background preloader

La HAS vous parle du diabète de type II

La HAS vous parle du diabète de type II
Related:  Diabète

LA GROSSESSE DIABETIQUE Vous trouverez dans les liens ci-dessous des informations sur la préparation et la gestion au quotidien de la grossesse des femmes souffrant de diabète insulino-dépendant, non insulino-dépendant et de diabète gestationnel, mais aussi les modalités de l'accouchement et des expériences de la maternité, de l'allaitement. Ces informations sont issues de l'expérience de mamans diabétiques et sont régulièrement actualisées. Pour aller plus loin, nous vous conseillons quelques lectures sur le net : Les recommandations de l'Alfediam (Association de langue française pour l’étude du diabète et des maladies métaboliques) Les recommandation du CNGOF (Collège national des gynécologues et obstétriciens français)

Qu'est-ce que le diabète? Le diabète sucré, ou simplement diabète, est une maladie chronique qui survient lorsque le pancréas n’est plus capable de fabriquer de l’insuline ou lorsque l’organisme n’est pas en mesure d’utiliser correctement l’insuline qu’il produit. L’insuline est une hormone fabriquée par le pancréas. Elle agit comme une clé qui permet au glucose contenu dans les aliments que nous consommons de quitter le sang pour pénétrer dans les cellules de notre organisme afin de libérer de l’énergie. Tous les glucides sont décomposés en glucose dans le sang. L’incapacité à produire de l’insuline ou à l’utiliser efficacement entraîne une élévation du taux de glucose dans le sang (connue sous le nom d’hyperglycémie). Types de diabète Il existe trois grands types de diabète : Le diabète de type 1 était autrefois appelé diabète juvénile. Le diabète de type 2 était autrefois appelé diabète non insulinodépendant ou diabète de l’âge mûr. Le diabète de type 1 et le diabète de type 2 sont des affections graves.

GlucoZor, le nouveau jeu sur mobile pour comprendre le diabète en s'amusant Dinno Santé et l'AJD lancent la 1ère application mobile éducative pour accompagner les enfants à mieux comprendre le diabète Fruit d’une collaboration entre Dinno Santé et l’association l’Aide aux Jeunes Diabétiques, ce jeu a pour but de sensibiliser et d’aider les enfants entre 8 et 12 ans à mieux comprendre le diabèteà travers l’alimentation, l’activité physique et l’insuline, et leurs impacts sur la glycémie. Le jeu a aussi fait l’objet d’un test utilisateur auprès de patients et parents (n=27) pour recueillir les remarques et adapter le jeu. Au final, 80 % des patients ont pris plaisir à jouer au jeu et ont trouvé le jeu original ! Ce jeu ne se substitue pas aux conseils du médecin. Mais il a pour vocation d’éveiller l’enfant à son traitement et de l’accompagner à travers des conseils pédagogiques. Pour rendre le jeu interactif et motivant, de nombreuses activités ludiques sont à débloquer (peinture, ballon, skate, jacuzzi…). Dr. Dr. GlucoZor présente 4 principaux icônes :

Diabète de type 2 ou diabète non insulinodépendant (DNID) Entre 500 000 et 800 000 malades qui s’ignorent L’hyperglycémie survient lorsque l’hormone qui assure l’entrée et/ou l’utilisation du glucose par les cellules, l’insuline, est sécrétée par le pancréas en quantité insuffisante par rapport aux besoins. Le glucose est alors mal utilisé par les cellules, expliquant l’élévation de la glycémie au-dessus des valeurs normales (au dessus de 1,0 g/l ou 1,10 g/l selon les recommandations retenues) ou acceptables (par convention au dessus de 1,26 g/l à jeun). Comme le diabète de type 2 s'accompagne rarement de symptômes à ses débuts, on le découvre bien souvent de façon fortuite au cours d'une prise de sang systématique. Des facteurs de risque connus © Inserm Unité Inserm 870 "Régulations métaboliques nutrition et diabète". Mécanismes Un trouble longtemps asymptomatique © Inserm, Unité 342 Adipocytes en culture. Pour aller plus loin Expertises collectives Actualités Communiqués de presse Les associations de malades Sites Ministère de la Santé et des Sports.

Une nouvelle vie | Diabete.fr Terminer ses études, avoir son premier vrai boulot, s’engager durablement dans une relation amoureuse, quitter le nid familial et voler de ses propres ailes… La vie d’un jeune adulte est pleine de promesses et de perspectives. Mais cette liberté nouvelle s’accompagne aussi de contraintes et d’embûches : un appartement, un stage, un boulot, faire ses courses, gérer un budget souvent serré. Et oui, l’indépendance a un prix ! En tant que personne touchée par le diabète, vous allez devoir apprendre à gérer votre nouvelle vie, concilier votre traitement et vos habitudes qui changent. Mais, normalement, vous maîtrisez déjà bien votre diabète et avez appris à vivre avec : vous contrôlez quotidiennement votre glycémie et vous faîtes vos injections d’insuline, vous savez reconnaître les signes d’hyperglycémie ou d’hypoglycémie (et comment vous resucrer), vous êtes suivi régulièrement par votre médecin, votre endocrinologue ou votre diabétologue.

9 mois et moi, application de suivi de grossesse lancée par Gallia Gallia lance une application qui accompagne les futures mamans durant les 9 mois de leur grossesse. L’application « 9 mois et moi », disponible gratuitement sur l’App Store vous propose plusieurs fonctionnalités pour vivre une grossesse 2.0. Pour le moment uniquement disponible sur IPhone et IPad, l’application « 9 mois et moi » propose des rubriques ludiques comportant de nombreux conseils pour bien vivre sa grossesse. Selon la rubrique choisie, on peut entendre ce qu’entend le bébé lorsqu’il est dans le ventre de sa maman, ou encore voir ce qu’il voit le jour de sa naissance. Comme la date prévue pour l’accouchement est enregistrée dès la prise en main de l’application, les mamans peuvent bénéficier de conseils qui s’adaptent au stade de leur grossesse. Au bout de 9 mois, l’application vous propose de répandre la bonne nouvelle en envoyant un faire-part électronique aux personnes de votre choix par mail, ou à vos contacts Facebook et Twitter.

Diabète et grossesse : le suivi de la femme enceinte diabétique Peut-on avoir des enfants quand on est une femme diabétique ? Sauf exceptions (rétinopathie, hypertension sévères...), il n’y a aucune contre-indication aujourd’hui pour les femmes diabétiques à avoir des enfants. Il y a encore une vingtaine d’années, le corps médical ne les encourageait guère, ou alors dans des conditions très restrictives : avant 25 ans, 1 seul enfant, accouchement avec césarienne obligatoire... Ce qui a changé ? Mais attention, vouloir un enfant quand on est diabétique (type 1 ou 2) et avoir une grossesse, cela se prépare, avant même la conception ! Programmer sa grossesseLes femmes diabétiques doivent être rigoureuses sur leur contraception pour éviter les grossesses “surprises” ou “repérées tardivement”. Quels sont les risques de transmission du diabète de la mère à l’enfant ? Les fluctuations de la glycémie pendant la grossesse diabétique La grossesse : une situation diabétogène Variations des besoins en insuline chez la femme enceinte diabétique Suivi médical Sources

Carnet | Gérer son diabète avec mySugr Notre application Carnet va faire de toi un modèle pour tous. La prise de note sans fin, les séries de compte et comparaisons font maintenant partie de la nouvelle aventure de ton diabète.

Related: