background preloader

Comment faire la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite ?

Comment faire la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite ?
Avec toutes ces différentes roches de l'espace qui ont survolé ou se sont désintégrées au-dessus de la Terre, votre Guru a pris garde d'employer les bons termes pour les bons objets célestes. Il y a une terminologie à respecter, car une roche de l'espace a des noms différents en fonction de ce qu'elle fait et où elle est. L'infographiste et artiste américain Tim Lillis a mis sur pied une infographie qui décrit la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite. Les astéroïdes sont généralement les plus gros morceaux de roches qui proviennent de la ceinture d'astéroïdes située entre les orbites de Mars et Jupiter. Parfois, leurs orbites sont perturbées ou modifiées et certains astéroïdes finissent par se rapprocher du Soleil et donc de la Terre. Ci-dessous : l'astéroïde Vesta. Ci-dessous : la comète LoveJoy, la survivante du Soleil. Et quand elles entrent dans l'atmosphère terrestre, elles acquièrent un nouveau nom : Météores. Ah oui ! Related:  Météorites, astéroïdes, et comètes…laurkrq

Impact d'astéroïde il y a 13 000 ans: nouveaux indices -- Science et Technologie Un bolide a peut-être percuté la Terre il y a 13000 ans. Crédit : P. Carril/Ciel et Espace Photos Un gros bolide a-t-il percuté la Terre il y a 12900 ans et modifié le climat de l'époque ? Une nouvelle découverte penche en faveur de cette hypothèse controversée. L'équipe menée par Isabel Israde-Alcantara, de l'université Michoacana de San Nicólas de Hidalgo, de Mexico (Mexique), a en effet détecté près du lac Cuitzeo dans le centre du pays, mais aussi dans divers sites situés en Europe, au Canada, aux Etats-Unis, en Russie et en Syrie (tous datés de -12900 ans ), plusieurs éléments habituellement associés aux impacts célestes. Microdiamants et roches fondues Parmi ces éléments figurent notamment des sphérules de roche fondue, ainsi que des microdiamants qui ne peuvent se former que dans les conditions de pression que l'on rencontre typiquement lors d'un impact. Un cataclysme à l'origine d'une grande extinction Où est le cratère? Même scénario que la Toungouska

Astéroïde, météorite, bolide : quelle est la différence ? La semaine dernière a été une semaine riche en évènements astronomiques. Le passage de l'astéroïde 2012 DA14 a été complété par l'arrivée inattendue d'une "météorite" qui a fait de nombreux dégâts dans l'Oural. Mais quelle est la différence entre ces objets ? Chaque année, de nombreux astéroïdes passent à proximité de notre planète et sont étroitement surveillés par les astronomes qui scrutent notre ciel. De même, des centaines de météorites achèvent chaque année leur course spatial en atterrissant sur le sol terrien. Toutefois, il convient de ne pas confondre ces différentes objets spatiaux. Un astéroïde est un petit corps du Système solaire composé de roches, de métaux et de glace. D'ailleurs, il est également considéré comme une planète naine, la plus petite de notre Système solaire. Des fragments d'astéroïdes devenus météoroïdes Aujourd'hui, plus de 560.000 astéroïdes sont clairement identifiés et répertoriés. Les météorites, des météoroïdes qui touchent terre Vous êtes déjà abonné ?

Astéroides - Comètes Leur nombre est évalué à plusieurs dizaines de milliers ; ils orbitent pour la plupart entre 2 et 4 UA (entre Mars et Jupiter), avec une inclinaison sur l'écliptique inférieure à 30 degrés. Cérès, jusqu'alors le plus gros des astéroïdes (aujourd'hui Cérès est classifiée comme planète naine), fut découvert en 1801, son orbite correspondant à celle de la planète que l'on attendait alors entre Mars et Jupiter. En fait, plus de 6 000 objets orbitent ainsi entre 2 et 4 unités astronomiques, avec une inclinaison allant jusqu'à 30 degrés par rapport à l'écliptique. Ils constituent la ceinture d'astéroïdes, et représentent les corps primitifs du système solaire : lors de la formation du système solaire, les perturbations gravitationnelles de la planète géante Jupiter ont empêché leur accrétion en une planète de type tellurique, de masse de l'ordre de celle de la Lune. Les observations spectrales infrarouges permettent le classement des astéroïdes en trois groupes : Approfondir avec WIKIPEDIA

28 000 BP : La comète qui explosa au dessus de l’Egypte | euronews, science Une comète est entrée dans l’atmosphère terrestre. Cela s’est passé il y a 28 millions d’années. Des chercheurs sud africains viennent de le découvrir.. L’explosion s’est déroulé au dessus de l’Egypte actuelle. Un spécimen de ce verre est actuellement exposé à Johannesburg, en Afrique du Sud. David Block : “La Nasa et l’Esa ont dépensé des milliards de dollars dans la conception de vaisseaux spatiaux qui peuvent envoyer un impacteur dans le noyau d’une comète. Puisque le coeur d’une comète est fait de matériaux qui se sont formés en même temps que notre système solaire il y a 4,5 milliards d’années, cette découverte pourrait nous aider à révéler les secrets de la formation de système solaire.

Pourquoi la comète ISON n'a-t-elle pas fondu au soleil ? Comment la NASA et la science officielle ont (encore) tout faux -- Science et Technologie Traduction : SOTT © Damian PeachLa comète ISON le 15 novembre 2013. Le champ de vision est de 2,5°, cinq fois la largeur de la pleine lune. Comètes ou astéroïdes ? © NarwhallClassification des comètes, astéroïdes, météores et météorites – selon la science conventionnelle. Comme le décrit l'illustration ci-dessus et comme l'avance systématiquement la science conventionnelle, les comètes sont de « gros morceaux de glace et de roche », c'est-à-dire « des boules de neige sales ». Ce matin, une armada d'engins spatiaux ont été témoins d'un événement que beaucoup d'experts pensaient impossible. Mais si la température de la couronne solaire fait plusieurs million de degrés[2] et si la comète Lovejoy n'est rien de plus qu'un gros morceau de glace de seulement quelques centaines de mètres de diamètre selon les estimations, comment est-il possible qu'elle ne se soit pas vaporisée ? © NASA/SDOLa comète Lovejoy réapparaissant derrière le Soleil le 15 décembre 2011. 2 - Éclat attendu et éclat observé a.)

Étoile filante Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Traînées laissées par des météores Une étoile filante est le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps appelé météoroïde, qui correspond à un petit corps circulant dans l'espace à des vitesses de l'ordre de 70 km/s, son orbite croisant celle de la Terre. Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, ce qui provoque la combustion de ce corps qui laisse derrière lui un sillage de gaz ionisé, le plasma. Ce phénomène est du principalement à la compression de l'atmosphère en avant du corps supersonique et non à la friction. L'étoile filante est une fine poussière cosmique qui est vaporisée entièrement avant d'atteindre le sol tandis que le bolide, météoroïde de masse et taille importantes, produit un disque lumineux intense lors de sa rentrée atmosphérique. Par un effet de perspective, les étoiles filantes semblent toutes provenir du même point du ciel.

L'événement de Tcheliabinsk reconstitué par les scientifiques La double traînée de la météorite de Tcheliabinsk a été photographiée alors qu'elle fendait le ciel de l'Oural, le matin du 15 février 2013. © M. Ahmetvaleev L'événement de Tcheliabinsk reconstitué par les scientifiques - 1 Photo À la surprise générale, un corps étranger venu de l’espace a explosé dans le ciel de l’Oural le 15 février dernier. Près de neuf mois après les faits, deux articles publiés dans Nature et un troisième sorti simultanément dans Science proposent une reconstitution circonspecte et la plus précise possible. Sur cet extrait de vidéosurveillance, on peut voir des ombres portées dues au fragment de 650 kg repêché au fond du lac Tchebarkoul. © Seti Institute, YouTube Caresse fatale de l’atmosphère sur la météorite de Tcheliabinsk Estimée dans un premier temps à 17 mètres, la taille du rocher cosmique serait, en réalité, de 19 mètres. Origine de la météorite et risques À voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Quelle est la différence entre une comète, un astéroïde, une météorite et une étoile filante ? Les comètes sont constituées de glace, de roche et de poussière. Elles décrivent une orbite qui à un moment donné passe près du Soleil. Lorsqu’elles s’en rapprochent, elles dégagent des gaz et des poussières qui forment un nuage ressemblant à une chevelure (la "queue de la comète"). Orbites de la comète Kohoutek (en rouge) et de la Terre (en bleu) Certaines comètes réapparaissent périodiquement, comme la comète de Halley qui revient près du Soleil tous les 75 à 79 ans (observée pour la dernière fois en 1986, son prochain retour est prévu en 2061/2063). Environ 1500 comètes ont été recensées depuis l’Antiquité, et l’on en découvre ou retrouve une vingtaine chaque année. La comète de Halley Les astéroïdes sont des objets de petite taille (quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres de diamètre) qui tournent autour du Soleil. La ceinture d’astéroïdes, région du système solaire située entre les orbites de Mars et Jupiter, contient la majeure partie des orbites des astéroïdes connus

Météorites martiennes Les météorites SNC 3 octobre 1815. 8 h du matin. Dans le petit village de Chassigny près de Dijon, les habitants sont brusquement réveillés par une forte détonation. Ces trois événements ne sont pas indépendants, comme on pourrait le penser de prime abord. Actuellement, on dispose de 69 météorites martiennes (2 chassignites, 8 nakhlites et 57 shergottites, plus la météorite ALH84001 et une brèche d'impact), collectées un peu partout dans le monde, au Brésil, en Antarctique, aux Etats-Unis, en Afrique (Maroc, Algérie, Lybie) ou dans le Golfe persique (Oman). A la recherche des pierres martiennes La caractéristique principale d'une météorite est la présence, à sa surface, d'une fine couche noire que l'on nomme croûte de fusion. Les météorites tombent sur Terre en permanence, mais bien peu sont découvertes. Il existe cependant des régions sur Terre qui favorisent grandement la recherche et la collecte de météorites. La datation des météorites Des météorites de Mars ?

(89959) 2002 NT7 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. (89959) 2002 NT7 est un objet géocroiseur. Il s'agit plus précisément d'un astéroïde de type Apollo. C'est un objet potentiellement dangereux, d'un diamètre d'environ 1,9 km qui fut découvert le 24 juillet 2002[1],[2]. Il devint le premier objet, parmi ceux observés par le programme NEO de la NASA, à se voir assigner une note positive sur l'échelle de Palerme, du fait d'un impact potentiel avec la Terre au 1er février 2019[2]. Malgré des rapports de presse alarmants, l'objet avait une faible probabilité d'impact, estimée au moment de sa découverte à environ une sur un million[2]. Des observations ultérieures ont rapidement abaissé l'estimation de la menace. Il est désormais établi que le 13 janvier 2019 l'astéroïde passera à 0,407 811 UA (61 007 709 978 km) de la Terre, soit une distance respectable qui sera à peine plus proche qu'en 2003, 2012 et 2018, années des précédents passages[5].

Comment faire la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite ? (Infographie) Avec toutes ces différentes roches de l’espace qui ont survolé ou se sont désintégrées au-dessus de la Terre, votre Guru a pris garde d’employer les bons termes pour les bons objets célestes. Il y a une terminologie à respecter, car une roche de l’espace a des noms différents en fonction de ce qu’elle fait et où elle est. L’infographiste et artiste américain Tim Lillis a mis sur pied une infographie qui décrit la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite. Les astéroïdes sont généralement les plus gros morceaux de roches qui proviennent de la ceinture d’astéroïdes située entre les orbites de Mars et Jupiter. Parfois, leurs orbites sont perturbées ou modifiées et certains astéroïdes finissent par se rapprocher du Soleil et donc de la Terre. Ci-dessous : l’astéroïde Vesta. Ci-dessous : la comète LoveJoy, la survivante du Soleil. GIF Wikipédia Et quand elles entrent dans l’atmosphère terrestre, elles acquièrent un nouveau nom : Météores. Ah oui !

Related: