background preloader

Centre de Ressources Comptabilité et Finance (CRCF) - Economie et Gestion - BTS CGO, DCG, DSCG

Centre de Ressources Comptabilité et Finance (CRCF) - Economie et Gestion - BTS CGO, DCG, DSCG
Cette séquence est élaborée à partir d’un contexte de PME simplifié et s’appuie sur des documents, particulièrement des pièces comptables qu’il s’agit d’analyser et d’enregistrer à l’aide d’une base de données fournie et qui fonctionne sous Microsoft Access. L'ensemble forme une application comparable dans son fonctionnement, à un progiciel de comptabilité qui serait simplifié à l'extrême de telle sorte que l'attention de l'élève ne soit pas accaparée par des problèmes de procédures et de repérages dans des menus parfois complexes. L’objectif est de repérer immédiatement et très facilement, les incidences des enregistrements comptables sur le bilan, le compte de résultat et la trésorerie et d'être à même de décrire le mécanisme général de construction et d'articulation des documents comptables : une saisie, édition du journal, de la balance, du compte de résultat, du bilan. Fichiers à télécharger : Related:  Gestion Finance MDF

Enseignements technologiques STMG - Terminale STMG - Sciences de gestion - Spécialité Gestion et finance Dans la continuité du travail conduit en classe de première en sciences de gestion, le programme de la spécialité "Gestion et finance" est composé de trois thèmes déclinés en questions de gestion qui structurent l'enseignement. La mise en oeuvre d'une démarche technologique est généralisée : approche intégrative des concepts et des méthodes mises en oeuvre, recours aux TIC et aux simulateurs de gestion. Introduction générale Les évolutions de la série : de STG "Comptabilité et finance d'entreprise" à STMG "Gestion et finance" Thème 1 Construire une image de l'entreprise Les questions de gestion 1 à 5 du programme Thème 2 Analyser la situation de l'entreprise Les questions de gestion 1 à 3 du programme Thème 3 Accompagner la prise de décision Les questions de gestion 1 à 3 du programme

Tous les sujets et les corrigés du BAC STMG Pour accéder aux annales du BAC STMG, sélectionner la matière dans la barre de menus ci-dessus, sélectionner les sujets du 1er ou du second groupe d'épreuves, puis sélectionner l'année désirée. 415 sujets du bac STG / STMG ainsi que leurs corrigés vous sont proposés en Gestion et Finance (142 sujets), en Management des Organisations (224 sujets), en Mathématiques (35 sujets) et en Économie / Droit (29 sujets). Au total plus de 2 500 fichiers en téléchargement. Vous êtes élève de 1ère ou de terminale STMG : Vous pouvez réaliser régulièrement des sujets d'annales ce qui vous permettra de progresser en travaillant plus particulièrement les éléments du programme sur lesquels vous rencontrez des difficultés. Les tableaux synoptiques vous permettent de repérer rapidement les sujets qui vous intéressent et les parties de programmes qui "tombent" le plus souvent au bac. Vous êtes enseignant : Les tableaux synoptiques vont vous aider dans la composition de vos exercices et de vos devoirs.

Comptaludik Calculer un coût de revient : les points clés à retenir Le coût de revient est un élément très important pour la gestion d’une entreprise, qu’elle ait une activité de production, de négoce ou de service. Toutefois, calculer un coût de revient n’est pas forcément facile à faire. Cet article a donc pour objectif de vous faire comprendre à quoi correspond exactement le prix de revient et de vous donner des conseils pour le calculer correctement. Qu’est-ce qu’un coût de revient ? Le coût de revient correspond à l’ensemble des coûts directs et indirects, fixes et variables, de production et de distribution pour une unité de bien ou de service vendue. Ainsi, pour une opération donnée, la différence entre votre chiffre d’affaires et votre coût de revient correspond à votre bénéfice. L’utilité du coût de revient La connaissance de votre coût de revient est quasiment indispensable pour que vous puissiez chiffrer correctement les devis que vous émettez à vos clients et prospects. Le calcul du coût de revient A. B. C. D. Conclusions sur le coût de revient

Spé Gestion et Finance : Présentation et débouchés - digiSchool Bac STMG Programme de Spé Gestion et Finance du Bac STMG Le programme de Spé Gestion et Finance en Terminale STMG a pour objet d’étude les Entreprises. Le programme va s’orienter de sorte à présenter les différents principes comptables. Il s’agira d’étudier les fondements de cette gestion comptable ainsi que les notions essentielles à sa compréhension. Un parcours de questionnement a été prévu et tourne autour de 3 thématiques principales qui sont: Thème 1 - Construire une image de l’entreprise Chapitre 1 - Pourquoi construire une image financière ? Thème 2 - Analyser la situation de l’entreprise Chapitre 6 - Comment synthétiser fidèlement l’image de l’entreprise ? Thème 3 - Accompagner la prise de décision Chapitre 9 - Faut-il s’endetter ? Débouchés après un Bac STMG spécialité Gestion et Finance Plusieurs études peuvent vous convenir et aussi plusieurs métiers. Envisagez la poursuite de vos études en faisant une licence professionnelle dans un BTS ou un IUT.

Quelles différences entre charges directes et charges indirectes ? Les charges incorporées au coût d’un produit ou service sont décomposées en deux catégories : les charges directes et les charges indirectes. Que sont les charges directes ? Ces charges sont rattachées de façon directe à une activité ou à un produit ou service de l’entreprise. Le calcul de ces charges est simple. On peut citer dans cette catégorie : Des matières premières utilisées exclusivement pour produire un produit donné offert par l’entreprise. Que sont les charges indirectes ? Ces charges ne se rapportent pas directement à une activité ou à un produit ou service de l’entreprise. Ces calculs sont réalisés dans un tableau appelé "Tableau de répartition des charges indirectes" et intégrant les centres d’analyse caractérisant l’activité ou le processus de fabrication d’un produit (administration, approvisionnement, production, vente…). L’amortissement d’un matériel concourant à la fabrication de tous les types de produits de l’entreprise.

Comment calculer votre seuil de rentabilité ? Conseils d'experts Accueil Calculer son seuil de rentabilité… Mais pourquoi faire ? La pérennité pour une entreprise comme pour une start-up réside dans ce calcul. Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Marchés Financiers Fed : ce que change la hausse des taux Sans surprise, la Réserve fédérale américaine a relevé son taux directeur de 25 points de base à 0,25 %-0,50 %. Etats Unis La Fed relève ses taux La Réserve fédérale américaine relève ses taux directeurs d’un quart de point, entre 0,25 % et 0,5 %. Monde Pourquoi la Fed ne voit aucune urgence à réduire sa présence sur... Lucie Robequain à lire également sur les echos Recommandé par Les articles les plus lus Sans surprise, la Réserve fédérale américaine a relevé son taux directeur de 25 points de... Macron sera attentif "à l’emploi et à l’investissement" en cas... Le ministre de l'Economie était l'invité de la cérémonie des voeux de la Fédération...

Comment calculer le coût d´un stock Le stock coûte cher. Mais le stock, qu’il s’agisse de matières premières ou de produits finis, est indispensable au bon fonctionnement d’une entreprise. Il est donc primordial d’arbitrer convenablement les choix de volume de ses stocks pour en optimiser la gestion. Quelques conseils pour bien gérer ses stocks et maîtriser ses coûts de stockage. Pourquoi les entreprises stockent-elles ? Les entreprises commerciales ont tendance à stocker, en général, simplement par crainte de la rupture de stock. Pourquoi le stock coûte cher ? Le stock, dans une entreprise, coûte cher à tous les niveaux. Mais il ne s’agit là que des coûts directs engendrés par le stock. Enfin, le stock a un impact direct sur le BFR (Besoin en Fonds de Roulement), puisque la formule de calcul de ce dernier est : BFR = actifs circulants (stock + créances clients) – passif circulant (dettes fournisseurs + dettes fiscales + dettes sociales). Le stock est donc un potentiel poids qui pèse sur la rentabilité des entreprises.

Quelles sont les règles de distribution des dividendes? En matière de distribution de bénéfices, chaque société a sa politique. Dans tous les cas, une société ne peut distribuer à ses associés ou actionnaires que ce qu'elle produit : il n'y a pas de distribution possible si l'exercice est déficitaire. Distribuer ou faire des réserves : un préalable à trancher Schématiquement, le bénéfice d'une société peut être soit distribué, soit mis en réserve. Or, la loi et les statuts de l'entreprise limitent cette répartition. Ainsi, la constitution de certaines réserves est prévue : réserve légale, réserves réglementées, réserves statutaires, réserves facultatives. Par ailleurs, les associés ou les actionnaires peuvent également décider de ne pas affecter directement une partie des bénéfices mais de reporter la décision d'affectation à une future réunion d'assemblée. C'est ce qu'on appelle le "report à nouveau", qui fait partie des capitaux propres de l'entreprise. Décision de l'assemblée générale sur lesdividendes Paiement des dividendes aux associés

La capacité d'autofinancement ou CAF La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble des ressources générées par une entreprise dans le cadre de son activité et qui permettent de faire face aux besoins de financement. Cet indicateur est calculé à partie des produits encaissables et des charges décaissables et présente une importance particulière en analyse financière. Compte tenu de l’importance de la capacité d’autofinancement, il faut donc être capable de la calculer, de l’interpréter et de savoir comment l’améliorer. Définition de la capacité d’autofinancement La capacité d’autofinancement indique les ressources potentielles de trésorerie de l’entreprise et est obtenue par la différence entre les produits encaissables et les charges décaissables. L’idée est de ne retenir que les éléments du compte de résultat qui se traduisent ou vont se traduire par une entrée ou une sortie de trésorerie. Les banques sont très attentives à la capacité d’autofinancement générée par l’entreprise, notamment en cas de demande de financement.

Le calcul de la capacité d'autofinancement (CAF) La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement. Nous étudierons dans cet article de Compta-Facile la capacité d’autofinancement (CAF) : qu’est-ce que la capacité d’autofinancement ? Comment la calculer ? 1. Dans le cadre de son activité, une entreprise doit financer plusieurs éléments : les investissements qui permettent d’assurer et de développer l’activité de l’entreprise,le remboursement de ses emprunts,le paiement des dettes fournisseurs, fiscales et sociales,le versement des dividendes aux associés… Le calcul de la capacité d’autofinancement permet donc de déterminer le flux potentiel de trésorerie dont dispose l’entreprise. 2. Le calcul de la capacité d’autofinancement est le suivant : Capacité d’autofinancement (CAF) = produits encaissables – charges décaissables A. B. Pour plus d’informations sur l’EBE : le calcul d’un EBE. 3.

Enron : histoire d'une faillite Le tribunal de Houston a reconnu [en 2006] les anciens dirigeants d’Enron coupables de fraude et responsables de la faillite du groupe en 2001 Le jury du tribunal de Houston a rendu son verdict dans le procès Enron ouvert en janvier dernier : les anciens directeurs généraux du géant américain de l’énergie ont été reconnus coupables d’entente illicite, de fraude et de malversations dans ce qui fut l’un des plus grands scandales financiers de l’histoire des États-Unis. Enron, qui fut autrefois la septième plus importante entreprise des États-Unis, s’était effondré en décembre 2001après avoir reconnu, à la stupeur générale, avoir dissimulé plusieurs milliards de dollars grâce à des opérations ne figurant pas dans son bilan, et avoir gonflé artificiellement ses bénéfices pour masquer la mauvaise santé du groupe. La chute du géant énergétique, dont la valeur boursière s’élevait à plus de 68 milliards de dollars, avait entraîné la perte de 5600 emplois. "La fin d’une période noire"

Charges fixes, charges variables : comment les distinguer ? Quelle utilité ? La distinction entre les charges fixes (également appelées charges structurelles ou charges de structure) et les charges variables (charges opérationnelles ou charges d’activité) est essentielle car elle permet de déterminer certaines données clés liées à la rentabilité d’une entreprise. Compta-Facile vous propose sa fiche complète sur les charges fixes et les charges variables : définition, différence et exemples concrets. 1. Qu’est-ce qu’une charge fixe ? Besoin d'un expert-comptable ? Obtenez rapidement un devis gratuit et adapté à vos besoins de la part de notre partenaire Amarris Direct Une charge fixe, charge structurelle ou charge de structure, est une charge qui est liée à l’existence de l’entreprise. Voici des exemples de charges fixes : les loyers (mobiliers ou immobiliers), les assurances, les salaires du personnel administratif, certains honoraires (avocat, expert-comptable), l‘amortissement des immobilisations. 2. 3. Pour plus d’informations : analyser un compte de résultat.

Related: