background preloader

Comment faire la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite ?

Comment faire la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite ?
Avec toutes ces différentes roches de l'espace qui ont survolé ou se sont désintégrées au-dessus de la Terre, votre Guru a pris garde d'employer les bons termes pour les bons objets célestes. Il y a une terminologie à respecter, car une roche de l'espace a des noms différents en fonction de ce qu'elle fait et où elle est. L'infographiste et artiste américain Tim Lillis a mis sur pied une infographie qui décrit la différence entre une comète, un astéroïde, un météoroïde, un météore et une météorite. Les astéroïdes sont généralement les plus gros morceaux de roches qui proviennent de la ceinture d'astéroïdes située entre les orbites de Mars et Jupiter. Parfois, leurs orbites sont perturbées ou modifiées et certains astéroïdes finissent par se rapprocher du Soleil et donc de la Terre. Ci-dessous : l'astéroïde Vesta. Ci-dessous : la comète LoveJoy, la survivante du Soleil. Et quand elles entrent dans l'atmosphère terrestre, elles acquièrent un nouveau nom : Météores. Ah oui !

http://fr.sott.net/article/13572-Comment-faire-la-difference-entre-une-comete-un-asteroide-un-meteoroide-un-meteore-et-une-meteorite

Related:  Météorites, astéroïdes, et comètes…laurkrq

Impact d'astéroïde il y a 13 000 ans: nouveaux indices Un bolide a peut-être percuté la Terre il y a 13000 ans. Crédit : P. Carril/Ciel et Espace Photos Un gros bolide a-t-il percuté la Terre il y a 12900 ans et modifié le climat de l'époque ? Une nouvelle découverte penche en faveur de cette hypothèse controversée. Astéroides - Comètes Leur nombre est évalué à plusieurs dizaines de milliers ; ils orbitent pour la plupart entre 2 et 4 UA (entre Mars et Jupiter), avec une inclinaison sur l'écliptique inférieure à 30 degrés. Cérès, jusqu'alors le plus gros des astéroïdes (aujourd'hui Cérès est classifiée comme planète naine), fut découvert en 1801, son orbite correspondant à celle de la planète que l'on attendait alors entre Mars et Jupiter. En fait, plus de 6 000 objets orbitent ainsi entre 2 et 4 unités astronomiques, avec une inclinaison allant jusqu'à 30 degrés par rapport à l'écliptique. Ils constituent la ceinture d'astéroïdes, et représentent les corps primitifs du système solaire : lors de la formation du système solaire, les perturbations gravitationnelles de la planète géante Jupiter ont empêché leur accrétion en une planète de type tellurique, de masse de l'ordre de celle de la Lune.

Le trésor caché des météorites Avec l'astéroide 2012 DA14, le public ébahi est de nouveau confronté à une histoire de " fin du monde ", peut être que certains vont finir par comprendre qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. En attendant cette éventuelle prise de conscience, que peut on dire à propos de cet astéroïde de 145 000 tonnes qui se dirige droit vers nous ? 2 choses : la mauvaise nouvelle c'est qu'il pourrait bien percuter notre planète dans quelques heures.

L'astéroïde YU55 2005 passera à une distance inférieure à celle de la Lune et au plus proche d'elle le 8 Novembre 2011(rappel) - dav2012 Mardi 8 novembre 2011 2 08 /11 /Nov /2011 06:15 image Spacewatch Le lundi 19 avril 2010, l’astéroïde 2005 YU55 est passé à 6 fois la distance Terre-Lune. Ce corps de 400 mètres de diamètre arrive en cinquième position des astéroïdes les plus dangereux pour notre planète, baptisés géocroiseurs.

28 000 BP : La comète qui explosa au dessus de l’Egypte Une comète est entrée dans l’atmosphère terrestre. Cela s’est passé il y a 28 millions d’années. Des chercheurs sud africains viennent de le découvrir.. Étoile filante Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Traînées laissées par des météores Une étoile filante est le phénomène lumineux qui accompagne l'entrée dans l'atmosphère d'un corps appelé météoroïde, qui correspond à un petit corps circulant dans l'espace à des vitesses de l'ordre de 70 km/s, son orbite croisant celle de la Terre. Cette traînée lumineuse est causée par la vaporisation du corps et l'ionisation de l'air sur sa trajectoire, ce qui provoque la combustion de ce corps qui laisse derrière lui un sillage de gaz ionisé, le plasma.

De la vie dans l'univers Non, je ne vous parlerai pas de ET, mais de diatomées et de météorite. La théorie de la vie sur terre venant de l'espace est fortement relancée avec cette découverte. Qui est étonné de cette découverte ? J'ai rigolé en lisant en commentaire sur un site anglo-saxon que c'est la plus grande découverte depuis 5 siècles... Extrait d'un PDF en anglais dont je vous mettrai le lien source. J'ai sauté des passages trop techniques et l'interminable liste de références aux autres travaux scientifiques. 2005 YU55 Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'astéroïde (308635) 2005 YU55 (également écrit 2005 YU55) est un objet potentiellement dangereux d'environ 400 mètres de diamètre. Schéma du passage de 2011

Pourquoi la comète ISON n'a-t-elle pas fondu au soleil ? Comment la NASA et la science officielle ont (encore) tout faux Traduction : SOTT © Damian PeachLa comète ISON le 15 novembre 2013. Le champ de vision est de 2,5°, cinq fois la largeur de la pleine lune. Comètes ou astéroïdes ? © NarwhallClassification des comètes, astéroïdes, météores et météorites – selon la science conventionnelle.

Météorites martiennes Les météorites SNC 3 octobre 1815. 8 h du matin. Dans le petit village de Chassigny près de Dijon, les habitants sont brusquement réveillés par une forte détonation. Ils découvriront rapidement l'origine de ce vacarme. 4 kg de roches surgies du ciel ! La même histoire se reproduira le 25 août 1865 soit 50 ans plus tard à Shergotty (Inde) ainsi qu'à Nakhla le 28 juin 1911 (Egypte). Ces trois événements ne sont pas indépendants, comme on pourrait le penser de prime abord.

Détruisez la planète comme un grand avec Impact Earth Posté par ethanol le 11/11/10 • Classé dans Météorites,Revue de Net / Presse Quelles seraient les conséquences de la chute sur terre d’un astéroïde de 500 mètres de diamètre, s’il était constitué de roches poreuses, se déplaçait à la vitesse de 50 km/s, heurtait la surface du globe avec un angle de 75° et tombait sur des roches sédimentaires ? Et s’il mesurait 5 kilomètres ou 100, qu’il avançait à 72 km/s et tombait dans océan ? Ou si son angle était de 90° et qu’il était fait de glace ? A toutes ces questions, que Bruce Willis doit se poser tous les matins en se rasant, le simulateur de collision entre la Terre et un objet céleste, Impact Earth, permet de répondre. Développé par l’Université de Purdue aux États-Unis, Impact Eart, est utilisé par la NASA et par le Department of Homeland Security pour évaluer les effets d’une éventuelle collision et préparer l’organisation des secours.

Related: