background preloader

[ Album ] Le tiroir coincé, comment expliquer la dyslexie aux enfants – Cycle 2, Cycle 3, + Collège

[ Album ] Le tiroir coincé, comment expliquer la dyslexie aux enfants – Cycle 2, Cycle 3, + Collège
Related:  ressources pour dyslexiques#EBEP

Phonological Awareness « Telepsicologiainfantil Phonological Awareness Posted on Actualizado enn Dyslexia is a learning disorder that affects the ability to learn to read, regardless of intelligence or level of education. This difficulty with learning to read is the result of a difficulty to process the sounds of our language (phonological processing). When a child has good phonological awareness, is able to distinguish the sounds of a word separating these sounds from the proper meaning of the word. Phonological awareness involves the ability to discern syllables, recognizing the smaller units within syllables (onset-rime units), and be aware of the individual sounds of the language, wich are the phonemes. A good development of phonological awareness in pre-readers predicts later success in learning to read (Ziegler & Goswami, 2005). If you want to contact a psychologist or receive more information, please fill out the contact form. References Anthony, J. Yopp, H. Ziegler, J. Me gusta: Me gusta Cargando...

adapter ? quoi ? mais pourquoi ? Samedi, en faisant réviser Léo en vue d’une évaluation de vocabulaire, je me suis encore rendue compte comme LA FORME du support pouvait être pénalisante. (et ,même si j’en suis persuadée , j’essaie toujours de voir comment il s’y prend pour voir quelle adaptation est nécessaire, en lui présentant au départ des exercices « comme tout le monde ») J’ai pris un exercice d’une classe de CE2 sur le blog d’un enseignant et ai imprimé la fiche telle quelle ( Attention : je ne juge pas le travail de l’enseignant , je cherche à comprendre dans quelle mesure un support peut pénaliser un enfant , ici, dyspraxique visuo-spatial). Malgré le mélange des polices (italique, cursive, étiquettes…) , Léo a bien lu la consigne et savait ce qu’il fallait faire . Seulement : - il y avait plusieurs exercices dans la même page : un premier stress s’installe (d ‘abord je fais celui-ci , puis l’autre …), déjà les yeux « se baladent » J'aime : J'aime chargement…

Mieux comprendre la dyslexie et la dysorthographie « Lad ysl exie es tun trou bl espéci fiqued el’app renti ssaged ela lect ure. » Cette première phrase peut sembler ardue à lire. C’est malheureusement ce que ressentent les enfants atteints d’un trouble d’apprentissage. Pour mieux comprendre cette problématique que vivent plusieurs élèves, ce dossier thématique propose des articles du RIRE, des recherches et des ressources sur la dyslexie et la dysorthographie. Toute l’information qu’offre ce dossier a été répertoriée sur la bibliothèque virtuelle du RIRE. Adapter l’enseignement aux apprenants dyslexiques : c’est possible ! Ces mots qui sont des maux (Le Devoir)« Le trouble d’apprentissage le plus connu est la dyslexie, une difficulté marquée à identifier les mots. »La dyslexie liée à un problème d’attention? Association québécoise des troubles d’apprentissage (AQETA)« L’AQETA exerce son leadership en matière de troubles d’apprentissage afin d’assurer l’égalité des chances des personnes qui ont un trouble d’apprentissage. » Thomas Hawk

Les logiciels aident mais ne "soignent" pas la dyslexie.. Dyslexie et lecture sur support numérique : interview de Marco Zorzi En 2012, une équipe de recherche franco-italienne co-dirigée par Marco Zorzi du Department of General Psychology and Center for Cognitive Science de l’Université de Padoue tentait de prouver, par une expérience menée sur un panel d’enfants dyslexiques, que lorsque l’on augmentait l’espace situé entre deux lettres, la vitesse de lecture des enfants augmentait. Nous avons donc interrogé Marco Zorzi sur la possibilité d’étendre les résultats de l’étude à la lecture sur support numérique. Pour rappel, et parce qu’on a déjà évoqué cette étude ici, les chercheurs ont testé les effets de l’espacement des lettres sur la lecture chez 54 enfants dyslexiques italiens et 40 enfants dyslexiques français, âgés entre 8 et 14 ans. Les enfants devaient lire un texte composé de 24 phrases dans lesquelles l’espacement était soit normal, soit plus grand. Que pensez-vous de polices spécifiques comme Open Dyslexic ? En tout cas, c’est principalement la gratuité de cette police que je voudrais souligner.

Dyslexie: la formation des enseignant(e)s indispensable à une meilleure inclusion La dyslexie entraîne des difficultés à lire, écrire et épeler. Elle va souvent de pair avec des problèmes de concentration, de mémoire à court terme et d’organisation. Elle n’est toutefois pas due à un manque de motivation pour apprendre ni à des troubles de la vision, de l’audition ou de la motricité, bien qu’elle puisse y être associée. D’après DI, ce n’est que depuis peu que les effets dévastateurs de ces troubles spécifiques de l’apprentissage sont pris en considération. Le défi de l’inclusion Pour les éducatrices et éducateurs, tout le défi consiste à gérer la dyslexie dans un environnement scolaire inclusif – comment intégrer cet(te) élève sur dix qui n’est pas à même de répondre rapidement à la question posée par l’enseignant(e) simplement parce que son cerveau dyslexique traite le langage de manière différente? Une formation professionnelle vitale Afin de réussir en la matière, il est capital d’intervenir très tôt. IE : changer les mentalités

Guide de survie pour les profs Dyslexie : les tablettes peuvent aider les enfants à lire Je m'abonne pour 1,75€/mois Les chercheurs américains ont découvert que les enfants dyslexiques ont moins de difficulté à lire sur l’écran des tablettes numériques. Le Dr Matthew Schneps, du Centre des sciences de l’éducation de l’Université de Harvard a suivi un groupe d’une centaine d’élèves et leur a demandé de lire des phrases courtes écrites sur un cahier, puis d’autres phrases courtes sur l’écran d’une tablette. Il s’est rendu compte que les enfants qui souffraient de dyslexie avaient beaucoup de moins de difficulté avec la lecture lorsque les phrases étaient présentées sur une tablette. « Cela tient tout simplement au fait que sur l’écran, il y a moins de mots sur chaque ligne, ce qui permet à l’enfant de se concentrer sur chacun d’eux » a expliqué le chercheur interrogé par la BBC Cette étude rejoint les conclusions d’une étude franco-italienne qui a prouvé que les enfants dyslexiques étaient beaucoup plus l’aise pour lire quand le texte avait des mots et des lettres plus espacés.

Related: