background preloader

CUI-CIE

CUI-CIE
Quoi ? Quel type de contrat ? Le CUI-CIE est un contrat de travail de droit privé, à durée indéterminée ou à durée déterminé. La durée de la prise en charge ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine. Elle peut être prolongée dans la limite totale d’une durée de 24 mois en fonction de la situation du bénéficiaire et de l’évaluation des actions réalisées au cours du contrat en vue de favoriser l’insertion durable du salarié. Il peut être dérogé à cette durée maximale pour les salariés âgés de plus de 50 ans et bénéficiaires d’un minimum social (RSA socle, ASS, AAH) ou reconnus travailleurs handicapés, et pour permettre d’achever une action de formation en cours. Le CUI-CIE peut être à temps plein ou à temps partiel (20 heures hebdomadaires de travail minimum). Loi n°2008-1249 du 1er décembre 2008 généralisant le revenu de solidarité active et réformant les politiques d'insertion L'info en + Related:  Recrutement

Le contrat de travail temporaire Dernière mise à jour le 20 août 2015 Synthèse La conclusion d’un contrat de travail temporaire n’est possible que pour l’exécution d’une tâche précise et temporaire, dénommée mission, et seulement dans les cas énumérés par la loi. A savoir Dans un souci de sécurisation des parcours professionnels des intérimaires, un contrat de travail à durée indéterminée (CDI) peut être conclu entre un salarié temporaire et son employeur, l’entreprise de travail temporaire, pour la réalisation de missions successives. Sommaire Fiche détaillée Qu’est-ce qu’une mission ? Un salarié sous contrat de travail temporaire (également appelé intérimaire) est un salarié embauché et rémunéré par une entreprise de travail temporaire (ETT) qui le met à la disposition d’une entreprise utilisatrice pour une durée limitée, dénommée mission. Le terme de la mission peut être aménagé lorsque le contrat de mise à disposition et le contrat de mission le prévoient. Quels sont les cas de recours ? Remplacement d’un salarié absent

Chômage et formation : connaître ses droits CUI-CAE Quoi ? Quel type de contrat ? Le CUI-CAE est un contrat de travail de droit privé, à durée indéterminée ou à durée déterminée. La durée de la prise en charge ne peut être inférieure à 6 mois, ou 3 mois pour les personnes ayant fait l’objet d’une condamnation et bénéficiant d’un aménagement de peine. Elle peut être prolongée dans la limite totale d’une durée de 24 mois en fonction de la situation du bénéficiaire et de l’évaluation des actions réalisées au cours du contrat en vue de favoriser l’insertion durable du salarié. Il peut être dérogé à cette durée maximale pour les salariés âgés de plus de 50 ans et bénéficiaires d’un minimum social (RSA socle, ASS, AAH) ou reconnus travailleurs handicapés, et pour permettre d’achever une action de formation en cours. Le CUI-CAE porte sur des emplois visant à satisfaire des besoins collectifs non satisfaits et ne peut être conclu pour pourvoir des emplois dans les services de l’État. Quelle rémunération ? Quelles formations ? L'info en +

Recrutement interne : comment procéder Même si le recrutement a lieu en interne, il est important de définir les caractéristiques du poste de travail et le profil recherché pour que le remplacement se fasse avec succès. Et n’oubliez pas que vous avez des obligations. En effet, certains salariés de votre entreprise peuvent bénéficier d'une priorité pour occuper cet emploi. Il est très important qu’ils soient tenus informés de votre projet s’ils disposent des qualités nécessaires pour occuper ce poste. Recrutement interne : profil recherché pour occuper cet emploi ? Afin de définir les compétences requises pour exercer cet emploi, vous pouvez procéder à l’examen du profil de la personne qui occupait le poste avant : quelles sont ses connaissances, ses expériences et ses qualités ? Définir la situation du poste Il s’agit de faire la différence entre un poste d’exécution et un poste d’encadrement. Caractéristiques du poste Le poste contient des spécificités qui vont également vous influencer dans le choix du salarié.

Le contrat unique d'insertion - contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE) Dernière mise à jour le 14 janvier 2014 Synthèse Le contrat unique d’insertion - contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) constitue la déclinaison, pour le secteur non-marchand, du « contrat unique d’insertion » (CUI). Il a pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi. Sont présentées dans cette fiche les dispositions propres au CUI-CAE. Les dispositions générales applicables au CUI (procédure d’attribution de l’aide à l’insertion professionnelle, accompagnement des salariés, suspension du contrat, rupture anticipée du contrat, etc.), sous sa forme contrat d’accompagnement dans l’emploi (CUI-CAE) ou, pour le secteur marchand, contrat initiative-emploi (CUI-CIE), font l’objet d’une fiche spécifique. A savoir Les emplois d’avenir sont conclus sous la forme d’un CUI-CAE lorsqu’ils sont créés par des employeurs relevant du secteur non-marchand. Sommaire

Accueil - Groupement d'Employeurs Orne, Calvados, Eure Connexion à mon compte d'heures | Mon compte formation Votre compte d’heures vous permet de suivre les heures acquises et leur utilisation. Pour y accéder et pour le gérer : à partir de janvier 2015, connectez-vous à votre espace personnel. L’espace « Titulaire » vous accompagne dans la découverte et la mise en œuvre de votre compte afin de concrétiser votre projet professionnel. Un compte personnel et sécurisé Le compte personnel de formation est individuel et personnel. Lors du premier accès et pour activer votre compte personnel de formation, votre identité sera vérifiée au moyen de : votre numéro de Sécurité socialevotre civilité (madame ou monsieur)votre prénomvotre nom de naissance Vous devrez également renseigner votre adresse courriel Vous définirez ensuite votre mot de passe. Un courriel vous sera automatiquement envoyé vous demandant d’activer votre compte personnel de formation en cliquant sur un lien. Pour les connexions suivantes, seuls seront demandés votre numéro de Sécurité sociale et votre mot de passe. Vos formations en cours

Aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d’entreprise (Accre) Qui ? Peuvent en bénéficier, sous certaines conditions, les personnes qui créent ou reprennent une entreprise (industrielle, commerciale, artisanale ou agricole), et qui en exercent le contrôle : Circulaire DGEFP du 30 novembre 2007 relative à la gestion de l'aide aux chômeurs créateurs ou repreneurs d'entreprise (ACCRE) Code du travail : articles L.5141-1, R.5141-1-41 à R.5141-12 Code de la sécurité sociale : articles L.161-24, D.161-1, L.161-1-1 et D.161-1-1 Décrets n° 2004-1004 du 23 septembre 2004, n° 2005-505 du 19 mai 2005, n° 2005-557 du 27 mai 2005, n° 2006-1380 et n° 2006-1381 du 13 novembre 2006 (ATA) n° 2007-1396 du 29 sept. 2007 Arrêté du 8 novembre 2007 fixant la composition du dossier de demande d’ACCRE Quoi ? Le créateur ou entrepreneur de l'entreprise doit exercer effectivement le contrôle de l’entreprise qu’il a créée ou reprise. Quel type d’entreprise ? Quelle aide ? L'ACCRE est un qui comprend trois volets : Une exonération des charges sociales L'info en +

Faciliter l’intégration d’un nouveau salarié Arriver dans une entreprise n’est jamais aisé pour tout le monde. S’adapter à ce nouvel environnement est parfois rude. Le responsable peut très bien aider son nouveau collaborateur à mieux gérer cette intégration. Pourtant, beaucoup d’entreprises ignorent l’importance de l’accompagnement d’une recrue. Elles ignorent que plus vite le nouveau salarié s’acclimate avec l’entreprise, plus rapidement il va devenir opérationnel. Accueillir vs intégrer Accueillir n’est pas forcément intégrer le nouveau collaborateur. Bien préparer le poste de travail Avant l’arrivée de votre nouveau collaborateur, vous devez vous assurer que tout soit prêt le jour J. Informer l’équipe de l’arrivée du nouveau Cette étape est nécessaire que ce soit pour les anciens collaborateurs ou pour le nouveau. Faire le tour de l’entreprise Le jour de l’arrivée de votre nouveau collaborateur, ne vous précipitez pas pour le mettre devant son poste de travail. Expliquer la culture de l’entreprise Organiser des points réguliers

Les emplois d'avenir Qu’est-ce que c’est ? Les emplois d’avenir constituent une première expérience professionnelle et une deuxième chance d’acquérir une qualification pour les jeunes peu ou pas qualifiés. Ce dispositif s’insère dans un engagement plus global du gouvernement en faveur de l’emploi. Les emplois d’avenir répondent à l’urgence de la situation des jeunes sans emploi ni qualification. Ils constituent le premier volet de cette politique : ils seront notamment suivis par les contrats de génération en 2013. En 2013, 100 000 emplois d’avenir seront créés par le gouvernement, auxquels s’ajouteront 50 000 autres en 2014. Les emplois d’avenir se sont : Un CDI ou un CDD de 1 à 3 ans. Qui est concerné ? Pour pouvoir accéder à un emploi d’avenir, il faut être âgé de seize à vingt-cinq ans au moment de la signature du contrat (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés). Comment ça marche ? 1. Pour en savoir plus et qui contacter près de chez vous rendez-vous sur le site dédié.

Relayer la campagne - Formation professionnelle/Apprentissage Le Ministère du Travail met à disposition des outils de communication à télécharger ci-dessous. Une question ? Un conseil ? Mode d’emploi du kit de communication Un guide simple et pratique pour relayer la campagne d’information sur l’apprentissage au sein de vos publications, dans les lieux accueillant du public et sur Internet. Télécharger : 4 infographies et 2 flowcharts « Si vous avez déjà prononcé une de ces phrases, c’est que vous avez tout intérêt à recruter un apprenti » « Le quotidien avec un apprenti : mode d’emploi » « Conseils pour bien recruter son apprenti » « Les clés pour un entretien d’embauche réussi » « Zoom sur le rôle du maître d’apprentissage » 4 vidéos de chefs d’entreprises témoignant de leur satisfaction vis à vis de l’apprentissage Voir les témoignages Bannières Covers Pour diffusion sur les réseaux sociaux : Vignettes Guide affiche disponible sur commande en écrivant à apprentissage@sg.social.gouv.fr Dossier de presse Annonce presse et publi-rédactionnel Les spots radio

Association intermédiaire Qui ? L’association intermédiaire (AI) fait partie - avec l’entreprise d’insertion (EI), l’entreprise de travail temporaire d’insertion (ETTI) et les ateliers et chantiers d’insertion (ACI) - des structures d’insertion par l’activité économique. Leur point commun est de proposer aux personnes en difficulté un accompagnement social et une activité professionnelle afin de faciliter leur insertion dans l’emploi. Quels salariés ? Les personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles, et notamment: les jeunes de moins de 26 ans en grande difficulté ; les bénéficiaires de minima sociaux (RSA…) ; les demandeurs d’emploi de longue durée; les travailleurs reconnus handicapés par la Commission des droits et de l’autonomie (ex-COTOREP). Quels employeurs ? Une association intermédiaire est une association régie par la loi de 1901 conventionnée par l’État. Quoi ? Les principaux objectifs d’une association intermédiaire : Code du travail, art. Quel est le statut du salarié ?

Related:  Contrats aidéscontrats