background preloader

Vers l'homme simplifié ?

Vers l'homme simplifié ?
Alors qu’on nous parle partout d’augmentation de l’être humain, du développement de ses capacités grâce à l’interaction avec la machine, Jean-Michel Besnier voit dans cette interaction un effet inverse : notre simplification. Une réduction de nous-mêmes touchant à bien des pans de notre humanité : la sociabilité, le langage ou encore la pensée. Une vision éminemment disphorique et critique de notre contemporanéité technologique, qui n’est pas le ton habituel de Place de la toile. Mais voilà, en ce début d’année 2013, il est bon de penser un peu contre soi. Jean-Michel Besnier Philosophe (CV). Lecture de la semaine Kramer.com contre Kramer.com La lecture de la semaine provient des pages « Mode et style » du NYTimes. Les entrepôts d'Amazon Aujourd’hui, il veut que j’entre dans les entrepôts d’Amazon. « Computer in love », morceau du groupe Bonaparte.

http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-vers-l-homme-simplifie-2013-01-05

Related:  Homme réparé, augmenté ou simplifié?

Le cas Pistorius : homme augmenté ou réparé ? - Sciences J-M Besnier, F. Ansermet, D. Cerqui, J-C Ameisen, R. Chapitre 2. L’AVÈNEMENT DES TECHNOPROPHÈTES Pour expliquer ce qu’est le transhumanisme, le spécialiste Kyle Munkittrick prend pour modèles quatre célèbres superhéros. Quand je dis aux gens que j’étudie le transhumanisme, j’obtiens trois types de réponses : “Comment ?”, “Ouah” et “Est-ce que c’est comme le posthumanisme ?” Selon les intérêts et l’éducation de la personne à qui je m’adresse, mes réponses peuvent être simples (“technologie et philosophie”, “les cyborgs et l’ingénierie génétique” ou juste “la bioéthique”) – ou faire référence à des termes plus complexes (“le féminisme et la biopolitique”). En règle générale, ces réponses sont suffisantes pour satisfaire la curiosité de la personne, et la conversation peut suivre son cours.

La science contre la mort : vers l'humain 2.0 ? "Nul ne peut anticiper les effets d’un bricolage incontrôlable du génome humain !" C’est le cri d’alerte lancé par le docteur Israël Nisand. Dans son essai "Où va l’humanité ?" (Editions LLL), il met en garde contre les possibilités de fabriquer, hors de toute gouvernance mondiale, un humain augmenté par la technologie. Fantasme ? Colloque Enfants mut@nts ? Révolution numérique et variations de l’enfance Paris, Cité des Sciences. 17, 18 & 19 octobre 2013 Bande annonce du colloque Enfants mut@nts ? Le colloque "Enfants Mut@nts" a eu lieu les 17, 18 et 19 octobre 2013 à la Cité des Sciences et de l'industrie Retrouvez ci-dessous les documents importants liés à cet évenement : Jeudi 14h-20h Vendredi 9h-20h Samedi 9h-13h

Association "Médecine et psychanalyse dans la cité" Le 8e colloque de l’Association « Médecine et psychanalyse dans la cité » se tiendra les 29, 30 septembre et 1er octobre 2016 à Clermont-Ferrand Sur le thème : « L’homme passe infiniment l’homme » Blaise Pascal 2045 Avatar – 32 ans pour devenir immortel On dirait que l'idée folle de Ken Hayworth qui souhaite transférer son cerveau dans un ordinateur pour devenir immortel, a fait son chemin. Dmitry Itskov est un milliardaire russe de 32 ans qui a lancé le projet "2045" dont l'objectif consiste a transférer son esprit dans un corps holographique. Comme son nom l'indique, la date finale qu'il vise pour la réalisation de ce projet est 2045. En hommage au film de James Cameron, Dmitry a d'ailleurs choisi d'appeler les réceptacles du cerveau humain, les avatars.

Avec Calico, Google veut s'attaquer à la vieillesse et à la maladie Le géant de la recherche sur Internet veut repousser les limites de l'espérance de vie, même si les détails de son projet sont encore flous. Google a annoncé mercredi 18 septembre le lancement de Calico, une entreprise s'attaquant au défi "de l'âge et des maladies associées", a annoncé l'entreprise dans un communiqué. L'entreprise sera dirigée par Arthur Levinson, l'ancien patron de Genentech, un des pionniers des biotechnologies.

Quatre raisons pour lesquelles Facebook investit la réalité virtuelle Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Michaël Szadkowski Après WhatsApp pour 19 milliards de dollars, Oculus pour 2 milliards. Facebook continue son expansion dans les nouvelles technologies en annonçant le rachat, mardi 25 mars, de l'entreprise californienne qui développe des interfaces de réalité virtuelle. Un choix qui s'explique par le très fort potentiel du secteur.

Related: