background preloader

Apprendre à apprendre - M. LINARD 2000

Apprendre à apprendre - M. LINARD 2000
Apprendre à apprendre L'expérience montre que les TIC présupposent d'avoir acquis les savoirs-faire cognitifs et socio-affectifs de la connaissance, plutôt qu'elles ne les développent. Devant les forts taux d'abandon chez les apprenants non experts, la nécessité d'un soutien à l'acte d'apprendre s'est imposée partout : par tutorat, rencontres et/ou échanges (forums, Chats, groupes de collaboration). Pour dépasser le niveau spontané des démarches, les TIC doivent être conçues et encadrées de façon à développer un double niveau de conduite chez l'apprenant : le niveau cognitif (structuration, contrôle, intégration, formalisation des connaissances) et un niveau métacognitif (interrogation des résultats, des erreurs et des échecs, évaluation réflexive de ses propres stratégies ). Générique

http://www.canal-u.tv/video/profession_formateur/apprendre_a_apprendre.431

Related:  Apprendre à apprendreCadre de référence? (+ archives)Le débat sur le numérique à l'écoleTechniques d'apprentissage

apprendre à apprendre : le projet EQUAL Toutes les démarches d’individualisation des enseignements (fortement poussées par la formation tout au long de la vie), posent à un moment donné la question de l’autonomie dans les apprentissages. Or l’autonomie ne signifie pas être livré à soi-même. On devrait d’ailleurs dire rendre autonome un apprenant. Pour cela il s’agit de lui apporter un ensemble de méthodes et de lui permettre de réfléchir sur sa manière d’apprendre.

Enjeux et limites cognitives des technologies -Monique LINARD 2000 Enjeux et limites cognitives des technologies Pour lauteur, les bienfaits et les méfaits des TIC en formation ne sont que les deux faces des mêmes propriétés techniques. Des atouts comme linteractivité, la multi-modalité, lhypertexte, la navigation cognitive et la connexion universelle permettent une approche plus active du domaine, le contrôle immédiat des actions, lélargissement de lanalyse à des ressources multiples et à une masse encyclopédique de savoirs. Le fossé entre l’école d’aujourd’hui et un monde en constante transformation La Fédération des établissements d’enseignement privés du Québec (FEEP) a été secouée par les résultats d’un sondage effectué auprès des élèves de son réseau, au point de revoir de fond en comble les pratiques scolaires. Depuis, elle a mis sur pied un chantier nommé « L’école de demain », qui cherche à repenser et à personnaliser l’école, tant publique que privée, à l’aune des expériences réalisées à l’étranger et des possibilités offertes par les nouvelles technologies. En 10 ans, la motivation des élèves pour leurs études a chuté drastiquement. La FEEP a été confrontée à cette réalité en recevant les résultats du dernier « Portrait des réalités vécues par les élèves du secondaire », qui a questionné, en 2010, des élèves fréquentant les établissements de son réseau à travers tout le Québec. De plus, ce sondage a révélé que les élèves des écoles privées se montraient désormais beaucoup plus critiques à l’égard de leur établissement scolaire.

ça s'apprend! cueep L'essentiel à savoir pour réussir sans travailler plus mais mieux. "notre chance d’avenir repose sur ce qui fait notre risque présent : le retard de notre esprit par rapport à ses possibilités" Edgar Morin, dans La méthode, tome 3 : La connaissance de la connaissance Si la capacité à apprendre est innée, car dans la nature du cerveau, le "savoir apprendre", qui favorise la réussite et mène à une véritable autonomie, est une compétence complexe qui nécessite d'acquérir une méthodologie d'apprentissage, et d'accepter de modifier ses représentations sur l'apprentissage, et parfois même ses représentations de soi. Tout apprentissage est une transformation profonde, il faut changer pour apprendre et on change en apprenant. Insolite à l'université ?

Accompagner Compétence clé Apprendre à apprendre.. Ce guide, réalisé par le Greta du Velay, est la porte d’entrée aux différentes réflexions et aux outils réalisés dans le cadre de l’action innovante transnationale 2A2 Apprendre à apprendre : l’accès à l’autonomie. Le référentiel européen de la compétence clé Apprendre à apprendre est analysé et rendu opérationnel dans une pratique de formation. Des ressources pour former et des indicateurs pour l’évaluation sont proposés.

Limite de l'intelligence des machines - Moniques LINARD 2000 Limites de l'intelligence des machines Monique Linard évoque lévolution de la pensée éducative depuis le début du siècle, en relation avec la psychologie développementale, le comportementalisme et le cognitivisme. Elle évoque aussi lhistoire de lintelligence artificielle pour aborder le problème des relations entre humains et machines et leurs incidences sur la formation par TIC. Selon elle, dans ce domaine, les TIC sont à prendre pour ce quelles sont : des instruments techniques de traitement dinformation. Elles modifient nos conditions de production et daccès aux objets de la connaissance : elles ne la créent pas. Connaître et apprendre impliquent des processus individuels dauto-transformation mentale, psychologique et sociale, dans lesquels lactivité de lapprenant est décisive.

Quel enseignement à l’ère numérique Lorsqu’on s’interroge sur l’apprentissage des étudiants à l’université il est fréquent d’y associer des réflexions sur la motivation de ces derniers et sur les conditions qui favorisent leur engagement dans les tâches d’apprentissage. Dans un contexte en pleine mutation où apparaissent des outils technologiques de plus en plus accessibles, il nous semble nécessaire de nous interroger sur leurs usages pédagogiques et sur les éventuelles craintes qu’ils soulèvent. En effet, il est de plus en plus fréquent de voir se multiplier des activités sur des ordinateurs portables pendant les cours. Les réseaux sociaux ont également pris une large place dans les comportements de nos jeunes. Face à ces étudiants hyper-connectés, on ne sait plus trop comment s’y prendre pour enseigner.

«Apprendre à apprendre» L'expression «apprendre à apprendre» remonte loin dans le temps, beaucoup plus loin qu'on ne le croit. C'est une bonne nouvelle, mais aussi une mauvaise. Cette expression est en effet de l’ordre de l’évidence pour les cadres de l’Ecole républicaine dès la fin du XIX° siècle. On peut en prendre pour exemple (parmi bien d’autres possibles) cet extrait banal d’un rapport annuel de l’inspecteur d’académie de la Somme adressé au Conseil général et au préfet, il y a 120 ans. : « Aucun de nos maîtres n’ignore que le but de l’enseignement primaire est double. On veut d’abord, dans nos écoles, donner aux enfants les connaissances nécessaires à la vie moderne ; on veut ensuite cultiver l’intelligence de l’enfant de façon à la rendre forte, souple, capable de réflexions et d’efforts, apte à se gouverner, à travailler, à produire d’elle-même.

Comment apprendre efficacement ? Les méthodes qui ne fonctionnent pas... ou pas toujours ! Le système éducatif français est encore beaucoup tourné vers l’apprentissage de sujets spécifiques, par exemple les tables de multiplication, la conjugaison, ou encore les intégrales. Cependant, si emmagasiner des connaissances peut être important, apprendre à apprendre est l’est encore plus. Ainsi, des chercheurs en psychologie cognitive ont évalué des méthodes d’apprentissage, telles que la relecture des notes prises, la confection de résumés, l’auto-évaluation. Leurs conclusions sont édifiantes, mais malheureusement n’ont pas encore franchi les portes de notre système éducatif…Qu’est-ce qu’une bonne méthode d’apprentissage ?Une méthode qui est rapide et efficace pour retenir les éléments à long terme !

L'usage des dispositifs de formation Le septième numéro de la revue TransFormation paraîtra à l’automne 2012. Il est coordonné par Ph. Astier (Lyon 2), D. Impact des TIC en éducation : au-delà du constat Bon, là on passe au-delà du constat. Voici une liste non-exhaustive de liens vers des recherches, rapports, études, articles et efforts de veille sur des thématiques liées à l’impact du numérique sur l’apprentissage des apprenants. Aujourd’hui, la recherche en technopédagogie est plus ciblée : l’impact des TIC est établi depuis près de 20 ans maintenant ! Il s’agit maintenant de voir COMMENT les usages pédagogiques des outils numériques peuvent influer sur l’apprentissage des apprenants, jeunes comme moins jeunes ;-) À conserver aussi : cette page Scoop.it de Marcel Lebrun, « Impact des TICe; À la recherche de résultats sur l’impact des TICe« J'aime :

Related: