background preloader

Babar, Harry Potter et Cie. Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui

Babar, Harry Potter et Cie. Livres d'enfants d'hier et d'aujourd'hui
Livre pour enfants ou littérature pour la jeunesse Il est pourtant nécessaire de distinguer "livre pour enfants" et "littérature pour la jeunesse", même si cette distinction reste somme toute théorique. Si on s’intéresse aux publications destinées aux enfants dans une perspective littéraire, c’est-à-dire en s’attachant au corpus des œuvres de fiction mises entre les mains des enfants, on parlera de littérature pour la jeunesse. Si on adopte une perspective historique, en considérant tous les ouvrages écrits et édités pour les enfants – abécédaires, manuels scolaires, documentaires, albums, romans, contes, revues… –, alors on parlera de livres pour enfants. Au carrefour des domaines littéraire, éditorial, artistique, pédagogique, l'histoire du livre pour enfants est "celle [des] objets culturels de l'enfance et elle dépend donc de la prise en compte de la spécificité enfantine, c'est-à-dire la reconnaissance d'un public enfantin et de ses besoins propres".

http://expositions.bnf.fr/livres-enfants/arret/01.htm

Related:  litté.jeunesse: histoire, débats, podcasts et vidéosLittérature jeunessehistoire de la littérature jeunesseJeunesse

Faire une place à la littérature de jeunesse Poser la question de la valeur littéraire pour qualifier ou disqualifier la littérature de jeunesse est hasardeux. Nous savons combien cette « valeur » dépend d’une série de mécanismes institutionnels. Or ces mécanismes d’évaluation critique jouent nécessairement en faveur des goûts et de la culture de ceux qui évaluent, à savoir des adultes lettrés : tout naturellement ces adultes s’intéressent d’abord à ce qu’ils lisent eux-mêmes, à ces « livres pour adultes » qu’éditeurs et libraires regroupent sous l’expression de « Littérature générale ». Quant aux enfants, ils ne produisent pas de discours critique sur les livres pour enfants ; ils n’en ont ni le besoin, ni la culture, ni les outils. Ils ont une évaluation globale, qui est celle de leur plaisir.

Le triomphe du roman ado Le livre jeunesse va-t-il détrôner en France les ventes de livres dits pour adulte, comme aux États-Unis ? Cela pourrait arriver très vite car le livre jeunesse représente déjà avec la BD 20% du marché de l'édition, et la moitié de ces livres sont des livres ado, appelés aussi livres young adult. Qu'est-ce qu'un livre ado ou young adult ? C'est ce que ne propose pas la littérature générale. Il se déroule souvent dans un monde imaginaire.

Les albums s'animent / Historique de la littérature jeunesse Les prémices d'un genre littéraire entièrement destinée à un jeune public sont apparus tardivement à travers les contes de Charles Perrault au XVIIe siècle. Jusqu'au XIXeme siècle la littérature de jeunesse demeure un genre confidentiel. Ce n'est qu'avec la vulgarisation de la scolarisation obligatoire et le développement des techniques d'impression dans la seconde moitié du XIXe siècle que naît une véritable littérature de jeunesse promue par des éditeurs tels que Hetzel qui publie les œuvres de Jules Verne et Hachette, éditeur de la Comtesse de Ségur. Cependant jusqu'aux années 1930 cette littérature est invariablement présentée sous la forme de volumes reliés très encombrants , argumentés d'illustrations non intégrées dans le récit dont le seul but est d'agrémenter. La création des " Albums du Père Castor " dans les années 1930 va apporter une véritable révolution dans la manière de présenter la littérature de jeunesse.

Biscoto un journal pour enfants pour rigoler, bricoler et réfléchir ! Toute cette semaine, nous vous proposons une sélection de rediffusions pour les enfants et les adolescents, des revues, de la musique, des livres. En cette période de confinement, ouverture d'une petite bibliothèque gratuite d’anciens numéros de Biscoto et de bricolages. C’est en libre accès, via ce lien. Rediffusion du 14 mars 2017 Julie Staebler, fondatrice et créatrice de Biscoto, journal mensuel pour enfants, Fauve de la bande dessinée alternative au festival Angoulême 2017. Biscoto est un journal anti-sexiste et anti-raciste, qui fait des farces sans prendre les enfants pour des dindes

La bibliothérapie – Inter CDI Or, s’il n’est plus à démontrer que bien-être et réussite vont souvent de pair, pourquoi n’entend-t-on jamais parler du bien-être de l’élève au lieu de « performance » ? N’y a-t-il que l’infirmière, la conseillère principale d’éducation et l’assistante sociale de l’établissement qui doivent se soucier de ce point fondamental ? Du fait de ce lieu à part qu’est le CDI et de nos missions diverses en tant que professeurs documentalistes, n’avons-nous pas un rôle important à jouer dans cette notion de bien-être, dont le médiateur serait le livre ? Qu’est-ce la bibliothérapie et comment la mettre en pratique dans nos établissements ? État des lieux : nos missions, nos élèves, notre environnement de travail Quel public, quels profils d’élèves au CDI ?

Les adolescents et la lecture, quinze ans après: BBF, 11/2011 Les jeunes ne lisent plus : avant-hier à cause de la bande dessinée, hier à cause de la télévision, aujourd’hui à cause d’internet. Sans s’interroger ni sur la transformation du verbe lire en verbe intransitif, ni sur ce passé mythique où les adolescents, tel le petit Marcel de la Recherche qui, plongé dans sa lecture, laissait s’égrener les heures au clocher de Combray, auraient été passionnés de lecture, les discours de déploration ricochent de génération en génération. Et pourtant, pourrait-on rétorquer, des séries comme Harry Potter ou Twilight, mais également les romans de Pierre Bottero, de Meg Cabot, de Timothée de Fombelle sont de véritables best-sellers, sans parler des mangas, même malgré leur essoufflement récent 1. Le Défi Babelio : promouvoir un réseau social littéraire au CDI Début 2011, j’ai découvert le réseau social littéraire Babelio, sur lequel j’ai ouvert un compte personnel afin d’apprivoiser l’outil dans les détails. J’avais envie de faire un point sur mes lectures et surtout avoir mon "endroit" à moi pour stocker mes impressions de lecture. Babelio tombait à pic. Cela faisait un an que je travaillais avec les réseaux sociaux, essentiellement twitter et j’ai trouvé qu’un réseau social littéraire serait tout à fait adapté pour faire des recommandations de lectures relayées par la suite sur les autres réseaux sociaux du CDI (page Facebook et Twitter). Une fois l’outil maîtrisé, j’ai ouvert le compte du CDI début 2012. Ainsi, avec ma collègue, nous essayons de déposer au moins une critique par jour de travail sur le site Babelio.

Télémaque littérature de jeunesse - présentation CRDP académie de Créteil - Centre ressources littérature de jeunesse Sans scripts, Télémaque reste entièrement accessible mais certaines fonctions sont désactivées. Article paru dans Argos n°5 - CRDP de l'académie de Créteil - novembre 1990 (numéro épuisé) Professeur de "Théorie de l'éducation" à l'université de Padoue, Anna Maria Bernardinis s'est toujours intéressée aux relations entre les formes de la culture littéraire et celles de la culture éducative. Elle a créé, dans son université, une unité de recherche et un très important centre de documentation sur les littératures de jeunesse.

Dossier 2018 - Histoires sans paroles La lecture, c'est difficile ? Communiquer sans avoir une langue en commun, c'est compliqué ? Dès lors, il est aisé de penser que les albums sans texte sont la solution à bien des impuissances. De l'entrée dans le monde des livres à l'accueil des enfants migrants ou réfugiés, ces albums sont perçus comme des supports idéaux. Des initiatives internationales les placent au centre de leurs activités, proposent des expositions itinérantes qui circulent dans le monde, mettent au point des animations spécifiques. Les romans qui nous aident à vivre Les livres peuvent-ils nous soigner ? Lire pour le plaisir… Lire pour se divertir… Lire pour réfléchir… Lire pour rêver… Lire pour comprendre la condition humaine… Lire pour le plaisir… Lire pour se divertir… Lire pour réfléchir…

Que lisent vraiment les ados?: L'Express, 08/2013 Avant, c'était simple: entre 11 et 15 ans, soit on aimait lire, soit non. Et lorsqu'on appartenait à la première catégorie, on avait à la fois un oeil dans la Bibliothèque verte et l'autre qui lorgnait celle de nos parents -où l'on piochait d'autant plus joyeusement qu'elle n'était pas forcément autorisée. Mais ça, c'était avant, il y a longtemps, quand on pouvait également s'entendre dire: "Plutôt que de ne rien faire [= lire un livre], viens m'aider à mettre la table." Car depuis une quinzaine d'années, et de manière accrue avec la crise récente et le spectre du chômage, ce que les collégiens entendent, c'est l'injonction: "Lis!" Et, si possible, lis des choses "intelligentes et éducatives". Rares sont les adultes qui n'associent pas la réussite scolaire à une pratique de lecture sérieuse, exerçant dans ce domaine, comme dans beaucoup d'autres, une pression angoissée.

A - Le Défi-lecture CM2-6ème: une continuité école-collège - www.lettresnumeriques.com Antigone de Sophocle, Antigone d'Anouilh : le dilemne tragique entre soi et la cité. Comment rendre radiophonique un texte théâtral ?Comment la mise en voix engage-t-elle le sens ?www.lettresnumeriques.com Découvrir la poésie lyrique: afficher l'intime aux yeux de tous.www.lettresnumeriques.com Cyrano de Bergerac : un drame héroïque.

Related: