background preloader

Travailleurs situation handicap

Travailleurs situation handicap
Related:  Projet : Recrutement et intégration d'un salarié

Handipole - Emploi, formation et insertion des travailleurs handicapés Accueil Agefiph.fr utilise des cookies. En naviguant sur notre site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre ordinateur. > En savoir plus Accès au menu Accès au contenu Accessibilité Mon compte Créez votre compte Mot de passe oublié Menu @import url("/extension/agefiph_design/design/agefiph_design_2014/stylesheets/fancy/jquery.fancybox.css"); @import url("/extension/agefiph_design/design/agefiph_design_2014/stylesheets/cpn-tv.css"); Vous êtes Une personne handicapée Vos aides et services L'Agefiph vous accompagne dans toutes vos démarches pour accéder et conserver votre emploi. Découvrez les aides et services pour : Accédez à toutes les aides Espace candidat Consultez vos offres d'emploi et diffusez votre profil. 43912 offres en ligne ! Actualités et publications Lecture Pause Toutes les actus & publications Mieux nous connaître @import url("/extension/agefiph_design/design/agefiph_design_2014/stylesheets/cpn-tv.css");

Qu’est-ce que la GPEC ? - Tout sur la GPEC La GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) est une démarche de gestion des ressources humaines qui consiste à : prévoir l’évolution des métiers dans l’entreprise afin d’anticiper les changements d’organisation, développer les compétences des salariés pour améliorer leur employabilité. Un encadrement par la loi Depuis 2005, les entreprises concernées par la loi de cohésion sociale, dite loi Borloo, ont une obligation de négocier avec les représentants du personnel tous les 3 ans un accord GPEC portant sur : La stratégie de l’entreprise et ses effets prévisibles sur l’emploi et les salairesLes mesures d’accompagnement susceptibles d’être associées à la GPEC (formation, VAE, bilan de compétences, mobilité professionnelle et géographique,…)Les conditions d’accès à la formation professionnelle et de maintien dans l’emploi des salariés âgés La GPEC, un outil de gestion des ressources humaines Pour se développer, une entreprise a besoin d’un plan stratégique.

(3) Baisse des aides à l'embauche des handicapés : une mauvaise nouvelle ? Depuis le 1er avril, certaines aides versées par l’Agefiph ont baissé. Une traduction concrète de la chute continue des ressources de cet organisme chargé de gérer le fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Ainsi, par exemple, un employeur touchera désormais 2 000 euros au moment de recruter une personne handicapée, contre 4 000 précédemment. Si la baisse de l’aide à l’insertion professionnelle (les 4 000 euros devenus 2 000) «crée un souci», selon Gilles Lenice, il n’y a pas de quoi s’alarmer non plus. A lire aussi Rebondir malgré l’accident ou la maladie Plus d’embauches, moins d’aides Car s’il n’y a pas de quoi s’affoler aujourd’hui, c’est le futur qui préoccupe. Or, si le nombre de personnes handicapées en recherche d’emploi est historiquement élevé (plus de 450 000), il n’en reste pas moins que les entreprises s’ouvrent de plus en plus aux travailleurs handicapés. Revoir le modèle économique de l’Agefiph Faut-il revoir le modèle économique de l’organisme ?

Lois et décrets qui régissent les ESAT La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. La loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle tout au long de la vie et au dialogue social. La loi du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico sociale. La loi du 10 juillet 1987, en faveur de l'emploi des personnes handicapées. Le décret du 20 mai 2009 relatif à la formation, à la démarche de reconnaissance des savoir-faire et des compétences et à la validation des acquis de l'expérience des travailleurs handicapés accueillis en établissements ou services d'aide par le travail. Le décret du 16 juin 2006 relatif aux établissements et services d'aide par le travail. Le décret du 31 décembre 1977, modifié par le décret du 26 mars 1993, et le décret du 9 mai 1995 relatif aux centres d'aide par le travail. L'ESAT doit du fait de son statut médico-social répondre à une double finalité :

L’emploi des personnes handicapées - Fiche pratique L’obligation des entreprisesLe chômage touche près de 30% des personnes handicapées. Afin de pallier ce problème, les entreprises privées et les établissements publics comptant au moins 20 salariés sont obligés, depuis 1987, d’embaucher au moins 6% de personnes handicapées.En 2005, cette loi a été renforcée. Ainsi, les pénalités pour les sociétés ne répondant pas à leurs obligations ont été alourdies, et de nouvelles catégories de personnes concernées par ces mesures sont apparues. Comment répondre à cette obligation ? Pour qu’une personne handicapée soit comptabilisée, il faut qu’elle ait été présente dans la société au moins 6 mois au cours des 12 derniers mois. Quelles sont les pénalités ? Les autres obligations engendrées par la loiLa loi de 2005 a, par ailleurs, rendu obligatoire une concertation annuelle avec les partenaires sociaux sur le thème de l’emploi des personnes handicapées.Les aides Les employeurs satisfaisant à leur obligation peuvent recevoir des aides de l’Agefiph.

Formation : choisir un organisme et trouver des financements - Dossiers pratiques - Personnes handicapées Conseils pour bien choisir une formation adaptée au handicap et trouver l’organisme qui vous convient. 1. Quelle formation, comment la choisir ? En tant que personne handicapée, vous avez accès aux formations de droit commun ouvertes à tous les demandeurs d’emploi mais également aux formations spécifiques pour les personnes handicapées. Les formations pour tousIl existe 4 grands types de formations Les formations diplômantes et professionnalisantes. 2. L'ensemble des formations conventionnées pour accueillir des demandeurs d'emploi sont ouvertes aux personnes handicapées. Trouver le bon organisme Questionnez les professionnels autour de vous afin de vérifier que l’organisme est reconnu dans le secteur d’activité qui vous intéresse. 3. Les aides de l’Agefiph L’Agefiph peut participer au financement de formation si vous êtes demandeur d’emploi et reconnu handicapé. Votre conseil régional Qui peut vous aider ?

L’aide à l’aménagement des situations de travail Comment recruter un travailleur handicapé ? Le recrutement d’une personne handicapée passe tout d’abord par les mêmes structures, circuits et pratiques que pour le public valide. Il n’y a pas de porte d’entrée véritablement "réservée" pour les demandeurs d’emplois handicapés. Le "handicap" ou l’état de santé ne peut constituer un critère discriminant, même dans un esprit positif, dans le libellé d’une offre ou dans la recherche de candidat (comme le sexe, la nationalité, l’âge, etc.). Certains réseaux ou canaux élargissent les possibilités pour recruter un travailleur handicapé. Les organismes de formation spécialisés (centres de reclassement professionnel ou CRP) ou accueillant du public handicapé (organismes conventionnés par l’Etat ou la Région) peuvent être également une piste à explorer : la diffusion d’offres ciblées selon les formations dispensées sera souvent un atout supplémentaire. L’annonce du handicap relève du choix de la personne et ne peut être une question posée à l’entretien. Qui peut vous aider ?

Présentation » Fédération des Malades Handicapés Présentation Qui sommes-nous ? Association loi 1901 reconnue d’intérêt général, la Fédération des Malades et Handicapés intervient au service des plus fragiles depuis 1945. La FMH représente les personnes malades et handicapées auprès des grandes instances nationales. Elle siège notamment à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), et dans les communes (CCAS). Elle fait aussi partie de nombreuses commissions communales d’accessibilité. Parallèlement à sa lutte au niveau national pour la promotion d’une politique de santé adaptée, la FMH, au travers des différentes activités de ses Unions Locales et Départementales se mobilise pour combattre les problèmes sociaux engendrés par la maladie et le handicap et permet aux personnes malades et handicapées ayant de faibles revenus, de bénéficier d’un accompagnement personnalisé dans leurs démarches administratives et juridiques, afin de leur permettre de faire valoir leurs droits. Nos revendications Plan Alsace

Related: