background preloader

Culture, Enfance

Culture, Enfance
Le jeudi 23 septembre 2010, la Petite Bibliothèque Ronde organise un colloque sur les nouvelles pratiques culturelles des enfants face au numérique, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et sous le patronat du ministère de la Culture. Après la presse, le cinéma et la musique, c’est au tour du livre de faire sa révolution numérique. Ce bouleversement implique le développement d’une nouvelle offre culturelle pour favoriser l’émergence de nouvelles pratiques de lecture. Les enfants d’aujourd’hui, issus de la génération numérique, ont un rapport bien différent aux livres et à l’écrit de leurs aînés, une relation qui devrait continuer à évoluer avec les générations futures.Nos enfants liront-ils encore au 21ème siècle ? Quels types de lecteurs seront-ils ? La Petite Bibliothèque Ronde souhaite offrir, à travers ce débat, un lieu aux professionnels du livre et de l’édition pour engager la réflexion et échanger leurs expériences. Related:  Projet numériqueDemain ?II - L'adaptation à la littérature jeunesse numérique des différ

projet label À la Petite Bibliothèque Ronde, nous pensons que le numérique est un outil de médiation incroyable. Depuis la mise en place d’une stratégie et d’une offre numérique au sein de notre bibliothèque nombreux sont ceux et celles qui nous ont contactés en vue de la création d’une bibliothèque ou de l’amélioration de leur offre numérique. Les interrogations portent essentiellement sur le contenu de l’offre que l’on propose et plus particulièrement sur les applications numériques jeunesse. « Comment s’y retrouver dans la panoplie d’applications existantes ? » « Qu’est-ce qu’une bonne application ? » « Comment médiatiser une application et accompagner les publics dans la découverte de celle-ci ? Nous avons décidé de répondre aux multiples interrogations en proposant la création d’un catalogue référent en matière d’applications numériques jeunesse, ainsi que par la création d’un label distinguant les applications “idéales” à utiliser dans une bibliothèque avec un public jeunesse.

Pistes de réflexion pour les bibliothèques à l'ère du numérique Crédit photo : Ermolaev Alexander via ShutterStock Voir.ca publiait en février dernier un article de Marie D. Martel, bibliothécaire, docteure en philosophie et blogueuse, adapté d'un article qu'elle avait initialement publié dans la revue Spirale à l'hiver 2013, Les bibliothèques dans l'écosystème du livre numérique. L'article remanié paru sur voir.ca, intitulé Nouveaux enjeux de l’édition: 8 défis pour les bibliothèques, porte sur les nouveaux défis à relever par les bibliothèques en cette ère du renouveau de l'édition. Nous vous en donnons ici un bref aperçu. Connections plutôt que collections L'auteure définit d'abord la bibliothèque comme un espace voué à l'humain et aux connections davantage qu'un lieu dont l'unique objectif serait de conserver des collections. Comme à son habitude, Marie Martel est extrêmement pertinente. Article de Marie D. Crédit photo : Ermolaev Alexander via ShutterStock

m.actualitte Le Children’s Book Council organisait mardi dernier un forum autour de l'édition jeunesse dans l'ère numérique : les thèmes principaux, et on le regrettera cependant, tournaient autour du format, de la tarification, des droits et du piratage. Manifestement, on n'a pas fini de faire le tour de ces problématiques et l'on s'attarde assez peu aux nouveautés des ouvrages, ou leurs innovations. Avertissement... à l'éditeur Pourtant, Josh Koppel, de ScrollMotion le clame : les possibilités sont fantastiques, avec l'ajout de l'interactivité, particulièrement pour stimuler le plaisir des jeunes lecteurs, éléments primordiaux. Compréhension des professionnels et droits Andrew Weinstein, d'Ingram Digital, rappelle que les éditeurs n'ont pas vocation à être des spécialistes du numérique : leur travail, c'est le contenu et bien que beaucoup pratiquent le Wait and See, d'autres s'engagent dans l'expérience. Lire, d'accord (pas mal) mais sur quoi ? Prix et contrôles : valoriser et diffuser

Bilan du premier atelier sur le livre numérique au Bookcamp Jeunesse Bonjour ! Jeudi 11 avril j’ai assisté au Bookcamp Jeunesse au Labo de l’édition de Paris. Voici mon premier compte-rendu, celui de l’atelier « Comment créer de nouvelles expériences de lecture et d’exploration ? Comment créer de nouvelles expériences de lecture et d’exploration ? Arrivée en retard, j’ai tout de même noté plusieurs points intéressants lors de l’atelier 1 du Bookcamp Jeunesse. L’expérience de lecture : entre tradition et nouvelles technologies Il est assez intéressant de voir que les éditeurs cherchent à reproduire des gestes « familiers » de la lecture sur papier dans les usages du livre numérique : tourner la page, insérer un marque-page, afficher une double page, etc. Cette vision de la lecture me paraît totalement obsolète voire même erronée : il existe pleins de livres où on n’a pas de début, pas de fin, mais que des péripéties ! Un intervenant a aussi parlé de la possibilité de revenir à une tradition orale de la lecture grâce aux tablettes.

Prêt de liseuses en bibliothèque - Expérimentations - Numérique L’action engagée aujourd’hui avec le Département de Seine-Saint-Denis fait ainsi écho à celle menée avec la Bibliothèque départementale des Yvelines l’an dernier. La librairie le Divan (Paris XV°) a participé à cette opération en tant que conseiller et prestataire technique. Cette opération est cofinancée à parité entre le MOTif et le Département de Seine Saint-Denis. Expérimenter les nouveaux supports de lecture 60 liseuses tactiles Bookeen Odyssey sont prêtées dans les mêmes conditions qu’un livre papier et téléchargées en amont de livres numériques. Les bibliothécaires, pour qui ces supports représentent également de nouvelles compétences à acquérir et du temps à consacrer à l’information des lecteurs, seront amenés à organiser démos et animations autour de ce prêt expérimental. ... dans 4 établissements de lecture publique Etudier les usages

Étude - La dynamique d'internet. Prospective 2030 La dynamique d’internet influence l’ensemble de notre économie, offrant de réelles opportunités de croissance mais obligeant des secteurs entiers à s’adapter. Plus largement, internet bouleverse les organisations, les modes de production, le travail, le rapport au savoir et à la connaissance, l’expression démocratique, les liens sociaux et le rôle de la puissance publique.Nous ne sommes qu’à l’aube des transformations numériques de nos sociétés. À partir d'une analyse rétrospective d'internet, cette étude a cherché à dégager les tendances que crée une histoire forte désormais de plus de vingt ans, sans négliger les ruptures que suscite une croissance jusqu'à présent quasi exponentielle. Puis elle s’est penchée sur les tensions multiples que provoque un tel développement dans la société, et sur les bifurcations qu'elles peuvent induire. Enfin, elle a cherché à en tirer des recommandations de politique publique. Internet : prospective 2030 par centreanalysestrategique

Marché de l'édition numérique — Enseigner avec le numérique Le KENJI, collectif des éditeurs numériques jeunesse indépendants Collectif, constitué aujourd’hui de 5 membres créateurs à savoir E-Toiles éditions, Goodbye Paper, l’Apprimerie, La Souris Qui Raconte et Webdokid, il a «pour vocation de rassembler des acteurs du secteur de l’édition numérique jeunesse afin de mieux appréhender un marché complexe.» Actualitté, le 25/11/2013 Livre numériques : offensive des auteurs allemands et français «Une "stratégie de développement de la culture européenne du livre" pour faire face à la concurrence du marché numérique, c'est la demande faite par les auteurs français et allemands à leurs gouvernements respectifs.» L'Express, le 23/10/2013 Une "stratégie de développement de la culture européenne du livre" pour faire face à la concurrence du marché numérique, c'est la demande faite par les auteurs français et allemands à leurs gouvernements respectifs. Rapport 2013 sur le marché mondial du livre numérique ENSSIB, le 08/10/2013 LeMonde.fr, le 09/10/2013

Livres-applications jeunesse : quand complémentarité rime avec interactivité Tribune libre à Odile Flament, directrice des éditions CotCotCot-apps – Déception, ou peut-être retour brutal à la réalité, lors du dernier MÏCE Numérique (Marché Interprofessionnel et International de la Création pour Enfants) du salon de littérature jeunesse de Montreuil : les éditeurs ont beaucoup parlé industrialisation du livre numérique (comprenez, création d’ePubs en volume, format souvent bien moins onéreux à produire mais commercialisé bien plus cher qu’un livre-application) , modèles économiques, rentabilité… ; et, curieusement, très peu de création originale ou complémentarité entre le livre papier et le livre numérique. C’est à croire qu’il n’existerait, comme le soutient Serge Tisseron, que deux cultures que tout oppose : la culture du livre d’un côté et la culture des écrans de l’autre… Quid du livre numérique ? Le livre numérique – de format ePub – se veut essentiellement homothétique ! Artéfact du livre papier, il rassure et ne s’oppose pas. Lire d’autres Tribunes libres

Related: