lancer une armée de "trolls (link is external)" sur Internet, et en particulier les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour lutter contre l’euroscepticisme en vue des élections de 2014. C’est le Daily Telegraph (link is external) qui a révélé l’information le 3 Février 2013. Le journal a eu accès à des documents confidentiels qui révèlent la planification d’une campagne sans précédent de réorientation de l’opinion publique, avant et pendant les élections de juin 2014. Au cœur de cette nouvelle stratégie : "des outils de contrôle de l’opinion publique" destinés à déterminer si certains débats de nature politique ayant lieu entre participants des médias sociaux et autres blogs sont susceptibles d’attirer l’attention médiatique et publique. Une attention toute particulière doit être accordée, nous dit-on, aux pays qui ont connu une montée de l’euroscepticisme.

Comment le lobby financier condamne Bruxelles à l'impuissance politique Au moment où chacun put prendre conscience de l’ampleur de la crise financière et de ses conséquences tragiques pour les économies européennes, l’évidence s’imposa qu’il fallait imposer des moyens de régulation et de contrôle afin d’éviter que pareil désastre ne se reproduise. Les gouvernants se multiplièrent alors en déclarations d’intentions affirmant leur volonté de se saisir de la question, et divers plans furent envisagés. Mais, comme le constate Kenneth Haar de l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO), « la puissance de feu du lobby financier pour résister à toute réforme a été manifeste chacune des batailles sur la régulation financière depuis la faillite de Lehman Brothers ». La société civile marginalisée C’est à l’évaluation de ces moyens que s’est attaché Corporate Europe Observatory, associé à la Chambre fédérale du travail autrichienne et à la Fédération des syndicats autrichiens (ÖGB), dans un rapport publié il y a quelques jours. Quatre lobbyistes pour un fonctionnaire

Santé: La Suisse va diminuer ses livraisons de sang à la Grèce - Suisse Santé Le Service suisse de transfusion sanguine livre depuis des années du sang à la Grèce pour des raisons humanitaires. Mais il va réduire drastiquement ce commerce car Athènes n'arrive plus à payer ses factures. La Suisse envoyait jusqu'ici près de 30'000 sachets de sang à la Grèce. Image: Keystone Le sang reste gratuit pour les Grecs La diminution des dons de sang envoyés en Grèce soulève quelques questions éthiques. Les Suisses donnent gratuitement leur sang. Rudolf Schwabe: La Grèce ne paie pas le sang des Suisses. Souvent il est question de pénurie de sang en Suisse. Il est vrai que certaines villes, comme Bâle ou Genève, souffrent parfois de pénurie en raison de leur forte consommation due à la présence de grands hôpitaux. Cela veut-il dire que nous donnons du sang périmé aux Grecs? Non bien sûr. Signaler une erreur Vous avez vu une erreur? Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé. Un commerce qui existe depuis bientôt 40 ans (Newsnet)

Delphine Batho victime de "forces économiques" ? Delphine Batho vient, lors de sa conférence de presse, d'accuser le gouvernement d'avoir "cédé à des forces économiques qui voulaient (sa) tête". Depuis mai, en effet, plusieurs grands patrons ont mené un travail d'influence auprès de François Hollande pour obtenir la tête de la ministre de l'Écologie. Outre Philippe Crouzet, le patron de Vallourec, dont le nom a été révélé aujourd'hui par le magazine Challenges (Philippe Crouzet est par ailleurs le conjoint de Sylvie Hubac, directrice de cabinet de François Hollande à l'Élysée, NDLR), Henri Proglio (EDF), Gérard Mestrallet* (GDF Suez), Antoine Frérot (Veolia Environnement) ont aussi pesé en ce sens. Ils ont obtenu dès le mois de mai la garantie que Delphine Batho serait écartée. Il fallait juste trouver le moment opportun, qui fut donc cette déclaration fracassante sur le "mauvais" budget du ministère, hier matin.

DES IDÉES POUR VOTRE TÂCHE 3 The Freenet Project - /whatis "I worry about my child and the Internet all the time, even though she's too young to have logged on yet. Here's what I worry about. I worry that 10 or 15 years from now, she will come to me and say 'Daddy, where were you when they took freedom of the press away from the Internet?'" --Mike Godwin, Electronic Frontier Foundation Freenet is free software which lets you anonymously share files, browse and publish "freesites" (web sites accessible only through Freenet) and chat on forums, without fear of censorship. Communications by Freenet nodes are encrypted and are routed through other nodes to make it extremely difficult to determine who is requesting the information and what its content is. Users contribute to the network by giving bandwidth and a portion of their hard drive (called the "data store") for storing files. Sounds good?

Salle de presse 05/05/2014 - Les inégalités – qui atteignent leur plus haut niveau depuis des décennies dans de nombreux pays – fragilisent la croissance économique et le bien-être, selon un nouveau rapport publié par l'OCDE. Toutefois, les mesures adoptées pour réduire l’écart croissant entre riches et pauvres ne pourront être efficaces que si elles vont au-delà du revenu pour s’attaquer à d’autres dimensions, notamment l’amélioration de l’accès à un enseignement, des services de santé et des infrastructures publiques de qualité. Le rapport « All on Board: Making Inclusive Growth Happen »fournit des données concrètes sur les retombées des inégalités, définit un cadre d’action et offre aux pouvoirs publics la possibilité d’évaluer les effets variables des mesures qu’ils adoptent sur les différentes catégories sociales. Selon les auteurs de ce rapport, les politiques économiques et sociales doivent être conçues de manière à favoriser à la fois l’équité et la croissance. Egalement disponible: Also Available

Bruxelles va avoir un droit de veto sur les budgets nationaux | Économie par Jan Strupczewski BRUXELLES (Reuters) - Le Parlement européen et la Commission européenne se sont entendus mercredi pour autoriser cette dernière à contrôler les projets de budget des pays de la zone euro afin de s'assurer qu'ils respectent les règles européennes et à recommander des ajustements si tel ne devait pas être le cas. Après des mois de discussions houleuses, les députés ont accepté de renforcer les prérogatives de l'exécutif européen pour améliorer la discipline budgétaire de la zone euro et éviter une nouvelle crise de la dette. Aux termes de l'accord, les recommandations de la Commission européenne ne seront pas contraignantes, mais les gouvernements qui n'en tiendront pas compte s'exposeront à des sanctions de Bruxelles. L'accord conclu mercredi devrait se concrétiser par le vote d'une loi au mois de mars, ce qui contraindra les gouvernements des pays de la zone euro à transmettre leur projet de budget 2014 à la Commission avant le 15 octobre.

Related: