background preloader

La Matrice BCG en 5 points - Les jeudi d'Emilie

La Matrice BCG en 5 points - Les jeudi d'Emilie
Related:  Diagnostic concurrentiel et étude de marchéL'approche mercatique des produits et des services

Les 5 forces de Porter - Les jeudis d'Emilie Media Webtv ! Qu’est ce que la valeur perçue d’un produit ? Qu’est ce que la valeur perçue d’un produit ? Publie le 03 juin 2013 par admin Il ne vous a pas échappé que tout produit ou tout service a une valeur intrinsèque liée à son coût de fabrication et la marge souhaitée par l’entreprise. Mais est ce que ce sont ces seuls paramètres qui déterminent la valeur d’un produit ou d’un service ? Existe-il une valeur psychologique au produit ou au service ? Vous achetez des lunettes de soleil qui valent dans le commerce 100€. Lorsque vous voulez vendre un produit ou un service, veillez à ce que le produit ou le service ait une valeur bien supérieure à son propre coût réel. Vous proposez un DVD de formation de 2h de contenu. La valeur perçue est alors moindre et tout à fait acceptable. Le meilleur moyen d’illustrer cette notion de valeur perçue est la démonstration de Rory Sutherland, publicitaire de son état, il vous propose d’autres exemples très éloquents de valeur perçue.

Le Marketing de Réseau : C'est Quoi ? Le cycle de vie du produit - Les jeudi d'Emilie STRATÉGIE D’EXTENSION DE LA GAMME : COMMENT MONTBLANC S’EST IMPOSE COMME UNE MARQUE GLOBALE Tout le monde connaît Montblanc à cause du stylo, Mais la plus grande force de la marque pouvait également devenir sa plus grande faiblesse. Richemont (l’entreprise propriétaire de la marque Monblanc) est au coeur des problématiques du luxe : numéro deux mondial du secteur, il est également propriétaire de Cartier, Van Cleef, Lancel, etc. Montblanc risquait de s’étioler. C’est le revers de la médaille de l’identification d’une marque à un produit... Le risque devenait d’autant plus fort que le fameux stylo en résine noire a commencé à s’essouffler commercialement. Les années 1980 avaient fait sa fortune. Les ventes s’effondraient. Enfin, l’entreprise Montblanc souffre des défauts de sa qualité : son propriétaire n’en possède généralement qu’un et le renouvelle rarement ! La solution a été la diversification. Lorsqu’il a fallu déterminer comment compléter la gamme, ce sont les montres et les bijoux qui ont été sélectionnés dans un premier temps. Il fallait réinventer la gamme.

emkg: succès le Big Data Google Trends nous rapporte la naissance de ce phénomène du Big Data début 2012. Que signifie au juste « Big data » et comment s'en saisir concrètement ? Le Big data, buzzword ou pas ? Focus sur des cas pratiques et outils opérationnels pour saisir ce nouvel eldorado. Volume important de données brutes, les big data n'ont de valeur que dans leur traitement. Focus sur 4 exemples opérationnels de data-driven marketing 1/Créer un véritable chasseur de tête online ultra-performant : le défi relevé par LinkedIn ! LinkedIn a développé des applications capables d’identifier les profils les plus mobiles ou les candidats passifs talentueux. 2/ L'exemple de BestMart ou comment devenir leader des ventes du jeu vidéo de l'année ? En anticipant la demande bien sûr ! 3/ Comment prédire le succès du box offices et répartir ses efforts marketing en conséquence ? Demandez aux Studios cinématographiques ! 4/ Google.org : estimer la progression des épidémies !

Les 5 (+1) forces de Porter Le modèle des cinq forces concurrentielles de Porter est un outil d’analyse stratégique de l’environnement concurrentiel d’une entreprise. L’auteur, M.E. Porter, part du postulat selon lequel la “performance” de l’entreprise dépend de sa capacité à affronter, influencer et résister aux pressions de sont environnement concurrentiel. Les cinq forces concurrentielles de Porter Michael Porter a identifié 5 types de forces qui peuvent s’exercer de manière plus ou moins intense dans l’industrie. Ces forces sont exercées par des groupes d’acteurs (nouveaux entrants potentiels, entreprises de produits de substitution, fournisseurs, clients et concurrents directs) qui influencent l’intensité de la concurrence dans l’industrie observée. L’analyse et la hiérarchisation de l’influence de ces groupes d’acteurs doit permettre de dégager les facteurs clés de succès (FCS) à maîtriser pour obtenir un avantage concurrentiel. Pour plus d’interactivité, voici une interview de Michael E. Sources : ___n__ ____

Les cinq innovations commerciales plébiscitées par le consommateur 1. L'achat direct auprès du producteur La tendance est bien là: l'innovation commerciale préférée de près d'un consommateur sur deux (46%) est en fait un concept de vente: l'achat direct auprès du producteur, sans intermédiaire. 2. Un tiers des consommateurs (31%) apprécient fréquenter les magasins qui leur proposent de reprendre bouteilles, vêtements usagés, PC ou gadget high-tech périmé. 3. Hypermarché ou boutique de centre ville, aucun commerce ne peut aujourd'hui faire l'impasse sur une offre équitable, avec des produits un peu plus solidaires. 4. "Tout hypermarché ou supermarché se doit en 2013 de proposer une offre vrac", insiste Eric Carabajal. Pour flasher le QR code d'un produit, vous il faut avoir téléchargé sur son smartphone la bonne appli. 5. Le consommateur n'aime pas passer à la caisse !

emarktg 004. La Connaissance du Marché La connaissance du Marché Le Marché Au sens économique, le Marché est le lieu de rencontre de l’offre et de la demande. Au sens commercial, le marché comprend tous l’environnement d’un produit ou d’une entreprise (les fournisseurs, les clients, les banques, l’état,…). - Les classifications du marché -> Approches traditionnelles qui vont débordées sur d’autres notions : Marchés des produits de substitution : produit qui satisfait le même besoin que le produit principal Marchés des produits complémentaires : produit additionnels au produit principal, il est conditionné par les ventes d’autres produits. - Marché amont et marché aval Amont : il est constitué des fournisseurs de l’entreprise. Aval : englobe les prescripteurs, les clients (actuel, concurrence, non consommateurs), les distributeurs. D’un point de vue marketing, le marché est envisagé sous l’angle des acheteurs actuels ou potentiels. Partager l'article ! inShare

Décathlon : une innovation par semaine ! Tous droits réservés - ©REA En Europe, le distributeur est devenu le numéro un de ­l’équipement sportif à coups d’inventions ­malignes et grâce à une organisation sans faille. Début août, c’est avec un maillot de bain signé Déca­thlon que Yannick Agnel a remporté la médaille d’or du 200 mètres nage libre aux Mondiaux de Barcelone. En 1986, l’enseigne rencontre des difficultés avec certains de ses fournisseurs : elle est jugée pas assez chic, pas assez chère par des marques comme ­Lacoste ou Peugeot Cycles, qui font traîner les livraisons, voire refusent carrément d’être référencées dans ses rayons. réviser le marketing Pestel & Forces concurrentielles PORTER Introduction : On ne peut concevoir l’entreprise comme une entité isolée du milieu dans lequel elle agit. L’entreprise doit surveiller en permanence son environnement car, d’une part, elle s’intègre dans cet environnement et, d’autre part, elle agit sur ce même environnement. L’entreprise peut être influencée par son environnement de manière positive (opportunités environnementales) ou de manière négative (contraintes environnementales). L’entreprise doit surveiller de manière permanence l’évolution des marchés, l’évolution de la concurrence et des technologies. Il s’agit également d’identifier les risques de « cassures » technologiques (apparition d’ innovations majeures) ou structurelles (nouveaux lobbies, nouvelle réglementation, influence grandissante des organisations de consommateurs, etc…). I – La surveillance permanente de l’environnement Comme il a été dit en introduction, l’entreprise ne peut être conçue comme une entité isolée. Analyse PESTEL PEST signifie Source : pearson France

Related: