background preloader

Nature(s) en ville

Nature(s) en ville
La nature, élément du bien-être des citadins La nature « sauvage », qui peut se définir comme l’ensemble des éléments (végétaux et animaux) qui n’ont pas été transformés par l’Homme et qui sont préexistants à lui, a été un espace hostile qu’il s’agissait de dompter. Elle n’est jamais « parue si belle que lorsque la machine a fait son intrusion dans le paysage » (Baridon 1998). La nature symbolise alors dans l’imaginaire des hommes la liberté et la beauté. Elle s’oppose, à ce moment de l’histoire humaine, non seulement à l’industrialisation et à l’urbanisation (Stallybrass et White 1986) mais à la ville elle-même qui apparaît plus que jamais comme l’empreinte de la puissance de l’Homme et de son pouvoir de transformation de son milieu. Un parc au cœur de Manhattan (New York, novembre 2007) © L. Le verdissement de la société On assiste au verdissement de la société. Les urbains plébiscitent les villes vertes, respectueuses de l’environnement. La satisfaction du désir de nature aujourd’hui

http://www.metropolitiques.eu/Nature-s-en-ville.html

Related:  ECOLOGIE URBAINE, VILLE DURABLELa nature dans la villeAgriculture UrbaineArticles / infos

Étudier les bruits de la ville Consacré aux bruits de la ville, le dernier numéro de la revue Communications aborde le bruit comme « son social », ancré « au cœur de la vie urbaine » (p. 8). Le sujet est d’actualité, à l’interface entre les questionnements politiques sur les nuisances et la qualité de la vie et les questionnements propres aux sciences sociales : comment en rendre compte, avec quels outils, quels concepts et quelle méthodologie ? Il y a 10 ans, un numéro de Géocarrefour intitulé « La ville, le bruit et le son » montrait que le bruit restait essentiellement associé aux nuisances, bien qu’on puisse mettre à jour et cartographier le patrimoine sonore urbain. Les nuisances constituent également le fil directeur de ce numéro de Communications, qui affiche la double ambition de « dresser un bilan des recherches menées sur la portée sociale de la dimension sonore en ville et d’ouvrir de nouvelles pistes sur ces questions » (p. 14).

Géographie Économie Société La nature en ville : l’improbable biodiversité La nature en ville : l’improbable biodiversité Nature in the city: the unlikely biodiversity Aborder la question de la nature en ville sous le signe d’une biodiversité qualiée d’improbable peut paraître surprenant. Quand l’agriculture s’installe en ville… Dossier : Nature(s) en ville Longtemps célébrée comme un vestige des temps passés, l’agriculture en ville s’impose aujourd’hui à l’agenda des politiques, qu’il s’agisse des documents d’urbanisme (schémas de cohérence territoriale (SCOT), schémas régionaux de cohérence écologique (SRCE), plans locaux d’urbanisme (PLU)) ou des contractualisations locales (voir, par exemple, le Schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), voté le 25 octobre 2012 et qui soutient l’agriculture de proximité). Comme les y incitent les lois SRU (solidarité et renouvellement urbains) et les Grenelles de l’environnement, les collectivités territoriales expérimentent des dispositifs fonciers innovants en faveur de l’agriculture de proximité : zones agricoles protégées, périmètres de protection et de mise en valeur des espaces agricoles et naturels périurbains, îlots fonciers, chartes foncières ou projets agri-urbains.

Écologie urbaine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’écologie urbaine étudie l'ensemble des problématiques environnementales concernant le milieu urbain ou périurbain. Elle vise à articuler ces enjeux en les insérant dans les politiques territoriales pour limiter ou réparer les impacts environnementaux et améliorer le cadre de vie et la qualité de vie des habitants.

Bombes de graines Photo : Madeline Florance J’ai préparé des bombes de graines pour offrir. Elle seront à « lancer » au printemps, bien-sûr. Bruit Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie Bruit Contexte et Enjeux À la question, "quels problèmes dans votre quartier ou votre commune vous préoccupent le plus ?", les ménages urbains répondent en premier lieu le bruit (Source : INSEE PREMIERE, octobre 2002). Toujours selon l'enquête de l'Insee parue en 2002, plus d'un Français sur deux (54 %) se déclare gêné par le bruit lorsqu'il est chez lui. 28 % sont gênés souvent ou tout le temps.

La Nature ? Un concept bien complexe pour le géographe ! 1 Laurène Wiezstort : la réinsertion de la nature en ville et le développement durable. Etudes de cas (...) 1La soutenance de la thèse de géographie rédigée par Laurène Wiezstort1 portant sur le thème de la réinsertion de la nature en ville a été l’objet de débats intéressants entre les membres du jury et l’impétrante. A l’évidence, avec les paradigmes actuels de la science géographique, le concept de nature est devenu bien compliqué à définir.

Dossier / l'agriculture urbaine Sous la direction de Eric Duchemin (VertigO - La revue électronique en sciences de l’environnement) (Institut des sciences de l’environnement, Université du Québec à Montréal) (Université du Québec à Montréal), Luc Mougeot (CRDI, Canada) et Joe Nasr (Collège Ryerson, Canada) Depuis maintenant plus d’une décennie - selon la plus récente estimation disponible – ils sont mondialement environ 800 millions à pratiquer l’agriculture urbaine (AU). 200 millions d’entre eux réalisent de la production de marché et 150 millions le font à plein temps. Ces gens produisent environ 15% de la production mondiale de nourriture.

Related:  articles en lignes pour thèmeDévelopement durable