background preloader

Petit précis de Street Photography

Petit précis de Street Photography
m-à-j: 10 juin 2012 50051 visiteurs depuis février 2007 Résumé Cette page présente la Street Photography ou photographie de rue, fournit des conseils pour oser photographier dans la rue, donne quelques exemples commentés et précise quelques techniques employées. 1 L'art de la photographie de rue La Street Photography, la photographie de rue, ou dans la rue, est une discipline majeure de la photographie. Il est pourtant difficile d'en donner une définition précise. J'ai toutefois beaucoup de réticence à intégrer ces derniers types dans la photographie de rue. Le photographe de rue peut choisir de documenter une scène de la vie quotidienne, de montrer un panorama de personnes, des paysages humains, il peut insister sur un détail croustillant, humoristique de la vie urbaine, ou un « moment décisif » qui sublime une composition picturale, mais il peut aussi montrer le côté sinistre de la cité, des banlieues, la folie des hommes et de la vie moderne, jusqu'à la critique sociale. 3 Exemples Related:  techniques

Réflexion – La photographie de rue La photographie de rue : c’est le style de photographie que je préfère et le Japon est un terrain de jeu idéal pour ça. Je ne sors jamais sans mon appareil (ni mon sac + 2, 3 objectifs, 4 batteries et 5 cartes mémoire… ) bref j’adore partir à l’aventure et tenter de revenir avec LE cliché qui me fera vibrer. Voici une petite réflexion sur ma façon de procéder pour mettre toutes les chances de mon côté afin de ne pas rentrer « brocouille ». 1 – De prés ou de loin ? Choix de l’objectif. Photos prises au 12mm Photos prises au 50mm Photos prises au 300mm Le sujet doit-il savoir qu’il est pris en photo ? 2 – Préparer ou non sa sortie ? 3 – Prendre son temps, mais rester aux aguets : Il faut s’imprégner de ce qui vous entoure et avoir les yeux derrière la tête à la recherche de la scène, d’un sujet insolite. 4 – Un sujet, un environnement : La photographie de rue c’est avant tout un sujet ( une personne, un groupe de personnes ) dans un lieu. Choix d’une vitesse d’obturation lente.

Webdocu Exclu : Mise en liquidation judiciaire de S Ce n’est pas de gaieté de coeur que nous apprenons la mise en liquidation judiciaire de Sygma (exclu Macandphoto, l’AFP n’a publié l’info qu’une heure plus tard). On parle de frais judiciaires proches de 1 million d’€uro relatifs à un contentieux portant sur 750 images perdues (d’un photographe en particulier, Dominique Aubert)… L’arbre qui cache une forêt : d’une part d’autres photographes pourraient demander eux aussi réparation de la même façon suite à cette jurisprudence. Par ailleurs Sygma perd beaucoup d’argent depuis longtemps, ce que l’on ne peut imputer à un procès perdu (lire à ce propos cet article très complet : Corbis-Sygma : le poids de Gates, le choc d’Aubert, signé Michel Puech). Nous nous sommes procuré ce document envoyé aux photographes : » Information concernant la société Sygma en France. Chers contributeurs Corbis, Nous souhaitons vous informer que Corbis a été obligée de demander l’ouverture de la liquidation judiciaire de la société Sygma en France.

Le Paris d'Eugène Atget ou l'ancêtre de Google Street View | Rue89 L’Éclipse, janvier 1912, Eugène Atget A Madrid, à la Fondation Mapfre, l’exposition d’Eugène Atget « El Viejo Paris » est assez exceptionnelle. Y sont présentées 229 photographies originales (dont même une en double, avec des mentions différentes...) en provenance des fonds du musée Carnavalet de Paris (où on la verra en 2012), de la Georges Eatsman House de Rochester N.Y, (Album Man Ray) et de la Fondation où l’on peut la voir jusqu’à fin août. Axée sur une période située entre 1889 et 1924, sélectionnée parmi 4 000 clichés, « Le Vieux Paris » est organisé en neuf sections respectant le classement thématique de l’auteur : petits métiers typologie des commerces parisiens rues de Paris détails décoratifs intérieurs voitures jardins la Seine la « zone » les environs de la Cité L’exposition, qu’on peut visiter en ligne, évite les lieux à l’écart de ceux « communs » de la Belle Epoque et désigne les quartiers épargnés par le plan Haussmann. Au départ Atget n’est pas photographe.

iN-PUBLiC | The home of street photography L'hyperfocale Voici la marche à suivre pour régler votre appareil sur l'hyperfocale: -Mettre l'appareil en mode manuel ou priorité au diaphragme -Choisir un diaphragme de f/8 à f/16 pour une profondeur de champs satisfaisante -Déplacer le repère "infini" (¥) sur le repère de mise au point -Il suffit ensuite de lire en face du repère du diaphragme choisi la distance minimale de netteté qui correspond en fait à l'hyperfocale -Astuce: pour étendre encore plus la zone de netteté, on règle la bague de mise au point sur la distance hyperfocale trouvée et non plus sur l'infini. Exemple: avec un 28mm à f/11, on trouve sur la bague de mise au point une hyperfocale de 2m en réglant la mise au point sur l'infini.

Social documentary photography Social documentary photography is the recording of humans in their natural condition with a camera. Often it also refers to a socially critical genre of photography dedicated to showing the life of underprivileged or disadvantaged people. Origin of social documentary photography[edit] Social documentary photography has its roots in the 19th Century work of Henry Mayhew, Jacob Riis, and Lewis Hine, but began to take further form through the photographic practice of the Farm Security Administration (FSA). The FSA hired photographers and writers to report and document the plight of poor farmers. Characteristics of social documentary photography[edit] Social documentary photography or concerned photography may often be devoted to 'social groups' with socio-economic and cultural similarities, showing living or working conditions perceived as shameful, discriminatory, unjust or harmful. History[edit] Acceptance by the art world[edit] Border areas and related genres[edit] See also[edit] [edit]

Tutoriel pour nettoyer son capteur *** Athos99 La poussière est le principal ennemi des reflex numériques, car elle a la fâcheuse tendance de se déposer sur le capteur et d’y rester. En plus, des tâches saleté peuvent aussi se déposer sur votre capteur. Quels sont les effets ? Sur cette photo prise à une ouverture de diaphragme à F:22 que j’ai retouchée en accentuant le contraste, des traces de poussières sont visibles. Les tâches noir entourées de vert sont des poussières présentes sur le capteur et les tâches plus claires entourées de violet sont des poussières sur le filtre de mon objectif. Ce jour là, mon appareil était vraiment poussiéreux. Les solutions des fabricants Les fabricants proposent des solutions de nettoyage de capteur, mais d’après les tests de la revue Le chasseur d’image leurs efficacités laissent à désirer. Le nettoyage manuel. Le nettoyage manuel est à ce jour le plus efficace et n’est pas dangereux si on applique des précautions élémentaires. Le nettoyage extérieur Le Nettoyage du capteur Quelques règles de bases :

Expo photo : la légende du « Voyage mexicain » de Plossu | On est là pour voir A quand une vraie rétrospective Bernard Plossu ? Il est incompréhensible que ce photographe n’ait jamais eu de la part d’un centre muséal un panorama complet sur son travail. Est-ce que sa production est trop éclectique, trop prolifique, trop compliquée ? Parce qu’il « vit et travaille à La Ciotat » ? Pas assez tendance ? Pas assez âgé (il est né en 1945) ? En attendant cette perspective, le curieux musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon (Doubs) offre de parcourir un pan important et fondateur de son œuvre : « Les Voyages mexicains ». « Le Voyage mexicain », 1966 (Bernard Plossu) 1965-1966 : premier voyage Du monde sur les routes Par un hasard familial, Plossu se trouve, à 20 ans, au Mexique. Expérience initiatique, dans la vie et la photographie. Hervé Guibert à propos de Bernard Plossu : « Il se laisse aller aux sensations, aux odeurs et aux musiques, à des choses qu’en principe la photographie laisse pour compte. » On rajoutera : aux ami(e)s, à la famille. Lle retour à Mexico

Règle des f:16 La règle des f/16 est un moyen mnémotechnique pour évaluer APPROXIMATIVEMENT les paramètres de prise de vue lorsque l'appareil ne dispose pas de mesure de la lumièreIl s'agit des anciens appareils photos de plus de 30 ans en général ou plus récents si la mesure est défectueuse.Au lieu de ranger votre appareil au placard ou encore d'investir dans un posemètre à main, vous pouvez continuer de l'utiliser en suivant cette règle simple. Déterminer l'exposition requise (temps et ouverture) La règle de f/16:En plein soleil (de 8h à 17h en été,10h à 14h en hiver) avec une ouverture de f16 utiliser la valeur ISO du film comme vitesse. Par exemple:Film de 200 iso , le soleil est au rendez-vous, j'utilise un des couples suivants: 1/200e à f/16 ou un couple qui s'en rapproche (en général, 1/250e à f/16).Le couple et la vitesse étant lié, on peut donc imaginer les couples suivants: 1/100 à f/221/500 à f/111/1000e à f/8 Ce sont tous des couples équivalents. Le tableau des ouvertures: Définitions:

la SAIF - accueil Nettoyage de capteur Nettoyage du capteur d'un reflex numérique. Cette page à pour but de regrouper quelques informations concernant le nettoyage du capteur d'un reflex numérique. Généralités : Des tâches dues à des poussières apparaissent fréquemment sur les photos prises avec un reflex numérique. Contrôler la présence de poussières sur le capteur : Sélectionner le mode d'exposition A, choisir le diaphragme le plus fermé possible (F16, F22 ou F32 suivant les objectifs). Méthode 1 : compresse non tissée et alcool à 90° C'est la méthode que j'ai utilisé avec le Fuji S1 pro et le Nikon D70. Il faut trouver un bâtonnet en plastique (carte de crédit découpée dans sa longueur, de la largeur du capteur) sur lequel on va scotcher un morceau de compresse non tissée. Déposer une goutte d'alcool à 90° sur le bout de la compresse. Il est préférable que le bâtonnet fasse la largeur du capteur (ou juste un peu moins large) sinon il faut changer la compresse pour faire un autre passage. Méthode 3 : Sensor Swab Liens :

loi du carré inverse Eclairage photo : Comprendre la loi du carré inverse En termes techniques, la loi du carré inverse est définie en tant que “Loi physique postulant qu’une quantité physique (énergie, force, ou autre) est inversement proportionnelle au carré de la distance de l’origine de cette quantité physique.” Avec une telle définition scientifique (merci wikipedia), vous vous demandez certainement ce que cela peut avoir en commun avec la photographie. Comprendre le Concept Pour ceux d’entre vous qui n’ont pas une connaissance importante en mathématiques (même les connaissances les plus simple en math vont être utilisées ici), la règle du carré inverse peut sembler terriblement complexe. La loi en elle-même, dans la photographie s’applique à l’éclairage. Disons que nous avons une source de lumière à pleine puissance, et notre sujet à 1 mètre de distance. Selon cette loi, la puissance de la lumière sera inversement proportionnelle au carré de la distance. Travaux pratiques Exposition Éclairer un sujet

Related:  Street photography