background preloader

Un webdoc sur l'industrie de la prison aux USA

Un webdoc sur l'industrie de la prison aux USA
Related:  Se plonger dans un webdocWebdocumentaires

Anne Frank au pays du Manga - ARTE Quelle viabilité économique pour le web-docu ? « Numerico Les meilleurs diffuseurs de web-documentaires sont Arte, France 5, France 24 et RFI. Bref, des entreprises publiques ne cherchant pas la rentabilité de leurs investissements. Mais petit à petit, les acteurs privés s’y mettent, Lemonde.fr et Canal+ en tête. Alors, il y a-t-il un modèle économique viable pour le web-documentaire? Depuis 2005, le web-documentaire émerge sur la Toile. Néanmoins, c’est réellement en 2009 qu’il a gagné ses lettres de noblesse et que le monde de l’audiovisuel lui a déroulé le tapis rouge lors de nombreux festivals. Mais si 2009 a marqué l’essor des web-documentaires, jusque là largement autoproduits, c’est 2010 qui marquera réellement leur consolidation dans le paysage audiovisuel français, avec une quarantaine de grosses productions attendues. Prison Valley Le corps incarcéré Pourtant, petit à petit, certains diffuseurs privés se lancent. Pour dégager un bénéfice, l’aide du CNC reste indispensable. Capa 20 ans – Capture d’écran Yoan HENTGEN

Upian - web producer since 1974 webdoc pour comprendre les enjeux du gaz de houille lorrain Qu'est-ce que le gaz de houille, en quoi est-il différent du gaz de schiste; pourquoi pourrait-il être prospecté en Lorraine, en particulier dans le bassin houiller, cela passerait-il par l'usage controversé de la fracturation hydraulique, existe-t-il des moyens "doux" de récupérer ce gaz, quelles en seraient les conséquences économiques et environnementales, est-ce un futur eldorado pour la Moselle ? Toutes ces questions et de très nombreuses réponses vous seront fournis en consultant BrHouillard. Ce webdocumentaire est un travail collectif d'une partie* de la promotion 2013-2015 du Master Journalisme et médias numériques de l'Université de lorraine à Metz (Moselle). Les auteurs du webdocumentaire : © Université de Lorraine. Pour aller plus loin :*L'autre partie de la Promotion a réalisé "Engagés", un travail sur l'engagement militant sur les listes du Front national à l'occasion des dernières municipales.

Des adolescents dans les coulisses du palais de justice Cette expérience enrichissante, visible sur Internet, a changé leur regard sur ce que juger veut dire. « Une belle expérience », dit Milo, « ce projet m’a donné envie de faire mon stage de 3e dans un cabinet d’avocat », explique Antoine, « On a de la chance que ça soit tombé sur nous ! » résument Anne, Perle, Eugénie et les autres, élèves d’une classe de 3e au collège Saint-Georges à Paris, dans le XIXe arrondissement. L’année dernière, ces adolescents de 13-14 ans ont été à la fois acteurs et co-réalisateurs du webdocumentaire « Faites entrer les ados dans les coulisses de la justice ! » diffusé depuis mercredi 29 janvier sur francetv éducation, la plate-forme éducative de France Télévisions. Accompagnés de leur professeur d’histoire, très impliquée dans le projet, ils ont découvert l’univers de la justice correctionnelle, côté scène et côté coulisses. www.radiopommedapi.com

STAINSBEAUPAYS « Hé m’sieur c’est swag l’webdoc ! » Quand on était au collège, on aurait rêvé qu’on nous propose de réaliser un webdocumentaire ! Quoi de plus stimulant qu’un média ouvert à tous types de genres, contenus, formats, durées, tonalités, rythmes ? On peut encore tout inventer dans le transmedia, avec une grande liberté. Pas de code, pas de format : n’est ce pas ce à quoi on aspire à l’adolescence ? Alors quand le conseil général de Seine-Saint-Denis via Cinéma 93 nous a proposé d’animer un atelier dans une classe de 3ème au Collège Joliot-Curie de Stains, nous avons dit banco ! Au delà de transmettre nos compétences de réalisateurs, nous voulions donner à ces collégiens qui n’ont jamais la parole la chance de créer une œuvre qui leur ressemble, où chacun se raconte librement, une œuvre sur ce qu’ils connaissent et que nous ne connaissons pas : Stains et eux, eux et Stains. Des ateliers webdoc Ils sont dans un des collèges les plus difficiles d’île de France. Un film infini Code ouvert

Web-docu à la carte « Numerico Ils ont explosé en 2009 et les projets seront encore plus ambitieux en 2010, il s’agit des web-documentaires. Alors, mettez-vous à la page et regardez certaines des créations qui auraient échappé à votre curiosité lors de leur publication sur la Toile… Vous avez l’embarras du choix : Le Challenge Magnifique web-documentaire qui dénonce les abus environnementaux des compagnies pétrolières en Equateur. Production : Honkytonk Diffusion : Canal+ Le Corps incarcéré Consacré au rapport que les prisonniers entretiennent avec leur corps en milieu carcéral. Histoire d’œufs La comparaison entre le parcours d’un œuf destiné aux supermarchés et d’un œuf destiné aux restaurants chics. Voyage au bout du charbon Un voyage dans les provinces reculées chinoises où l’économie et les hommes tournent autour des mines de charbon. L’obésité est-elle une fatalité ? Vous menez vous-même une enquête magnifique sur un problème de santé grandissant. La Cité des Mortes Thanatorama Gaza/Sderot Havana/Miami Prison Valley

La cité des mortes : web documentaire sur l'affaire des mortes d Portraits d'un Nouveau Monde Bienvenue dans la patrie atomique ! Dans l'Etat de Washington, au Nord-ouest des Etats-Unis, les habitants de Richland ont construit leur identité autour du nucléaire. Depuis cinq générations, cette ville de 45 000 habitants s'est en effet développée grâce au complexe d'Hanford, le berceau de l'industrie nucléaire militaire américaine. La bombe larguée sur Nagasaki fabriquée à Hanford Dès 1943, le complexe d'Hanford recrute 50 000 ouvriers venus de tout le pays. Leur mission : produire le plutonium destiné à la fabrication d'armes de destruction massive, dont la bombe A «Fat Man» qui fut larguée au-dessus de Nagasaki le 9 août 1945. Le champignon atomique en mascotte du lycée Depuis la Seconde Guerre mondiale, les habitants de Richland éprouvent de la fierté d'avoir fabriqué « Fat Man ». Très vite, Richland est surnommée «Atomic City». Après la fabrication de plutonium, la décontamination Le nucléaire fait vivre Richland 14 000 personnes sont employées à la dépollution d'Hanford. Crédits

Une contre-histoire des internets - ARTE Citizen Fan Webdocumentaire France Télévision Gaza Sderot - La vie malgré tout « Le mystère de Grimouville » : petit webdoc, joli succès… C’est un projet qui avait réussi à créer un beau ramdam, y compris sur Le Blog documentaire (voir ici)… « Le mystère de Grimouville », porté depuis les bancs du CFJ par Charles-Henry Groult et Romain Jeanticou, a été publié le 4 avril dernier sur le site de France Bleu (une projection, partielle et gratuite, aura d’ailleurs lieu ce vendredi 23 mai à Paris). Produit par Lumento, le programme a remarquablement entamé sa carrière sur le web, avec des niveaux de consultation peu communs depuis sa mise en ligne. Analyse d’un succès d’estime, par Nicolas Bole. D’accord, on ne va pas faire de Grimouville un exemple, ni un « phénomène ». Déjà parce que l’on est encore loin, si l’on veut comparer ce qui n’est pas comparable, du succès d’audience d’un Norman ou d’un Gangnam Style. 1 – La modestie du projet On ne vous fait pas le coup du « small is beautiful », on vous jure. 2 – Des "webdocs du milieu", oui, mais aussi des "webdocs du bas" de qualité 3 – Un temps de consultation maîtrisé Like this:

Related: