background preloader

Apprendre à apprendre - M. LINARD 2000

Apprendre à apprendre - M. LINARD 2000
Apprendre à apprendre L'expérience montre que les TIC présupposent d'avoir acquis les savoirs-faire cognitifs et socio-affectifs de la connaissance, plutôt qu'elles ne les développent. Devant les forts taux d'abandon chez les apprenants non experts, la nécessité d'un soutien à l'acte d'apprendre s'est imposée partout : par tutorat, rencontres et/ou échanges (forums, Chats, groupes de collaboration). Pour dépasser le niveau spontané des démarches, les TIC doivent être conçues et encadrées de façon à développer un double niveau de conduite chez l'apprenant : le niveau cognitif (structuration, contrôle, intégration, formalisation des connaissances) et un niveau métacognitif (interrogation des résultats, des erreurs et des échecs, évaluation réflexive de ses propres stratégies ). Générique Related:  Le débat sur le numérique à l'école

Mon plan pour l’école numérique connectée, saison 1 en 11 épisodes Puisque tout le monde s’y met, il n’y a pas de raison que je ne fasse pas moi aussi un devoir d’automne sur le sujet. Ainsi, c’est à l’issue de plusieurs longs mois de concertation avec moi-même, lors de longues et pénibles veillées tardives où la recherche permanente du consensus fut ma ligne de conduite, que je suis enfin arrivé à mettre au point les onze points-clés de mon plan pour l’école numérique. Vous les trouverez ci-dessous énumérés. Pour l’essentiel, ce sont des propositions que j’avais déjà faites, dans des billets épars, qui se trouvent ici présentées en un ensemble cohérent. Connecter à l’Internet à très haut débit chaque espace d’enseignement, chaque salle de classe, dans chaque école, collège ou lycée C’est la condition nécessaire minimale et confortable à la mise en œuvre de la plupart des pratiques pédagogiques ordinaires ou des pratiques pédagogiques nomades et multiples, dans le nuage ou via l’ENT. Organiser et structurer le flux des ressources numériques

Numérique éducatif : Les enseignants français nettement moins formés que les autres L'Ecole française a-t-elle loupé le virage numérique et est-ce grave ? Un nouveau numéro des Notes d'information de la Depp, la division des études du ministère de l'éducation nationale, n'apporte qu'une réponse partielle. Elle montre quand même le retard des équipements à l'école et au collège et des usages en classe. Surtout elle souligne le manque de formation des enseignants français. Avec 12 ordinateurs pour 100 élèves au primaire, 18 au collège, 30 au lycée et 42 en lycée professionnel, l'équipement des établissements scolaires français est en général inférieur à la moyenne européenne, à l'exception des lycées. La Depp exploite également l'enquête PISA sur les usages du numérique. 91% des élèves testés par Pisa (élèves de 15 ans) utilisent quotidiennement chez eux Internet contre 45% depuis l'école. Cela permet d'arriver à l'apport essentiel de cette note. L'étude

Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. Ce changement porte plus particulièrement sur les rapports qu’un apprenant entretient avec le savoir, sur les temps et les espaces éducatifs et sur l’importance du collectif dans l’apprentissage. Enseignement de l’informatique : dans les classes de primaire à partir de 2016 Selon l'EPI, dont le direc­teur a été reçu en audience par Najat Vallaud-Belkacem, de pre­mières notions d'informatique pour­raient être ensei­gnées sur le temps sco­laire en pri­maire à par­tir de la ren­trée 2016. © Shawn Hempel — Fotolia.com Selon un com­mu­ni­qué de Jean-Pierre Archambault, pré­sident de l'EPI, Gilles Dowek, pré­sident du Conseil scien­ti­fique de la SIF, et Maurice Nivat, membre de l'Académie des Sciences, reçus en audience la semaine der­nière par la ministre de l'Education natio­nale, l'enseignement sur le temps sco­laire d'éléments d'informatique en pri­maire inter­vien­dra "plu­tôt à la ren­trée 2016 qu'à celle de 2015". Des "ensei­gnants for­més" à la ren­trée 2016 "Dans un pre­mier temps" seront orga­ni­sées "des ini­tia­tives dans le cadre du péri-scolaire, tran­si­toires", indiquent-ils, avant la mise en oeuvre, "dans un deuxième temps, [...] d'éléments d'informatique dans le cadre sco­laire, avec des ensei­gnants for­més", à la ren­trée 2016.

Préparer l'école numérique de demain 28 projets-pilotes ont été sélectionnés pour un budget total de 450.000 euros, afin de préparer le prochain plan d'équipement TIC des écoles. En phase de démarrage, ils bénéficieront d'un suivi pédagogique et technique Dynamique positive L'enthousiasme était palpable lors de l'annonce des 28 projets pilotes retenus, à l'issue d'un colloque consacré à la place des Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) dans l'éducation, qui s'est tenu le 18 novembre 2011 au Val Saint Lambert. La dynamique positive était déjà perceptible en amont avec près de 300 inscrits au colloque et pas moins de 175 propositions introduites lors de l'appel à projets. Les 28 projets sélectionnés sont en phase de démarrage. Zoom sur les TNI et tablettes L'engouement pour les TNI Tableau remplaçant le tableau à craie ou à marqueur effaçable, le tableau interactif détecte les commandes de l'utilisateur via caméras ou par système tactile (interne ou externe). LMS et ENT en embuscade Pour en savoir plus

untitled La sauvegarde de fichiers permet de développer une meilleure mémoire Enregistrer des documents dans un dossier permettrait aux individus de se "décharger" d'un trop plein d'informations. La créativité pourrait-elle être "boostée" par le simple fait de sauvegarder des documents sur son ordinateur ? C'est en tout cas ce qu'avance une étude publiée récemment dans le journal Psychological Science par une équipe de chercheurs de l'université de Californie à Santa Cruz. En effet, le fait d'enregistrer un document et ainsi s'assurer qu'il soit accessible numeriquement présent permettrait aux individus de s'alléger l'esprit pour pouvoir emmagasiner de nouvelles informations. Et pour appuyer leur thèse, les chercheurs ont effectuer un test auprès d'étudiants : ils leur ont demandé de regarder l'un après l'autre deux pdf comprenant une liste de noms communs pendant 20 secondes. La moitié des étudiants se sont vus demander d'enregistrer le premier document avant de lire le second pendant que l'autre moitié devait simplement de le fermer.

La Cartographie des Savoirs, mirage et dérives de l’e-éducation Le SE-Unsa a pris connaissance du projet de Cartographie des Savoirs développé par la société Educlever, soutenu par le fond d’investissement, et qui travaille en partenariat avec le CNED. Au salon Educatice 2014, et aussi à l’Université d’été Ludovia 2014, nous avons visité le stand d’Educlever, échangé avec les promoteurs de ce projet. Récemment, Benjamin Magnard, fondateur de Educlever, a publié une tribune sur le Huffington Post montrant, face à une gabegie dans l’éducation nationale, comment “se dessine désormais une solution numérique pour éradiquer rapidement l’échec scolaire : la pédagogie adaptative à base de cartographie des savoirs et des compétences (l’adaptive learning, déjà très présent dans les pays anglo-saxons).” Le SE-Unsa s’inquiète aujourd’hui d’une telle conception de l’éducation et de la pédagogie et tient à pointer un certain nombre de dérives à travers ce projet de Cartographie des Savoirs. Qu’est-ce que la Cartographie des Savoirs ? J'aime : J'aime chargement…

Géographie : Les TICE pour une géographie moderne, attrayante, e Pionnière dans l'utilisation en classe des systèmes d'information géographique (SIG), Cécile de Joie montre comment les TICE peuvent faire le lien entre la culture scolaire et celle de la société. Il y a eu deux grandes innovations dans les usages géographiques de la société en général c'est l'apparition des SIG et des globes virtuels Google Earth / Google Maps. Dans quelle mesure te semblent-ils avoir fait leur apparition dans les salles de classe? J’ai croisé les SIG lorsque j’étais étudiante en géographie, à la toute fin de mon cursus, en 1995 et alors que l’informatique arrivait péniblement à toucher le 3e cycle universitaire. Mais ces outils ne permettent pas la même réflexion sur l’espace qu’un logiciel de SIG. Quelle connaissance un élève de lycée peut-il avoir de Google Maps (/earth) ? En seconde, je m’aperçois que les élèves ont une connaissance très vague de ces outils pour la majorité d’entre eux. Quelle utilisation un professeur expérimenté comme toi peut en faire ? Fabricarto

Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0 - 79-novembre-2012 Veille et Analyse TICE Il y a bien longtemps que les promoteurs du numériques tendent à affirmer que leur entrée dans la classe va transformer les pratiques des enseignants, les pratiques pédagogiques. Tant qu’on n’a pas défini ce que l’on désigne ainsi, cela ne fait de mal à personne de faire ce genre de déclaration. Par contre si l’on demande à ceux qui l’affirment ce qu’ils mettent derrière cette expression, il est bien rare que l’on ait une réponse « opérationnelle »… Ce discours récurrent que l’on voit transparaître dans les auditions menées par B Studer à l’Assemblée Nationale tout comme il y a quarante ans avec les plan Informatique Pour Tous, doit être critiqué sans a priori. La page du site du ministère consacré à l’opération « Territoires Numériques Educatifs » comporte des affirmations, des ambitions et autres modalités de mise en œuvre. 4 – « Les impacts attendus relèvent avant tout de l’efficacité de l’enseignement et des apprentissages.

Related: