background preloader

S'organiser pour réussir : Getting Things Done - David Allen, Philippe Bloch, Michel Edéry - Livres

S'organiser pour réussir : Getting Things Done - David Allen, Philippe Bloch, Michel Edéry - Livres

Organisation au travail | S'organiser, c'est facile C’est Nat qui pose cette question. En effet, retenir une liste de courses ou des choses à faire semble un exercice salutaire à qui se soucie de la vivacité de ses neurones. C’est exact, jusqu’à un certain point. D’abord, notre mémoire à court terme n’est capable de retenir, en moyenne que 5 à 9 items. En sachant qu’il faut être attentif au moment où on "fait entrer" la liste à apprendre. Puis, il faut créer un sens à ce qu’on veut mémoriser (à l’aide d’images mentales, de rimes, d’associations…). Ensuite, pour que ces mots (ou chiffres, ou objets), restent en mémoire jusqu’à ce qu’on en ait besoin, il faut répéter et réviser. Autrement dit, pour mémoriser une liste de course composée de quelques éléments, il y aura un peu d’effort à déployer, mais pas vraiment de problème. Et quant à se souvenir au bon moment de toutes nos tâches, ce n’est guère mieux. C’est ici que la liste entre en jeu. Les enfants nous battent au jeu du mémory: ils sont plus attentifs - jouer. J'aime : J'aime chargement…

Comment gérer ses tâches et son temps Comment gérer son temps ? Comment arriver à tout faire, y compris ne rien faire ? Ah, ceci est un vaste programme. Il ne sera pas résolu en deux lignes, ni en deux pages. Mais quelques pistes peuvent d’ores et déjà être envisagées. Dans le domaine de l’entreprise, les gestionnaires des sociétés sont souvent appelés des « décideurs ». Pour la gestion du temps, c’est exactement pareil: on gère son temps en prenant des décisions. Le temps est un phénomène implacable, intangible, non négociable. Seconde après seconde, il s’égrène. Pour suivre son rythme, nous devons faire des choix et AGIR. En agissant, nous devenons mobiles à notre tour, nous entrons dans la danse. Et lorsqu’on a une vie active, très active, il peut être difficile d’avoir une vision globale de toutes les multiples tâches à accomplir, qu’elles soient urgentes ou non, qu’il s’agisse de rendez-vous à ne pas manquer ou d’achats à ne pas oublier, de coups de fil à passer ou d’une infinité d’autres actions à réaliser. -Collecter

Article - étapes pour gérer ses tâches 1. Préparez les informations clés Qui veut/doit organiser Quoi ? Pour qui ou Avec qui ? Pourquoi (objectifs) ? Quand et Où ? Avec quels moyens : quel budget, pour ou avec Combien de personnes, Comment ? 2. Dans un premier temps, répertoriez sans trop vous préoccuper de leur ordre, les Tâches à accomplir. Une tâche principale (ex. : concevoir le livre d'accueil) pourrait être scindée en plusieurs tâches ? En effet, il est souvent difficile de suivre les tâches secondaires sur un planning. 3. Observez chaque tâche et repérez celles qui sont interdépendantes (ex. : concevoir le courrier d'invitation (D) précède obligatoirement la fixation du jour (A) et du lieu (B). Ensuite, classez les tâches par ordre logique de mise en œuvre. 4. Au regard de chaque tâche, précisez le temps nécessaire (en jour). Ensuite, et à partir de la Date « J », fixez les dates d'action en vous appuyant sur le nombre de jours de réalisation prévu. 5.

Quelques outils pour s'organiser Savoir s’organiser demande de la méthode et des outils. Une fois convenablement équipé, et l’esprit clair, on peut partir à l’assaut de n’importe quel projet. Voici un petit point sur les outils – numériques ou non – que j’ai utilisés tout récemment pour mener à bien, en compagnie de Nanoug, notre « grand concours de rentrée ». Peut-être y trouverez-vous quelques idées pour gérer vos projets personnels ou professionnels ? Ah, ce concours… Quelle drôle d’idée. Heureusement, avec Nanoug, nous avions décidés d’être réalistes : nous sommes fixés un délai de préparation suffisamment long – plusieurs semaines – qui nous a permis de ne pas être pris à la gorge par les délais. Une fois de plus, nous avons utilisé l’équation de la réussite, qui permet de mener à bien n’importe quelle sorte de projet, du plus facile au plus complexe. M x A x R x C = Ré (Pour m’en souvenir, je l’appelle « MARC » et je l’ai décrite en détails ici) L’élément à ne jamais négliger est la communication.

7 techniques pour être hyper productif, différemment Si vous êtes comme moi, il est probable que les techniques de productivité classiques ne fonctionnent que moyennement pour vous. Vous savez, groupez vos tâches et les traiter d’un coup. Utiliser un système pour se gérer soi-même. 1/ Ne soyez pas un robot de la productivité Surfez plutôt sur les rythmes d’efficacité que l’on a tous. 2/ Oubliez votre to-do list Si vous commencez votre journée en écrivant tout ce que vous devriez normalement effectuer, vous n’êtes pas encore sorti d’affaire. Pour cartonner tous les jours, posez-vous la question : » Qu’est-ce que je pourrais faire aujourd’hui dont je serais immensément fier ? Et si, au lieu d’avoir besoin d’être poussé, vous vous concentriez simplement sur des activités qui vous excitent et qui ne sont pas dures à réaliser ? 3/ Essayez d’accomplir presque rien ! Ne commencez pas votre journée en pensant que vous devez tout accomplir. A la place, pensez minuscule. 4/ Changez votre approche Ce qui est prévisible est CHIANT. Faux ! Et vous ?

14 règles pour organiser son temps - Méthode NERAC Dans la multitude de méthodes pour bien gérer son temps, l’une d’elles se nomme NERAC. Simple et efficace, elle se distingue des autres méthodes par le fait qu’elle nous invite à prévoir l’imprévu. Pour savoir faire face aux imprévus, il est nécessaire de réserver une marge temporelle avant et/ou après une activité et la noter dans son agenda. Bien que peu utilisées dans le cadre de nos activités quotidiennes, nous appliquons régulièrement, sans le savoir, les préceptes de cette méthode lors de voyages. En effet, avec l’augmentation du trafic, il est devenu normal d’anticiper les ralentissements lors d’un trajet en voiture. Pour vos activités principales, pensez aussi à la méthode NERAC et ajoutez, avant ou après, 1/3 du temps initialement planifié pour une tâche. Notez les activités à réaliser Chaque jour, se fixer un objectif précis avec des résultats à atteindre. Estimez la durée pour chaque activité Avoir une estimation des temps moyens nécessaires pour des activités principales.

Les courses : 3 conseils pour mieux s’organiser Rien qu’à l’idée de “faire les courses”, c’est déjà un gros soupir que l’on pousse. Si comme la moyenne des français, vous y consacrez 32 minutes par jour* peut-être souhaiteriez-vous faire autre chose de ce temps ?! Pour allier sereinement gain de temps, équilibre budgétaire et alimentaire, voici 3 conseils d’organisation familiale pour vous simplifier les courses. 1. Ras le bol du jambon/nouilles en urgence ? Le mot d’ordre pour cet exercice hebdomadaire est “simplicité” ! Planning des menus, inclus dans le Vade-Mecum de la maison. 12,90€ dans la boutique votre modèle de document pour établir le menu de la semaine (inutile de réinventer la poudre chaque semaine, imprimez-en plusieurs à l’avance),la liste des plats préférés de chacun des membres de la famille = un soir de la semainela liste de tous les plats que vous connaissez bien et pouvez réaliser en moins de 15 minutes = un soir de la semaine,l’historique de vos menus pour inspiration. Le planning des menus de la semaine est prêt ?

S'organiser au travail : arrêter le multitasking pour être plus productif "Le cerveau n'est pas dessiné pour répondre aux multiples sollicitations du monde digital sursaturé d'informations instantanées." De qui ce constat ? D'un technophobe rétrograde ? Pas du tout. Répondre au téléphone tout en écrivant un mail, converser avec un collaborateur tout en surfant sur le web pour vérifier une info, conduire en téléphonant... "Multitâche veut dire absence de concentration ! Dans la réaction aux infos plutôt que dans l'analyse Celui qui pratique le multitasking néglige la phase clé d'entrée des informations ("input" dans le langage des sciences cognitives) indispensable avant toute analyse ou décision. Avec l'invasion des nouveaux moyens de communication (smartphones, tablettes, fenêtres multi-écrans de l'ordinateur...) en quelques années, le bruit de fond s'est aggravé : nous sommes en permanence bombardés d'infos visuelles et auditives en tout genre. Face aux tâches longues, le réflexe de remettre à plus tard > Smartphone Rappelez-vous la priorité du jour.

La stratégie des notes adhésives et du Kanban "La simplicité est la sophistication ultime" écrivait Leonardo da Vinci (1452–1519). Nombreux sont ceux qui, comme moi-même, aspirent à une vie quotidienne plus simple, plus Zen. L'explosion de l'information numérique provoque, entre-autres, une surcharge cognitive qui affecte tant notre vie privée que notre vie professionnelle. Le livre de Pierre Mongin, que je vous recommande, Mieux s'organiser, la stratégie du Post-it et du Kanban personnel, part de ce constat et a pour but de nous aider à retrouver des moyens simples de gérer notre temps, nos projets, notre charge de travail. Un de ces moyens est la stratégie des notes adhésives avec le Kanban. Qu'est-ce que le Kanban? C'est une méthode, dite "agile", issue des meilleures pratiques visuelles mises en oeuvre dans les usines Toyota. Décomposer son travail en actions et l'écrire est déjà un facteur de motivation. La démarche consiste à identifier les sous-objectifs et à ainsi décomposer les plans compliqués en morceaux maniables.

« Réponse à tout », le jeu hilarant qui renforce votre réseau. (1/1) Sortir de sa zone confort, s’adapter, argumenter et débattre, improviser, répondre aux objections... autant de qualités des réseauteurs aguerris. Pour entraîner votre réseau, laissez-vous prendre au jeu... « Réponse à tout », est une adaptation libre d’un jeu de rôles imaginé par Thiagi, le maître en la matière. En tant qu’animateur, ce jeu vous offre aux participants, membres de votre réseau, un cadre ludique et très efficace pour créer du lien, impliquer même les plus introvertis, travailler la maîtrise de leurs émotions, se préparer à des situations déstabilisantes dans le cadre de leur activité ou en situation de networking. Nombre de participants : entre 10 et 30. Durée : 20 mn+ débriefing. Le débriefing. Vous regroupez toutes les équipes pour mettre en commun les remarques et les impressions.

Lelivre de la gestion du temps.Simple à mettre en application by idcecem Dec 4

Related: