background preloader

Histoire des vikings

Histoire des vikings
Le 8 juin 793 débute l’ère VIKING qui va durer trois siècles. Une stèle faite par un sculpteur anglais immortalisa ce jour. Elle représente sept hommes menaçants armés de haches et d’épées, tels qu’il les vit ce jour là. Ce matin là, des navires à tête de dragon et de serpent venant de Scandinavie s’échouèrent sur les plages d’une île anglaise (l’actuelle Holy Island). Ce fût un raid aussi inattendu que sanglant contre un monastère sans défense. Après ce jour et pendant trois années, ce fut un déferlement de pillages contre les couvents d’Angleterre, d’Ecosse et d’Irlande, les raids avaient toujours lieu au printemps après les tempêtes de l’hiver. Si l’on regarde la Scandinavie sur une carte, cela nous éclaire un peu sur ce peuple. Il est nécéssaire d’avoir un aperçu sur le monde auquel s’attaquèrent les Vikings car celui-ci allait progressivement les christianniser et même parfois les absorber. D’autres acteurs en Europe allaient jouer un rôle durant cette période. Related:  Histoire VikingsVikingsVikings

Les Vikings. L'époque des raids Depuis que Charlemagne avait pacifié l'Allemagne , l'invasion qui, durant tant de siècles, s'était portée vers le Rhin, avait été forcée de changer son cours. Au lieu de se faire par terre, elle se fit par mer et prit le caractère de la piraterie. Accumulés dans la péninsule cimbrique, les Vikings en sortirent sur leurs barques et se lancèrent par petites flottes sur la route des cygnes, comme disent les vieilles poésies nationales. Tantôt ils côtoyaient la terre, et guettaient leurs ennemis dans les détroits, les baies et les petits mouillages, ce qui leur fit donner le nom de Vikings ou enfants des anses : tantôt ils se lançaient à leur poursuite à travers l'Océan. Les premières invasions vikings que l'histoire signale sont des dernières années du VIIIe siècle et eurent pour théâtre la Grande-Bretagne. et s'établirent quelque temps dans l'île de Lindisfarne, où ils saccagèrent le monastère de Saint-Cuthbert. . , entre le Rhin et le Weser Acheter la tranquillité? .

Vikings : Destructeurs ou batisseurs Paradoxes et bains de sang De la colère des hommes du Nord, ô Dieu, délivre-nous ! » Ce cri montait d’innombrables églises alors que les Vikings se répandaient dans toute l’Europe, de Hambourg à Bordeaux. Mais toutes ces relations nous viennent des victimes des Vikings, et plus précisément d’hommes d’Église, les seuls qui savaient lire et écrire à l’époque. Certes, les Vikings pillèrent et détruisirent, et particulièrement des églises et des monastè­res. Mais les Vikings n’ont pas laissé que des ruines fumantes derrière eux. Au xe siècle, les coups de main se faisaient plus rares, et les Vikings s’étaient transformés en colons. En Islande, jusque-là déserte, ils fondèrent une république de pêcheurs et de paysans, gouvernée par une assemblée où tout les hommes libres prenaient la parole. Près de Fittja, dans l’est de la Suède, se trouve une tombe où furent ensevelis les restes d’un commerçant viking (ou d’un pirate, puis­qu’il était probablement les deux à la fois).

Les navires vikings Les Langskips, des navires de guerre longs et étroits, étaient des solutions techniques adaptées au monde où vivaient les Vikings. Les financements nécessaires à la construction de ces navires provenaient du commerce, de tributs, d’impôts et de pillage. Cette représentation est fondée sur le langskip découvert dans le port de Hedeby, à la frontière entre le Danemark et l’Allemagne. John HALE est archéologue à l’université de Louisville, dans le Kentucky. En septembre 1997, des archéologues danois découvrent un bateau viking dans la vase du port de Roskilde, à 40 kilomètres à l'Ouest de Copenhague. Selon Ole Crumlin-Pedersen, l'ancien directeur du musée, le bateau a probablement été coulé par une tempête, il y a plusieurs siècles, puis a été recouvert par la vase. Long de 35 mètres, le navire de Roskilde est le plus grand de tous ceux qui ont été retrouvés jusqu'ici.

Wikijunior:Les civilisations anciennes/Les Vikings Un livre de Wikilivres. Les Vikings étaient des peuples d'Europe du Nord qui ont navigué en Europe, en Asie et même jusqu'en Amérique de la fin du VIIIe siècle au milieu du XIe siècle de notre ère. Ils habitaient une région aujourd'hui connue sous le nom de Scandinavie, qui regroupe les pays actuels de Norvège, Suède et Danemark : aussi, on les appelait « Normands » car ils venaient des contrées froides de l'Europe septentrionnale. Les Vikings pratiquaient le négoce et la piraterie loin de leur territoire d'origine grâce à leurs talents de navigation et grâce à leurs bateaux uniques. L'histoire d'une expansion extraordinaire L'Europe à la vieille des incursions scandinaves Un navigateur viking En 793, une expédition viking attaque une abbaye en Grande-Bretagne : cet événement a été retenu par les historiens pour marquer le début de l'aventure viking, qui marquera l'Europe sur plus de deux siècles. Vers 800, l'Europe de l'Ouest est dominée par l'empire carolingien. L'expansion viking Quizz

Massacre saxon de… Vikings L'emplacement de l'exécution, tout au Sud de l'Angleterre, en un endroit qui n'a jamais été tenu par les Danois alors en train d'envahir l'Angleterre, suggère qu'elle résulte d'un événement isolé dans un contexte plutôt côtier et anecdotique (échouage d'un bateau, arrivée de pirates, etc.) que militaire (l'irruption des Danois ayant eu lieu au Nord de l'Angleterre, face à la Scandinavie, et non dans la Manche). François Savatier / Pour la Science Les 51 hommes exécutés à Ridgeway ont tous été frappés sur la mâchoire, le crâne ou dans la région cervicale avec des outils tranchants et larges. Oxford Archaeology L'auteur François Savatier est rédacteur à Pour la Science Du même auteur Ils avaient de belles dents. Leurs squelettes ont été découverts au cours de grands travaux, non loin du lieu-dit Ridgeway, c’est-à-dire, littéralement, « chemin de crête ». Dès lors, qui sont les hommes exécutés ? Afin d’en avoir la certitude, les archéologues ont fait analyser les dents des défunts.

Le Temple de Freyja, Vikings Vikings Sea-faring Danes depicted invading England. Illuminated illustration from the 12th century Miscellany on the Life of St. Edmund. Facilitated by advanced seafaring skills, and characterised by the longship, Viking activities at times also extended into the Mediterranean littoral, North Africa, the Middle East and Central Asia. Popular, modern conceptions of the Vikings—the term frequently applied casually to their modern descendants and the inhabitants of modern Scandinavia—often strongly differ from the complex picture that emerges from archaeology and historical sources. Etymology The Old Norse feminine noun víking refers to an expedition overseas.[6][7] It occurs in Viking Age runic inscriptions and in later medieval writings in set expressions such as the phrasal verb fara í víking, "to go on an expedition". The word víking derives from the feminine vík, meaning "creek, inlet, small bay".[9] The form also occurs as a personal name on some Swedish rune stones. Other names History

Les ancêtres des Vikings Le casque de Valsgarde est un exemple typique d’équipement guerrier de l’ère de Vendel (VIè-VIIIè siècles), une culture postérieure aux Grandes Invasions, pendant laquelle une riche classe princière émergea en Suède. L'auteur Michel KAZANSKI, chargé de recherche au cnrs, travaille au Centre d'histoire et civilisation de Byzance du Collège de France. Du même auteur À partir de là, en plein Océan, les tribus des Suiones s'imposent par leurs guerriers et leurs armes, mais surtout par leurs flottes. Tacite, XLIII 1 Juin 793. Pour autant, les Vikings ne sont apparus ni brusquement ni de nulle part ! Les ancêtres des Vikings sont les Germains du Nord. Les anciens Germains Que savons-nous des anciens Germains ? À l'intérieur du berceau germanique (voir la figure 2), les anciens Germains vivaient en petites communautés paysannes isolées ou regroupées en villages.

Les vikings : des explorateurs conquérants En plus d'avoir été de terrifiants conquérants, les vikings étaient de fabuleux aventuriers et explorateurs : leurs découvertes en témoignent. (En savoir plus sur les vikings). Islande Les vikings découvrent l’Islande en 860 et s’y établissent par la suite. Groenland : Le chef viking Erik le Rouge, banni d'Islande durant 3 ans suite à un meurtre, s'installe avec sa famille au Groenland en 982 : l'existence de l'île lui avait été indiquée par un marin qui s'était égaré à l'ouest en voulant rejoindre l'Islande. Vestiges de l'église de Brattahild, proche de la ferme d'Erik-le-rouge Deux implantations sont ainsi créées, représentant un total d'environ 4000 personnes : Brattahlid au sud qui comptera 12 églises, une cathédrale, un monastère et un couvent, Un site plus modeste à l'ouest à quelques centaines de kilomètres du cercle polaire comportant seulement une église. Un commerce de fourrure, d'ivoire de morse, d'huile et de laine se développe avec les pays scandinaves. Amérique : Terre-Neuve

Vikings Nom donné aux guerriers, navigateurs et marchands des pays scandinaves, qui ont mené des expéditions maritimes de la fin du viiie s. au courant du xie s. Le terme « Vikings » s'est imposé internationalement pour désigner les Scandinaves qui, entre la fin du viiie et le courant du xie s., ont quitté leur terre d'origine pour l'Europe occidentale, les plaines russes, les îles de l'Atlantique Nord et même le continent nord-américain, afin de s'y livrer au pillage, au commerce et, parfois, pour s'y installer massivement. Issu du vieux scandinave, le mot Viking est à rapprocher du vieux norrois vik, qui signifie « baie » – le viking étant alors celui qui va de baie en baie pour se livrer à la piraterie. Si les Vikings eux-mêmes ont opté pour cette appellation, qui se généralise en Occident à partir du xe s., la tradition française, suivant en cela les textes latins des viiie-xe s., lui a parfois préféré le qualificatif de Normands (« hommes du Nord »). Les expéditions vikings Introduction

Related: