background preloader

La Matrice BCG en 5 points - Les jeudi d'Emilie

La Matrice BCG en 5 points - Les jeudi d'Emilie
Related:  Diagnostic concurrentiel et étude de marchéL'approche mercatique des produits et des services

Les 5 forces de Porter - Les jeudis d'Emilie Media Webtv ! Qu’est ce que la valeur perçue d’un produit ? Qu’est ce que la valeur perçue d’un produit ? Publie le 03 juin 2013 par admin Il ne vous a pas échappé que tout produit ou tout service a une valeur intrinsèque liée à son coût de fabrication et la marge souhaitée par l’entreprise. Mais est ce que ce sont ces seuls paramètres qui déterminent la valeur d’un produit ou d’un service ? Existe-il une valeur psychologique au produit ou au service ? Vous achetez des lunettes de soleil qui valent dans le commerce 100€. Lorsque vous voulez vendre un produit ou un service, veillez à ce que le produit ou le service ait une valeur bien supérieure à son propre coût réel. Vous proposez un DVD de formation de 2h de contenu. La valeur perçue est alors moindre et tout à fait acceptable. Le meilleur moyen d’illustrer cette notion de valeur perçue est la démonstration de Rory Sutherland, publicitaire de son état, il vous propose d’autres exemples très éloquents de valeur perçue.

Définition Écoblanchiment, greenwashing, la publicité qui abuse de l'écologie L'écoblanchiment, ou greenwashing en anglais, est l'utilisation abusive ou mensongère de l'argument écologique ou du développement durable dans la publicité, pour une marque, un produit ou une entreprise. Ces dernières années, la protection de l'environnement et le développement durable représentent les préoccupations prioritaires des français : de nombreuses entreprises et annonceurs ont décidé de surfer sur cette vague verte pour en faire un axe de communication. Les publicitaires ont bien compris l'engouement des consommateurs pour les produits qui respectent l'environnement et certains se sont précipités sur cette opportunité sans scrupules. Ils ont mis en avant dans leur communication des vertus écologiques de produits inexistantes, de faux labels environnementaux, ou ont ouvertement induit en erreur et trompé les consommateurs sur la véritable plus-value environnementale de l'entreprise, la marque ou le produit.

Le cycle de vie du produit - Les jeudi d'Emilie STRATÉGIE D’EXTENSION DE LA GAMME : COMMENT MONTBLANC S’EST IMPOSE COMME UNE MARQUE GLOBALE Tout le monde connaît Montblanc à cause du stylo, Mais la plus grande force de la marque pouvait également devenir sa plus grande faiblesse. Richemont (l’entreprise propriétaire de la marque Monblanc) est au coeur des problématiques du luxe : numéro deux mondial du secteur, il est également propriétaire de Cartier, Van Cleef, Lancel, etc. Montblanc risquait de s’étioler. C’est le revers de la médaille de l’identification d’une marque à un produit... Le risque devenait d’autant plus fort que le fameux stylo en résine noire a commencé à s’essouffler commercialement. Les années 1980 avaient fait sa fortune. Les ventes s’effondraient. Enfin, l’entreprise Montblanc souffre des défauts de sa qualité : son propriétaire n’en possède généralement qu’un et le renouvelle rarement ! La solution a été la diversification. Lorsqu’il a fallu déterminer comment compléter la gamme, ce sont les montres et les bijoux qui ont été sélectionnés dans un premier temps. Il fallait réinventer la gamme.

Stratégie marketing et business: rationaliser son portefeuille produits Stratégie marketing et business: rationaliser son portefeuille produits Rationaliser son portefeuille produits est une stratégie marketing récurrente en contexte de crise ou d’incertitude. La question revient régulièrement. Cette politique permet de se recentrer sur l’essentiel, à condition de définir ce qu’est l’essentiel pour la marque: les offres à forte croissance et forte rentabilité, les offres à forte rentabilité, où les innovations qui feront l’avenir de la société? La première étape est donc de définir l’objectif visé par la rationalisation de son portefeuille produits, afin que cette stratégie porte ses fruits durablement. Rationaliser son portefeuille produits: oui mais pour quel objectif? Steve Jobs, lorsqu’il a repris Apple, a commencé par rationaliser le portefeuille des produits. Un deuxième objectif à moyen et long terme est la focalisation sur les offres qui seront le futur business de l’entreprise, même si elles ne sont pas encore rentables immédiatement.

La Matrice PESTEL Les 5 (+1) forces de Porter Le modèle des cinq forces concurrentielles de Porter est un outil d’analyse stratégique de l’environnement concurrentiel d’une entreprise. L’auteur, M.E. Porter, part du postulat selon lequel la “performance” de l’entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer et résister aux pressions de sont environnement concurrentiel. Les cinq forces concurrentielles de Porter Michael Porter a identifié 5 types de forces qui peuvent s’exercer de manière plus ou moins intense dans l’industrie. Ces forces sont exercées par des groupes d’acteurs (nouveaux entrants potentiels, entreprises de produits de substitution, fournisseurs, clients et concurrents directs) qui influencent l’intensité de la concurrence dans l’industrie observée. L’analyse et la hiérarchisation de l’influence de ces groupes d’acteurs doit permettre de dégager les facteurs clés de succès (FCS) à maîtriser pour obtenir un avantage concurrentiel. Pour plus d’interactivité, voici une interview de Michael E. Sources : ___n__ ____

Les cinq innovations commerciales plébiscitées par le consommateur 1. L'achat direct auprès du producteur La tendance est bien là: l'innovation commerciale préférée de près d'un consommateur sur deux (46%) est en fait un concept de vente: l'achat direct auprès du producteur, sans intermédiaire. 2. Un tiers des consommateurs (31%) apprécient fréquenter les magasins qui leur proposent de reprendre bouteilles, vêtements usagés, PC ou gadget high-tech périmé. 3. Hypermarché ou boutique de centre ville, aucun commerce ne peut aujourd'hui faire l'impasse sur une offre équitable, avec des produits un peu plus solidaires. 4. "Tout hypermarché ou supermarché se doit en 2013 de proposer une offre vrac", insiste Eric Carabajal. Pour flasher le QR code d'un produit, vous il faut avoir téléchargé sur son smartphone la bonne appli. 5. Le consommateur n'aime pas passer à la caisse !

France - Canon renouvelle l’ensemble de son portefeuille produits dédié aux marchés de l’Impression Professionnelle Canon imagePRESS C7011VPS Lancement de l’imagePRESS C7011VP/S, une nouvelle presse de production couleur, amenée à devenir le produit phare de la gamme.Un nouveau portefeuille monochrome composé des séries Canon varioPRINT 135, Canon imagePRESS 1135+, et des gammes Océ VarioPrint 6000+.La version 6.1 du logiciel dédié à la préparation de documents Océ PRISMAprepare complète la nouvelle offre. Avec la série de presses de production couleur Canon imagePRESS C7011VP et C7011VPS , Canon met à la disposition des imprimeurs de labeur et des services d’impression internes, ses toutes dernières innovations en matière de technologie d’impression numérique. Proposant toujours un vaste choix de solutions de gestion des flux, ces presses intègrent les dernières technologies de RIP sous la forme de l’imagePRESS Server A7300 de CREO, des imagePRESS Server A3300, A2300 et A1300 d’ EFI, et de l’imagePRESS PRISMAsync Server développé par les centres de R&D de Canon.

Téléchargez dix exemples de chartes graphiques en PDF ! | Graphisme Hello L’autre jour, Margaux, professeur au Lycée des Arènes de Toulouse me parlait des cours d’identité visuelle qu’elle dispensait et de la façon dont déployer une identité visuelle sur différents supports. En effet, je réalise souvent des logotypes accompagnés d’une charte graphique (pour l’ïle-de-France, pour des Startups, pour des agences, etc.) et après réflexion, je me disais qu’il n’était pas évident d’avoir des exemples de chartes graphiques un peu carrées, propres, et bien conçues. J’ai donc pris le temps de vous ressortir de mes liens des documents PDF que j’avais pris soin de mettre de côté depuis quelques temps maintenant. Ces chartes graphiques sont en PDF, en voici dix que vous pourrez décortiquer [Comme me le fait préciser mon ami & confrère Eric Bediez, ces chartes sont à usage strictement personnel, elles ne sont pas en licence libre ou quoique ce soit…] > télécharger > télécharger > télécharger > télécharger > telecharger > télécharger > télécharger > télécharger > télécharger

004. La Connaissance du Marché La connaissance du Marché Le Marché Au sens économique, le Marché est le lieu de rencontre de l’offre et de la demande. Au sens commercial, le marché comprend tous l’environnement d’un produit ou d’une entreprise (les fournisseurs, les clients, les banques, l’état,…). - Les classifications du marché -> Approches traditionnelles qui vont débordées sur d’autres notions : Marchés des produits de substitution : produit qui satisfait le même besoin que le produit principal Marchés des produits complémentaires : produit additionnels au produit principal, il est conditionné par les ventes d’autres produits. - Marché amont et marché aval Amont : il est constitué des fournisseurs de l’entreprise. Aval : englobe les prescripteurs, les clients (actuel, concurrence, non consommateurs), les distributeurs. D’un point de vue marketing, le marché est envisagé sous l’angle des acheteurs actuels ou potentiels. Partager l'article ! inShare

Related: