background preloader

Faire ses toutes premières recherches généalogiques

Faire ses toutes premières recherches généalogiques
Ça y est, vous venez de décider de "faire votre généalogie", vous avez déjà interrogé vos parents et proches pour glaner toutes les informations d'état civil dont vous pourriez avoir besoin, commencé à dessiner un semblant d'arbre avec vos parents et grands-parents... mais que faire après ? Le règle d'or à laquelle il ne faut pas déroger, tant que cela reste possible bien entendu, c'est de collecter pour chaque personne que l'on recherche, les trois documents qui marquent son existence : l'acte de naissance, l'acte de mariage et l'acte de décès. Commencez par vous ! Comme l'on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même, et même si vous avez déjà obtenu les informations désirées, commencez donc par vous familiariser avec ces actes : demandez votre acte de naissance à la mairie de la commune où vous êtes né. Si vous êtes sur place, vous l'obtiendrez immédiatement. Le XXe siècle Méthodologie Et avant 1922 ? Nous espérons que ces quelques conseils vous aideront à débuter vos recherches. Related:  Organisationorganisation

Comment mener une recherche efficace Que vous soyez généalogiste débutant ou aguerri, vous souhaitez voir votre arbre grandir. Mais comment s'assurer que les branches ne soient pas malades ? Comment donner envie aux autres de le regarder ? Pour qu'un arbre grandisse, quelques règles de "jardinage" sont à respecter. Au fur et à mesure de mes recherches généalogiques, je me suis aperçue que la généalogie n'était pas un "simple loisir de retraité" dans le sens péjoratif du terme : après-midi ronflantes en salles d'archives, saisies à la pelle de dates, tour de France des restaurants en découvrant les villages des ancêtres, .... La généalogie nécessite un raisonnement équivalent au raisonnement scientifique : je pars d'un fait ou d'une hypothèse, je mène mon expérience - dans le cas présent, mon enquête - , je conclue en validant par des preuves - ici je présenterai des sources. Pour que votre recherche soit efficace, respectez ces cinq principes : #1 Ne tirez pas de conclusions hâtives. #2 Faites vos propres recherches.

Comment masquer une personne sur votre arbre GeneaNet vous permet de n'afficher sur votre arbre que les données que vous souhaitez. Vous pouvez ainsi masquer tous les contemporains ou les laisser affichés, mais saviez-vous que vous pouviez masquer une ou plusieurs personnes en particulier ? Mode d'emploi. Plusieurs raisons peuvent vous conduire à masquer une personne contemporaine figurant sur votre arbre : soit celle-ci vous l'a expressément demandé (en vertu de la loi Informatique et Libertés, que chacun est tenu de respecter), soit, pour une raison qui vous appartient, si vous préférez masquer telle ou telle personne vivante et laisser telle ou telle autre librement visible. Ce masquage a pour principal avantage d'être permanent (sous réserve de ne pas modifier le nom ou le prénom), même si vous renvoyez un fichier Gedcom de mise à jour. Pour masquer une personne de façon permanente, rendez-vous sur l'onglet "Mon Arbre" puis choisissez "Paramétrage > Confidentialité" Vérifiez d'abord le mode de confidentialité choisi.

Comment organiser ses recherches ? Lorsque je remonte ma généalogie, je traite deux cas de figures : soit je fais du sur place avec des ancêtres qui ont peu ou prou bouger de leur village, soit je chausse mes chaussures de randonnées et je piste ceux qui ce sont déplacés un petit peu dans tous les sens. Le premier cas, bien que quelques fois monotone, permet de rentrer au coeur de la vie d'un village; le deuxième cas requiert patience et organisation. Comment ne pas perdre le fil de ses ancêtres quand vos recherches vous mènent dans 45 départements et 11 pays ? Si la généalogie est un voyage temporel, c'est rarement un voyage géographique. Nos ancêtres voyageaient peu. Il arrive cependant qu'il en soit tout autrement. Tout d'abord, l'arbre que je reconstitue est celui de mon fils. Mais ce large éventail se retrouve également dans mon ascendance. Et il y a les hasards de la vie. Voici donc les principales explications à ce grand nombre de départements et de pays présents dans l'arbre de mon fils.

Votre ancêtre se remarie : pensez à l'inventaire ! Il est un acte passé chez le notaire qu’il est intéressant de connaître. Il s’agit de l’inventaire avant dissolution de communauté. Cet inventaire intervient lorsqu’un veuf ou une veuve souhaite se remarier et qu’il ou elle a des enfants mineurs du premier mariage. Un exemple d’inventaire dans la maison Chiribarro à Lohitzun-Oyhercq Nous sommes en 1840, Marie Eyherabide jeune veuve de 40 ans a décidé de se remarier. La première partie de l’inventaire indique la liste des enfants vivants du décédé : Marie-Haurra, Guilhaume et Marianne. Inventaire Quéheille - AD64 -3E8728 Première page de l’inventaire. La deuxième partie consiste en une visite pièce par pièce de la maison. Au rez de chaussée La cuisine Une chambre contiguë à la cuisine Le chai à la suite de la chambre Le vestibule d’entrée Le sol [2] La cour à bétail A l’étage Une chambre au dessus du vestibule Une chambre à suite de la précédente Une chambre au dessus de la cuisine Le mobilier - AD 64 - 3E8728 Les papiers - AD 64 - 3E8728

Mention marginale sur un acte Cette semaine, une question de Hélène Riolland : Que veut dire la mention "répertoire civil n°....." en marge d'un acte d'état-civil ? En marge d'un acte de naissance, apparaît parfois une mention dite "marginale" pour signaler un changement de régime matrimonial, ou un décès, ou une reconnaissance ou une mesure de protection d'un majeur incapable. La mention RC suivie d'un numéro et d'une date permet de rechercher auprès du TGI – Tribunal de Grande Instance - le jugement qui a généré le changement de situation de l'intéressé (divorce, séparation de biens, mise sous curatelle, ... par exemple). Toutes ces mentions sont gérées au service du répertoire civil. LE NOUVEAU CODE DE PROCEDURE CIVILE dit : Article 1057 Le répertoire civil est constitué par l'ensemble des extraits des demandes, actes et jugements qui, en vertu des textes particuliers se référant à ce répertoire, doivent être classés et conservés aux greffes des tribunaux de grande instance. Article 1058 pour la CSGHF

Un peu d’organisation, que diantre ! Ce matin, le constat est inévitable. Si je veux continuer à faire de la généalogie et à y prendre du plaisir, il est impératif que je m’organise et que je me tienne à cette organisation. La généalogie est un loisir certes, mais comme tous les loisirs, que ce soit la pratique du sport ou les jeux en ligne, si on veut être un minimum efficace, il faut que le temps qu’on y consacre soit organisé et pensé. Jusqu’à présent, j’ai picoré de droite de gauche, sans plan d’action, au gré de mes envies du jour. Un peu de vérification de sources par ci, du décryptage de registres par là, une petite recherche sur Gallica où je me retrouve à passer des heures à lire autre chose, certes je me fais plaisir, mais les limites sont atteintes. Ne vous méprenez pas, je ne suis pas à la base une fille désorganisée, bien au contraire, tous mes proches et mes anciens patrons vous le confirmeront. Mais en généalogie, je ne suis pas du tout en ordre de marche. Pourquoi ce constat soudain ? Sources et liens

Ready to Get Started Organizing Your Family Keepsakes? Did the blog book tour leave you motivated to organize and digitize your family photos, documents, and letters? When I inherited my grandmother's treasures in 2000, I didn't know where to begin. I spent a lot of time just looking at stuff, reading letters, examining old photos, and trying to make sense of what I had. If you're reading my book How to Archive Family Keepsakes, I suggest you use the book as a workbook to guide you step-by-step from taking stock to sorting and preserving. Just "looking at things" isn't a bad way to start a family archive project. Always work with clean hands on a sturdy clean surface. Order in the Archive The original owner is the first level of organization important to maintain. Keep each collection separated by original owner or family. Keep items that arrive in groups or packets together, even if they are all different kinds of things such as photos, ticket stubs, or letters. Get to know your family history treasures, but keep order in the archive.

4 millions de relevés d'état civil gratuits sur GeneaNet ! Plus de 4 millions de relevés d'actes ont été effectués à ce jour, accessibles librement et gratuitement pour tous ! C'est grâce à vous que ce chiffre a pu être atteint : le partage sur GeneaNet n'est pas un vain mot, alors merci à tous ! Rappel de ce que l'on trouve dans cette rubrique. Précisons tout d'abord que tous les relevés que vous nous envoyez restent votre propriété, ils sont diffusés sans aucune contrepartie sur GeneaNet, de façon libre et gratuite. La rubrique est accessible via l'onglet "Rechercher", puis "Dans les archives et les relevés". Choisissez ensuite "Relevés collaboratifs" : 1/ Consultation sur la page dédiée Sur la page d'accueil, une carte de France vous présente, en couleurs, un aperçu des relevés déjà reçus. Vous pouvez également faire une recherche dans le relevé où vous vous trouvez, en tapant un nom et/ou une année (selon les cas) dans la case située à droite de la page, au dessus du tableau de résultats. 2/ Consultation après une recherche globale

Organiser sa recherche en ligne Je l'avoue, l'introduction n'est pas venue droit de mon imagination mais bien de ma propre expérience. Combien de fois ne me suis-je pas surprise à feuilleter nonchalamment les pages d'un registre jusqu'à en oublier ma recherche ? Combien de fois ne me suis-je pas laissée entraîner dans une discussion alors que j'étais en pleine consultation des tables décennales et d'y revenir pour constater que ma session avait expiré ? Combien de fois n'ai-je pas commencer à étudier un registre pour réaliser cinquante pages plus tard, que j'avais déjà étudié cette période ? Pour qu'une recherche généalogique soit efficace, il faut qu'elle soit organisée. #1 Concentrez-vous sur une partie de votre généalogie. #2 Tenez un journal de recherches. #3 Faites des listes. #4 Évitez les distractions. #5 Rassemblez les informations en votre possession. #6 Choisissez votre fond sonore. Pour que la généalogie reste un plaisir il suffit d'un peu d'organisation.

Tenir un journal de recherche Dans la série « Quel Généalogiste Suis-Je », Raphaël se demande sur Twitter quel logiciel de dépouillement nous utilisons, dans le but de tenir un journal de recherche : Quel logiciel de dépouillement d’actes (relevés systématiques) utilisez-vous ? J’avais l’habitude de Nimègue, ms il y a p-ê mieux depuis ? Personnellement, je ne systémadépouille pas, par manque de temps et de courage. Mais le but ici n’est pas forcément de faire un relevé au sens habituel du terme. Le journal de recherche permet : De ne pas avoir à relire un registre 12.000 fois, soit quand on y a fait chou blanc, soit au fur et à mesure que nos pelotes se déroulentDe savoir où l’on en est de nos recherches sur une commune / une famille / un patronyme lorsque l’on se repenche dessus plusieurs semaines ou mois plus tard Ce journal est à mon sens une des choses les plus importantes dans une recherche généalogique, et bien souvent celle qui pêche le plus. Nimègue : le seul logiciel de relevé systématique que je connaisse.

D'où vient votre nom ? Il peut être fort utile de connaître l'origine d'un patronyme afin de pouvoir orienter ses recherches en cas de blocage. "D'où vient mon nom ?" vous permet d'appréhender l'implantation géographique d'un patronyme. La rubrique "D'où vient mon nom ?" vous permet de cibler rapidement l'origine de l'implantation géographique d'un patronyme, à partir de la totalité des données contenues dans GeneaNet. On s'y rend par le menu "Débuter > D'où vient mon nom" Sur la page d'accueil, tapez un patronyme, ou cliquez dans le tableau des patronymes les plus fréquents (tous les chiffres proviennent des données déposées sur GeneaNet, très représentatifs de la réalité même s'ils ne doivent être pris que pour ce qu'ils sont : des estimations statistiques). On obtient alors en premier lieu la définition étymologique du patronyme, fournie par le spécialiste en onomastique Jean Tosti qui alimente ces définitions depuis des années (si vous remarquez une erreur ou un manque, n'hésitez pas à nous en faire part).

Related: