background preloader

"Enseigner c'est créer et collaborer", mais qu'apporte de plus le numérique ?

"Enseigner c'est créer et collaborer", mais qu'apporte de plus le numérique ?
Bonjour Je m’investis sur ce sujet depuis de nombreuses années dans le cadre universitaire et notamment pour ma thèse de doctorat en science de l’information et de la communication. Je me permet de réagir sur certains points : "Les professeurs, devenus enseignants-concepteurs, peuvent se regrouper alors au sein d’associations qui se donnent pour but la production, la médiatisation, la diffusion de ressources pensées pour le professeur, pour la classe, pour l’élève." Pourquoi ne citer que le travail des associations alors que la gestion des connaissances s’inscrit par nature même avant tout dans le cadre du système de pilotage du système éducatif. ? Les ressources éducatives sont au coeur du pilotage qui vise la capitalisation des connaissances. Option supplémentaire DEA : veille et intelligence économique, ingénierie de la connaissance Drechsler Michèle, « Pilotage et humanisme », « Apport des espaces numériques » - Revue Education et Management des cadres n° 27, CNDP, Août 2004, pp. 44-46 Related:  cah38

Lire… Une année d’apprentissage de la lecture au CP | Une année d’apprentissage de la lecture au CP « Faire entrer l’École dans l’ère du numérique » : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l’École Présentée le 13 décembre 2012 par Vincent Peillon, la stratégie globale pour généraliser les usages du numérique éducatif vise à créer un service public du numérique éducatif et mettre en place une éducation au numérique, développer des ressources et services pédagogiques numériques accessibles à tous, former les personnels de l’éducation au et par le numérique, et accompagner le développement des usages pour un ancrage pérenne du numérique à l’École. Elle est mise en oeuvre en collaboration avec l’ensemble des représentants de la communauté éducative et des partenaires publics et privés, au niveau national comme local (enseignants, personnels d’encadrement, collectivités territoriales, éditeurs, industriels…).

CEMEA - Enfants Ecrans Jeunes et Médias Cet article se trouve également dans la revue Vers l’éducation Nouvelle N°549 - dossier intitulé "les jeunes et le numérique" Les jeunes ont migré sur les réseaux sociaux où ils se retrouvent entre "amis" ou "pairs", échappant aux relations des adultes, éducateurs et médiateurs. Or, leurs pratiques sur les réseaux pour enrichissantes et ludiques qu’elles paraissent, ne s’inscrivent pas moins dans des confusions, problématiques en termes de liberté d’expression, de propriété intellectuelle, de vie privée... De plus, la fracture numérique se creuse, avec une minorité d’usagers qui utilisent la majorité de la bande passante à haut débit et développent des usages enrichis. S’amplifient également, des relations asymétriques entre pourvoyeurs de plateformes d’origine américaine et utilisateurs, sans réelle alternative industrielle en Europe. De quelques caractéristiques stabilisées de l’ère numérique Un certain nombre de caractéristiques sont désormais repérables dans le cyberespace.

Plateformes - Néopass@ction Des ressources et des outils pour enseigner Néopass@ction offre des ressources orientées sur la formation des enseignants débutants selon des modalités autonomes et/ou avec l'appui d'un formateur universitaire ou d'un tuteur. La plateforme en ligne peut donc être utilisée, à titre personnel, par toute personne disposant d'une adresse internet académique ou, en situation de formation, par un tuteur ou un formateur. Néopass@ction propose des vidéos de scénarios d'apprentissage des situations professionnelles. Depuis 2005, une cinquantaine d'enseignants débutants de différentes disciplines scolaires du second degré, travaillant pour la majorité dans des établissements de la région parisienne classés en éducation prioritaire, ont accepté d'être filmés dans leurs classes et de participer à différentes procédures de recherche. Les thèmes de Néopass@action Des ressources de formation pour les formateurs Se former sur Néopass@ction

Apprendre dans la société numérique : temps, lieux, ressources, attitudes. par Jean-Louis Durpaire et Paul Mathias, Inspecteurs généraux de l’Éducation nationale. La réflexion sur la place des technologies de l’information et de la communication à l’école a été longtemps centrée sur leur rôle pédagogique et sur la plus-value qu’elles pouvaient apporter. Cette approche est devenue insuffisante dans une société bouleversée par le numérique : il faut repenser les conditions mêmes de l’enseignement et de l’éducation, c’est-à-dire les temps où ils sont organisés et structurés, les lieux de leur mise en œuvre, les ressources qui les rendent possibles, ainsi que les attitudes des élèves – futurs citoyens de cette nouvelle société. Les temps de l’éducation et de l’instruction Faire venir les élèves à l’école pendant une certaine durée fut un combat républicain, et la première condition pour qu’ils fussent instruits. La question est donc désormais celle du bon usage des temps scolaires, afin d’éviter de tomber dans l’inflation scolaire . Les ressources Les attitudes

Actualités — 2-Ifé - Plateforme néo-titulaires - NéoPass 20/04/16De nombreuses académies signent avec l'IFÉ des conventions d'utilisation de nos clés USB Néopass qui intègrent une formation de formateurs sur site.Si vous êtes intéressés, le calendrier d'accompagnement 2016/2017 est en cours de finalisation. Voir la carteContactez-nous 13/11/15Tout Neopass sur une clé USB : c’est maintenant ! Nous proposons de nouvelles modalités de collaboration aux rectorats et directions académiques qui souhaitent équiper leurs formateurs d’une version autonome de Neopass. Contactez-nous 25/09/2015Deux nouveaux parcours disponibles Conçus par le centre Alain-Savary et utilisant les ressources de la plateforme Néopass@ction, découvrez ces deux parcours de formation hybrides : 07/09/2015Nouveau : Le thème 8 : Débuter comme formateur, tuteur, conseiller pédagogique est en ligne Faut-il aider l’enseignant à faire classe ou à apprendre à faire classe ? Découvrir ce nouveau thème

Etre élève à l'ère du numérique Si l'on n'oublie pas que l'enfant est finalement celui pour lequel ont été créés l'école et le métier d'élève, alors il faut se demander si le métier d'élève a changé avec le numérique. Cette question se pose avec d'autant plus d'acuité que l'on continue de voir que le système scolaire est encore loin de généraliser les usages des machines numériques, alors que la plupart d'entre nous avons adopté au quotidien ces technologies et que les usages quotidiens par les jeunes sont aujourd'hui généralisés. On observe cependant que l'institution scolaire, malgré de nombreux discours, n'a pas été capable, à ce jour, de définir une réelle vision de la place du numérique comme constitutif de l'éducation. Du coup qu'attend aujourd'hui l'école d'un élève à l'ère du numérique. Si l'on y regarde de près, pas vraiment grand chose... hormis dans certaines circonstances bien précises. L'intrusion du personnel dans le scolaire, et inversement, est un fait nouveau dans l'histoire de la scolarisation.

Le e-learning peut-il réduire l’échec scolaire ? C’est en tous cas la conviction derrière la volonté du Ministère de créer un service public de l’enseignement numérique[1]. Pourquoi cette conviction ? Et comment est-ce possible ? Je vais tenter d’apporter une réponse à ces questions en m’appuyant sur la compréhension du milieu scolaire développée au cours de différentes rencontres et recherches et sur les motivations à l’origine du projet social d’e-learning que je porte. La réussite scolaire, fortement corrélée à l’origine sociale C’est un constat qu’on n’a que trop entendu. Noyés dans le magma du e-learning La généralisation de l’Internet Haut-débit chez les élèves permet l’accès à quantité de ressources pédagogiques gratuites ou à moindre coût. Comment se fait-il qu’on ne voit pas les effets de cette révolution ? C’est en se posant ces questions qu’on peut faire un constat simple : l’offre pédagogique sur le Web est encore trop confuse, trop diverse, trop peu organisée pour avoir un quelconque impact positif. Marion Vergnet

Une nouvelle dynamique de lecture et d’écriture Le numérique selon Serge Bouchardon Les pratiques traditionnelles de la lecture et de l’écriture sont individuelles : le livre, un objet qui se replie sur lui-même, invite au repli sur soi, dans sa conception comme dans sa réception. Et si le numérique changeait la donne, favorisant des pratiques d’écriture collaboratives et des pratiques de lecture interactives ? Et si le numérique constituait alors une chance pour l’apprentissage du français, suscitant de nouvelles dynamiques de travail, motivantes et enrichissantes ? Qu’est-ce que le PRECIP ? Le projet PRECIP, qui se terminera fin 2013, est financé par la Région Picardie. D’un point de vue théorique, nous avons proposé un modèle pour appréhender l’écriture numérique. Pouvez-vous donner des exemples précis d’activités pédagogiques utilisant le numérique de façon collaborative ? Parmi les modules pédagogiques du projet PRECIP, il y a un module sur l’écriture collaborative. La littérature numérique permet ainsi à la fois :

De nouveaux services pour que l'École entre dans l'ère du numérique Pour faire entrer l'École dans l'ère du numérique, le ministère de l'éducation nationale poursuit la mise en place de sa stratégie en proposant de nouveaux services et outils innovants, mis, dès à présent, à la disposition des élèves et de l'ensemble de la communauté éducative. Pour les élèves La mise en ligne des sujets du baccalauréat général, technologique et professionnel des trois dernières années. À compter de la session 2013, les sujets du diplôme national du brevet seront intégrés à la base de données des sujets d'examens. L’ouverture d’un service d’orientation pour les jeunes en situation de décrochage scolaire "Ma seconde chance" (Onisep). La mise en place d’une offre d’orientation, accessible aux élèves en situation de handicap sur Smartphone : "Total accès" (Onisep). Pour l’ensemble de la communauté éducative "Faire entre l'École dans l'ère du numérique" : une des mesures clés du projet de loi pour la refondation de l'École Faire entrer l'École dans l'ère du numérique

Ecole numérique : 4 nouveaux services mis en ligne par le ministère Le ministère de l'éducation nationale lance quatre nouveaux services, un signe de son engagement dans le numérique. On est surtout frappé par la diversité des modalités techniques : site, smartphone, interactivité et le fait qu'il s'agit bien de services, donc destinés à faciliter la vie et non pas de lourde machine. Premier service nouvellement mis en ligne, la liste des sujets du bac, de tous les bacs des trois dernières années, une forme d'open data. Un autre service, Ma seconde chance, est destiné aux élèves en situation de décrochage scolaire, leur permettant de trouver des offres de formation proches de chez eux (par géolocalisation ainsi qu'une plateforme de tchat. Les élèves en situation de handicap pourront trouver avec Total Access, une offre adaptée, accessible sur smartphone, les données du site sont également disponible de manière orale.

Bug dans la feuille de route numérique Un débat sur la refondation de l'école de la République commence lundi 11 mars à l'Assemblée nationale. Une phrase du volet éducatif de la feuille de route numérique met en émoi le milieu enseignant. La France va-t-elle hésiter à doter ses enfants d'un bagage culturel et scientifique digne du XXIe siècle ? Volet éducatif de la feuille de route : la phrase disparue Le 28 février 2013, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a présenté la feuille de route numérique du gouvernement. * Mise à jour 10/3/13, Proposition d'amendement communiquée par l'association EPI Un enseignement de la science informatique pour tous doit être progressivement introduit dès l'enseignement secondaire, ainsi qu'une sensibilisation à l'école primaire. Lire, écrire, compter, coder Coder, un jeu d'enfant ! La question n'est pas mince. Le hasard fait que j'en parlais justement hier avec un jeune créateur d'entreprise, Tracy Loisel, fondateur de Verseau Paris, étoile montante du commerce en ligne. En savoir plus

Quel sens donner au numérique à l'école ? - Idées C’est couru d’avance. De la loi de refondation de l’école en discussion depuis hier soir à l’Assemblée nationale, on risque fort de ne retenir que l’écume : à savoir le débat sur les rythmes scolaires.Il y a pourtant tant d’autres choses à dire sur ce texte, prévu pour être adopté par le Parlement, au plus tard début juillet. Le numérique par exemple. Vincent Peillon en a fait un des piliers de sa refondation, plaidant pour une « stratégie numérique globale », afin, -c’est le ministre qui parle- de « faire entrer l’école dans le XXIe siècle ». Bernard Stiegler, Pierre Moeglin et Marianne Baby J-C F © Radio France L’objectif est ambitieux : il s’agit de rendre l’institution plus efficace en réduisant les inégalités, via notamment la mise en place d’un service public de l’enseignement numérique. Toutes ces intentions semblent frappées au coin du bon sens. « Quel sens donner au numérique à l’école ? Et le contrepoint de Julie Gacon: Suivez-nous aussi sur :

Les projets numériques du gouvernement pour l'École devant l’Assemblée Le projet de loi pour la refondation de l’école de la République, porté par le ministre de l’Éducation Vincent Peillon, est débattu depuis lundi sur les bancs de l’Assemblée nationale. L'examen du texte a déjà provoqué le dépôt de nombreux amendements, dont certains visent par exemple à promouvoir un « usage critique » du Net. Pour rappel, Vincent Peillon avait insisté sur un point lorsqu'il avait présenté ses projets numérique pour l'école : celui de la formation aux usages du numérique, que ce soit à la fois pour les enseignants, les élèves et les parents. Il est d’ailleurs prévu que le second alinéa de l’article L. 131-2, du code de l’éducation soit remplacé afin de consacrer la mise en place d’un « service public de l’enseignement numérique et de l’enseignement à distance », qui devrait permettre de prolonger l’offre de cours dispensés dans les établissements et de faciliter la mise en œuvre d’une aide personnalisée aux élèves. Sensibilisation des élèves Xavier Berne

Related: